David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

The Wire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square The Wire

Message par JMtimba le Lun 24 Déc - 12:43

The Wire / Sur écoute : 5 saisons (2003/2008)

Je vais commencer ce topic par vous retranscrire l'article paru dans le magazine GQ qui m'a donné envie de me plonger dans les cinq saisons de ce qui est, sans aucun nul doute doute l'une des meilleures séries du monde télévisuel:

"Accompagné de l'ex-enquêteur Ed Burns, David Simon observe pendant toute l'année 1992 un coin de rue de Baltimore, aux côtés des toxicos et des dealers. Leur livre The Corner (1997), adapté en 2000 en une mini-série de six épisodes pour la chaîne HBO, décrit le destin d'une famille du ghetto dont les membres sont écartelés entre la drogue, le crime et l'espoir d'une vie normale. Le sombre réalisme de l'ensemble annonce The Wire: l'Amérique en guerre contre l'épouvantail du terrorisme en oublie qu'elle est déjà en conflit avec elle-même. Avec le prétexte de la mise en place d'écoutes policières, la série offre sur cinq saisons une description minutieuse et réaliste des rouages de la civilisation urbaine américaine, du trafic de drogue à la politique, du système judiciaire à à l'éducation, du monde des dockers à celui d'une salle de rédaction, sans oublier un passage au commissariat où vous aurez le droit de garder le silence..."

Il est difficile de retranscrire par écrit le contenu et le ressenti de cette série. Tout d'abord il faut savoir qu'ici on privilégie le long terme à l'action et aux twists ending. Pas de rythme soutenu à vous couper le souffle en fin d'épisode mais une histoire qui avance petit à petit et qui vous plonge dans une fresque de Baltimore qui ne vous laissera pas indemne à la sortie. Car en effet les points forts qui font de The Wire un monument dans le monde de la série télévisuelle, c'est sa nature à contre-emplois. On est en effet bien  des séries issues de grandes productions actuelles. Ce qui marque chez The Wire c'est l'ultra-réalisme, l'aspect presque documentaire de la série. L'anti-manichéisme présent est le pilier de voûte de cette série: on se prend à adorer certains truands/dealers, à en détester d'autres, de même dans le clan de la fonction publique on adhère ou on déteste les policiers qui nous sont présentés; mais à aucun moment on ne reste indifférent. Un rythme plutôt lent donc (mais qui est loin d'être un défaut) imposé dans la narration nous offre des personnages fouillés comme jamais, que l'on apprend à connaître comme peu d'expériences télévisuelles nous le permettent!

Et puis comment s'ennuyer avec cette série?

- Plus d'une vingtaine de personnages les uns toujours plus intéressants que les autres. Les acteurs sont brillants, chacun jouant sans aucun doute dans un des rôles de leur vie. Les personnages sont plus que haut en couleur, mais pour ceux qui ont déjà vu cette série, comment oublier:
*du côté de la police: Bunk, McNulty, Kima, Carver, Daniels, Colvin, Rawls, Jay,
*du côté de la délinquance: Buddie, Omar Little, Avon, Slim Charles, Snoop, Wee-bee, Stringer Bell
*et puis les autres: Bubbles, Clay Davis ...
et des dizaines d'autres...

- Une série en cinq saison où chaque saison à une orientation précise sans pour autant renier ce qui a déjà été traité. Ainsi le kaléidoscope proposé s'élargit au fil des saisons pour offrir une vision globale et tragique d'un Baltimore où même si rien ne va, des personnages arrivent au gré de leur parcours à faire briller leur humanité, leur sens du devoir ou leur envie de changement, et cela coûte que coûte. On a donc une saison 1 qui nous plonge dans une sorte de banlieue où le gang Barksdale règne sur un mini-empire de la drogue, une saison 2 qui nous entraîne sur les docks et le monde des syndicats, une saison 3 sur la nouvelle zone "Amsterdam", une saison 4 au cœur de la politique du Maryland et une saison 5 où le monde de la presse nous est offert sur un plateau d'argent. Ne vous inquiétez cependant pas le fil conducteur reste les réseaux de drogue à travers Baltimore.

Bref, je ne saurai vous conseiller de regarder cette série; j'irai presque à dire que c'est un devoir de visionnage tellement c'est passionnant.

J'aurai encore pu développer multitudes d'anecdotes pour tenter de vous convaincre que c'est grandiose, mais n'hésitez pas à vous renseigner sur Internet pour voir qu'avec Oz c'est sans doute ce qu'il s'est jamais fait de mieux.
avatar
JMtimba
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 28/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Wire

Message par Albéric le Lun 24 Déc - 14:24

J'aurai encore pu développer multitudes d'anecdotes pour tenter de vous convaincre que c'est grandiose, mais n'hésitez pas à vous renseigner sur Internet pour voir qu'avec Oz c'est sans doute ce qu'il s'est jamais fait de mieux.
Merci pour la présentation, j'ai entendu beaucoup de bien de cette série.
Mais j'aimerai bien une comparaison avec l'autre série culte : The Shield !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Wire

Message par JMtimba le Lun 24 Déc - 14:48

Il est vrai qu'on parle beaucoup également de The Shield sur la toile et qu'on en arrive très souvent à comparer The Wire VS The Shield. J'avoue ne pas avoir vu cette dernière mais d'après ce que j'ai pu lire sur l'Internet les comparer n'est pas très pertinent.

En effet bien que l'on soit dans une ambiance "dans la rue" assez proche, et en plein coeur d'une équipe des deux côtés, The Shield est plus orienté action, grosse montée d'adrénaline, assauts palpitants, etc... La violence est assez crue des deux côtés. Bien que les fan de The Shield trouvent leur série culte très réaliste, les quelques uns qui sont passés à The Wire après ont souvent considéré que cette dernière était encore plus ancrée dans le réalisme même évidemment beaucoup moins palpitant au niveau du ryhtme.

Quoiqu'il en soit, on a la deux excellentes séries très reconnues. Mais j'avoue que The Shield pour le moment ne me tente pas plus que ça. Je vais m'attaquer à un Monde sans fin je pense.
avatar
JMtimba
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 28/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Wire

Message par Derfel le Sam 29 Juin - 14:58

 Bon, j'ai débuté après moults hésitations mon visionnement de The Wire. Comme ça fait des années que je possède les coffrets DVD, il fallait bien que je me lance un jour.
Vrai que le rythme est lent, très lent. Cependant, l'histoire est si bien amené que l'on prend plaisir à savourer chaque minute d'une des séries les mieux écrites de notre époque. Il faut savoir qu'on ne met pas de gants blancs pour nous mettre sous le nez la corruption présente à bien des niveaux du gouvernement, en débutant par les ''gradés'' de la police.
Plaisant aussi d'observer la police régulière, la ''criminelle'', les ''stup'' et le ''FBI'' compétitionner plutôt que s'entraider.
Intéressant aussi de constater qu,il est plus important de faire de nombreuses arrestations menant à des peines légères - ce qui améliore grandement le taux de réussite des enquêtes - plutôt que d'aller chercher les têtes dirigeantes du réseau.

Bref, The Wire est une approche intimiste de la lutte contre le crime, et c'est terriblement efficace. Les premières minutes du premier épisode en donne un bon aperçu :

Pour les fans de la série Oz, il est facile de reconnaître de nombreux visages de comédiens ayant participé aux deux séries.

 The Wire est souvent classé au top du classement des meilleures séries de tous les temps. Personnellement, je la positionne après The Sopranos.


Désolé pour The Shield, mais elle ne fait pas partie de la ''grande ligue''.


http://www.nydailynews.com/entertainment/sopranos-ranks-high-best-shows-lists-article-1.1383355

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Wire

Message par Derfel le Sam 29 Juin - 15:10

Oh, j'oubliais. Mes préférés : James « Jimmy » McNulty, Roland « Prez » Pryzbylewski, Russell « Stringer » Bell (joué par Idris Elba, le Heimdall de Thor)  et Omar Little

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Wire

Message par JMtimba le Mar 2 Juil - 9:47

Tu en es où là exactement?

Quelle chance de découvrir cette série! !! =)
avatar
JMtimba
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 28/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Wire

Message par Derfel le Mar 2 Juil - 15:40

JMtimba a écrit:Tu en es où là exactement?

Quelle chance de découvrir cette série! !! =)

 Je débute la saison 3. Donc, en saison 1, c'est la lutte contre la drogue dans les rues; en saison 2, les dockers (j'ai préféré la 1) et il semble qu'on retourne vers la drogue au troisième volet, mais je n'en suis qu'au début.

Peu d'action, mais une histoire terriblement bien construite.

:Gang:
Et vive Omar ! 

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Wire

Message par JMtimba le Mar 2 Juil - 15:52

Derfel a écrit:Je débute la saison 3. Donc, en saison 1, c'est la lutte contre la drogue dans les rues; en saison 2, les dockers (j'ai préféré la 1) et il semble qu'on retourne vers la drogue au troisième volet, mais je n'en suis qu'au début.

Tout à fait mais c'est aussi axé scolarité/éducation si je m'en souviens bien!
avatar
JMtimba
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 28/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Wire

Message par Derfel le Mar 2 Juil - 16:04

JMtimba a écrit:
Derfel a écrit:Je débute la saison 3. Donc, en saison 1, c'est la lutte contre la drogue dans les rues; en saison 2, les dockers (j'ai préféré la 1) et il semble qu'on retourne vers la drogue au troisième volet, mais je n'en suis qu'au début.

Tout à fait mais c'est aussi axé scolarité/éducation si je m'en souviens bien!

 En tout cas, le major Rawls est particulièrement détestable.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum