David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Skyline des frères Strause (2010)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Skyline des frères Strause (2010)

Message par Albéric le Jeu 24 Jan - 18:32


Résumé :
Après une soirée bien arrosée, un groupe d'amis est réveillé par d'étranges lumières dans le ciel. Ils découvrent avec horreur de gigantesques vaisseaux extra-terrestres surplombant les métropoles du monde entier. De puissantes sources lumineuses semblent aspirer les hommes par milliers...
Ce film fait partie de mes petites croisades persos. J’ai rarement vu un film aussi décrié.
à 1ère vision j’avais été terriblement emballé
à 2e vision les limites et les failles me sont apparus mais il restait très sympa
je cherche encore le personnage censé se suicider avec une grenade durant le film (scifi universe)

Scénarisation :
C’est assez simple : on transforme une énième invasion alien en survival plutôt intimiste puisque la fin du monde est vue à travers les yeux d’une poignée de résidents d’une marina coincés dans un appartement luxueux. Pourtant on n’a pas trop l’impression de visionner un huis-clos.
La scène introductive est zarbi puisque que rien n’est expliqué.
Mais ce n’est pas grave puisqu’on retourne en arrière avec une mise en place kingienne.
Elle ressemble Cloverfield dans sa fonction de présenter les personnages du drame à venir.
Elle a fait jaser à Hollywood car les frères Strause on puisé dans leur propre expérience pour cette histoire de potes spécialistes en effets spéciaux qui viennent s’installer à Los Angeles (c’est leur appartement et leur voiture qu’on voit dans le film). Certains n’auraient pas apprécié de s’être reconnus dans le subtext.
Ainsi Michael Bay ne décolère pas de la private joke le faisant passer pour un con.
Elle est assez courte et assez mal faite, mais ensuite les péripéties s’enchaînent avec des twists qui prennent à rebours pas mal des clichés des films de genre.
On ressent assez bien l’impuissance des personnages face à des aliens qui au fur et mesure des tentatives ratées et des espoirs déçus paraissent invincibles : on sent arriver l’inéluctable fin.
La psychologie des personnages n’est pas très développée et les dialogues sont un peu faibles avec des situations et des répliques un peu forcés, mais ce n’est pas le cas avec les scènes coupées qui racontent presque une autre histoire
Spoiler:
- on apprend que le héros a eu des problèmes d’addiction et qu’il s’en est sorti grâce à sa meuf
- l’infidélité de Terry est mieux amenée, donc prend plus de sens
- la scène de ménage entre Jarrod et Elaine est mieux amenée, donc prend plus de sens
- le personnage de Ray dispose d’un véritable script avec des répliques correctes
- on apprend que David Zayas est le concierge de l’immeuble, ce qui explique ses interventions autoritaires, son insistance à se bunkeriser, sa volonté de prend la tête du groupe, son antipathie envers Jarrod qu’il considère comme un gosse de riche pourri gâté
- on voit mieux que Jarrod et Candice sont très affectés par la mort de Terry
- le deuil de Candice est mieux exploité et sa fin est mieux amenée
- on développe le côté artiste et sensible du héros, ce qui amène et explique le twist final
Mais il reste des lacunes coupables dans le script et c’est bien dommage !

Interprétation :
Les personnages manquant de consistance et les frères Strause n’étant pas des directeurs d’acteur, il ne fallait rien attendre à ce niveau là : disons qu’Eric Balfour et Scottie Thompson s’en tirent bien, et que cela fait plaisir de voir David Zayas au grand écran.
Tout le reste est anecdotique.


Réalisation :
Pas de surprise avec les frères Strause : c’est assez dynamique mais trop traditionnel.
Globalement la shaky cam est bien maîtrisée : tout est très lisible dans les scènes d’action.
L’intégration des FX est quasi-parfaite.
Point positif ou négatif, on contourne le faible budget en incluant pas mal de choses dans les arrières plans (la capture de survivants, la résistance de soldats, le déploiement et la destruction de la Navy…)
Certaines scènes sont très réussies comme
Spoiler:
la récolte des hypnotisés
la bataille aérienne de Los Angeles
le dernier baiser de Jarrod et Elaine qui préfèrent se laisser capturer ensemble que d’être séparés : elle est très belle et le film aurait pu se finir là, cela aurait été très bien

Visuels :
Des FX, osons le dire, exceptionnels. On peine à croire qu’on est dans un low budget.
On est au niveau d’ID4, (les vaisseaux) de Cloverfield, de La Guerre des Mondes (les Marcheurs), de Matrix (les Sentinelles)… Pourtant les rageux les ont déclarés nullissimes : allez comprendre !
L’éclairage et le photographie nous montre un LA lumineux qui contraste avec le côté survival.
C’est assez travaillé, peut-être trop : la lumière enlève un peu de lisibilité aux FX.
Dans tous les cas c’est beau à voir.

Bande-son :
Le score de Matthew Margeson est vraiment bon, dans l’épique comme dans le tragique.
Il offre de la tension et offre un souffle certain aux scènes clés.
C’est pitié de qu’il travaille aussi peu pour le cinéma.


Avec plus de budget, un scénario plus consistant et un casting plus solide, le film aurait pu facilement gagner en envergure.
L’épilogue est hyper frustrant, donnant l’impression que le film s’arrête en plein milieu.
Le générique de fin fait ainsi office de teaser pour une suite qui ne verra jamais le jour.
On reste dans l’expectative : fin hyper nihiliste ou naissance d’un nouveau super-héros ???
Sans aucune promotion, détesté par les majors, décrié avant même sa sortie, lynché par les critiques officielles, flingué par les critiques amateurs, le film s’est pourtant avéré très rentable en remportant au moins 7 fois sa mise départ.

Généralement à Hollywood tant qu’on gagne on joue… Les frères Strause avaient signé par une suite mais personne n’a suivi de peur d’affronter leurs nombreux ennemis dans le milieu :
* Georges Lucas, nabab de la Science-Ficton, ne peut pas les saquer
Déboutés par ILM, ils ont fondé leur propre boîte de FX qui s’est avéré plus efficace, plus talentueuse, et moins chère qu’ILM. Fatalement ils leur ont piqué les meilleurs contrats depuis 10 ans (au hasard : Titanic, Terminator 3, Iron Man 2, Avengers…)
* le très puissante Sony Corporation ne peut pas les saquer : elle a très mal encaissé que son World Invasion : Battle Los Angeles à 100 millions d’euros pâtisse de la comparaison avec le tout petit Skyline à 10 millions de dollars en portant plainte pour concurrence déloyale puis plagiat.
Ils ont perdu leurs procès (et des sous dans l’affaire) mais ils se sont vengés en sonnant le ban et l’arrière-ban de leurs courtisans pour leur casser du sucre sur le dos et les blacklister.


Et pour finir voici un festival de rageux : j’ai honte que mon pays compte autant de pisse-froid :thumdown:
Je vous résume : le scénario de Loft Story, les dialogues du Dîner de Cons, le rythme de Derrick, une réalisation de parkinsoniens alcooliques, des acteurs neurasthéniques et des FX dignes d’un mauvais DTV... bref une véritable Bible de la mauvaise foi !
Spoiler:
* ce film a 0/5 a toute les catégories (Effets spéciaux, scenario, jeu des acteurs, musique, fin) !!!
* Dans ce film tout les ingrédients pour faire un nanars sont réuni et pour couronné le tout les frères Strause nous ont prouvé que même avec 10.000.000 $ on peut faire des effets spéciaux de merde qui ne relève même pas le niveau pourtant déjà bien bas.
* mais quelle bouse!!! j'ai arrêté quand j'ai vu que le real plagiait impunément la guerre des mondes de spielberg. acteurs et actrices de merde, scenario inexistant, dialogues plus creux tu meurs, doublages insupportables, cadrages de mongoliens. j'ai parlé.
* Alooooors, alors, dans la famille fiente cinématographique, je demande Skyline. On touche du doigt les abysses de la connerie. Je vous jure c’est du jamais vu mdrr. Nan franchement, il faut le voir pour le croire. D’un point de vue esthétique c'est vraiment dégueulasse .C’est filmé par des amateurs parkinsoniens
* nos héros sont une bande de jet-setter à la manque invité chez un pote dont on sait qu'il a réussit mais pas comment ni ce qu'il fait exactement (acteur, rappeur???) et de plus la mise en route est totalement dénué d'intérêt et incompréhensible ensuite c’est 1 -Loft Story (les persos joue au qui couche avec qui...) 2- Remake raté du diner de cons 3- Nomination du couple vainqueur avec voyage sur le vaisseau alien...
* On croirait la version turque de la guerre des mondes, un navet intersidéral pour sûr. On comprend au bout de 5mn qu'on va s'ennuyer les 90mn restantes pourtant on reste jusqu'à la fin, histoire de voir si ça peut être pire... et ça l'est. La réalisation est à chier, le scénario est à chier et le casting est à chier, la musique est à chier.
* A peine plus passionnant qu'un Derrick, sauf peut être qu'un Derrick à un scénario.
* N'arrive pas à la cheville d'un mauvais téléfilm.A ce niveau là, il faudrait parler de crime contre le cinéma.
* Il n'y a rien à sauver de ce naufrage : les acteurs, l'ambiance, la mise en scène, l'action, etc... tout est mauvais et risible. C'est simple, au bout de 50 minutes j’ai tout arrêté
* Vu une seule fois et direct dans le top 10 des pires bouzes que j'ai vues.
* Attention "Navet", même pas digne des téléfilms de TF1 ou M6... La note 0 devrait étre crée pour ce film.
* des incohérences a la pelle,un scénar' mal fichu,une bo bas de gamme,des effets spéciaux "correcte".Je ne conseille pas ce film,dans le meme genre et pour le coup beaucoup plus réussi,il y a World Invasion Battle Los Angeles.
* Une catastrophe a ne surtout pas voit aucun interet c est le film le plus nul que je n ai jamais vu et pourtant c et tres rare que je n aimes pas un film mais la que dire d autre que c est nul sans interet ac aucuns liens entre les scene je ne comprend meme pas que quelqu un ai put croire en se scenario qui a du etre presente sur une feuille vierge
*ce film est une honte, m...de mais indépendance day était sortie 15 ans avant est il est cent fois mieux que skyline. Rien ne sauve ce film, des acteurs de télé réalité (Love story), un scénario bidon écrit en 5 minute, et le pire ces que ce film a du couter des millions et des millions de dollars pour le réaliser
* Ce film est une daube inouï.... deja le debut fait serie tv... les 5premieres minutes ils aurait pu les zapé et passer direct a la scene d'avion.. les effets speciaux sont ridicule pour un film en 2011 tout simplement. Les acteurs n'en parlont meme pas... ils auraient leurs places dans plus belle la vie... le scenarion inexistant, c'est du vide durant 1h15... et alors la fin... juste kitch comme un bon vieux serie Z des annees 80... mon dieu mais qu'est ce que c'est ce navet???
Ce film est donc censément être une énorme merde indigne du cinéma, alors il faudra m’expliquer :
Pourquoi Cow-boys et Aliens l’a copié ? (cette histoire de lumière bleue est la même)
Pourquoi Transformers 3 l’a copié ? (les vaisseaux arpentant Chicago sont les mêmes)
Pourquoi Avengers l’a copié ? (FX, design et effets lumineux sont les mêmes)
Et pour le fun, un morceau du score jugé encore plus nul que celui d'un mauvais télélfilm :lol!:


Dernière édition par Albéric le Sam 11 Nov - 21:16, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Skyline des frères Strause (2010)

Message par Albéric le Sam 11 Nov - 21:15

Qui l'eut cru ? une suite / reoboot !


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum