David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Publication du premier roman de Stella Gemmell

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Re: Publication du premier roman de Stella Gemmell

Message par Derfel le Lun 20 Fév - 15:48

Cool de voir que tu as un tel ressenti, ça donne le goût de lire le roman. Par contre, je ne me rappelle d'aucun personnage que tu mentionnes. En fait, je serais incapable de nommer un seul personnage du premier roman.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Publication du premier roman de Stella Gemmell

Message par Albéric le Lun 20 Fév - 17:07

Sieben a écrit:Pour le reste j'attendrai de le lire pour juger mais effectivement: une critique générique qui ne dévoile pas grand chose.
Maintenant que t'es dans le roman Sieben, t'en penses quoi de la critique du Seigneur des Pisse-Froid ? blink

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Publication du premier roman de Stella Gemmell

Message par Sieben le Lun 20 Fév - 19:13

Derfel a écrit:
Cool de voir que tu as un tel ressenti, ça donne le goût de lire le roman. Par contre, je ne me rappelle d'aucun personnage que tu mentionnes. En fait, je serais incapable de nommer un seul personnage du premier roman.

Comme tu n'avais pas été trop emballé par le T1 je ne te conseille pas évidemment de te lancer dans la suite, d'autant plus si tu ne te rappelles plus de quoi que ce soit.

Et ouais. Dur de se rappeler de tout le monde. Me rappeler absolument plus de Evan Quin Broglanhd, le sauveur d'Emly dans le T1 qui faisait parti de la conspiration des "S" et qui est à la solde d'Archange. Me souvenais plus non plus de Stalker, Casmir etc. Vraiment c'est mieux d'enchaîner T1 sur T2. Mais au fond ce n'est pas si gênant, j'arrive à recoller les morceaux, au pire on est légèrement dans le flou sans ce que cela nuise à la compréhension de l'intrigue.

Pour donner un ordre de mesure, c'est loin d'être aussi confus que peut l'être une lecture du Trône de Fer après une longue pause entre deux livres.

Albéric a écrit:Maintenant que t'es dans le roman Sieben, t'en penses quoi de la critique du Seigneur des Pisse-Froid ? blink

J'y reviendrai peut être une fois terminée, mais oui, comme ça... c'est un peu flou son truc. Très générique et à côté de la plaque. J'ai pas envie de leur en tenir rigueur... il n'aimait pas David Gemmell, il n'aime pas non plus Stella... je pense qu'il est parti avec un apriori négatif sur le bouquin.

Faut que je lise la suite, histoire de voir si on répond à nos questions ou si il faudra attendre un tome 3. J'ai un peu cette sensation que La Cité pourrait en fait s'intituler La Cité - Chroniques : un même lieu, même époque, mêmes événements, racontés à travers différents personnages qui s'entrecroisent. Moi ça me plaît beaucoup pour l'instant.

Albéric sur le tome 1 a écrit:t quand on parvient à s’attacher à l’un des nombreux personnages du roman, paf il meurt très violemment (bienvenue dans fantasy à la G.R.R. Martin qui existait bien avant G.R.R. Martin n’en déplaise à certains Fantaisix).
ACHTUNG SPOILERS:
D

Là-dessus, ça ne change pas.
Spoiler:
Adieu Leona, Gus...
;)
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Publication du premier roman de Stella Gemmell

Message par Sieben le Mer 22 Fév - 13:03

Effectivement parmi les reproches que l’on peut faire est qu’il manque peut être une menace clairement définie et des enjeux aussi importants que dans le tome 1. On ne comprend pas trop en quoi cette guerre que mènent les dernières forces survivantes de la Cité alliées aux Bleus contre les barbares du Nord est si importante. On a cette impression qu’on rajoute de la guerre juste parce qu’il faut qu’il y en ait dans un bouquin de fantasy. L’autre fil d’intrigue étant centré sur les complots de palais c’est là que se situent les vrais enjeux de cette suite, les Sérafim qui étaient jusque là dans l’ombre dévoilent enfin leur nature.

3ème Partie
Comme c’est toujours bien écrit sans trop de fioritures, j’ai bien aimé. Comme si on n’était pas suffisamment comblé en bataille, Stella fait basculer son récit dans l’horror survivaliste avec les 4 troufions piquiers (formidable DG revival) obligeaient de rester en arrière défendre les retardataires piégés dans une embuscades Fkir. Un divertissant passage Pitch Black fantasy bien rythmé.

4ème Partie
Plus centrée sur Rubin, Valla et Dol Salida, alors oui ça cause pas mal complots, assassinats, etc. Et alors ? C’est bien à cela que servent les suites, au bout d’un moment il faut révéler les zones d’ombres, donc on aborde un peu plus le mystère du Voile du Gulon, le Bouclier de la libertén etc. Ça ne manque pourtant pas d’action avec des escarmouches et… au mon Dieu ! Stella a buté Littlefinger !

Sinon, la richesse de l’univers de la Cité se révèle de plus en plus étonnant. Hâte de voir ce que la suite nous réserve mais j’adore la cosmogonie imaginée par SG. Peut être que je me fait un film et que je fais fausse route, mais les 3 derniers Sérafim primordiaux qui se tirent dans les pattes depuis X siècles seraient des figures empruntés au Trimurti hindous que cela ne m’étonnerait guère.

Areon l’empereur : Stella dit qu’il est le créateur, avec un grand pouvoir, capable de créer des reflets à partir de quasiment rien = Brahmâ le créateur. D’ailleurs au fil des siècles Brahmâ a perdu de son influence dans l’importance du culte hindous au profit de Vishnou, est-ce donc un hasard si l’empereur est renversé et assassiné (comme un changement cosmogonique) ?

Marcellus : Stella le décrit comme le bras armé de la Cité, un destructeur = Shiva le destructeur

Archange : Stella la décrit comme une gardienne protectrice et qu’elle a la pouvoir de guérir = Vishnou le conservateur et roi de l’univers.

D’autant plus curieux que le terme "planète" est à un moment utilisé par la Sérafim Giulia...
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Publication du premier roman de Stella Gemmell

Message par Albéric le Mer 22 Fév - 14:24

Sieben a écrit:D’autant plus curieux que le terme "planète" est à un moment utilisé par la Sérafim Giulia...
dans le tome 1 les Sérafims ne faisaient pas mystères qu'ils étaient venus des étoiles...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Publication du premier roman de Stella Gemmell

Message par Marv le Ven 24 Fév - 23:13

tu as terminé le livre sieben ?
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Publication du premier roman de Stella Gemmell

Message par Sieben le Sam 25 Fév - 10:34

Albéric a écrit:dans le tome 1 les Sérafims ne faisaient pas mystères qu'ils étaient venus des étoiles...

Je ne me souvenais pas que c’était dit de façon aussi explicite dans le tome 1. C’était plus sous-entendu qu’autre chose. Mais maintenant que j’ai terminé le livre, oui, c’est carrément ça en fait ! Tous ceux qui ont aimé Chroniques de Tramorée vont adoré le background autour des Serafim et de la Cité. C’est magistral. Si tu ne l’as pas encore lu je te conseille de le faire remonter dans ta liste. C’est une histoire qui aurait pu être imaginé par Javier Negrete ou David Gemmell. On retrouve un peu de ça dans le cycle des Pierres Sipstrassi + L’écho du Grand Chant où à la fin de La Cité ça vire carrément science fantasy.

Franchement, vu ce que Stella Gemmell a été capable de bâtir ici alors qu’il ne s’agit que de ses deux premiers romans, on peut s’interroger sur sa réelle importance dans l’œuvre de DG et si une grande part de celle-ci ne serait-elle pas une écriture 100 % à quatre mains. Il y a une sacrée maîtrise. Le projet est ambitieux et si ça foire on dira qu’elle n’a pas le talent de son défunt mari, si ça marche c’est stupéfiant. Et bien pour moi ça passe : l’histoire tient la route, c'est à la fois complexe et à la portée de tous, tout ou presque (j’y reviendrai) nous est révélé, il y a du style, c’est parfois très viscéral pour l'auteur (j’en avais parlé dans mon avis sur le tome 1), il y a du suspens et tout ce que peut désirer un amateur de fantasy en terme d’action ; ouais, pour moi c’est une réussite.

En revanche, il y a un aspect auquel je n’ai pas réussi à me faire, c’est le côté George RR Martin like où SG prend un malin plaisir à buter ses personnages. Sérieux, le dernière partie du roman m’a consterné. Autant j’ai pu comprendre la mort de
Spoiler:
Stern et ses compagnons
, sorte d’ultime charge héroïque bien que vaine mais qui apporte le cachet dark fantasy au bouquin, même si c’était dur, DG en aurait sûrement fait quelque chose d’épique ou de plus glorieux. Autant la mort de
Spoiler:
Valla
m’a fait sortir de mes gonds. J’ai failli balancer le bouquin contre le mur tellement j’ai trouvé cela misérable et inutile. Pourquoi créer un personnage aussi attachant, en faire un personnage de premier plan dans ce tome 2, lui faire surmonter toutes ces épreuves, tout cela pour l’éliminer sans gloire dans l’anonymat. Stella Gemmell n’a pas de cœur, franchement je n’ai pas compris. Cela ne servait à rien de le/la tuer. J’ai eu peur aussi jusqu’au bout pour
Spoiler:
Emely
. Cela fait parti de ses caractéristiques mais à mon sens Stella ne sait pas buter correctement ses personnages. Parfois cela tient sur une ligne.

Alors je m’interroge aussi, combien de tomes sont prévus ? Il y aura t-il un tome 3 ? Pour moi c’est bel et bien terminé à priori, on a toutes les réponses à nos questions mais : quid de Elija, Giulia, Fiorentina et de son enfant nouveau-né moitié Serafim moitié Reflet ? Il manque un épilogue parce que là c’est le flou complet. C’est ce qui me laisse penser qu’il y aura une suite, mais pour raconter quoi ?
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Publication du premier roman de Stella Gemmell

Message par Sieben le Sam 25 Fév - 10:47

Marv a écrit:J'ai peu savouré aussi le manque de développement de la cité et des Halls, le peu de développement du background au delà des murailles alors que pourtant une grande partie de l'intrigue s'y déroule,  le manque de charisme et de profondeur de celui qui incarne le chef de file de la nouvelle menace qui sort un peu de nul part.

Je me suis interrogé également dans mes précédents ressentis sur ce manque de développement de la menace cachée. Mais comme dans le dernier tiers on parvient enfin à mettre un nom dessus, Hammarskjald, et qu'on a les explications qui viennent ensuite, finalement ça passe. Fallait juste que je me montre patient. Quelques chapitres consacrées à Hammarskjald aurait pu être sympa, histoire de se familiariser avec le personnage et qu'on pige un peu mieux ses intentions c'est vrai.

Quant aux Halls, j'en ai suffisamment soupé dans le tome 1. On y a encore droit dans le tome 2 mais j'ai cette fois mieux apprécié l'ambiance du fait que c'est plus court.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Publication du premier roman de Stella Gemmell

Message par Derfel le Jeu 13 Avr - 2:05

Édition numérique

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Publication du premier roman de Stella Gemmell

Message par Albéric le Mar 22 Aoû - 10:35

le tome 2 en poche :


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Publication du premier roman de Stella Gemmell

Message par Dark schneider le Lun 6 Nov - 14:38

Allez, je sais que je poste peu mais sachez que je continue encore à lire à mon petit rythme. Et donc des années après tout le monde j'ai enfin entamé "La Cité" de Stella Gemmell.

J'en suis désormais à un peu plus de la moitié et... j'aime beaucoup !!

Alors oui, au début faut se faire à l'idée que non, ça ne sera pas du David Gemmell. Que non, on ne retrouvera sans doute pas le côté épique de David et ses personnages très attachants. Oui mais on y trouve autre chose : une histoire bien plus "mystérieuse", une ambiance qui se pose vraiment,  des personnages très intriguants... Pour l'instant, même si on retrouve le vieux thème de la vengeance, je ne sais toujours pas où Stella veut me mener. Et j'aime ça !   

Certes, il y a parfois quelques moments que j'ai trouvé un peu confus et les quelques scènes d'actions souffrent forcément de la comparaison avec David, mais bon, on est pas loin du pinaillage car les qualités évidentes du bouquin se situent ailleurs. En tout cas, le point commun entre des les deux Gemmell c'est que j'ai toujours autant envie de tourner les pages et que je ne lâche le bouquin que quand la fatigue se fait sentir. Très bonne surprise alors que j'avoue que je craignais la déception.
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Publication du premier roman de Stella Gemmell

Message par Sieben le Mar 7 Nov - 18:59

La Cité T1 de Stella Gemmell est à l'image de Légende de DG: un bouquin très viscéral, avec beaucoup de personnel là-dedans. Quand on se laisse prendre il y a de très chouettes moments qui tendent vers le dark fantasy. Le T2 est néanmoins moins bon maintenant que j'ai pris un peu de recul dessus. Mais pour ses deux premiers romans on ne va pas lui jeter la pierre. Les bouquins font le taf.

Moi je suis partie du principe que je lisais un auteur inconnu. Faire la comparaison avec DG hormis sur certains aspects n'a aucun sens.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Publication du premier roman de Stella Gemmell

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum