David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Zardoz de John Boorman (1974)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Zardoz de John Boorman (1974)

Message par Derfel le Ven 1 Mar - 2:17

En 1974, avec un budget avoisinant le million de dollars, arrivait sur les écrans un film qui se distinguait de ses compétiteurs : Zardoz de John Boorman.


Résumé :
En 2293, la Terre dévastée est devenue le domaine des Brutes. Ces derniers appartiennent à une communauté d’esclaves travaillant sous la domination des Exterminateurs, une caste privilégiée, chargée d’imposer aux Brutes l’offrande de leur culture au Vortex. Ce Vortex, créé dans les années 1990, renferme en son sein une société composée d’immortels qui, régulièrement, terrifient les Brutes et les Exterminateurs via un dieu qu’ils ont inventé de toutes pièces : Zardoz. Mais un jour, Zed, un exterminateur doué d’une force physique et d’une intelligence peu commune, pénètre dans le Vortex défiant ainsi le Dieu Zardoz...


Dès les premières images, la table est mise, Zardoz s'adresse aux Brutes, et leur distribue des armes.
Comme Les Diamants sont Éternels est le dernier Bond de l'Écossais Connery, le public s'attendait à un quelconque film d'action. Une tête de pierre volante représentant un Dieu tout puissant, des fusils, le Connery tout frais sorti de son smoking d'agent secret, alors hop, on y va pour un film de carnage et de canardage. Mais non, c'est tout à fait l'opposé de ce qui va se produire. Zed, un Connery avec des airs de Freddy Mercury, réussi à pénétrer dans l'icône du dieu. Il pourra ainsi s'infiltrer dans un secteur protégé par un quelconque champ de forces, le domaine des Immortels ou Vortex.


Zed découvrira le Vortex numéro 4 où il sera analysé et débutera ainsi une bizarre de fable sociologico-philosophique réalisé par John Boorman.

Zardoz est tout, sauf un film d'action. Souvent perçu comme un nanar, il est devenu aux yeux de certains comme un autre de ces films cultes.
Pour l'avoir vu au cinéma, je dois vous avouer que nous nous demandions tous quand le film en soi allait débuter, convaincus qu'entre l'étude de l'Exterminateur Zed par les Immortels, les tentatives de manipulation de l'esprit de la Brute venu de l'extérieur et les moments où Zed faisait découvrir toute l'ampleur de ses capacités de reproducteur aux femmes du Vortex, il se passerait quelque chose, mais non, rien, nada, le vide total jusqu'à un (trop ?) bref carnage final et prévisible (ça devait bien finir cette fable là).

Si vous vous sentez en état de planer sous l'effet d'hallucinogènes, peut-être y prendrez vous votre pied, et vous vous croirez, par moments, dans un manga japonais. :lol:
Sinon... passez votre chemin ou bien visionnez à vos risques et périls si comme moi, vous kiffez sur la grosse tête de pierre qui plane dans les cieux et qui dit : The gun is good, the penis is evil.


Et dire que Connery a refusé 5,5 millions de dollars pour tourner Live and Let Die...
... comparé aux $200,000 qu'il a eu pour Zardoz. :scratch:

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Zardoz de John Boorman (1974)

Message par Derfel le Ven 1 Mar - 2:36

Zardoz avec un trailer bien supérieur au premier :



Et ici, le film qui aurait dû être la suite de Les Diamants sont éternels,
la bande-annonce ultime tellement elle est bandante :



À noter que les pilotes des Viper de Battlestar Galactica ont des casques à la Zardoz.


__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Zardoz de John Boorman (1974)

Message par Albéric le Ven 1 Mar - 11:18

Ah Zardoz ! Une légende de nanarland. Mais je ne l'ai jamais vu.
Merci pour la présentation, ça a l'air d'être un gros bordel ce film. :geek:

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum