David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Le Hobbit, Un voyage inattendu

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Derfel le Sam 16 Fév - 16:31

Je l'ai finalement vu.

Je vous fait part de mes impressions de façon fort succincte (mon chat a effacé 30 minutes de détails et là, je suis en mode "envie de trucider le matou", alors, je vais faire bref.

Introduction avec le Royaume d'Ereborn : magnificence, pas d'autre mots pour qualifier le tout.
Smaug est suggéré, les nains sont légions et suggèrent une grande puissance, pourtant ils ne font pas le poids.

On retrouve la comté comme si on ne l'avait jamais quitté. La transition entre le Bilbon de LOTR et celui interprété par Martin Freeman se fait de façon toute naturelle.

J'ai bien aimé l'arrivée des nains quoique je n'ai retenu comme nom que Kili, Gili, Bombur et Thorin Écu-de-Chêne (bien évidemment).
À propos de l'héritier d'Ereborn, il est brillamment interprété par Richard Armitrage
(génial Sir Guy de Gisbourne dans la série télé Robin des Bois)


La musique est splendide et les nouvelles partitions d'Howard Shore s'insèrent brillamment avec celles que nous connaissions déjà tout en gardant leurs identités propres.

Le travail de repérage des lieux qui a été effectué lors de la préproduction a dû demander beaucoup de temps et d'efforts parce que les nains évoluent dans un décor encore plus impressionnant que les Hobbits du Seigneur des Anneaux.

Je n'ai pas trouvé le film trop long, même que je piaffe d'impatience à le revoir.

À noter que la chanson finale - Song of the Lonely Mountain - est chanté par Neill Finn, un Néo-Zélandais.
C'est la première fois qu'un film sur la Terre du Milieu clôture avec une voix masculine.

Après tous ces "plus", voici maintenant les trois séquences que j'ai moins aimé.
1. Radagast... j'avais en mémoire un sorcier autrement plus redoutable d'aspect.
Nous n'avions pas besoin d'un Jar Jar Binks à la "Star Wars".

2. La séquence avec les 3 Trolls des cavernes. Alors que 'occasion était belle pour augmenter la tension dramatique dans un film qui en manque cruellement, on nous présentent des Trolls flatulents.

3. L'affrontement entre les deux géants de pierre. Ça manque de crédibilité, c'est tout.
On n'y croit pas un seul instant.

Néanmoins, Peter Jackson a bien relevé le défi que représentait ce premier film, vivement la suite.
La sortie du Blu-Ray est prévu pour la mi-avril.

Vivement la sortir de la version longue (on parle de 30 à 50 minutes supplémentaires) pour les inconditionnels comme moi !


Dernière édition par Derfel le Sam 16 Fév - 18:21, édité 1 fois

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Derfel le Sam 16 Fév - 16:54

JMtimba a écrit:- tous les moments qu'on a déjà l'impression d'avoir vécu dans les autres films (exemple:
Spoiler:
les aigles de Gandalf)
Je ne peux croire que tu écrives ça !

De un, les Grands Aigles ne sont pas "les aigles de Gandalf", ils sont présents dans le Silmarillion, le Hobbit et dans le SDA et ont leurs identités propres (ils ont même des noms) et ont participé à la chute de Morgoth. Les Aigles ont un roi, ils vivent dans différentes communautés.

De deux, il était impossible qu'ils ne fassent pas leur apparition exactement à ce point du récit. Les Aigles Géants étant souvent la solution Deux Ex Machina utilisée par Tolkien pour se sortir de situation inextricable. C'était une scène incontournable du roman. Tolkien a fait apparaître ceux-ci dès son premier récit sur la Terre du Milieu.

De trois, ce n'est pas un réutilisation d'une séquence de LOTR. Sans les aigles, il est impossible de justifier le passage de la compagnie des nains assiégés par les Gobelins et les Wargs à leur sortie des montagnes avec vue sur la Montagne Solitaire.

Avoue que tu n'as pas lu le Hobbit. :P :P :P


Dernière édition par Derfel le Dim 17 Fév - 3:00, édité 1 fois

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Albéric le Sam 16 Fév - 17:02

De trois, ce n'est pas un réutilisation d'une séquence de LOTR. Sans les aigles, il est impossible de justifier le passage de la compagnie des nains assiégés par les Gobelins et les Wargs à leur sortie des montagnes avec vue sur la Montagne Solitaire.
Comme j'ai fait la même remarque, je me permets de répondre à la place de JMtimba.
Ce n'est pas le fond qui fait réutilisation (Tolkien a bien le droit de réutiliser des éléments d'un roman à l'autre, si on veut faire adaptation fidèle why not ?), c'est la forme : la même situation OK, mais la même réalisation et la même musique c'est un peu beaucoup quand même.
(voire le même storyboard avec le papillon...)

Pour le reste, je te suis dans tes explications.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Derfel le Sam 16 Fév - 17:21

JMtimba a écrit:
- ce point là va être propre à l'histoire en elle-même: mine de rien on redemande sans le vouloir du LSDA en allant voir ce film et tout de même: une troupe de nain c'est moins classe qu'une compagnie de l'anneau, des orques pour seul ennemi c'est moins stimulant qu'un bon Sauron, des escarmouches c'est moins prenant qu'un gouffre de Helm etc...
Allez, faut être juste et comparer ...des comparables ! :geek:
La Compagnie de l'Anneau n'est pas très fertile en action... si tu compares un premier film d'une trilogie, comparons avec l'autre premier film.
Un Gouffre de Helm tu dis ? Mais c'est dans le second film, Les deux Tours... tu vas dire quoi de la bataille des Cinq Armées qui s'en vient dans le second film ? (spoiler ???)

Sauron maintenant... il était peu présent dans La Communauté de l'Anneau, un peu plus dans Les Deux Tours et beaucoup plus dans Le Retour du Roi.
Pour Le Hobbit, Smaug est peu présent dans le premier film, mais il démontrera toute sa puissance dans le second opus, faut juste être patient. Le premier film jette les bases, n'oublions pas ça.

Dans Le Retour du Roi, nous avons eu droit à une araignée géante, dans La désolation de Smaug, nous en aurons toute une communauté...

Seul ennemi... alors que nous avons brièvement eu droit au Roi Sorcier Angmar, tu crois que nous ne le reverrons plus dans le futur ? Et la totale...

« des orques pour seul ennemi c'est moins stimulant qu'un bon Sauron »

Quelle est l'identité du Nécromancien, à ton avis ???


Un spoiler me dites-vous ? Pas vraiment tellement c'est évident.
Le Roi Sorcier revenu des morts alors que personne n'avait assez de pouvoir pour le ramener de sa tombe, la musique (le thème sonore de quel personnage du SDA, d'après vous ?) qui se fait entendre après que Radagast le Brun ait fait tomber l'épée et puis, la vision du nécromancien qui porte un casque muni de deux oreillettes qui pointent vers le haut à la... :study:
Les romans de Tolkien sont souvent lents à démarrer, ainsi en est-il de certains films. 8)


Dernière édition par Derfel le Dim 17 Fév - 3:04, édité 4 fois

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Derfel le Sam 16 Fév - 17:35

Albéric a écrit: la même situation OK, mais la même réalisation et la même musique c'est un peu beaucoup quand même. (voire le même storyboard avec le papillon...)
Jackson utilise les mêmes musiques associées aux personnages, qu'un thème soit associé aux aigles ne me dérange pas du tout.
Où PJ prend ses libertés, c'est quand il utilise le papillon et ça fait pas mal plus crédible que la façon de Tolkien ou les aigles discutaient le bout de gras :

« Qu'est-ce que tout ce tumulte dans la forêt, ce soir ? » demanda le Seigneur des Aigles.
Il était assis, noir dans le clair de lune, au sommet d'un pic isolé du côté oriental des montagnes.
« J'entends la voix des loups ! Les gobelins sont-ils sortis pour quelque mauvais coup dans la forêt ? »
Il s'éleva dans les airs, et aussitôt deux de ses gardes s'élancèrent de rocs situés de part et d'autre pour le suivre.


Je crois que des Aigles parlant auraient plus surpris que la réutilisation du papillon.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Albéric le Sam 16 Fév - 17:49

Je crois que des Aigles parlant auraient plus surpris que la réutilisation du papillon.
En se passant de l'un comme de l'autre on y aurait bien gagné.
On pouvait mieux attendre d'un Peter Jackson à la tête de 300 millions de dollars que tomber dans cette facilité pour le point d'orgue de la 1ère partie de sa nouvelle trilogie.

Jackson utilise les mêmes musiques associées aux personnages, qu'un thème soit associé aux aigles ne me dérange pas du tout.
Sur un film, on appelle cela un leitmotiv, sur 6 films c'est un peu trop facile (d'autant plus qu'il n'y aucune variation musicale sur le thème) : j'ai écouté le score complet d'Howard Shore qui s'avère bien plus original que les nombreux recyclages du SdA qu'on entend dans le Voyage inattendu.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Derfel le Sam 16 Fév - 18:05

Désolé d'en rajouter mais...
JMtimba a écrit:Dernière chose qui m'a énormément frappé dans ce film, c'est sa similitude au premier film du LSDA: c'est hallucinant; je vous le détaille:

COMMUNAUTE DE L'ANNEAU // LE HOBBIT

Spoiler:
Arrivée de Gandalf dans la Comté, blabla pour convaincre le hobbit // pareil
On se fait pourchasser par des Nazguls // On se fait pourchasser par des orques sur Warfs (orthographe?)
On arrive a Fondcombe // pareil
Discussion avec les elfes et leur doute, scepticisme // la même
On veut passer par la montagne mais Saruman provoque une tempête // On veut passer par la montagne mais géant de pierre
Du coup on passe sous la montagne avec ses gobelins et ses emmerdes // Ok bah ça a marché la dernière fois, on fait pareil!
On sort de la montagne mais les emmerdes sont pas finies, les orques nous attaquent // ... pareil
Boromir meurt // et là pour tout vous dire j'ai été surpris que Balin survive pas vous?
Peter Jackson ne pouvait tout modifier et tout s'éloigner du roman malgré que les héritiers de Tolkien, Christopher le cadet des fils, ont la poursuite juridique aisée...

Le problème JMtimba, c'est que tu critiques le film en fonction de la première trilogie alors que c'est justement les romans LOTR qui reprennent des situations de The Hobbit.

Les chapitres du roman Le Hobbit :

I Une réception inattendue
(Arrivée de Gandalf, puis des Nains)

II Grillade de moutons
(Départ en poneys, rencontre des Troll des cavernes)

III Courte pause
(Arrivée chez Elrond)

IV Dans la montagne et sous la montagne
(...et où les nains prisonniers sont amenés devant le Grand Gobelin)

V. Énigmes dans l'obscurité
(Rencontre avec Gollum)

VI De Charybde en Scylla
(Fuite devant les wargs, la compagnie se réfugie dans les arbres et lance d'énormes pommes de pins enflammées en direction des wargs. Puis, arrivé des Grands Aigles, in extremis, qui amènent la troupe aussi loin que possible des Monts Brumeux).

VII Un curieux logis
(Enfin, l'arrivée de Beorn, mais ce sera dans le second film à partir d'ici).

VII. ...

Le respect de l'oeuvre est là.

P.S. Veux-tu vraiment savoir pour Balin ?


Dernière édition par Derfel le Lun 18 Fév - 2:21, édité 4 fois

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Derfel le Sam 16 Fév - 18:07

Albéric a écrit:
Je crois que des Aigles parlant auraient plus surpris que la réutilisation du papillon.
En se passant de l'un comme de l'autre on y aurait bien gagné.
Vois-tu, moi je trouve ça bien correct comme il l'a fait.
Toi, tu aurais fait quoi pour appeler les aigles ?

Une petite vidéo...


Dernière édition par Derfel le Sam 16 Fév - 18:35, édité 2 fois

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Derfel le Sam 16 Fév - 18:28

Dark schneider a écrit:l'acteur utilisé pour faire les motion capture d'Azog le Gobelin c'est Manu Bennet, le Crixus de Spartacus.



__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Dark schneider le Mar 18 Juin - 14:23

Le Hobbit Version longue sortira en dvd/blu ray au mois de Novembre. Le film durera 2h49...soit 4 minutes de plus que la version normale (2h45). On attend plus de précisions, mais quoi qu'il en soit on est bien loin de la version longue de La communauté de l'anneau qui faisait au moins 20 minutes de plus que la version ciné. 

Il donc assez clair que la version ciné était déjà une version longue en soit, et que PJ a tellement rallongé son film pour faire une trilogie qu'il a grillé ses cartouches pour la VL. En même, je préfère qu'il n'y ait que 4 minutes de plus, car je ne vois vraiment pas ce qui aurait pu être rajouté ne plus.
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Derfel le Mar 18 Juin - 14:33

4 minutes, Q-U-A-T-R-E petites minutes supplémentaires et on appelle ça une version longue ?
Foutaise !
Qui va être assez fou pour se la procurer s'il a déjà la version cinéma ? Et après ça, les majors vont continuer à geindre après les copies illégales.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par JMtimba le Mar 18 Juin - 15:49

C'est vrai que là on se fout quand même complètement de nous...
avatar
JMtimba
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 28/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Albéric le Mar 18 Juin - 18:14

JMtimba a écrit:C'est vrai que là on se fout quand même complètement de nous...
Effectivement, un FDG d'un fort beau gabarit.
C'est de mauvais augure pour la suite de la prélogie.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Derfel le Mar 18 Juin - 20:39

Une version longue comme nous avons eu pour la trilogie LOTR, c'est intéressant, mais quand après ça, venant des mêmes personnes et du même studio on arrive avec 4 minutes, la comparaison ne tient plus.

Présentement disponible :
Pour la modique somme de 29,99 € :
1 Blu-ray pour le film version cinéma
1 Blu-ray pour les bonus
1 DVD pour le film version cinéma
1 accès en téléchargement à la copie digitale du film

34,99 € à la caisse vous donnera l'édition Blu-ray 3D qui sera composée de :
2 Blu-ray pour le film version cinéma 3D active (film coupé en deux, qu’est-ce que ce sera en version longue !?)
1 Blu-ray pour le film version cinéma 2D
1 Blu-ray pour les bonus (les mêmes que les éditions 2D)
1 accès en téléchargement à copie digitale du film

Moi, je n'achète pas.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Derfel le Mar 18 Juin - 20:43

So Far, The Only New Thing We Know Is In The Hobbit Extended Cut Is Some Nudity a écrit:
Source : http://www.bleedingcool.com/2013/06/14/so-far-the-only-thing-we-know-is-new-for-the-hobbit-extended-cut-is-some-nudity/

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Derfel le Mar 18 Juin - 20:47

Dark schneider a écrit:Le Hobbit Version longue sortira en dvd/blu ray au mois de Novembre. Le film durera 2h49...soit 4 minutes de plus que la version normale (2h45).
Peux-tu nous fournir un lien pour lire cette info S.V.P. ?

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Derfel le Mar 18 Juin - 20:57

Je crois que ça va vous faire rigoler un peu :

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Dark schneider le Mar 18 Juin - 21:05

Derfel a écrit:
Dark schneider a écrit:Le Hobbit Version longue sortira en dvd/blu ray au mois de Novembre. Le film durera 2h49...soit 4 minutes de plus que la version normale (2h45).
Peux-tu nous fournir un lien pour lire cette info S.V.P. ?

En fait, je me suis basé sur une news du site dont on doit taire le nom, qui vient une fois de plus de prouver son manque de crédibilité et de compétence, car en fait les 2h49,soit 169min correspondrait exactement à la durée du film en version cinéma, avec le générique... donc en fait à ce jour on ne sait rien de la durée de la VL.

Pour en savoir plus : http://cinema.jeuxactu.com/news-hd-le-hobbit-un-voyage-inattendu-le-blu-ray-version-longue-20734.htm
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Derfel le Mar 18 Juin - 21:11

Ça nous permet donc de souffler un peu.
Peter Jackson avait avancé le nombre d'environ 20 à 25 minutes. Alors, gardons espoir.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Albéric le Lun 9 Sep - 14:09

L'incontournable Durandal :





Tout à fait d'accord sur les problèmes techniques qui aboutissent à un film surchargé et tape-à-l'oeil. L'ensemble fait moins travaillé que la trilogie avec pourtant un budget no limit de plus 300 millions de $ : c'est limite FDG !
Pendant ce temps là on ne s'attache pas aux nains alors qu'on en fait des caisses sur Radagast...

Par contre pas d'accord avec le côté quête bidon : Le Hobbit c'est le gambit de la partie d'échec entre le Conseil Blanc et Sauron. Gandalf manipule les hommes, les nains, les elfes et le hobbit pour se débarrasser de Smaug avant que le Nécromancien ne le rallie à sa cause. C'est l'essence tolkiennienne qu'à parfaitement su capter Javier Negrete : nous ne sommes que des pions dans les jeux de pouvoirs des puissants, mais même les plus humbles peuvent faire pencher la balance surtout quand l'union fait la force. Cela plus l'humanisme assumé et revendiqué d'un Gandalf / Tariman. Mais pas sûr que Peter Jackson ai tout saisi.


Dernière édition par Albéric le Mar 10 Sep - 20:18, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Derfel le Lun 9 Sep - 15:16

J'aime beaucoup Durandal, il me fait marrer. mais là, non préparé et visiblement de mauvaise foi (comment analyser un film dont tu n'as rien à foutre du personnage, des nains et du roman), il nous livre une analyse mal préparée, farcie de ehhhhhh et truffé d'hésitations, de trous de mémoire et de silence.
Donc, au final, l'écouter était à chier. C'est rare, mais c'est comme ça.

En désaccord avec tout sauf pour les effets spéciaux souvent ratés.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Albéric le Lun 9 Sep - 15:26

Derfel a écrit:il nous livre une analyse mal préparée, farcie de ehhhhhh et truffé d'hésitations, de trous de mémoire et de silence.
Il sort du film, il est 1h du matin, il crève la dalle. Du coup mal préparé c'est normal, c'est à chaud, et le reste c'est la fatigue.
D'un autre côté il ne fait pas mystère qu'il est beaucoup plus SF que Fantasy et que les histoires de quêtes le laissent de marbre. C'est plutôt honnête de le préciser. Il est de meilleur foi que les otakus en délire qui parlent d'un film parfaitement parfait.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Derfel le Lun 9 Sep - 15:40

Oui, mais on l'écoute tout de même pas loin de 45 minutes en espérant entendre quelque chose de cohérent. RIEN ne l'oblige à faire une critique sur le coup de l'émotion, ce n'est pas sérieux et on s'attend à mieux de lui.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Dark schneider le Lun 9 Sep - 18:52

Cela dit, 45 minutes ça fait un peu long, c'est vrai. Mais je l'ai souvent trouvé pertinent dans ses avis même quand je suis pas d'accord. Mais il est meilleur dans ses retrospective que dans ses vlog, ça c'est sur.
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Derfel le Mar 10 Sep - 0:22

Je vais le réécouter plus tard, mais il y a tellement d'hésitations qu'il pourrait s'autocritiquer.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum