David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs

Nanarland

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

White Square Re: Nanarland

Message par Marv le Mar 13 Mai - 19:14

dommage, le dvd est sympathique et le pitch intéressant. Elle est loin l'époque où les bons films de zombie étaient les séries Z.
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nanarland

Message par Albéric le Mar 27 Mai - 19:24



Résumé de Sharknado 1 (2013) :
Un ouragan s'empare de Los Angeles. Des milliers de requins s'abattent sur la ville et terrorisent la population. Fin, un surfer également propriétaire de bar, accompagné de ses amis Baz et Nova, part à l'aventure afin de sauver son ex-femme April et leur fille Claudia...

Que se passe-t-il quand les 2 plus gros pourvoyeurs de nanars collaborent ensemble ?
Un mix entre Les Dents de la mer et Twister pour un des plus gros nanars de tous les temps !
Un ersatz de blockbuster foireux. : animal géant + un concept débile + fx nazes car torchés avec une vieille version demo d'after effect + dialogues nullissimes + foire aux faux raccords + personnages stupides + scènes de remplissage nawak…

Vous êtes les bienvenus dans le monde merveilleux des DTV américains :
Les forces de l’ordre ne servent à rien, tout le monde peut tirer à la shotgun sans être affecté par le recul, tout le monde possède un arsenal militaire dans sa voiture, tout le monde sait fabriquer des bombes artisanales à partir de n’importe quoi, les véhicules de location sont équipés de pare-buffle à piques et de réservoir de nitro, et tous les problèmes se résolvent à grands coups d’exploz !

Attention aux requins magiciens !
Il change de taille selon les scènes, parvenant ainsi à nager par 20 cm de fond, arrivent à sa cacher sous une voiture ou dans une pièce de 9 m2 alors qu’ils font 5 m et 2 tonnes, parviennent à survivre plusieurs heures sans respirer et défient les lois de la pesanteur ! Et entre les CGI bancals réalisés avec After Effects et les maquettes en caoutchouc cheaps, on glousse souvent…

Les faux raccords sont permanents : il pleut, il ne pleut plus, c’est inondé, ce n’est plus inondé, le vent souffle, le vent ne souffle plus. Mentions spéciales à la route sèche alors qu’il pleut des hallebardes et au tunnel qui n’est pas inondé alors que les rues si… lolilol

Les personnages ? Des clichés ambulants incarnés par gens qui viennent cachetonner quand ils ne jouent pas les potiches.
Un père divorcé looser qui s’arrête systématiquement en chemin pour sauver tout le monde, une ex qui a refait sa vie avec un winner qui essaie de se la péter, un fils ado prodigue, une fille ado rebelle, 2 potes de bistrot qui sont là pour se sacrifier, et un héroïne qui n’est là que pour montrer son joli minois et ses nibards.

Pour ne rien gâcher les dialogues truffés de trucs ringard vus, revus et archis sont ridicules :
- Je hais ces putains de requins de merde !
- Ouais t’as raison, faut tous les buter ces connards !!!
Le trauma de l’héroïne dont le grand père s’est fait bouffer par un requin ? C’est encore plus risible que les traumas de l’héroïne dans Gremlins 1 & 2 et c’était du énième degré alors que là c’est censé être sérieux…

On ne va pas s’appesantir sur les incohérences, ce bouzin n’est fait que de cela, mais mentionnons qques trucs mdr :
les héros qui font un garrot à un mec blessé au mollet, alors qu’ils laissent de côté le mec amputé d’une jambe au niveau de la cuisse… les badauds qui passent du mode zen attitude au mode panique totale et inversement en 2 secondes… l’hélicoptère qui traversent 3 tornades sans aucun problème, mais qui rencontrent de mystérieuses turbulences sur le chemin du retour… et puis pour stopper un tornade, il suffit de la faire exploser avec un bouteille de gaz c’est bien connu !

Aucune bonne volonté dans ce film : on est dans la nanar-exploitation, mais on rit quand même tellement c’est affligeant !
La scène finale va rester dans l’histoire du nanar tellement c’est énorme !
Après ceux qui prennent ça au premier degré, c'est leur problème… qui risque de perdurer avec Sharknado 2 et Sharknado 3 : tremblez amis cinéphiles du dimanche !


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nanarland

Message par Derfel le Jeu 29 Mai - 15:30

Le réseau américain Syfy, a produit l'excellent Sharktopus, nanar qu'Albéric n'a pas encore vu...
Il devrait y avoir un sujet spécialement consacré aux nanars de films de requins.
Faut pas oublier le rigolo SuperShark :
Le Walking Tank vaut le détour à 1:05.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nanarland

Message par Derfel le Jeu 29 Mai - 15:48


__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nanarland

Message par Albéric le Jeu 29 Mai - 15:49


Pitch de Sand Sharks (2011) :
Un tremblement de terre sous-marin relâche un dangereux prédateur préhistorique piégé depuis des millions d’années sous le sable. Près de l’île de White Sands, un groupe de jeunes organise une fête sur la plage. L’un d’eux s’isole avec une jolie fille, avant de disparaître et laisser pour seule trace une main coupée dans le sable…

C’est une série Z avec un peu de pognon qui repompe de manière parodique (est-ce volontaire ou involontaire, j’ai peine à trancher) le film par qui tout a commencé : Les Dents de la mer.
On navigue tout le temps entre un truc sérieux qui ne peut pas marcher et une grosse parodie qui tombe à plat.
On fait constamment référence à un film précédent qui n’existe pas. C’est vous dire les déficiences du script.
Sinon c’est Spring Break (encore) sur une île, des gens disparaissent ou sont déchiquetés, mais les habitants préfèrent fermer les yeux pour que les branlous dépensent leur pognon sur leur île (on se demande bien comment à part acheter de l’alcool…) sous l’impulsion du fils du maire qui veut faire fortune avec sa beach party (on se demande bien comment).
Les dialogues sont plus qu’affligeants :
« - OMG il a été décapité…
- Sûrement une attaque de coyote ! »
« - Les requins des sables ça n’existe pas… Mais OMG, c’est le plus gros requin des sables que je ne jamais vu de ma vie ! »
« Mais ils sont vraiment stupides ces requins : ils viennent gâcher la fête !!! »
Et pour couronner le tout les explications très sérieuses de Brooke Hogan sur les requins tigres des sables préhistoriques hybridés avec des tigres à dents de sabres sont complètement nawakesques !

Tous les acteurs, dont certains ont été bons ailleurs, sont ici de mauvais cabotineurs :
- Corin Nemec est complètement naze : ou il était shooté, ou il était bourré.
- Gina Holden ne sert à rien du tout à part initier à un triangle amoureux plus bidon tu meurs !
- Vanessa Lee Evigan ne sert à rien du tout à part initier à un triangle amoureux plus bidon tu meurs !
(d’ailleurs les 3 protagonistes dudit triangle amoureux meurent très connement)
- Eric Scott Woods est encore plus insipide que dans Avalanche Sharks, c’est vous dire !
- Brooke Hoogan était plus crédible dans Two-Headed Shark, c’est vous dire !

Sur la forme c’est plus lumineux et plus coloré que dans les autres navets du réalisateur mais cela reste faible.
Il y a tellement de faux-raccords et d’incohérences que cela a du être fait exprès. C’en est ubuesque !
Les 2 branlous qui font une blague potage pendent que tout le monde meurt. WTF !
La super beach party qui a l’envergure d’une fête d’anniversaire au Club Wombat…
La scientifique qui répand du crack à requin (sic) sur la plage pour… on n’en sait rien en fait !
La meute de requin fait un festin mais au lieu de se sauver, les djeun’s tournent en rond sur le sable… WTF !
Et puis le shérif et la scientifique qui se demande comment ils vont se sortir du rocher sur lequel ils sont encerclé, et puis la séquence d’après on les retrouve au poste avec le Corin Nemec et le vieux zarbi… WTF ! WTF ! WTF !

Les incrustations sont faibles (je n’ose parler de FX), tout étant fait pour que les bestioles apparaissent le moins possible à l’écran. On va jusqu’à utiliser un fond vert, juste pour un monologue nocturne devant une plage… pathétique !
Les trucs gores font glousser tellement c’est forcé en dehors des attaques des bestioles répétitives car toutes identiques.
Bestioles qui comme d’habitude changent grandement de taille selon des scènes (de 2m à 20m).

Et pour ne rien gâcher, un score gamin digne de Bob l’éponge.

Le truc n’a ni queue ni tête, n’a ni rythme ni suspens, ne fait pas peur et peine à faire rire (OMG les jeux de mots sur Apocalypse Now) On voit bien qu’on est ici dans la nanarexploitation, alors qu’avec des créatures dignes de ce nom on pourrait réaliser des séries B sympas genre Tremors. Mais n’en demandons par trop au tâcheron Mark Atkins, un vieil habitué du topic nanarland !


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nanarland

Message par Derfel le Jeu 29 Mai - 15:52


__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nanarland

Message par Albéric le Jeu 29 Mai - 15:56

Il a l'air presque bien Ice Spiders !  

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nanarland

Message par Marv le Lun 8 Fév - 13:50

ORC WARS






"Une nouvelle épopée fantastiques dans l'univers de sagas telles que  "Le hobbit" ou "Le Seigneur des Anneaux".

Une armée d'Orcs est envoyée dans notre monde pour l'envahir. Un ancien militaire est désigné malgré lui comme étant LE tueur d'Orcs et l'unique sauveur de l'humanité. L'affrontement ultime peut commencer...


En voilà un bon nanar bien fauché :)

En gros il existe sur Terre un portail magique qui relie notre monde à un autre univers peuplé de créatures fantastiques... Ce portail qui se présente sous la forme d'un tunnel, s'ouvre ponctuellement, il  est gardé par un élu humain "la sentinelle", qui est chargé d'empêcher l'intrusion de créatures en tout genre sur Terre (en fait principalement des orcs façon peter Jackson mais en plus kitsch).
La dernière sentinelle est morte en tentant de sauver une princesse elfe venue sur Terre afin d'échapper aux sbires d'une terrible sorcières.
Le rôle de l'élue finira pas échoir contre son grès à un ancien soldat.
A notre époque, l'action se déroule exclusivement dans une campagne aux alentours d'une petite ferme isolée ou une demi poignée d'hommes et une elfe vont tenter de repousser l'invasion de deux douzaines d'orcs à coups de séquences  gunfight sympathiques.
Clairement c'est une grosse série Z mais finalement dès que le film arrête de se prendre au sérieux (sans en avoir les moyens malgrès quelques beaux effets numériques) et assume son coté kitch et second degré (voir même parodique), il en devient presque sympathique.
Si vous aimez les films sans le sous où une  bande de comédiens de seconde zone s'amuse à dézinguer à tout va  de l'orcs à coups de fusil à pompe, mitrailleuse lourde ou bien de fusil d'assaut, peut être y trouverez vous un motif d'y perdre 1h30 de votre vie.
De mon coté j'ai trouvé çà finalement cool ;)


Spoiler:



Les oreilles des elfes sont mieux faite que dans Shannara


















L'indien aveugle qui se bat comme un ninja et qui porte un nom étrange :Blanche plume lol







La sorcière mal aimée qui à défaut de mordre l'oreiller, bave sur son drap pendant toutes ses scenes

























Non ce n'est pas une ancienne  hardeuse j'ai vérifié






"Franchement je passe une excellente journée ! "
"tu vois que c'est trognon de sauver le monde "
"ouaiiis en fait je kiff çà baby"




Même les Orcs ils portent des rangers MDR !






Dernière édition par Marv le Lun 8 Fév - 14:25, édité 1 fois
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nanarland

Message par Albéric le Lun 8 Fév - 14:24

@ Marv :
C'est celui où un ex ranger traumatisé, un Amérindien aveugle, un Redneck débile (pléonasme), une agente immobilière et une ex-hardeuse elfe luttent contre les Forces du Mal avec un vieil engin militaire ?
Oui je l'ai vu celui et j'avais bien rigolé !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nanarland

Message par Marv le Lun 8 Fév - 14:25

Albéric a écrit:
@ Marv :
C'est celui où un ex ranger traumatisé, un Amérindien aveugle, un Redneck débile (pléonasme), une agente immobilière et une ex-hardeuse elfe luttent contre les Forces du Mal avec un vieil engin militaire ?
Oui je l'ai vu celui et j'avais bien rigolé !


oui carrément
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nanarland

Message par Albéric le Dim 28 Aoû - 22:50

C'est officiel, Ghostbusters est le plus gros navet de l'année 2016. Comment a-t-on pu confier 145 millions de dollars à un réalisateur qui déteste les années 1980 pour faire le remake d'un film emblématique des années 1980 ? ça n'a aucun putain de sens !!!


Dernière édition par Albéric le Lun 29 Aoû - 0:25, édité 2 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nanarland

Message par Derfel le Dim 28 Aoû - 23:33

Albéric a écrit:
C'est officiel, Ghostbusters est le plus gros navet de l'année 2016. Comment a-t-on pu confier 145 millions de dollars à un réalisateur qui déteste les années 1980 pour faire le remake d'un film emblématique des années 1980 ? ça n'a aucun putain de sens !!!
J'avoue que j'en suis très heureux. Je suis de ceux qui décriaient le casting féminin.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nanarland

Message par Albéric le Lun 29 Aoû - 0:26

un casting inversé avec 4 ghostbusters femmes et 1 secrétaire homme juste pour faire le buzz...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nanarland

Message par Derfel le Lun 29 Aoû - 2:13

Albéric a écrit:un casting inversé avec 4 ghostbusters femmes et 1 secrétaire homme juste pour faire le buzz...
Et dès le départ, ce fut loin de faire l'unanimité ; dans les réseaux sociaux on encourageait les gens à boycotter le film.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nanarland

Message par Albéric le Dim 14 Oct - 19:05


Résumé : Empire of the Sharks
Dans un futur proche, la surface de la Terre est recouverte par l'océan et le puissant Ian Fien règne d'une main ferme et cruelle sur les populations de survivants grâce au contrôle qu'il exerce sur son armée de requins. Mais lorsqu'il s'en prend à Willow, une jeune fille dotée du même pouvoir, c'en est trop pour le jeune et impétueux Timor qui décide de partir à l'assaut de la forteresse avec l'aide de brigands recrutés en chemin...


Un Waterworld eco+... Va falloir que SyFy fassent de vrais trucs au lieu de commander des navets à la chaîne aux productions The Asylum, les rois de la Série Z.
Le scénar n'est pas spécialement mauvais pour ce genre de production : on a un seigneur de la guerre qui règne sur les mers avec son armée de requins contrôlés cybernétiquement, et une jeune idéaliste qui monte une « mission impossible » pour braquer sa forteresse, dans le but de sauver sa dulcinée qui a été enlevée. Et ladite dulcinée intéresse le seigneur de guerre car elle peut contrôler ses protégés carnassiers par la pensée... J'avais déjà vu dans Les Pirates de Langkasuka, avec des karatékas biclassés aquamen et jedis ^^, mais ici c'est plutôt magie vs technologie. C'est dommage qu'on ait abandonné l'histoire du braquage en cours de route, parce que la Sword & Sorcery post-apo c'est un chouette concept, et qu'on retrouve les incohérences habituelles des productions yankees en matière de worldbuilding (genre on n'arrive pas à trouver de l'eau potable mais on a du carburant à volonté pour ses véhicules, on a perdu la technologie de l'éolienne, de l'hydrolienne et de la turbine mais tout le monde a encore un ordinateur portable). Autre bon point, les acteurs souvent MCM ne sont pas spécialement mauvais non plus (John Savage et Ashley de Lange sont même très corrects) à part l'affreux Jonathan Pienaar qui cabotine à qui mieux-mieux et très mal en plus ! Sinon la bande-son n'est pas trop nul pour une Série Z...
Alors qu'est-ce qui ne va pas ? L'incroyable je-m'en-foutisme du réalisateur Mark Atkins : putain quand tu claques ton pognon dans une armée de requins numériques, tu pourrais au moins acheter de la sauce tomate pour faire croire qu'il y a de l'hémoglobine au lieu de pondre une daube PG-13. Dans un univers post-apo tout le monde est coiffé, rasé, maquillé de près (comme d'habitude avec les yankees : remember la série Revolution ^^), et la fausse rouille peinte sur des bateaux flambant neuf est ridicule : il ne pouvais pas emprunter 1 ou 2 bateau poubelle pour faire genre ? Les cadrages et le montage sont mauvais, avec tellement de faux raccords qu'on a tout l'impression qu'il manque des scènes... Et effectivement il en manque donc les incohérences pleuvent très rapidement : comment se cacher sur un îlot d'1/2 demi terrain de foot, le sous-marin qui sort de nulle part et qui disparaît quand on a en a besoin, le propulseur dont le rotor ne tourne pas, la nana qui nage plus vite que les poissons, les requins volants (héritage Sharknado ^^), ou les mecs qui sont en sécurité et qui se jettent à l'eau dans l'espoir d'échapper pour échapper aux requins fous (ou je suis dans mon bunker, mais je préfère me réfugier sur une passerelle au raz de l'eau ^^)... Une production The Asylum quoi, à regarder après minuit ou avec un petit taux d'alcoolémie !


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nanarland

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum