David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

la saga Terminator

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square la saga Terminator

Message par Albéric le Mer 16 Jan - 18:45




Résumé Terminator 1 (James Cameron, 1984) :
A Los Angeles en 1984, un Terminator, cyborg surgi du futur, a pour mission d'exécuter Sarah Connor, une jeune femme dont l'enfant à naître doit sauver l'humanité. Kyle Reese, un résistant humain, débarque lui aussi pour combattre le robot, et aider la jeune femme...

L'idée initiale géniale était d'ajouter un solide background de SF (entièrement pompé sur le Cycle des Berserkers de Fred Saberhagen) aux slashers qui ont fleuri fin seventies.



Résumé Terminator 2 Judgement Day (James Cameron, 1991) :
Août 1997. Trois milliards d’êtres humains sont morts. Les machines dominent le monde. Elles envoyèrent un Terminator dans le passe, pour empêcher la naissance de John Connor, futur chef de la Résistance Humaine. Il échoua. Aujourd'hui, le nouveau T1000 repart pour tuer Connor, poursuivi par un Terminator de la Résistance...


Plus spectaculaire mais plus grand public aussi.



Résumé Terminator 3 Le Soulèvement des Machines (John Mostow, 2003) :
10 ans ont passé depuis "Le Jugement dernier". Désormais âgé de 25 ans, John Connor vit dans l'ombre, sans foyer, sans travail, sans identité. Mais les machines de Skynet parviennent à retrouver sa trace, et envoient vers le passé la T-X, une androïde nouvelle génération quasi-invulnérable, capable de disparaître, de se métamorphoser ou de devenir de la pure énergie, pour éliminer le futur leader de la résistance humaine. Un autre Terminator, le T-101, est venu protéger la vie de John Connor. Ensemble, l'homme et la machine vont mener une lutte acharnée contre la T-X : de l'issue de ce combat dépendra le futur de l'humanité...


Résumé Terminator 4 Renaissance (McG, 2009) :
En 2018, après l'apocalypse qui a vu s'affronter les hommes et les robots, John Connor est devenu le chef de la résistance humaine contre Skynet et son armée de Terminators. Sa vision du monde est pourtant remise en cause par l'apparition de Marcus Wright, un inconnu qui se souvient seulement de s'être trouvé dans le quartier des condamnés à mort. Connor doit découvrir si Marcus a été envoyé du futur ou s'il est un rescapé du passé. Alors que Skynet prépare l'assaut final, Connor et Marcus s'engagent dans une odyssée qui va les mener au coeur même des opérations de Skynet. Ils y perceront le terrible secret qui se cache derrière l'annihilation programmée de l'humanité tout entière...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par Dark schneider le Mer 16 Jan - 18:51

Tu m'as pris de cours !
Terminator c'est ma saga SF préférée, je reviendrai donner mon avis sur ces films...
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par Albéric le Mer 16 Jan - 18:54

Je m'en suis rappelé à son bon souvenir récemment car on farfouillant pour le l'ouverture du topic Predator, j'ai trouvé un comic Alien vs Predator vs Terminator.
Cameron ne se cache pas quand il fait du grand vilain Skynet conçu par la firme Cybernedine.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par Dark schneider le Mer 16 Jan - 22:15

Avant de parler de chaque film de cette saga, faut déjà rappeler que TERMINATOR c'est une série totalement incohérente du début à la fin, qui maitrise très mal la thématique complexe du voyage dans le temps et des paradoxes temporelles.
Et ce dès le premier film : pourquoi diable le Skynet du futur voudrait assassiner Sarah Connor ce qui ne ferait que créer un futur parallèle mais ne changerait rien pour la réalité dans laquelle vit le Skynet qui envoie le terminator ? On ne peut pas défaire ce qui a été fait. Comment une intelligence artificielle pourrait avoir une telle idée ? Ca ne tient pas la route une seule seconde ce scénario. Et le second opus (également écrit par Cameron) ne va faire que rajouter des incohérences, ce qu'ils vont essayer de réparer avec plus ou moins de réussites à réparer avec le 3ème opus. Mais bref, pour moi Terminator doit avant tout être vu comme une série de film d'action SF virtuose, mettant en avant le combat entre l'homme et la machine de façon on ne peut plus concrète. Toutes ces histoires de voyages dans le temps et de soi-disant paradoxe temporel c'est plus du décorum qu'autre chose.
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par Dark schneider le Jeu 17 Jan - 14:12

TERMINATOR 1

Qui n'a pas vu ce film ? L'histoire est archi connue. On réinvente le slasher de base en lui donnant un cadre SF beaucoup plus consistant. Le Terminator n'est pas qu'une simple machine à tuer : il a un but précis, une mission à accomplir, d'où l'idée géniale de le confronter à un soldat humain courageux (qui devait être également un terminator dans la première version du script). Tout cela est un bon prétexte pour un affrontement homme vs machine titanesque. Une machine terrible car il s'agit d'un cyborg, donc très proche d'un humain, mais inhumain... l'impact est plus fort que si c'avait été un simple robot sans apparence humaine.
La force du film c'est avant tout la qualité de sa réalisation et de sa narration. Le film est admirablement bien construit et est ponctué de nombreux moments clés qui deviendront les codes de la série. James Cameron est un véritable virtuose en tant que réalisateur : que dire de la scène fameuse dans le club où a lieu la première rencontre entre Reese et le Terminator ? Si ça ce n'est pas un moment culte de cinéma...
Série B, Cameron a eu champ libre pour son film et la violence y est très présente, le nombre de morts est très important. Série B, petit budget ? Certes, mais quand même avec un certain financement (Cameron s'étant bien débrouillé pour que son film ait suffisamment de financement pour ne pas ressembler à une série B italienne), et donc à la clé on a droit à des effets spéciaux exceptionnels pour l'époque, et qui je trouve vieillissent très bien (même si le Terminator réduit dans son plus simple appareil parait un peu raide vu les critères actuels en matière de FX).
Terminator, c'est aussi un casting parfait : trois acteurs principaux tous absolument parfait et justes avec une mention spécial pour Schwarzie (et que l'on ne vienne pas me dire qu'il est facile de jouer un cyborg !).

Et puis j'adore l'affiche du film. La seule qui ait orné à une époque un mur de ma chambre d'ado.


TERMINATOR 2

Vu le succès critique et commercial du 1er, rien de surprenant qu'une suite soit mise en chantier. La grande différence, c'est qu'entre temps Cameron est devenu un des cadors d'hollywood : son film bénéficie du'n budget énorme, le plus gros de l'histoire du cinéma à l'époque. Conséquence : si le succès était assuré, le film ne pouvait cependant plus être une série B et on s'oriente donc vers quelque chose de beaucoup plus grand public et de beaucoup plus optimiste.
On a donc affaire un film finalement beaucoup moins violent et sombre que dans le premier (mais bon, il a y a quand même quelques morts et le T1000 ne fait pas dans la dentelle), la fin du film est plus qu'optimiste d'ailleurs.
Cameron a voulu un film spectaculaire et épique : le contrat est totalement rempli ! Spectaculaire, le film l'est. Les effets spéciaux sont ce qu'il y a de mieux pour l'époque. Les affrontements entre les 2 terminators et les humains ne déçoivent pas. La violence est amoindri par rapport au 1er opus mais quand le T800 met hors de combats les policiers pour sortir des bureaux de cyberdine ont est tout aussi impressionnant. Cameron maîtrise plus que jamais sa caméra et chaque scène est filmé de main de maître.

Le T1000 incarne le tueur froid et insensible mais beaucoup plus vicieux que le T800 : bien moins imposant physiquement que Schwarzie, Robert Patrick n'en fait pas moins le job et son regard est absolument glaçant.

Certains n'ont pas aimé que le T800 se transforme en machine à réplique, pourtant tout est parfaitement bien écrit et expliqué. Et quel aurait été l'intérêt d'avoir un T800 identique à celui du 1er opus ? Le T1000 est là pour incarner le "méchant", donc autant en profiter pour faire évoluer la "personnalité" du T800 : Schwarzie crève l'écran et ses répliques sont savoureuses.

T2 c'est aussi un film magnifiquement bien ancré dans son époque, qui nous rappelle le contexte du début des 90's et les derniers soubresauts du hard rock glam évoqué par la musique fantastique des Guns'n'roses. Le jeune pote de John Connor ne fut pas choisi au hasard : il enregistrera un an plus tard un album de hard rock en tant que chanteur avec une voix rauque impressionnante pour son jeune âge.

La prestation d'Edward Furlong est impeccable.

On remarquera cependant que le film introduit de grosses incohérences dans la saga : la fin entraîne forcément un futur parallèle, mais celui ci reste peu crédible, le film balance un futur alternatif sans trop se poser de question en dépit de toute logique (si pas de Skynet dans le futur, alors pas de Terminator dans le passé, alors pas de John Connor, alors pas de film). Cameron ne semblait pas trop s'en être soucié car à la base T2 pouvait vraiment constituer une fin à la saga. Au final ce n'est pas très grave, T3 viendra tant bien que mal mettre un peu d'ordre dans tout ça.


TERMINATOR 3

La fin de T2 ne pouvant être totalement satisfaisante, il fallait mettre en chantier un 3ème épisode (et puis c'est une franchise à succès). Ce 3ème épisode est celui de la discorde. Le film est clairement moins bien réussi que les 2 1ers, mais je suis bien loin de le considérer comme une daube. Certains diront qu'il est moins bon parceque Cameron ne l'a pas réalisé : alors qu'il a entièrement approuvé le film et avait un droit de regard.
La réalisation de Jonathan Mostow n'est pas à mettre en cause : elle est net, sobre pour un film sorti à la mode des Matrix et des effets clipesque, suffisamment percutante pour un Terminator. Le souci du film c'est qu'il ne renouvelle pas suffisamment la saga. T2 reprenait des éléments de T1 pour en faire des codes à la saga tout en amplifiant le tout, T3 se contente de s’aligner dans la veine de T2 en essayant de rattraper les incohérences de ce dernier mais en ayant plus de mal avec les codes de la saga : l'arrivée des 2 Terminators est moins percutante dans ce film. Le choix de prendre une Terminator femme, bien qu'incarné efficacement par Kristina Loken n'est pas franchement très pertinent : T2 prouvait qu'il n'y avait pas besoin d'avoir un physique de top model pour que le T1000 trompe son monde, il s'agit juste d'une tentative un peu foireuse de renouveler la franchise. On ne comprend pas trop non plus si ce Terminator est plus fort que le T1000 puisque qu'il a des aptitudes à la fois du T100 et à la fois du T800 : quoi qu'il en soit il est supérieur au T800.
Un des soucis du film c'est que pour une fois le casting ne semble pas parfait : l'acteur incarnant John Connor est trop différent des autres acteurs qui l'incarnerons, même si son personnage n'est pas si mal écrit que ça (à la base, pour John Connor de T3 la menace Skynet n'existe plus, il s'est donc un peu ramolli et ère sans but au début du film). Claire Danes est par contre un très bon choix. Le T800 peut décevoir car les vannes de Schwarzie fonctionnent moins bien, que l'acteur à vieillit et ça se voit malgré tout le maquillage, néanmoins je trouve que dans l'ensemble l'acteur assure toujours bien.

Les effets spéciaux sont toujours géniaux et le film comporte encore de belles et grandes scènes d'actions : notamment celle mettant en scène le fameux soulèvement des machines dans le complexe militaire. Les confrontations entre les terminator sont toujours très efficaces, ce qui n'était pas chose aisé quant on oppose un acteur au physique imposant à une top model.

Quant à la l'histoire : on reprend les codes des deux 1ers, on commence sur le ton quand même assez grand public du second mais finalement on évolue vers quelque chose de plus sombre et de plus cohérent : si des terminators continuent à être envoyé du futur, c'est bien qu'il n'y a pas de futur sans skynet.
J'ai toujours trouvé la scène finale du film excellente.

Bref, un film moins bon et moins bien maîtrisé que les 2 1ers, mais quand même loin d'être une daube je trouve.
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par Dark schneider le Jeu 17 Jan - 15:23

TERMINATOR SALVATION

Il était évident que pour relancer la franchise il fallait repartir sur de nouvelles bases. De toute façon T3 était doté d’une fin sans ambiguïté : la guerre des machines aura bien lieu. Donc logiquement ce T4 met en scène cette fameuse guerre des machines qui verra l’ascension de John Connor : enfin !

Mais ce film n’a pas bien marché et ce qui devait être une trilogie est quasiment gelée ! Pour moi c’est une honte et cela montre à quel point la critique peut pourrir un film : 32% sur Rotten Tomatoes !? Incompréhensible. (Les autres sites compilateurs de critiques sont heureusement plus nuancés).

TERMINATOR SALVATION est une victime des rageux en tout genre car franchement, le film est loin d’être mauvais !

Le scénario est pourtant loin d’être idiot. On aurait pu se contenter de décrire les premiers combats et succès de John Connor avec en parallèle l’ascension des méchants Terminator. Mais les scénaristes ont complexifié le tout en introduisant le personnage de Marcus. Personnage énigmatique, charismatique, et qui suscite de l’empathie. Excellente composition de la part de Sam Worthington (certains rageux qui descendent cet acteur sont les mêmes qui encensent l’acteur falot qui incarne le médiocre John Carter, faut pas chercher à comprendre). On comprend vite que le personnage de Marcus va foutre le bordel dans la mécanique Skynet.
En parallèle on suit donc le parcours de John Connor, campé par un Christian Bale absolument parfait dans le rôle et qui était le meilleur choix possible. Il n’est pas encore le chef suprême de la résistance même s’il en est un membre éminent. Les parcours de Marcus et de John Connor finirons forcément par se croiser, avec au centre le jeune Kyle Reese dont on connaît tous l’importance. Là encore, le choix d’acteur est judicieux, le jeune Anton Yelchin n’est pas si éloigné physiquement de Michael Biehn. De plus, le film fait des clins d’œil judicieux (la musique des Guns) et surtout pertinent notamment en ce qui concerne (Reese).

On a encore droit à un véritable festival en matière d’effets spéciaux et à un superbe bestiaire mécanique pour ceux qui aiment les robots.
Spoiler:
L’apparition du Schwarzy T800 à la fin est mémorable.

Le score de Danny Elfman renoue avec le thème d’origine et c’est tant mieux, la musique est bien plus mémorable que celle de T3.

Les rageux ont cherché à pointer des incohérences qui n’en sont pas tant que ça : pourquoi Skynet se tirerait une balle dans le pied en introduisant Marcus ? On oublie que dès le 1er film Skynet est le véritable responsable de sa propre destruction car c’est à cause de lui si Kyle Reese est envoyé dans le passé ! Skynet n’est pas infaillible et on le sait depuis le début de la franchise !
Spoiler:
Marcus étant une sorte de prototype, on peut aussi comprendre qu’il dysfonctionne.

Pourquoi Skynet n’est défendu que par une seule tourelle ? mais il ne s’agit que d’une de ses multiples bases, et on oublie qu’il élimine sans peine le QG de la résistance et qu’il invite en fait John Connor dans sa base. Rien de réellement incohérent la dedans.

La réalisation de McG n’a rien d’honteuse et comme dans tout épisode de la franchise les scènes d’actions sont extrêmement efficaces.

Alors pourquoi ce film serait-il mauvais ? Ben je ne sais pas. Je suis vraiment loin de le trouver mauvais et je trouve même que c’est carrément un bon film doté d’un casting très solide. En fait, on pourra juste lui reprocher un trop plein de scènes d’actions dès le début, on aurait préféré quelque chose d’un peu plus équilibré et qui prennent plus son temps. Mais pas de quoi en faire un navet. Il introduit des éléments très intéressant notamment sur les étapes qui ont conduit à l’avènement du T800.

On notera au passage la connerie du titre français ! Il s’agit bien de rédemption pour Marcus, le condamné à mort dont on ne sait quasiment rien de son passé et de ce qui l’a amené à être condamné, pas d’une simple « renaissance » qui n’en est pas une de toute façon. Incroyable comment on peut nous prendre pour des buses en France !

Il parait qu’un 5ème opus est plus ou moins en chantier mais rien de bien clair à son sujet, que des déclarations plus contradictoires les unes que les autres, Schwarzy serait sur le coup…


(sorry pour le triple post, mais c'était nécessaire).
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par Derfel le Jeu 17 Jan - 19:46

Et Les Chroniques de Sarah Connor dans tout ça ? Elles se situent entre T2 : Le Jugement dernier et T3 : Le Soulèvement des machines.
Saison 1 (9 épisodes) :


Saison 2 (24 épisodes) :
Sans parler du cinquième opus de Terminator qui dort quelque part, sur les tablettes.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par Duvodas le Jeu 17 Jan - 21:03

On sort les grosses pointures, sur le forum, ces derniers temps, entre Alien, Terminator, Predator, etc... Autant de films que j'adore, en fait.

Je n'ai vu que les deux premiers terminator, personnellement et le début du 3ème, il me semble... Mais j'ai aimé, c'est sûr. Cependant, je ne les compte pas parmi mes favoris. Ils sont chouettes, ça oui, avec un casting de psychopathe, des effet spéciaux superbes (c'est vrai, je trouve aussi qu'il vieillissent bien) et je me ferait assurément toute la saga.

Un nouveau Schwarzy qui sort bientôt. Le Dernier Rempart, qu'il s'appelle, je crois... ça promet du
avatar
Duvodas
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 30/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par Albéric le Jeu 17 Jan - 21:23

@ Derfel
Et Les Chroniques de Sarah Connor dans tout ça ?
Ah ! On reconnaît bien notre ami téléphage ! :twisted:

@ Duvodas
On sort les grosses pointures, sur le forum, ces derniers temps, entre Alien, Terminator, Predator, etc... Autant de films que j'adore, en fait.
J'essaie de compenser dans la section film mes lacunes en SF littéraire. :roll:
Il y a du lourd en réserve : petit scarabée, tu peux te lancer sur Robocop, Matrix & cie !

PS: Le Dernier Rempart, du réalisateur coréen qui a dirigé Le Bon, la Brute et le Cinglé ! ;)



Dernière édition par Albéric le Mer 23 Jan - 19:33, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par JMtimba le Ven 18 Jan - 17:12

Très bonne saga en effet !

J'étais à une époque plus que réticent à la découvrir mais une fois commencée, ça m'a vraiment emballé !
avatar
JMtimba
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 28/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par Albéric le Sam 19 Jan - 15:02

Il est bon ce Terminator 4 : les rageux sont vraiment très pénibles à ainsi tuer des films sympas.

Moi je n’ai pas trop vu d’incohérences : (faut dire que Cameron a foutu le bordel dans sa saga)
Niveau paradoxes temporels, pour moi le père de John Connor aurait été n’importe quel lieutenant qu’il aurait envoyé dans le passé, mais John Connor est attaché à la figure que lui a décrit sa mère (mais cela l’IA Skynet ne peut pas le comprendre)
Tout le reste s’explique dans le traditionnel discours du méchant qui explique ses plans.

L’histoire de Marcus est intéressante, voire même assez touchante.
Mais je ne la trouve pas forcément bien racontée. L’intro spoil l’essentiel et la révélation tant attendue (qu’a-t-on fait à Marcus ?) est amenée presque comme un cheveu sur la soupe et finalement pas trop bien exploitée.
Par contre l’autre révélation est mieux fichue (pourquoi a-t-on fait cela à Marcus ?).
Je trouve qu’on reste dans l’esprit Cameron qui a créé à la fois les machines tueuses les plus flippantes du cinéma et l’androïde le plus humaniste du grand écran (Bishop d’Aliens).


Niveau casting c’est très sympa.
Christian Bale, Sam Worthington ont la tronche de gars de films d’actions : c’est bien vu.
Ce dernier n’a pas une palette d’émotions et d’expressions très variées mais il campe bien son rôle.
Anton Yelchin (Kyle Reese) a un visage compatible avec celui de Michael Biehn : c’est très bien vu.
Et c’est cool de retrouver, même brièvement Michael Ironside et Helena Bonham Carter.
J’ai toujours kiffé Bryce Howard Dallas, même si là sa grossesse ne lui facilite pas la tâche.
La belle métisse Moon Bloodgood et la petite Jadagrace sont plutôt de bonnes surprises.
McG n’est évidemment pas un grand directeur d’acteur, mais bon on est dans un film d’action…

Niveau réalisation c’est un miracle :
C’est étonnamment assez sobre pour un film d’action depuis que pullulent les effets à la Matrix : on ne reconnaît pas le McG qui a commis 2 des blockbusters les plus merdiques de tous les temps (à savoir Charlie’s Angels 1 & 2). Toutefois il y a pas mal de passages où la caméra n’est pas très bien placée d’où des cadrages un peu ratés.
Si quelques trucs sont foirés (la renaissance de Marcus pompée sur celle de V), d’autres sont très réussis (comme l’apparition du 1er T-800). Mais l’essentiel c’est les scènes d’action : elles sont très variées, c’est un bon point, et très efficaces, autre bon point.
Le bestiaire mécanique permet d’avoir un film qui n’est jamais répétitif, mais s’il peut faire un peu pot-pourri (Transformers, Planète Hurlante, Matrix, Guerre des Mondes, District 9…)


Niveau visuels :
Les flashforwards de la saga font partie des scènes les plus marquantes de la SF au cinéma.
Il ne fallait pas se rater ! Et le directeur de photographie a fait bien son boulot.
L’univers post-apocalypse oscille entre déserts urbains grisâtres et déserts sableux marronnâtres (des rageux l’ont trouvé trop lumineux pour être crédible : c’est sûr que cela contraste avec T1 et T2 avec les scènes du futures tournées de nuit)
Les décors sont réussis, et on rend hommage à la saga avec le combat final dans une usine.
Et les FX sont biens fichus : les Terminators ont la classe (sauf ceux qui font un peu Wehrmacht)
J’ai bien aimé la manière dont est mis en scène Marcus hackant la base de données de Skynet.

Niveau bande son :
Le score de Dany Elfman est sympa, mais il ne m’a pas marqué plus que cela.
Il faudrait que je le réécoute pour me faire une opinion plus tranchée.


Comme je l’ai déjà dit Rottentomatoes ce n’est qu’un filtre, éminemment faillible.
Ce n’est qu’un agrégateur de critiques officielles, trop souvent hypocrites et/ou panurgiques.
Il y a des fansites qui réalisent admirablement le travail que les critiques ne font plus.
Mais attention aux sites/forums de cinéma qui sont parfois de vrais nids de rageux.
(faut être très fort pour définitivement juger un film dès la bande-annonce)

Et maintenant rions un peu avec nos amis les gros rageux ! :red:
Spoiler:

« Un film de bourrin sans aucun scénario »
« Un homme-machine ? Mais cette idée est totalement ridicule ! »
« Effets spéciaux affligeant en deçà de ceux des années 1980 »
« Les scènes d'actions sont très mal faites, répétitives et sans intérêt »
« Une suite d'explosions se terminant en apothéose avec une grosse explosion »
« Il n'y a que très peu de violence, beaucoup de blabla à 2 francs et un scénario juste pathétique. Schwarz est ridicule dans le film »
« Photo assez dégueu, beaucoup trop de scènes d'actions/explosions qui font bailler d'ennui, dialogues d'une platitude consternante et scénar qui tient sur une ligne (en police 14)"
« Que dire de John Connor, personnage sans intérêt et profondément antipathique ! »
« L’une des pires suites jamais réalisée » (celui-là il n’a jamais mis les pieds dans un vidéoclub)
« Sûrement l'un des pires films que j'ai vus » (celui-là il n’a pas du aller souvent au cinéma)
« Quelle honte d'appeler ce film Terminator. On devrait l'appeler Merdator ! »
« Les faux raccords et les fautes de goût se comptent par centaines... quelle horreur !" (celui-là, il devrait les compter dans les autres films, surtout français, parce que c’est pire voire bien pire !)
« Fade, ou inconsistant ? McG se contente de fournir un produit médiocre, sans audace, vrai enjeu, ni inspiration »
« Film bof : cé nul yapa schwarzy ! » décodage en cours…
« Une catastrophe à tous points de vue. Rendez nous schwarzy bordel. »
S’ils restent cohérents avec eux-mêmes, il y en a qui ne doivent pas apprécier grand-chose... :no:
http://www.allocine.fr/film/fichefilm-57405/critiques/spectateurs/recentes/star-0/
http://www.allocine.fr/film/fichefilm-57405/critiques/spectateurs/recentes/star-1/


Dernière édition par Albéric le Sam 15 Juin - 14:25, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par Dark schneider le Sam 15 Juin - 14:22

Bonne nouvelle, Schwarzie confirme qu'il rempile pour le 5ème épisode :

http://www.hdnumerique.com/actualite/articles/12879-arnold-schwarzenegger-de-retour-dans-terminator-5.html

avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par Derfel le Sam 15 Juin - 14:43

Pour le rôle principal, en plus.
Et King Conan qui s'en vient... 

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par monio le Lun 9 Juin - 0:44

Je n'est pas encore décidé de manière franche quel Terminator je préfère mais il y a de grandes chances que se soit le premier.
avatar
monio
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 05/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par Derfel le Lun 9 Juin - 14:47

monio a écrit:Je n'est pas encore décidé de manière franche quel Terminator je préfère mais il y a de grandes chances que se soit le premier.
Moi c'est le second, j'adore l'affrontement avec le T-1000, l'action omniprésente et l'humour qui se dégage à travers tout ça. Les effets spéciaux sont sensationnels et Arnold, d'un Terminator que l'on haït nous amène à aimer celui-ci dans le 2, quitte à nous arracher une petite larme à la fin.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par Albéric le Lun 25 Mai - 13:58

Le prochain opus de la saga qui semble se torcher avec l'épisode précédent qui était très bon, et qui semble n'exister pour pour faire un remake du 1 et 2 avec plein de fan service (et le méchant est joué par un random gars asiatique censé représenter la Chine : pathétique ?)


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par Derfel le Mer 30 Sep - 17:33

Alors Dark schneider, tu nous as fait une étude des quatre premier, tu ne te soustrairas pas au cinquième ?

Personnellement, je n'ai pas trop kiffé le voyage de John Connor dans le temps. Pour moi, ce n"était qu'un autre prétexte à nous amener un nouveau Terminator, le T-3000.

Le film comporte de très nombreuses scènes d'action, et comme dans T2, il y a de l'humour. Néanmoins, l'histoire me semble décousue, preu-être passe trop de temps à fuir à travers des effets spéciaux au top et pas assez pour développer un scénario. Je ne sais pas, mais je n'ai pas autant embarquer dans ce film que dans les 3 premiers.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par Sieben le Jeu 1 Oct - 10:40

Moi je ne suis pas pressé de voir le Terminator 5 depuis que je me suis fait spoiler le twist du film. Sur plein d'affiche de cinéma on peut voir John Connor moitié humain moitié vous savez quoi. Une erreur impardonnable.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par Derfel le Jeu 1 Oct - 16:22

Sieben a écrit:Sur plein d'affiche de cinéma on peut voir John Connor moitié humain moitié vous savez quoi. Une erreur impardonnable.
Vois-tu, moi je ne le savais pas, je me suis tenu loin de toutes infos. À toi la faute.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par Albéric le Jeu 1 Oct - 18:11

Derfel a écrit:
Sieben a écrit:Sur plein d'affiche de cinéma on peut voir John Connor moitié humain moitié vous savez quoi. Une erreur impardonnable.
Vois-tu, moi je ne le savais pas, je me suis tenu loin de toutes infos. À toi la faute.
difficile ne ne pas voir l'affiche de cinéma si tu vas au cinéma...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par Derfel le Jeu 1 Oct - 19:46

Albéric a écrit:
Derfel a écrit:
Sieben a écrit:Sur plein d'affiche de cinéma on peut voir John Connor moitié humain moitié vous savez quoi. Une erreur impardonnable.
Vois-tu, moi je ne le savais pas, je me suis tenu loin de toutes infos. À toi la faute.
difficile ne ne pas voir l'affiche de cinéma si tu vas au cinéma...
J'y suis allé la semaine dernière et je n'en ai regardé aucune. Pas plus difficile que cela.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par Albéric le Jeu 1 Oct - 19:53

Faut croire que les salles québécoises ne sont pas organisées de la même manière que les salles françaises... ^^

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par Derfel le Jeu 1 Oct - 22:21

Albéric a écrit:
Faut croire que les salles québécoises ne sont pas organisées de la même manière que les salles françaises... ^^
Oh non, il y a des affiches gigantesques à l'extérieur, il y en a sur tous les murs intérieurs, plus à l'entrée de chaque salle. Suffit de ne pas regarder, c'est pas compliqué.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par Dark schneider le Ven 30 Oct - 0:07

Enfin vu !

Je m'attendais à un truc moyen voire une douche froide... et en fait, j'ai franchement bien aimé !

Évidemment, ce n'est pas au niveau des 2 1er mais ça on le savait d'avance, ces films sont intouchables, par contre il vaut largement les deux derniers et je pense qu'il surpasse même le 3 (dont il se contrefout de l'histoire, comme pour le 4).

A part cela, malgré un scénario un peu alambiqué par moment, j'ai trouvé que le film parvenait à un bon équilibre entre scènes d'action et scènes de dialogues (un peu comme le 1 et le 2 en fait). Les clins d'oeil au début (qui s'explique par le scénario, donc ce n'est pas gratuit) sont réussis, et le coup du Terminator vieillissant fonctionne vraiment bien. Franchement, on est loin du désastre, c'est même très sympa en fait et ça actualise plutôt bien la saga à l'heure de la révolution numérique. Finalement, le seul truc qui m'a agacé c'est la scène post-générique, façon film Marvel, ça commence à me gonfler ce genre de procédé (surtout qu'on n'est pas sûr d'avoir une suite).
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Terminator

Message par Marv le Ven 30 Oct - 0:24

Pareil j'ai pas trouvé le film particulièrement désastreux, après je pense que le grand public aurait apprécié d'avoir enfin un épisode qui relate la guerre des machines plutôt qu'un clone de ce qui a déjà été fait.
Je me suis pas ennuyé  en le regardant mais comme pour Indy 4, il ne restera pas dans  la mémoire collective, du moins pas dans la mienne en tout cas
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum