David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Woochi de Choi Dong-hun (2009)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Woochi de Choi Dong-hun (2009)

Message par Albéric le Jeu 21 Fév - 18:42


Résumé :
En 1509, le Dieu Arc emprisonna les diaboliques Gobelins dans une prison grâce à une flûte magique
dans laquelle il devait souffler durant 3000 jours. Hélas, au 2999ème jour trois divinités taoïstes
perturbent le Dieu Arc, libérant malencontreusement les gobelins et égarant la flûte sur terre.
Elles recherchent depuis cette flûte qui pourra les emprisonner à nouveau.


Au jeu des comparaisons c’est un mélange de l’Apprenti Sorcier et des Visiteurs avec des morceaux de Didier. D’ailleurs il s’agit d’un vrai film de fantasy très supérieur à l’insipide Apprenti Sorcier. Je ne sais pas si c’est du hasard, mais j’ai toujours passé de bons moments avec les films sud-coréens ! Ce Woochi ne fait pas exception à la règle : c’était sympa et je me suis bien amusé.
Même si c’est souvent (très) naïf par moment, c’est aussi (très) irrévérencieux :

Sur la monarchie d’antan :
Spoiler:
"Le Roi de la Terre a pour rôle de protéger ses sujets. Malheureusement, il faut parfois le lui rappeler fermement."
Sur le capitalisme d'aujourd'hui:
« Il n’y a plus de roi, mais alors qui protège les habitants ?
- Ce sont les chefs d’entreprises qui ont tout faire construire dans cette ville.
- Impossible, un marchand ne pense qu’à l’argent et est donc définitivement corrompu par nature »

Sur la politique moderne :
Spoiler:
Le député prévenu par son « ami » inspecteur que son « ami » procureur a ordonné une perquisition qui rassure tout monde car soit disant intègre mais qui en fait dans son froc car corrompu jusqu’à la moelle (confère les caisses remplies de billets dans le musée).

Sur la situation des 2 Corées :
Spoiler:
On se moque régulièrement de Woochi parce qu’il vient de Pyongyang
(capitale de la Corée du Nord ndt)
Sur la société de consommation :
Spoiler:
* Woochi qui chaparde dans les distributeurs et les fast-foods alors qu’il dédaigne le magot du député
* L’actrice hyperégocentrique téléportée par Woochi qui appelle son assistante pour qu’elle vienne la chercher
« Vous êtes-où ? », « Devant mon affiche dans un quartier pourri » répond-elle en sanglotant
* « - C’est quoi toutes ces danseuses à moitié nues devant ce bâtiment ?
- Oh c’est juste de la publicité pour l’ouverture d’une nouvelle boîte de nuit !
- mais c’est qu’elle a l’air très bien cette maison close, d’ailleurs il y a beaucoup dans cette rue…"
De même, le mélange taoïsme et christianisme est plutôt bien digéré et donne lieu à quelques situations bien drôles.
Spoiler:
(Woochi et son acolyte qui volent une bonne bouteille de vin, et l’une des 3 divinités taoïstes devenu prêtre catholique qui leur rappelle d’être respectueux du sang du Christ, et l’acolyte de répondre que Jésus Christ a un sang qui a vraiment bon goût)


Les + :
- Les personnages attachants et sympathiques de la veuve/assistante à la fois rêveuse et cynique aux 3 divinités taoïstes qui oublient régulièrement qu’elles n’ont rien à craindre parce qu’elles sont immortelles.
Dommage que le côté Robin des Bois de Woochi soit moins mis en avant que le côté dandy jolicoeur
- les combats, pas très variés et répétitifs dans la géométrie des protagonistes mais très bien fichus
- les effets spéciaux, nombreux, réussis et bien insérés dans le scénario et dans la mise en scène
Spoiler:
- le réalisateur se paye le luxe d’une présentation à rebours et d’un moment bluffant à la Total Recall
- l'hommage à Michael Jackson sur une variation du Carmen de Bizet

Les – :
- réussis certes, mais pas très flippants le démon lapin et le démon rat
- l’introduction dure 45 minutes : c’est un peu long quand même pour une mise en route
- des trucs pas explicites du tout qui se révèlent sacrément confusants quand même
Spoiler:
* les fameux talismans sans lesquels Woochi ne serait rien, d’où proviennent-ils ?
* la veuve/assistante : réincarnation, lien kharmique, immortalité, archange / pas archange ?
* pourquoi les Gobelins attendent-ils 500 ans avant de faire sortir Woochi de sa prison magique pour récupérer son morceau de flûte ?
Ils ne pouvaient pas le faire dès 1509 au lieu d’attendre comme des andouilles 5 siècles
* Maître Hwa-dam voit son sang devenir vert : qu’est-ce que cela voulait dire ?
qu’il est possédé par un Gobelin ? que son ambition l’a transformé en Gobelin ? qu’il a été corrompu physiquement ? qu’il a été corrompu psychiquement ? que son obsession pour la flûte et son orgueil démesuré ont réveillé l’incarnation du Démon qui sommeillait en lui ?

Alors oui des problèmes de rythmes, mais pas un film sans profondeur pour autant...
... même si un peu naïf par moment.
Un univers bien sympathique qui aurait pu donner matière à une franchise intéressante. :)



__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum