David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Avalon de Mamoru Oshii (2002)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Avalon de Mamoru Oshii (2002)

Message par Albéric le Ven 1 Mar - 11:10


Résumé :
Dans une ville fictive d'Europe centrale, Ash est une accro de jeux vidéo et de réalité virtuelle. Solitaire, le seul compagnon qu'on lui connaisse est son chien. Elle était membre du groupe Wizard, constitué de véritables aficionados d'un jeu de guerre illégal nommé "Avalon", en référence à l'île légendaire où reposent les âmes des héros. Mais depuis que la bande s'est dissoute, Ash joue seule. Un jour, elle apprend que son ancien amant, Murphy, est devenu un zombie, un "non-revenu". Ce dernier était pourtant un joueur talentueux. Son sort intrigue Ash. Celle-ci décide alors de refaire le chemin qu'il a pris en jouant dans une zone interdite baptisée "Class A". Pour y parvenir, elle doit suivre l'Ombre, une mystérieuse petite fille aux yeux tristes.

Je le revois et je vous fais un vrai compte-rendu, mais en attendant :
Un manga cyberpunk live. Tourné en Pologne en polonais avec des Polonais.
Les reliquats de l'armée rouge étant filmés de manière assez impressionnante.
Mais c'est moins bordélique que la saga Matrix dans la manière de traiter les miroirs de la réalité puisque que le monde virtuel caché dans la matrice fait plus réel que la réalité grâce aux partis pris esthétiques du film.
On parle des FPS en ligne avant leur essor.
On parle des MMORPG avant leur explosion.
On parle presque avant l'heure des geeks et de la cyberaddiction.
Et le tout est porté par les superbes musique de Kenji Kawai, l'héritier de Georges Delerue.
(en plus le gars est fan de Santana et Deep Purple : un mec cool quoi !)


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Avalon de Mamoru Oshii (2002)

Message par Oncle Kiin le Ven 1 Mar - 14:37

J'avais vu ça en avant-première aux Utopiales, il y a un bout de temps.
Esthétique saisissante, ça m'a avait pas mal scotché. Après, je ne peux pas dire que j'avais compris grand-chose au scénario :oops:
(Mais c'était peut-être trop visionnaire, auquel cas je suppose que ça serait plus parlant en le revoyant aujourd'hui.)
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum