David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Le Disque-Monde

Aller en bas

White Square Le Disque-Monde

Message par Derfel le Lun 31 Déc - 6:26

En 1983, Terry Pratchett écrit le premier volume du Disque-monde. Il y a à ce jour plus d'une trentaine de romans parus. En créant ce monde qu'il veut absurde et comique, Terry Pratchett se place aux antipodes d'un autre univers de fantasy : le monde de Tolkien. Ainsi, on retrouve dans le Disque-monde les nains, les trolls, les mages, mais le déroulement des aventures présente un univers où règnent l'irrationnel, la satire, le délire et qui rappelle, par certains côtés, l'humour des Monty Python. Derrière ce ton léger et ses personnages décalés, Terry Pratchett présente une satire de la société : les réactions des différents protagonistes sont fondamentalement humaines et cohérentes. L'univers créé est donc avant tout un prétexte pour explorer l'homme et son comportement, de ses réussites à ses défauts, en passant par ses contradictions. Par cet aspect, il se rapproche notamment de l'anneau-monde de Larry Niven qui fut écrit une décennie auparavant. On peut aussi y voir une reprise de l'un de ses romans précédents, Strate-à-gemmes.
Source : Wikipedia

Cliquez sur la carte pour accéder à une autre qui sera encore plus détaillée :

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Disque-Monde

Message par Albéric le Mar 1 Jan - 21:39

Merci pour les schémas, cela donne une vue d'ensemble sur l'ampleur du mégacycle. 8)
J'ai le plus grand respect pour l'auteur et sa démarche de faire du Monty Python fantasy.
Mais autant le dire tout se suite, la fantasy humoristique c'est pas trop ma came.
Je passe mon tour donc, et tant pis pour moi.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Disque-Monde

Message par Albéric le Lun 16 Sep - 17:09

Gravement atteint par la maladie d'Alzheimer, l'auteur envisageait il y a 2 ans de recourir au suicide assisté.
Et là on nous annonce qu'il signe pour 10 nouveaux romans ??? Canular, défi à l'inéluctable fin ou juteuse opération commerciale pour l'éditeur et celui qui les écrira à la sa place ???

http://www.nytimes.com/2013/09/16/books/10-book-deal-for-terry-pratchett.html?_r=0

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Disque-Monde

Message par Invité le Lun 16 Sep - 21:44

Albéric a écrit:Merci pour les schémas, cela donne une vue d'ensemble sur l'ampleur du mégacycle. 8)
J'ai le plus grand respect pour l'auteur et sa démarche de faire du Monty Python fantasy.
Mais autant le dire tout se suite, la fantasy humoristique c'est pas trop ma came.
Je passe mon tour donc, et tant pis pour moi.
J'ai tenté Pratchet il y a une douzaine d'années, mais j'étais à l'époque plus à la recherche d'épique que de satyrique, et je n'ai donc  pas approfondi. Mais je m'y mettrai un jour, j'en suis persuadé.
Simon R. Green et Neil Gaiman jouent un peu dans le même registre, non?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Disque-Monde

Message par Derfel le Lun 16 Sep - 21:46

C'est tout de même géant comme Univers.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Disque-Monde

Message par Invité le Lun 16 Sep - 21:56

J'ai adoré les adaptations télé quoiqu'il en soit. Le personnage de la mort était... mortel!
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Disque-Monde

Message par Dark schneider le Mer 18 Sep - 9:24

En tout cas cette nouvelle de 10 nouveaux romans est vraiment troublante. Je sais bien que le traitement contre Alzheimer s'améliore mais on n'a pas encore fait de miracle et c'est une maladie qui va en s'aggravant, donc 10 romans... peut-être une façon de lui donner de l'espoir, mais je serais d'une telle d"marche de la part d'un éditeur. Etrange.

Sinon, comme Albéric, la fantasy humoristique ne m'attire pas trop... Les adaptations télé je les avait pris en cours de route lors d'occasionnelles diffusion à la télé, donc j'avais rien compris.

avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Disque-Monde

Message par Derfel le Mer 18 Sep - 15:10

C'est peut-être plus un stunt publicitaire...

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Disque-Monde

Message par Invité le Mer 18 Sep - 21:32

A moins qu'il ne soit un de ces auteurs prolifiques à la Amélie Nothomb qui a déjà, dans un carton au fond d'une armoire, une dizaine de romans prêts à mettre au propre?
Ou alors, comme pour Stephen King, l'éditeur a mis sur le coup une armée de nègres, et sa plus grosse tâche sera de se souvenir de son nom pour signer les couvertures?
Ou enfin, on se fout de notre gueule!
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Disque-Monde

Message par Albéric le Mer 18 Sep - 21:57

Tarentio a écrit:Ou alors, comme pour Stephen King, l'éditeur a mis sur le coup une armée de nègres, et sa plus grosse tâche sera de se souvenir de son nom pour signer les couvertures ?
Si tu as des infos croustillantes sur le sujet,
je suis preneur !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Disque-Monde

Message par Invité le Mer 18 Sep - 23:51

J'avoue, je ne fais que relayer la rumeur au détriment du plus élémentaire concept de présomption d'innocence...
Mais je dois dire que c'est là une théorie à laquelle j'adhère.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Disque-Monde

Message par Oncle Kiin le Jeu 19 Sep - 0:37

Oh, pour King, ça m'étonnerait vraiment.
De ce que j'en sais, il a toujours été très productif, depuis le tout début de sa carrière. Et je crois même qu'il n'a pas de grand secret pour ça : il mène simplement une vie très "normale", il bosse sur ses romans pendant les heures de bureau, tous les jours, et voilà ^^
(En plus, si c'est un auteur qui laisse mûrir longtemps une idée de livre avant de l'écrire, ensuite lorsqu'il s'y colle je ne crois pas qu'il fasse des plans très détaillés, je pense plutôt qu'il y va direct, donc ça fait gagner du temps.)
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Disque-Monde

Message par Invité le Jeu 19 Sep - 16:10

Vu qu'on ne saura jamais la vérité, à moins qu'un de ses nègres se suicide professionnellement en vendant la mêche, je veux bien te croire, bien qu'une réputation de travailleur assidu se construise aussi facilement par un agent compétent qu'une réputation de tricheur par un malveillant jaloux.
Néanmoins, ça ne m'étonnerait tout de même qu'à moitié qu'il utilise des nègres: le phénomène n'est pas nouveau et le nom de Stephen King est pratiquement devenu un label commercial. En fin homme d'affaire, il serait bien bête de ne pas le capitaliser. Enfin, faute de preuves, cessons la polémique! N'empêche que...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Disque-Monde

Message par amosffs le Sam 4 Jan - 12:31

Terry Pratchet est tout de même très très productif. Et il a ces dernières années ouvert la voie sur un nouveau cycle ; celui de la "Mini-sorciere-bergére" avec les chti'hommes libres. De plus Il a toujours coller aussi proche que possible de l'actualité, la sortie de "Va-en-guerre" plusieurs mois après le début de la 2nd guerre du golfe.

Alors à mon humble avis, on aura plutôt affaire à un dernier baroud d'honneur assisté par des "nègres" surement ... au moins pour garder cohérent le récit
avatar
amosffs

Date d'inscription : 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Disque-Monde

Message par Albéric le Sam 4 Jan - 15:24

amosffs a écrit:Alors à mon humble avis, on aura plutôt affaire à un dernier baroud d'honneur assisté par des "nègres" surement ... au moins pour garder cohérent le récit
Pas impossible qu'on se dirige vers un truc du genre.

Et en passant, salut à toi et meilleurs vœux.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Disque-Monde

Message par Derfel le Mer 8 Jan - 18:10

Pratchett et le Disque-Monde, c'est pas moins de 40 romans, c'est fou !

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Disque-Monde

Message par Sieben le Jeu 12 Mar - 18:09

avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Disque-Monde

Message par Albéric le Jeu 12 Mar - 19:15

Comme l'auteur l'avait maintes fois déclaré, il a choisi l'heure de sa mort. Paix à son âme.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Disque-Monde

Message par Albéric le Ven 4 Mai - 18:50

Le vrai boss de la Fantasy ? Mais bien sûr (quand les parodies sont ce qu'il y aurait de mieux c'est qu'il y a un os dans le potage !)...


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Disque-Monde

Message par Albéric le Ven 4 Mai - 19:04


Résumé tome 1 : La Huitième Couleur
Dans une dimension lointaine et légèrement trop courte, sur un plan astral passablement froissé, les tourbillons de brumes stellaires frémissent et s'écartent... Voici le Disque du monde porté par la Grande Tortue dans son lent voyage vers nulle part...
Les habitants d'Ankh-Morpork croyaient avoir tout vu.
Et Deuxfleurs avait l'air tellement inoffensif, bonhomme chétif, fidèlement escorté par un Bagage de bois magique déambulant sur une myriade de petites jambes.
Tellement inoffensif que le Patricien avait chargé le calamiteux sorcier Rincevent de sa sécurité dans la cité quadrillée par la Guilde des Voleurs et celle des Assassins ; mission périlleuse et qui devait les conduire loin : dans une caverne de dragons ; peut-être jusqu'au Rebord du Disque.
Car Deuxfleurs était d'une espèce plus redoutable qu'on ne l'imaginait : c'était un touriste...
A la lumière de l'octarine, la huitième couleur, celle de la magie, découvrez l'univers fantastique et farfelu de'lerry Pratchett.



En 1983 le regretté Terry Pratchett commençait à apporter sa contribution au genre Fantasy, et quelle contribution ! Il reprend les créations de Fritz Leiber (Disque-Monde et Newhon même combat, Ankh-Morpork et Lankhmar même combat), la démarche de James Branch Cabell, et saupoudre le tout de l'humour so british des cultissimes Monty Python ! (ben oui, ce n'est pas pour rien qu'en cours de lecture je n'ai pas arrêté de penser au film Les Aventures du baron de Münchhausen réalisé par des transfuges des Monty Python)
J'avais aimé les jeux vidéos point & click des années 1990 et les téléfilms des années 2000, donc je me faisais une joie de découvrir les livres de Terry Pratchett, un auteur que j'aime bien (mdr sa définition du « réalisme magique », mdr ses échanges avec J. K. Rowling, mdr ses piques contre les journalistes inquisiteurs culturels et les bobos hispter commissaires littéraires). Las ce tome inaugurale intitulé La Huitième Couleur (à savoir l'octarine, la couleur de la magie et de l'imagination) n'a pas eu sur moi l'effet escompté...


1ère partie : Couleur de magie
Deuxfleurs débarque avec le Bagage à Ankh-Morpork. Cet habitant de l'Empire agathéen du Continent Contrepoids est un fanboy fantasy venu faire du tourisme, et il trouve avec Rincevent le mage loser mais polyglotte le guide qu'il aurait pu espérer parfait... Il veut absolument prendre des clichés des clichés fantasy, donc c'est tout naturellement qu'on retrouve les auberges mal famées, les bagarres de tavernes, le Guilde des Voleurs, la Guilde des Assassins, et les célébrités locales pastiches de Conan, Elric, Fafhrd et du Souricier Gris ! On a toute une série de gags bien sentis sur le décalage culturel et économique entre le touriste et les lieux qu'il visite (l'assureur fils de comptable kiffant tout le pittoresque d'un univers médiéval fantastique, et les habitants de ce dernier kiffant tout l'or qu'il déverse sans compter), d'ailleurs l'introduction du concept des polices d'assurances aboutit immédiatement à une série d'incendies aussi soudains d'inexpliqués qui auraient bien pu emporter Ankh la fière et Morpork la putride. Mais il y aussi une opposition entre l'Empereur agathéen qui veut que personne ne touche à son sujet Deuxfleurs, et son grand vizir qui lui a mis sa tête à prix parce qu'il est allergique à tout changement, et que l'invention du tourisme est source de moult changements potentiels... sauf que cela n'est pas exploité du tout !
L'auteur balance tout d'un coup, donc le narrateur omniscient se perd en explications, digressions et appels aux lecteurs au lieu de développer l'histoire et les personnages qui vont et viennent sans être exploités. Pour ne rien gâcher la narration en analepse et les jeux d'écritures viennent compliquer inutilement les choses...

2e partie : L'Agent du Huit
Les dieux du Disque-Monde jouent à un partie de Murphy's World (jeu de rôle édité en 1995, qui ressemble furieusement à une adaptation non officielle du Disque-Monde ^^), et au fil du temps il ne reste en lice que les deux gamers les plus passionnés : le Destin et la Chance ! Et leurs pions sont Rincevent, Deuxfleurs et les alliés et les ennemis que les divinités leurs mettent dans les pattes... Aucun lien avec la partie précédente à part les personnages, donc nous sommes dans le récit picaresque 100% fantasy où les dieux eux-mêmes pions de leur démiurge les emmènent là où l'auteur veux les voir sévir. Donc après avoir échappé à une meute de loups et une communauté de dryades, Rincevent retrouve Deuxfleurs donc un temple maudit habité par un pastiche de Conan et un pastiche de Cthulhu et où il ne faut surtout pas dire le chiffre « deux fois quatre », sinon...
C'était amusant, mais les ficelles sont tellement grosses qu'au-delà des bons mots je n'ai pas plus apprécié que cela.

3e partie : L'Appel du Wyrm
Ah, là je suis bien marré ! Le touriste et son guide arrive dans une parodie de La Ballade de Pern d'Anne McCaffrey, sauf que l'auteur déjanté mélange cela à des emprunts réjouissants à Howard, Leiber, Moorcock et Zelazny !
Le touriste qui veut absolument voir un dragon est toujours accompagné de son guide Rincevent et de son protecteur Hrun le Barbare de Chimérie. Mais ils tombent en pleine guerre de succession au Wyrmberg, la montagne inversée où règne encore la magie sauvage, la magie du commencement... Liessa qui a déjà assassiné son père compte bien damner le pion à ses deux frères, sauf que la loi écarte les femmes du trône, et que Greicha Ier refuse de passer de l'autre côté tant que sa succession n'est pas assurée. L'ambitieuse vamp aux cheveux roux compte bien se servir de Hrun le Barbare comme prête-nom, mais rien ne se passe comme prévu : Rincevent doit jouer au héros avec Kring l'épée runique buveuse d'âme, Deuxfleurs s'avèrent un meilleur dragonnier que les maîtres des lieux, et Hrun le Barbare s'avère moins con et moins manipulable que prévu...
On aurait pu développer le truc avec un détournement Fantasy de classique du cape et épée Le Prisonnier de Zenda, mais c'est Simon R. Green le pote de l'auteur qui s'y collera avec Sang & Honneur (qu'est-ce que c'était bien ! qu'est-ce que je le suis bien marré !) Néanmoins au final tout le bon kif accumulé a été annihilé par le dénouement complètement WTF !
Par la grâce du psychédélisme le dragon devient un avion, le magicien Rincevent devient l'ingénieur en physique nucléaire Rijnswand, Deuxfleurs le touriste devint le voyageur Zweiblumen, et le Bagage est marqué d'un tampon TWA... Je tiens à écrire noir sur blanc que tout cela est vachement mieux expliqué dans la page wikipedia dévolue au roman que dans le roman lui-même, car on y explique que faute d'oxygène Deuxfleurs s'évanouit, donc son dragon Neufroseaux retourne au néant et que pour échapper à la Mort Rincevent invoque la magie du Wyrmberg à travers le pouvoir de l'octarine...

4e partie : Près du Bord
Cela commençait bien avec un mago psycho et un maître ingénieur parodies de Minos et Dédale... Oui mais non, six mois se sont écoulés depuis que Rincevent, Deuxfleurs et Hrun le Barbare se sont séparés et on retrouve le touriste et son guide perdus quelque part sur la Mer Déshydratée poursuivis par les pions du Destin et de la Mort (même si cette dernière n'est pas spécialement pressé de retrouver le magicien loser parodie de personnage à la Jack Vance).
On est dans le récit picaresque, et le touriste et son guide passent de mains en mains avant de tomber entre celles des mages krulliens qui veulent les sacrifier au Destin pour s'assurer de la réussite de leur quête du sexe de la tortue cosmique... C'est qu'intervient le Bagage, qui fabriqué en bois de poirier savant s'avère totalement immunisé à l'apocalypse magique qui s'abat sur lui. Le touriste et son guide en profitent pour prendre la poudre d'escampette en s'improvisant chélonautes... Évidemment rien ne se passe bien, et Rincevent se retrouve seul au bord du monde en échappant à la mort, juste parce La Mort trop occupée a envoyé à sa place le démon mineur Scrofule que Rincevent parvient à embobiner...


Je suis navré de ne pas avoir aimé, mais pourquoi je n'ai pas aimé ?
Je n'aime pas spécialement l'humour pour l'humour, dans le genre « Rigole putain, tu ne vois pas que c'est drôle ?! », mais pourtant j'ai adoré tout ce qu'a écrit Simon R. Green qui est très proche IRL de Terry Pratchett. Je n'aime pas spécialement les récits picaresque, pourtant j'ai aimé un sacré paquet de récits picaresques. Intrinsèquement je suis hostile ni à la parodie ni au baroque... Je qui m'a saoulé, c'est le style : l'auteur n'aime pas les chapitres et n'aime pas les POVs, du coup même on se laissant aller au joyeux délire du truc il y a un paquet de fois où j'ai dû revenir en arrière pour être sûr de savoir où on était et de qui on parlait. Par contre il se perd en explications, en digressions et en appels aux lecteurs qui m'ont sorti du truc ! Syndrome du premier livre, où l'auteur balance tout d'un coup parce qu'il n'est aucunement sûr qu'il y ait un deuxième livre ? Ben justement celui-ci est la première partie d'un diptyque et cela n'est aucunement indiqué dans le livre ou sur le livre, donc cela m'a bien saoulé aussi !
Bravo au traducteur Patrick Couton qui a dû bien galérer pour traduire les jeux de mots truffés de néologismes, mais qu'est-ce que les dialogues sont lourds... Pourquoi indiquer à chaque tirade qui parle et comment, surtout quand lesdites tirades se résument bien souvent à la plus simple expres​sion(genre les multiples « Aaargl... fit Rincevent en faisant une grimace et en se tordant de douleur »). Je ne sais pas si c'était déjà là en VO ou si c'est spécifique à la VF...

Les fins connaisseurs de la saga du Disque-Monde sont tous d'accord sur le fait que le diptyque déclencheur de l'univers est finalement l’œuvre la moins plaisante de l'auteur. Je veux les croire et je vais les suivre en me replongeant dans l’imaginaire baroque et déjanté de Terry Pratchett ! (parce que j'ai bien envie aussi d'en savoir plus sur l'In-Octavo, qui joue dans l'univers du Disque-Monde le même rôle que le Necronomicon dans l’univers d'Evil Dead ^^)

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Disque-Monde

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum