David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Jeanne d'Arc de Luc Besson (1999)

Aller en bas

White Square Jeanne d'Arc de Luc Besson (1999)

Message par Albéric le Jeu 3 Jan - 10:46


Résumé :
Les combats, les souffrances et les victoires de Jeanne dite "La Pucelle", qui après avoir participé à la délivrance d'Orléans et aidé Charles VII à être sacré roi de France, fut capturée par les Anglais. Condamnée pour hérésie, elle sera brûlée vive à Rouen en 1431, à l'âge de 19 ans.


Je laisse la parole aux duellistes :
Si dans les messages suivants Derfel et Dark Schneider pouvaient avoir l’amabilité de copier-coller leurs interventions du topic "un pot-pourri de film" cela serait un sacré début !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Jeanne d'Arc de Luc Besson (1999)

Message par Dark schneider le Jeu 3 Jan - 11:38

Pour moi c'est un énorme navet. Bourré d'erreurs historiques du début à la fin, d'anachronismes en tout genres...bon ça encore ça aurait pu passer (Braveheart et Gladiator sont également bourrés d'erreurs, ça ne les empêchent pas d'être excellents). Mais on rajoute à ça un casting sur le papier très intéressant, mais au final incroyablement mauvais (Thecky Karyo absolument pitoyable dans le rôle d'un anglais...qui n'a aucun accent anglais, Jovovich insupportable en grande folle, seul Malkovitch et Hoffman s'en sortent). Et un parti pris pénible : évidemment, Jeanne d'Arc passe pour une tarée tout du long du film; les dialogues sont écrits de façon très moderne, le souffle épique est souvent absent, des scènes ridicules à foison... nul nul nul. D'ailleurs, même Jovovitch n'est pas avare en critique sur ce film (mais si c'est suite à son divorce avec Besson).
Mais j'aimais bien les premiers Besson (quoique Le grand bleu est vraiment trop long), mais à partir de Jeanne d'arc c'est le divorce, d'ailleurs ça coïncide à l'époque où il allait commencer à produire un tas de daubes pour djeuns décérébrés...

Développons directement !

La France qui a longtemps été au taquet en matière de films historique est désormais dans un marasme total en la matière depuis au moins 3 décennies.
Ce Jeanne D'arc de Besson, avec ses gros moyens, c'était l'occasion de redorer l'image du film historique à la française, avec un grand spectacle sur une des plus grandes icônes de notre histoire. Il est vrai que l'on sait au final peu de chose de son histoire, tout film à son sujet contient une forte part d’interprétation, on ne peut donc pas demander à ce genre de film d'être des documentaires historiques, ce n'est pas le but. Mais on n'est pas non plus obligé de transformer à tel point l'histoire pour sombrer dans un véritable bashing masochiste et anti-chrétien. On a déjà eu droit une Reine Margot qui déformait largement la réalité pour enfoncer encore plus les catho, on eu droit à une Controverse de Vallodolid là encore bourrées d'inexactitudes et de chrétien-bashing, on continue avec ce Jeanne d'Arc de Besson, devenu symbole d'un certain boboïsme français qui se veut proche du petit peuple de la banlieue mais qui ne fait que monter en exergue une forme de pauvreté culturelle qui caricature et dessert ces banlieues... Ah c'est sur, on est loin des peplums biblique béats hollywoodiens des 50's, mais un juste milieu ça serait pas mal non plus.

Donc voilà, plus qu'une croyante exacerbée, Jeanne d'Arc est ici une folle dingue épileptique, qui se fera finalement manipulée par à peu près tout le monde. Remercions tout de même Luc Besson d'avoir fait son bon gros français de base en présentant également les anglais sous l'angle le plus négatif qui soit, de bon gros bourrins, nécrophiles de surcroît dans une scène totalement gratuite et au fond inutile (et assez gerbante)...il a sans doute voulu aller encore plus loin que Braveheart et Rob Roy, sauf que lui il sombre dans le ridicule pur et simple...
On notera que personne ne sort grandit du film : le roi de France est un abruti fini interprété par un acteur américain (très bon John Malkovitch cela dit, desservit par un script ingrat). (L'autre grand acteur américain, Dustin Hoffman, tire lui aussi son épingle du jeu.) Quelle morale la dedans ? Tous des pourris, le moyen-âge s'était vraiment nase, etc...

Bref, rien à sauver sur le fond du film, le problème c'est que sur la forme aussi ça craint :

- les dialogues ultra contemporains totalement anachroniques
- les armures de parades du 16ème siècle utilisée presque en permanence, amusez vous à vous battre avec de telles armures...
- Jeanne d'Arc est tellement folle qu'elle reste plantée devant les portes d'une ville durant un assaut absolument pas crédible, et reste stoïque quand une flèche se plante dans sa jambe, totalement WTF
- de gros moyens pour certaines séquences de batailles certes, mais pourtant le souffle épique n'est pas vraiment présent (toute la différence avec un Braveheart)
- aucun effort de distinctions entre les anglais et les français, hormis les armures

Je ne critiquerai pas dans l'absolu la prestation de Milla Jovovich, elle a une belle gueule et fait bien son job, ce n'est pas elle qui a écrit le scénario, elle y met de l’énergie et on sent une envie de bien faire chez elle.

L'avis du Traqueur Stellaire : http://www.traqueur-stellaire.net/2011/10/jeanne-arc-luc-besson-1999/
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Jeanne d'Arc de Luc Besson (1999)

Message par Albéric le Jeu 3 Jan - 11:52

il est 6h00 du matin au Québec, le compte à rebours est lancée pour la riposte ! ;)
Mon propre avis viendra plus tard, mais il sera d'ores et déjà très partagé.
Globement un biopic qui en fait beaucoup trop, y compris dans le too much.
Mais il y a de l'énergie dans ce film et le siège d'Orléans est très bien !

PS: Dark Schneider, j'ai édité ton message pour y ajouter tes propos précédents.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Jeanne d'Arc de Luc Besson (1999)

Message par Derfel le Ven 4 Jan - 1:52

Quelques commentaires, questions de lancer la discussion.

Jeanne d'Arc de Luc Besson avec Milla Jovovich qui est absolument inoubliable dans ce rôle ! Nos l'avions découverte dans Le Cinquième élément, mais avec Jeanne d'Arc, elle crève l'écran : elle y est lumineuse, possédée, guerrière, femme-enfant, son énergie et sa fougue sont perceptibles.
Pour toujours, la belle ukrainienne n'aura pas joué mais aura été Jeanne d'Arc, faisant paraître bien fade toutes les autres interprètes de la pucelle de Domrémy.
Le personnage est historique, sa performance l'est tout autant.

À noter les solides performances de Tchéky Karyo, Vincent Cassell et de John Malkovich.
Ma note :

Dark schneider, que le film prenne des largesses au niveau historique, peu m'importe, car je regarde ce film parce que je trouve que l'énergie dégagée par Jovovich est communicative, qu'elle transcende l'écran.

Jeanne d'Arc un peu folle ? Certes !!! D'ailleurs pour avoir entrepris ce qu'elle a accompli, ne fallait-il pas un brin de folie ?

***Cling, cling, cling, cling... je reviens sur le sujet après ma nuit de sommeil, je n'ai pas tout dit. :geek:

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Jeanne d'Arc de Luc Besson (1999)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum