David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Fabrice Colin (Vengeance, Winterheim...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Fabrice Colin (Vengeance, Winterheim...)

Message par Albéric le Mer 27 Fév - 18:41



Résumé :
La vie de Barkhan fut tragique.
Jeune nomade recueilli par le frère de l'empereur, Barkhan se sacrifie pour lui sauver la vie et échappe de justesse à l'exécution capitale. Il doit fuir. Banni de l'empire, il pense ne devoir la vie qu'à celui qu'il a si courageusement aidé. Quelques années plus tard, alors qu'il est retourné parmi les siens et qu'il s'est marié, Barkhan apprend que l'empereur est mort et que son frère a pris sa place. Il revient alors dans la cité de son enfance, espérant récolter les fruits de son sacrifice passé. De fait, le nouvel empereur le nomme aussitôt commandant d'une force spéciale, chargée de combattre l'envahisseur senthaï. Car ces soldats monstrueux, couverts de métal noir, sont aux portes de Dât Lakhan.
Mais cette bataille n'est que le premier acte d'un drame monumental : il n'était qu'un seul homme, un barbare, qui puisse sauver cette civilisation ; or celle-ci a brisé sa vie.
C'est alors que surgit un mystérieux guerrier. Il a en mains une épée mythique nommée Vengeance ; et la vengeance est ce qu'il est revenu réclamer.


Entre dark peplum et dark fantasy, Fabrice Colin réalise à la fois un formidable hommage à la sword & sorcery d’antan (que les happy few constamment à la recherche de ce qui est hype juge poussiéreuse) et un formidable revival Métal Hurlant.
Et cerise sur le gâteau, le tout est enrobé par un magnifique souffle épique.
Bref, difficile de ne pas songer au magnifique Arn de Jean-Pierre Dionnet et Jean-Claude Gal.


Il nous offre un drame eschatologique en IV Actes : espoir, trahison, manipulation, carnage
On devine aisément derrière l’Empire Asenath notre bon vieil Empire Romain tant les intrigues sordides qui le secouent ressemblent à s’y méprendre aux turpitudes des Julio-Claudiens.
Il aurait pu intégrer le Prince de Néant de Scott Bakker en remplaçant de l’Empire Nansur.
Face à eux un melting pot cosmopolite de peuples barbares qui n’aspire qu’à vivre en paix…
… Et l’horreur absolue des Senthaïs qui nous rappelle les plus belles heures de la saga Alien.
D’ailleurs ces derniers apportent une dimension psychanalytique au livre puisque qu’ils ne sont que l’incarnation des plus bas-instinct des peuples dits civilisés qui en les fuyant ou en faisant mien de les ignorer ne font que les renforcer : pour combattre le mal, il faut d’abord combattre ses propres ténèbres intérieures.
(Un concept déjà utilisé par Moorcock mais Colin va plus loin en utilisant un habillage H.R. Giger)
Il faut ajouter une dimension spirituelle à ce livre tant l’Unique, dieu assassiné par les peuple dits civilisés, est remplacé par le messie guerrier et torturé qu’est Tirius Barkhan : il est venu pour racheter les fautes, pour montrer les erreurs et en trouvant la rédemption, il apporte la rédemption (tiens comme V de V pour Vendetta !).

2 bémols cependant :
- c’est dark, très (trop) dark : on n’épargne rien ni personne, et surtout pas au lecteur qui voit défiler moult crevards sans pouvoir se raccrocher à quoi que se soit car tous les personnages rencontrent une fin tragique et violente
- c’est rapide, très (trop rapide) : pas d’introduction, pas de mise en place, pas de temps de mort.
On pourfend le tirage à la ligne mais univers/personnages/intrigues auraient gagnés à être développés.

Avec de plus hautes ambitions et 200 pages de plus, on tenait un sacré chef-d’œuvre du genre.
Mais qu’importe puisqu’en traversant les Monts Eternels Laïshan est entré aux panthéons des héros moorcoockiens aux côté d’Elric, Corum, Hawkmoon, Erekosë et tant d’autres…
Merci Fabrice ! ;) Un jour tu écriras un vrai grand cycle et la fantasy française changera à jamais.

PS : tout le monde reconnaîtra sous les traits de Rajak Hass’n Lord Soth de Dragonlance.




Dernière édition par Albéric le Ven 1 Mar - 18:02, édité 3 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Fabrice Colin (Vengeance, Winterheim...)

Message par Oncle Kiin le Jeu 28 Fév - 15:06

J'avais bien aimé Vengeance (au contraire d'A vos souhaits qui ne m'avait pas emballé du tout). Et je pense aussi qu'une vraie série de fantasy par Fabrice Colin aurait été quelque chose d'absolument incontournable. Il avait (et a toujours, du reste) toutes les qualités pour ça : faculté à écrire vite ET très bien ; de solides fondamentaux quant au genre, que ce soit à travers sa culture rôliste ou sa connaissance manifeste des maîtres et autres "grands anciens" de la fantasy ; un goût souvent très sûr et la probabilité d'accoucher d'une ésthétique marquante en la matière, sans doute idéalement proportionnée entre l'hommage et l'originalité personnelle.
Le seul problème, en somme, c'est qu'il ne l'a pas fait Et moi, après toutes ces années, j'ai arrêté d'espérer...
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Fabrice Colin (Vengeance, Winterheim...)

Message par Albéric le Jeu 28 Fév - 18:00

On s'ouvre un topic Fabrice Colin Once Kiin ? ;)
A Vos Souhait, à part les passages Bloodbowl, je ne l'avais pas aimé.
Fabrice Colin s'est essayé à faire du Pratchett, mais la fantasy humoristique, c'est pas mal came.

Winterheim est un vrai faux cycle au vu de la brièveté des 3 tomes.
Sa relecture des Niebelungen est formidable de poésie noire avec des passages magiques.
Mais cela ne va pas très loin malheureusement.
Moi aussi j'ai arrêté d'espérer, on verra bien avec le :
- le Sang des 7 Rois (ten.nikable trouve déjà cela trop vieillot et poussiéreux)
- Martyr (ten.nikable trouve cela déjà trop classique alors que c'est pas encore sorti)

Je fais plus confiance aux rôlistes qu'aux littéreux pour faire fait vivre la fantasy ! :twisted:
Notez que sur le site de la fantasy au quotidien, il y a moins de 10 sujets dédiés au jdr. :affraid:
C'est carrément flippant quand on connaît les liens étroit qu'entretiennent fantasy et jdr.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Fabrice Colin (Vengeance, Winterheim...)

Message par Oncle Kiin le Jeu 28 Fév - 21:10

Albéric a écrit:
On s'ouvre un topic Fabrice Colin Once Kiin ? ;)

Pourquoi pas, mais j'ai lu tout ça il y a un bout de temps, pas sûr de m'en souvenir assez bien pour en discuter dans le détail :oops:
(En attendant je réponds ici.)


Albéric a écrit:A Vos Souhait, à part les passages Bloodbowl, je ne l'avais pas aimé.

Exactement pareil
Pas que ce soit raté, mais pas mon truc du tout.


Albéric a écrit:Winterheim est un vrai faux cycle au vu de la brièveté des 3 tomes.
Sa relecture des Niebelungen est formidable de poésie noire avec des passages magiques.
Mais cela ne va pas très loin malheureusement.

Oui, Winterheim c'est un peu à part, pour moi. C'est plein de qualités, mais je l'avais trouvé trop chargé de symbolisme, trop métatextuel, et effectivement trop axé sur la poésie pour constituer un "vrai" cycle de fantasy épique. (Enfin, ce que moi je ressens comme tel, quoi. Je n'aurais pas la prétention de croire que je détiens la bonne définition, hein :))
Du coup, vers le milieu des années 2000, quand j'ai vu que Colin s'était bien éclaté à écrire des romans plus littéraires et postmodernes, j'ai commencé à nourrir l'espoir qu'il reviendrait à la fantasy, "débarrassé" en quelque sorte de ce désir-là, ou en tout cas plus apte à faire la part des choses. Et j'ai été fort déçu qu'il ne le fasse pas. (Mais comme dirait l'autre, "Fabrice Colin is not my bitch" )

Albéric a écrit:- le Sang des 7 Rois (ten.nikable trouve déjà cela trop vieillot et poussiéreux)
- Martyr (ten.nikable trouve cela déjà trop classique alors que c'est pas encore sorti)

Deux ouvrages qui m'intéressent beaucoup, d'autant que je suis en plein dans la fantasy francophone actuellement. (Je l'avais délaissée depuis plusieurs années.)
Le Sang des 7 Rois
: J'en ai lu quelques critiques qui donnent vraiment envie.
Martyrs : Druide est sur ma pile, et je pense enchaîner avec Martyrs si je suis séduit. En tous cas, belle promo vidéo, belle couverture, etc., ça fait plaisir de sentir que l'auteur s'implique et qu'il y croit.

... Et après des jours à me gratter la tête, je viens enfin de piger ce que signifie "ten.nikable" :shock: :lol:
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum