David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Les adaptations de romans en BD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Les adaptations de romans en BD

Message par Sieben le Ven 8 Mar - 18:14

Parce que la fantasy et la SF c'est aussi cool en bande dessinée, franco-belge surtout. J'ai envie de répertorier ici les œuvres adaptées. On trouvera George Martin, Hobb, Silverberg, Tolkien... J'ai surtout créé ce sujet pour une série qui va sortir en avril/mai prochain et qui me met déjà le cul parterre: l'adaptation du cycle d'Elric en bande dessinée, chez Glénat.
Alors la série a déjà connue une adaptation, ratée, en 1969, en comics. Un autre comics est sorti début des années 2000 et qui est sorti chez nous en 2005 par les éditions soleil prod. Encore un flop.
Les ricains ont ressorti une adaptation, en format comics donc. Le premier tome est sorti chez nous en octobre dernier et le tome 2 va bientôt débouler. Mais cette série n'est pas franchement un succès en France. Comment le reprocher, couleurs à l'informatique dégueulasses, dessin bof. Il ne faut pas se fier aux jolies couvertures.

Donc dans les années à venir on aura probablement 2 adaptations du cycles d'Elric qui se chevaucherons. Mais celle dont je veux parler semble de loin, la meilleur jamais parue à mon sens. Au dessin, Robin Recht et Didier Poli, deux valeurs sûrs de la BD franco-belge. Et au scénario, Blondel, un très bon scénariste et qui connaît le sujet puisque ancien rôliste. Voyez un peu:



Spoiler:
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les adaptations de romans en BD

Message par Oncle Kiin le Ven 8 Mar - 19:20

En général je préfère les BD originales plutôt que relire des histoires que j'ai déjà lues en livre, mais là oui, ça claque !
Et Elric s'y prête bien, à mon avis, il peut y avoir une vraie valeur ajoutée en BD.
J'attends ça avec impatience :)
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les adaptations de romans en BD

Message par Albéric le Ven 8 Mar - 20:36

Qu'est-ce qu'elle était mauvaise l'adaptation en BD d'Ambre : aucune magie, aucun souffle. :thumdown:

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les adaptations de romans en BD

Message par Sieben le Lun 11 Mar - 18:50

Albéric a écrit:Qu'est-ce qu'elle était mauvaise l'adaptation en BD d'Ambre : aucune magie, aucun souffle.

Je n'ai pas lu les bouquins mais j'ai feuilleté le tome 1 en BD et j'avais trouvé le dessin assez réussi. Mais c'est clair que la plupart des séries adaptées en BD sont foirées: Majipoor, la légende de drizzt, l'apprenti magicien, cycle de tachaï... Que des comics bien moches sans créativité.
Et les précédentes séries d'Elric ne sont pas fameuses non plus. Mais cette série se veut vraiment respectueuse de l’œuvre de son auteur. Sur la page Facebook de la BD, Moorcock déclare:

" I have to say this is the best interpretation EVER. It's a stunning BD. I've no idea when the English edition will be available but with a working knowledge of the story, you should do fine. There are some tweeks to the original story which in my view are an improvement. "

C'est peut être bien la première fois qu'une BD franco-belge sort d'abord aux USA avant sa sortie hexagonale.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les adaptations de romans en BD

Message par Albéric le Dim 17 Mar - 19:44


Résumé du tome 1 de la Voie du Sabre (adaptation du roman de Thomas Day) :
La vie du jeune Mikédi, fils du chef de guerre Nakamura, est bouleversée lorsque débarque dans la forteresse où il vit un samouraï de légende, Miyamoto Musashi. Cet homme, puissant et repoussant à bien des égards, est pourtant le plus grand maître de sabre qu’ait connu l’Empire. Nakamura souhaite en faire son premier samouraï, mais Musashi préfère reprendre la route en prenant Mikédi comme élève. La Voie du Sabre ne s’offre néanmoins pas au premier venu, et auprès de Musashi l’apprentissage de Mikédi aura souvent un goût amer...

Cela valait le coup d'attendre 1 an, 1 changement d'éditeur et x changements de couverture.
Le résultat est époustouflant. Bravo à Mariolle et Ferniani : c'est excellent de bout en bout.
Seul tout petit bémol, la colorisation n'est pas toujours à la hauteurs de dessins qu'on sent conçu pour le noir et blanc au vu de la grande qualité de l'encrage.
Hâte de voir la suite, comme le Dr Jeckyll qui a rédigé un avant-propos de 30 lignes.


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les adaptations de romans en BD

Message par Sieben le Sam 11 Mai - 20:25

Pour rappel, le tome 1 de l'adaptation du cycle d'Elric, "le Trône de Rubis", sort le 22 mai. Pour ceux que ça intéresse, les 11 premières planches sont visibles sur le site bdgest.com pour vous faire une idée.
C'est juste superbe, du même style qu'Alex Alice ou Mathieu Lauffray.
Comme la BD est un autre média pour raconter une histoire, il ne s'agira vraisemblablement pas d'une adaptation trait pour trait des romans de Moorcock. A mon avis l'intrigue se focalisera sur Melniboné plutôt que sur les voyages d'Elric. J'en suis au tome 3, j'espère finir le cycle avant la sortie de l'album mais ce sera chaud.

avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les adaptations de romans en BD

Message par Albéric le Dim 12 Mai - 12:40

C'est juste superbe, du même style qu'Alex Alice ou Mathieu Lauffray.
La carrière de Robin Recht a été lancée par ses 2 là.
Dommage qu'il n'ait jamais terminé le superbe Totendom.


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les adaptations de romans en BD

Message par Albéric le Lun 27 Mai - 21:26


Alors personne pour l'événement fantasy de l'année en BD dont on ne pipe mot sur le site de la fantasy au quotidien (à ce niveau là d'indolence, c'est de la faute professionnelle (sûrement que Glénat ne leur a pas envoyé de SP pour les raisons que l'on sait)) ?

Dans tous les cas, Michael Moorcock kiffe sa race et son avant propos envoie carrément du très très lourd !
Ce qui était évident avec Gloriana et Hawkmoon était plus subtile mais encore plus violent et subversif avec Elric.
J'ai adoré : on respecte à la lettre le drame eschtologique qui met à mort le chaunisme britannique (MM déclare que c'est encore pire aujourd'hui qu'au lendemain du décolonialisme), on lâche du lest sur le bondage et le SM, on lorgne sur certains design Métal Hurlant à à la Moebius et il y a des planches de ouf !
Une seule question : pourquoi c'est l'élève (Robin Recht) et pas les maîtres (Alex Alice et Matthieu Lauffray) qui a fait le taf ! (surtout quand on voit l'artwork que ce dernier a réalisé...)

Qu'attendez-vous ???
On est peut-être parti pour la série BD de la décennie.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les adaptations de romans en BD

Message par Sieben le Jeu 30 Mai - 20:34

J'ai adoré. C'est magnifique sur tous les plans. La série de fantasy de l'année et un futur best of des années 2010. Manque d'infos là-dessus mais le "cycle" est prévu en 4 tomes. Est-ce que ça veut dire que la série se poursuivra dans un second cycle ou bien se terminera au 4ème album ?

Albéric a écrit:

Une seule question : pourquoi c'est l'élève (Robin Recht) et pas les maîtres (Alex Alice et Matthieu Lauffray) qui a fait le taf ! (surtout quand on voit l'artwork que ce dernier a réalisé...)
On est peut-être parti pour la série BD de la décennie.

Bah... Se ne sont pas des auteurs très productifs (je parle du rythme niveau parution de séries). Lauffray est pris sur le tome 4 de Prophet et la version de luxe de LJS t4. Quant à Alice, ça demande confirmation mais il me semble qu'il travail sur un space-opera en 8 tomes qui devrait s'appeler Le Château dans les Etoiles. Le duo Poli-Recht fait des merveilles.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les adaptations de romans en BD

Message par Oncle Kiin le Sam 1 Juin - 13:26

Elric tome 1 commandé, j'ai hâte :)
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les adaptations de romans en BD

Message par Oncle Kiin le Lun 17 Juin - 3:23

J’ai trouvé ça vraiment bien. C’est beau, très soigné, le rythme du scénario est parfait, et c’est vraiment Elric.
Ça a tellement été marketté comme la BD définitive sur ce personnage, que je craignais tout de même d’être un peu déçu. Mais après lecture, je dois dire que ça s’approche pas mal de la perfection pour une adaptation. Si les auteurs poursuivent sur leur lancée, ça peut donner quelque chose d’énorme.


Dans l’avant-propos, Moorcock dit que Blondel a amélioré l’histoire originale. D’habitude je n’ai pas une sympathie délirante pour Moorcock (même si j’adore ses livres), mais là j’ai trouvé l’aveu drôlement élégant. D’autant plus que... c’est assez vrai ^^ Blondel a remarquablement adapté l’histoire, de manière plus fluide et plus moderne, tout en préservant vraiment le ton et l’essence du truc – en tout cas tel que je me le représentais à travers les nouvelles et le jeu de rôles.


Le seul bémol pour moi, c’est le côté un peu trop sombre et chargé du dessin par moment. Ça vient de cet encrage lourd (dont les auteurs expliquent bien à la fin que c’était volontaire), qui donne sans doute de la personnalité à l’ensemble mais qui reste un peu excessif pour mes goûts personnels.
Et les visages des personnages, parfois très bien, ne sont pas tout le temps assez expressifs, c’est assez inégal à ce niveau-là.


Bonus de rôliste des années 90 : Melniboné et les Melnibonéens, c’est magique :) À la fois extrêmement familier et assez lointain, à la limite de la crainte superstitieuse puisqu’on y allait quasiment jamais, à Melniboné. Dans le jdr c’était vraiment l’endroit majestueux et « intouchable ». Là du coup, se balader avec les personnages au cœur du palais, voir tout ça à travers les yeux de la cour, c’est vraiment cool.
Je n’avais jamais vraiment lu de BD Elric satisfaisante auparavant, donc les seuls visuels que j’avais gardés en tête, c’étaient ceux des personnages, grâce aux super dessins de Gassner à l’époque. Au niveau des décors, j’étais à peu près vierge d’images, et ceux présentés ici m’ont vraiment convaincu. (Le trône de rubis notamment.)
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les adaptations de romans en BD

Message par Albéric le Lun 17 Juin - 12:57

Oncle Kiin a écrit:Dans l’avant-propos, Moorcock dit que Blondel a amélioré l’histoire originale. D’habitude je n’ai pas une sympathie délirante pour Moorcock (même si j’adore ses livres), mais là j’ai trouvé l’aveu drôlement élégant. D’autant plus que... c’est assez vrai ^^ Blondel a remarquablement adapté l’histoire, de manière plus fluide et plus moderne, tout en préservant vraiment le ton et l’essence du truc
Tout à fait.
D'où l'utraviolence BDSM car entretemps, la violence a émergé au cinéma dans les années 1970.
D'où la revalorisation du rôle de Cymoril, trop demoiselle en péril sixties oblige.
L'essentiel étant de garder le côte howardien d'Elric, le démontage de l'impérialisme occidental (qui prend ici les traits de l'utranationalisme britannique) et la dramaturgie eschatologique.
Oui cette série BD peut devenir énorme, voire culte.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les adaptations de romans en BD

Message par Oncle Kiin le Lun 17 Juin - 13:10

Albéric a écrit:Tout à fait.
D'où l'utraviolence BDSM car entretemps, la violence a émergé au cinéma dans les années 1970.
D'où la revalorisation du rôle de Cymoril, trop demoiselle en péril sixties oblige.

Voilà, les trucs que tu pointes, c'est exactement ça.



Albéric a écrit:L'essentiel étant de garder le côte howardien d'Elric, le démontage de l'impérialisme occidental (qui prend ici les traits de l'utranationalisme britannique) et la dramaturgie eschatologique.

Là en revanche je ne suis pas trop d'accord. On parle dans les deux cas d'empires déchus, et le propos de Moorcock c'est la mise en garde contre un chauvinisme induit par la nostalgie, pas la critique d'un impérialisme qui de toute façon n'est plus qu'un souvenir. (Ou alors quand il parle des Pan Tangiens / Américains.)



Albéric a écrit:Oui cette série BD peut devenir énorme, voire culte.

Croisons les doigts ! :)
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les adaptations de romans en BD

Message par Albéric le Lun 17 Juin - 13:41

Oncle Kiin a écrit:Là en revanche je ne suis pas trop d'accord. On parle dans les deux cas d'empires déchus, et le propos de Moorcock c'est la mise en garde contre un chauvinisme induit par la nostalgie, pas la critique d'un impérialisme qui de toute façon n'est plus qu'un souvenir. (Ou alors quand il parle des Pan Tangiens / Américains.)
Empires déchus qui ne rêvent que de régner à nouveau, cf. les discours ultrachauvins d'Yyrkoon.
D'ailleurs MM en rajoute une couche avec la Grandebretane dans Hawkmoon.
Derrière cela MM critique les mentalités impérialistes qui font que certains se croient supérieurs à d'autres et en droit de régner sur eux pour leur propre bien.
Du chauvinisme nostalgique aux mythes de la régénération nationale, il n'y a qu'un souvent qu'un pas !
Ainsi il ne s'écoule que 15 ans entre le IIe et le IIIe Reich...
Melniboné = Royaume-Uni, remplacée par les Pan Tangiens = Américains ? On surinterprète mais cela se tient !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les adaptations de romans en BD

Message par Oncle Kiin le Lun 17 Juin - 13:47

Oui, on est d'accord en fait ^^
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les adaptations de romans en BD

Message par Albéric le Jeu 27 Juin - 10:59

Et quid des Fables de l'Humpur de Pierre Bordage ?


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les adaptations de romans en BD

Message par Sieben le Sam 21 Juin - 18:19

Ce sujet ne devrait-il pas être transféré dans la section BD ?
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les adaptations de romans en BD

Message par Sieben le Mer 12 Nov - 14:45

Windhaven de George RR Martin et Lisa Tuttle sera adapté en graphic novel par la française Elsa Charretier dont ce serait à priori la première BD. Lu, quelqu'un ?

http://www.comicsblog.fr/21136-elsa_Charretier_va_illustrer_le_Windhaven_de_George_RR_Martin
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les adaptations de romans en BD

Message par Sieben le Mer 7 Oct - 22:34


L'ASSASSIN ROYAL

Désolé ce n'est pas des romans dont je vais vous parler ici, un peu. Trop la flemme de créer un sujet dans la section dédiée pour une BD que je n'ai même pas apprécié. La flemme de poster les visuels des autres albums aussi, désolé. Alors ouais moi c'est de la BD que je vais vous parler. Je ne sais pas si d'autres que moi ont lu cette adaptation des éditions Soleil avec Jean-Charles Gaudin au scénario, Laurent Sieurac puis Christophe Picaud au dessin, Fabien Alquier à la couleur, et Didier Graffet puis Jean-Sébastien Rossbach aux illustrations de couverture.

En fait j'hésite. Si les BDs sont fidèles aux romans, ça ne me donne pas du tout envie. Si l'adaptation est foireuse... ben ça ne me donne pas pour autant envie mais au moins le problème ne vient pas des romans.

Franchement pour ce qui est du rythme, l’adaptation de Jean-Charles Gaudin est plutôt fidèle à l’œuvre d’origine, longue et lente à mettre en place. Peu d’action mais de l’ennui dans les trois premiers albums, l’histoire se concentrant pour l’essentiel sur la phase apprentissage du héros. D’ailleurs j’ai été très surpris. Moi qui pensais que L’Assassin Royal était une fantasy pour adulte, c’est en réalité davantage destiné à un public adolescent. Les atermoiements, pleurnicheries et autres complaintes geignardes du héros Fitz ont fini par me rendre à l’évidence, je ne suis pas le type de lectorat visé. L’Assassin Royal tire vers le récit initiatique et un type de fantasy qui plaira davantage en somme à des lecteurs qui cherchent une alternative à Harry Potter comme héros avec des problèmes, des questionnements, des rêves et des désillusions d’adolescent. C’est tout de même plus violent pour nuancer.

Je devine que les romans de Hobb font la part belle au traitement psychologique des personnages et une qualité d’écriture plus précise et raffinée mais comme nous sommes ici dans une bande dessinée, ces aspects là sont survolés et ne reste plus qu’une intrigue confuse et assez soporifique dans son premier tiers. On notera un sursaut de vigueur sur les tomes 4 et 5 mais j’étais déjà lassé à ce moment là pour tout dire.

Cette série est-elle adaptable dans un autre format que le roman ? Peut être, mais en tout cas je ne crois pas que cette adaptation-ci rende un bel hommage à cette saga tant le scénario présenté par Gaudin se révèle quelconque, parfois incompréhensible, vidé de ce qui pouvait en faire la saveur et la magie. Pour exemple cette scène où le prince Rurisk trouve la mort, empoisonné par Fitz. Je n’ai absolument rien compris. Pourquoi avale-t-il le vin empoisonné alors que le mec lui dit que c’est du poison et qu’il va en mourir s’il en boit ? Ça n’a pas de sens. Un exemple parmi d’autres.

Une bien piètre adaptation pas très inspirée donc et pas jolie du tout en plus. Que ce soit Laurent Sieurac ou Christophe Picaud, j’ai trouvé que les visages manquaient d’expressivité, que certains personnages étaient difficilement identifiables. Fitz enfant ressemble à une petite fille asiatique, je dis ça je dis rien mais je lui trouve un côté tantine quand il se ballade avec son panier sous le bras. Le reste du dessin est toutefois correct. Concernant les couleurs de Fabien Alquier je ne suis pas emballé non plus. Tantôt trop flashy, tantôt trop terne, il y a un manque d’unité qui ne me plaît pas. Je suis même déçu par les illustrations de couvertures de Jean-Sébastien Rossbach qui m’a habitué à mieux, et pourtant c’est un de mes illustrateurs favoris. Les illustrations de Didier Graffet en revanche sont plus classes, surtout celle pour le tome 1.

Je ne suis pas allé au-delà du tome 5. Il me semble que ceux-là correspondent aux trois premiers livres de poche ou la première intégrale VF de la série. Peut être que j’ai tort de ne pas persister car l’action semblait enfin décoller dans ce cinquième album. J’ai cru comprendre que pour mieux saisir le deuxième cycle de L’Assassin Royal, il était conseillé d’aborder au préalable la série dérivé Les Aventuriers de la Mer. Cela tombe bien qu’elle soit aussi adaptée en BD chez le même éditeur.


Pour les adultes qui veulent une fantasy avec un véritable assassin et un scénario plus mature, je ne peux que recommander Gagner la Guerre de Jean-Philippe Jaworski et son soudard culte Benvenuto Gesufal. À quand une adaptation ?
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum