David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

1612 de Vladimir Khotinenko (2007)

Aller en bas

White Square 1612 de Vladimir Khotinenko (2007)

Message par Albéric le Jeu 6 Déc - 22:08



Résumé :
Russie, 1612, le pays traverse une grande période de tourmente : famine, invasions ennemies... Andrei, jeune page à la Cour, est témoin du meurtre du Tsar et de sa famille. 10 ans plus tard, devenu un homme, Andrei est obsédé par le souvenir de Xénia, la fille du Tsar. Il pense qu'elle est encore en vie. Il traverse la Russie dans l'espoir de la retrouver et de sauver son pays...

Alors évidemment qui dit film russe dit film nationaliste avec des méchants Polonais, des traîtres à la Mère Patrie qui seront durement châtiés et le bon peuple qui prend les armes pour défendre la Russie Éternelle...
Et comme de nombreux films russes, c'est plutôt long avec ici 2h20 de film, mais on a droit à un gros rappelle historique en introduction et une reconstitution plutôt impressionnante du siège de Novgorod malgré qques trucs en carton pâte.

En dépit d'un démarrage laborieux, je me suis bien diverti avec cette version russe de Chevalier.
Car pour sauver la princesse Godounov dont il est tombé amoureux, un esclave russe va usurper l'identité d'un mercenaire espagnol venu combattre comme artilleur avec la complicité de son serviteur tatar qui ne veut pas perdre son gagne pain.

Les acteurs sont sympas, on n'a pas lésiné sur le budget pyrotechnique, les régiment de soldats polonais sont superbes montés sur des chevaux blancs avec leurs ailes dorsales factices.
De plus à l'image du Corsaire Noir de sa chamane indienne et de l'intervention des mânes de ses frères décédés, une pointe de fantastique vient pimenter le récit : l'esclave russe et le fantôme de l'Espagnol sont liés par la figure omniprésente d'une mystérieuse licorne. L'illusion entre historique et fantastique est bien maintenue : à chaque moment clé, le souvenir ou le fantôme de l'Espagnol vient prêter main forte à nos 2 esclaves en cavale.
Sans parler de l'oracle de la forêt qui fait tourner la tête de l'envoyé de la papauté.

Bref, un film qui m'a bien plu et que je reverrai bien volontiers l'occasion au même titre que Chevalier ou le Corsaire Noir.
Et de manière générale les films russes sont souvent très sympas ! :thumright:

avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum