David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Le Hobbit, Un voyage inattendu

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Derfel le Mar 18 Sep - 19:53

Duvodas a écrit:
Bah, ça ajoutait une touche amusante et les scènes de bataille, elles étaient très bien

C'est vrais que ça m'a fait tilter, mais j'ai été agréablement surpris, moi aussi. Ce n'est pas non plus ce qu'on peut trouver de plus extravaguant, même si je suis d'accord sur le fait que ce soit improbable. ^^
Faut savoir adapter et non tout simplement porter à l'écran. Et puis, ça ne portait tout de même pas atteinte à l'oeuvre de Tolkien.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Derfel le Mer 19 Sep - 1:13

Ah, on pourrait en discuter longtemps, mais moi aussi je respecte et je comprend ton opinion.
Sauf que dans les circonstances - la rivalité entre Legolas et Gimli - ça m'a fait sourire.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Dark schneider le Mer 19 Sep - 12:11

Il y a de belles scènes de bataille chez Howard, par exemple dans L'heure du Dragon.

Je suis d'accord pour dire que les grande scènes de batailles n'étaient vraiment pas la norme avant Tolkien, mais il me semble assez clair aussi que ce dernier les a a assez expédié. Mais peu importe. C'est sur que les scènes d'action de Jackson sont plutôt impressionnantes et "kiffantes".

Gimli a été littéralement massacré par PJ et son équipe du début à la fin. Ca m'a particulièrement frappé la dernière fois que j'ai revu la trilogie. PJ a un goût incontestable pour le grotesque too much, il suffit de voir ses précédents films ou le plus récent Lovely Bones... et parfois c'est vraiment lourd! Donc je ne suis pas totalement serein pour Bilbo qui va mettre en scène...13 nains! J'espère bien qu'il ne va pas les massacrer comme pour Gimli, mais certaines de ses déclarations récentes et des photos promo ne sont guère rassurantes.
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Derfel le Mar 25 Sep - 1:41

Une nouvelle bande-annonce

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Thanos le Jeu 27 Sep - 14:34

Retrouver l'univers Tolkien et ses acteurs (Gandalf) sera un plaisir, par contre je crains le côté "pompe à fric". L'idée d'en faire une trilogie, par exemple, était largement justifiée pour LoTR, par contre pour Bilbo, ça sent la longueur...

Note qu'il existait déjà un topic : http://david-gemmell.frbb.net/t475-grosse-surprise-pour-les-fan-de-tolkien-au-cinema
avatar
Thanos
Porteur de l'armure de bronze d'Orient

Date d'inscription : 06/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Derfel le Dim 30 Sep - 12:06


La seconde bande-annonce.


Dernière édition par Derfel le Mar 2 Oct - 16:24, édité 3 fois
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Derfel le Lun 1 Oct - 1:16



Les 2 premières bande-annonces, avec à la suite les fins alternatives de la seconde.


Dernière édition par Derfel le Mar 2 Oct - 0:06, édité 1 fois

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Dark schneider le Lun 10 Déc - 11:39

Bon, critiques plutôt mitigées pour l'instant : http://www.lefigaro.fr/cinema/2012/12/05/03002-20121205ARTFIG00508--the-hobbit-decoit-la-presse-anglo-saxonne.php

Bien sur, c'est à prendre avec des pincettes, mais ce qui m'inquiètes c'est que ces critiques pointent des défauts que l'on sentait venir depuis bien quelques mois : trop long ! Trop d'effets spéciaux !



Edit :

29 salles Gaumont-Pathe en France diffuseront « Le Hobbit » en 48 FPS !

Gaumont Aquaboulevard : Salle 1

Gaumont Marignan : Salles 3 et 5
Gaumont Opéra Capucines : Salle 1
Gaumont Parnasse : Salles 1 et 8
Pathé Wepler

Gaumont Carré Sénart : Salle 1
Pathé Belle-Epine : Salle 14
Pathé Conflans : Salle 9
Pathé Ivry (en IMAX HFR)

Gaumont Amiens : Salle 1
Gaumont Angers Multiplexe : Salle 1
Gaumont Archamps : Salle 1
Pathé Avignon : Salle 1
Gaumont Talence : Salle 1
Pathé Chambéry : Salle 2
Pathé Chavant Grenoble : Salle 2
Pathé Le Havre : Salle 12
Pathé Lyon Bellecour : Salle 7
Pathé Vaise : Salle 1
Pathé Plan de Campagne : Salle 2
Gaumont Multiplexe Montpellier : Salle 1
Pathé Nantes Atlantis : Salle 7
Pathé Nice Lingostière : Salle 12
Gaumont Rennes : Salle 2
Pathé Rouen Docks : Salle 2
Pathé Brumath : Salle 1
Pathé Grand Ciel Toulon : Salle 1
Gaumont Wilson Toulouse : Salles 1 et 14
Gaumont Valenciennes : Salle 1


Une de ses salles n'est pas très loin de chez moi. Etant assez curieux, j'irai bien voir cette version 48Fps qui fait tant débats.
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par JMtimba le Lun 10 Déc - 16:37

J'espère ne pas être déçu, l'univers de LOTR au cinéma et tout de même culte et ce n'est pas tous les jours qu'on a un film qui peut s'appuyer sur un si grand monde imaginaire!

Wait & see!

Je vous tiens au jus!
avatar
JMtimba
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 28/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Derfel le Lun 10 Déc - 22:46

Attention aux spoilers quand vous en parlerez ! ;)

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Derfel le Mer 12 Déc - 21:23

Ce n'est qu'une question d'heures, maintenant...

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Albéric le Ven 14 Déc - 7:40

casquette modérateur : il est sorti => direction la sous-section des films fantasy ! ;)
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Dark schneider le Sam 15 Déc - 19:02

Bon normalement, je vais le voir ce soir ! je vous en parlerai demain.
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Duvodas le Sam 15 Déc - 21:27

Pour moi, c'est mercredi prochain, si tout se passe comme prévu. ;)
avatar
Duvodas
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 30/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Dark schneider le Dim 16 Déc - 11:01

Bon alors, j'étais un peu décontenancé par toutes les critiques très mitigées que j'ai survolé avant de voir le film.

Au final je trouve certaines de ces critiques justifiées, d'autres, très exagérées.

J'ai finalement opté pour mon cinéma de quartier : donc 2d et vf.

Ce Bilbo est un bon film et on est heureux de passer à nouveau 2h40 dans l'univers de la Terre du milieu. On est en terrain connu : le style de PJ n'a pas changé en 10 ans, il reprend beaucoup de plan similaire, la façon de filmer les paysages est identique, on retrouve souvent les mêmes décors (même ceux en pleine nature) et la musique qui fait beaucoup dans le recyclage accroit ce sentiment. C'est une bonne chose car ça accentue la continuité avec le SDA, mais aussi une mauvaise car du coup on a aucune surprise : Guillermo Del Toro aurait sans doute apporté un peu de nouveauté. PJ donne souvent l'impression d'avoir enclenché le pilotage automatique, en fait il ne fait qu'appliquer ce qu'il sait faire, avec talent, mais le SDA est déjà passé par là.

D'aucun trouverons l'ouverture du film trop longue, je ne suis pas du tout d'accord ! J'ai trouvé la première partie très réussi, très dans l'esprit du roman, et tout à fait nécessaire.

Les ajouts ici et là des appendices sont tous très bien venus, bien intégré, à l'exception d'un personnage qui ne fera pas taire la polémique : Radagast le brun. J'ai très peu adhéré à cette version bouffone de ce magicien. Et franchement le coup
Spoiler:
du traineau à lapin
très peu pour moi. Ma femme a beaucoup aimé, moi ça m'a laissé de marbre, cela dit, ça ne vampirisait pas le film pour autant.
Pour clore le chapitre sur l'humour, je craignais le pire vu le massacre de Gimli dans le SDA, finalement je trouve qu'on s'en tire très bien, les quelques blagues potaches des nains passent bien, ne sont pas trop lourdes, bref ça m'a plutôt plu. Seul Radagast est pour moi un vrai problème.

Reste que le film manque de souffle. Et que PJ et son équipe sont tombés dans des erreurs un peu grossière je trouve. Bon déjà, il y a 2 ou 3 transition assez ratées. Mais ce qui m'a le plus dérangé c'est une certaine overdose d'action dans la seconde partie du film : dès que les nains entrent dans les monts brumeux. Le coup des géants par exemple, magnifique visuellement mais
Spoiler:
si j'ai adoré leur désign tout de pierre, toute la scène d'action qui a été rajoutée est clairement de trop et n'apporte strictement rien
. Le passage dans Gobelin Ville m'a déçu : trop de redite avec la Moria du SDA pour au final une scène bien moins grandiose que cette dernière et sans la même tension. Seul le fameux passage avec Gollum est une totale réussite. Et c'est là que je vais aborder un des plus gros défauts du film :

C'est quoi ces fichues images de synthèses!!! Et je ne parles pas des décors mais des GOBELINS ! La plupart (tous) sont en CGI, et franchement ça se voit ! je n'ai pas du tout ressentie le côté glauque du SDA. Le roi gobelin est un ratage total : hideux certes, mais raté...me faisant plus pensé à une sorte de Jabba The hut version orc qu'autre chose. Nul. Et le coup d'Azog le gobelin, pas vraiment une mauvais idée en soi, mais pareil, je n'ai pas trop accroché à son design et surtout à son visage que je trouvai faux pendant tout le film. Là ou le SDA était une réussite totale avec ses humains maquillés en orcs, Bilbo m'a beaucoup moins impressionné et à freiné mon immersion dans le film.

Bref, certainement pas un échec, mais un film qui est clairement en dessous de n'importe quel épisodes du SDA et qui pâtit de la comparaison... Ce qui est dommage, c'est qu'il me parait évident que certains défauts auraient pu être évité, c'est frustrant. Je n'en suis pas ressorti avec la banane comme pour le SDA à l'époque. Mais quand même on passe un bon moment, et il est évident que j'irai voir les suites.

Un bon point aussi : au final, je n'ai pas tant trouvé que ça que le film était trop long, même s'il y a du superflu (il n'y a certainement pas 30 minutes de trop comme j'ai pu parfois le lire).
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Albéric le Dim 16 Déc - 14:19

Que voilà un avis franc, étayé et équilibré qui mentionne le positif comme le négatif.
Comme le disent les critiques VO :
"moins bien que ce que vous pouviez espérer, moin pire que ce que vous pouviez craindre"
J'attends que soit passé le rush pour y aller moi aussi. ;)

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par JMtimba le Dim 16 Déc - 14:35

Je l'ai vu hier soir! Il y a du bon dans ce film... et du moins bon. Je suis plutôt en adéquation avec ce que tu as dit, Dark Schneider. Le gros problème du film est avant tout que les meilleurs éléments du films sont ceux en lien avec LSDA, et du coup l'histoire principale autour de Bilbo nous intéresse pas tant que ça.

Les gros + donc:
* la joie et l'immense plaisir de retrouver cette Terre du Milieu qui nous a tant manqué. On est ravi dès le début du film de plonger dans cet univers qui nous a tant marqué et que l'on connait déjà, qui nous a conquis auparavant; comme un vieil ami que l'on revoit après une longue absence!
--> en découle des paysages magnifiques qui nous donne une seule envie, celle de prendre le premier avion pour la Nouvelle-Zélande
--> en découle une musique déjà connue mais qui fait le plus grand bonheur de chacun
--> en découle des personnages et des lieux que l'on est heureux de revoir (Fondcombe et Galadriel :thumright: entre autre!)

* Cependant comme je l'ai dit d'entrée, les points qui m'ont beaucoup plus dans ce films c'est ceux où j'avais l'impression d'être de nouveau dans LSDA:
- la scène d'ouverture est magique, j'en ai pris plein les yeux, j'étais comme un gosse avec
Spoiler:
cette forteresse naine qui va céder, j'ai adoré
- la scène Bilbo VS Gollum, la meilleure scène du film selon moi. Je l'ai trouvé vraiment très juste, avec un Gollum exceptionnel, encore et toujours (quoiqu'un peu moins) tirallé par ses deux faces. Vraiment magique à mon goût, un régal, surtout quand on sait ce que cette rencontre va amener sur la Terre du Milieu
- tous les moments qu'on a déjà l'impression d'avoir vécu dans les autres films (exemple:
Spoiler:
les aigles de Gandalf)

Hélas après avoir tiré tout le positif du film, reste les points négatifs:
- un humour grand public bien trop présent! Les nains et leurs blagues potaches c'est crédible; le reste non. Je ne reparlerai pas de Radagast, mon compatriote du post précédent l'a déjà très bien fait.
- une surenchère d'actions dans la seconde partie du film, c'est un peu dommage je trouve, j'ai vraiment l'impression que PJ a voulu ne laisser aucun temps mort sur cette dernière moitié du film mais c'est trop à mon gout, beaucoup trop.
- j'ai vu le film en 3D et j'avoue ne pas être encore complètement convaincue de cette technologie! Les couleurs choquent les yeux aux premiers instants, et les images ne sont pas toujours très nette (après je ne sais pas si un très mauvais placement dans une salle de ciné influe ou pas).
- ce point là va être propre à l'histoire en elle-même: mine de rien on redemande sans le vouloir du LSDA en allant voir ce film et tout de même: une troupe de nain c'est moins classe qu'une compagnie de l'anneau, des orques pour seul ennemi c'est moins stimulant qu'un bon Sauron, des escarmouches c'est moins prenant qu'un gouffre de Helm etc...
- à propos des ennemis, le coup d'Azoth l'orque pourquoi pas, mais le méchant roi gobelin est moche comme tout et il en va de même pour ses sbires!
- quelques petits défaut dans les chorégraphies de baston j'ai trouvé également (des ennemis pas vraiment touchés par exemple)

C'est triste à dire mais en voyant ce film je me suis dit, "qu'est-ce que j'aimerai voir LSDA pour la première fois au ciné, sans connaitre la suite et en prendre plein les yeux, et de trembler pour Aragorn et cie!".

Dernière chose qui m'a énormément frappé dans ce film, c'est sa similitude au premier film du LSDA: c'est hallucinant; je vous le détaille:

COMMUNAUTE DE L'ANNEAU // LE HOBBIT

Spoiler:
Arrivée de Gandalf dans la Comté, blabla pour convaincre le hobbit // pareil
On se fait pourchasser par des Nazguls // On se fait pourchasser par des orques sur Warfs (orthographe?)
On arrive a Fondcombe // pareil
Discussion avec les elfes et leur doute, scepticisme // la même
On veut passer par la montagne mais Saruman provoque une tempête // On veut passer par la montagne mais géant de pierre
Du coup on passe sous la montagne avec ses gobelins et ses emmerdes // Ok bah ça a marché la dernière fois, on fait pareil!
On sort de la montagne mais les emmerdes sont pas finies, les orques nous attaquent // ... pareil
Boromir meurt // et là pour tout vous dire j'ai été surpris que Balin survive pas vous?

En conclusion, j'ai passé un bon moment (quoique 9,40€ ça fait chier), j'irai voir les suites, mais dommage j'aurai voulu plus ... et c'était possible !

(Niveau durée du film moi perso je n'ai rien à redire)
avatar
JMtimba
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 28/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Dark schneider le Lun 17 Déc - 14:42

Pour l'anecdote, l'acteur utilisé pour faire les motion capture d'Azog le Gobelin c'est Manu Bennet, le Crixus de Spartacus. J'aurai préféré le voir grimer en orc, pour le coup.
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Duvodas le Jeu 20 Déc - 7:35

Bon, petit compte rendu de mon expérience, à moi aussi.

Déjà, pour commencer, j'ai bien aimé. Mais bon, après, de beaux paysages, de belles musiques (le thème principal me reste encore dans la tête, rhaaa :P ) et des orques, ça ne fait pas tout, surtout quand on se rend compte, ça a déjà été dit plus tôt, de la tronche de ces derniers.

Négatif d'abord (oui, comme ça on finit en beauté ! ^^):

- Les orques, puisque j'étais parti voir ce film, bien entendu pour la Terre du Milieu, tout ça, mais aussi pour revoir des orques comme Peter Jackson en faisait de si beaux et... ben j'ai eu l'impression, à part les cavaliers Wargs, de voir des gollums gambader partout (j'exagère un peu) et surtout à Gobelin Ville, mais je ne m’étalerais pas sur le roi, l'image de Jabba employée par Dark Schneider, c'est juste tout à fait ça.

- Le nouvelle ennemi, là Azog, le Profanateur, je croie. Bon, je ne suis pas contre de la nouveauté, moi et j'aime bien le coup de l'Orque Pâle sur une Warg blanc, mais je trouve la matérialisation de l'idée assez loupée... Sa peau est toujours d'un blanc immaculé, sans la moindre trace de poussière, de terre ou d'autre saleté. On dirait du caoutchouc, en fait, j'ai eu l’impression de manger du calamar... :mouais: Je ne sais pas ce que vous en avez pensé, mais bon,voilà...

- Rabagast le Brun, pour les même raison que les autres, et aussi pour sa trogne quand il se shoote avec la pipe de Gandalf. J'ai pas trouvé ça marrant, moi, je sais pas pourquoi. Contrairement à un humour nain certes un peu bourru(qui leur convient bien), ça m'a un peu sorti de mon trip.

- Gobelin Ville. On à l'impression de revenir dans la Moria, comme certains l'ont déjà souligné. Ces enchevêtrements de plates-formes, ces sentiers abruptes... Je m'attendais à un nouveau panorama, mais non, en fait.

- La propension de la compagnie à s'en tirer miraculeusement sans UNE SEULE égratignure. Je sais pas, moi, mais bon on ne ressort pas vivant d'un match de foot avec des géants de pierre, d'une chute de plusieurs centaines de mètres dans le cité des gobelins ou d'un combats contre les wargs... Menfin ! J'ai pas une seule fois(ou presque) vu de plaies, d'estafilade ou de sang sur le visage ou le corps des héros, sauf à a toute fin du film, avec Torin.


Les points positifs, parce qu'il y en a, ça oui !!!

- Les musiques, tout d'abord. J'ai encore eu la chaire de poule, quand pour la première fois, le thème principale à retentit à pleine puissance, pendant que la Terre du Milieu se découvrait à nos yeux. ça me le fait à chaque fois et ce film n'a pas dérogé à la règle.

- La séquence de la chanson naine, dans le trou de cul-de-sac. Pas celle où ils font la vaisselle, hein, l'autre, avec les cannons, et tout... Du pur Tolkien, cette scène... :cheers:

- Les costumes des nains, que j'ai trouvé réussi, quand même, sauf peut-être quelques coiffures un peu abracadabrantesques. Les plates, les armes de fer, les barbes et les cuirs huilés, tout ce que j'aime !!! C'est du nain comme on n'en voit peu au cinéma !!!

- Les paysages, mais on en a déjà assez parlé dans ce forum, hein.

- Les wargs, oui, parce que comme il ne s'agit pas de wargs d'Isengard, ils ont pensés à changer leur design et je pense que je préfère même ceux là, ils collent plus à l'idée que je m'était fait d'eux lors de ma lecture des livres.

- On retrouve quelques personnalités de l'autre film et surtout, dans cette séquence de réunion entre Sarouman, Galadriel et Elrond... Une réunion au sommet !

- Aha ! Le Nécromancien, bien sûr ! Encore fugitif ans cette épisode, mais il concrétisera les craintes de ses ennemis très bientôt, à mon avis ! ;)

Voilà, donc je n'ai pas été aussi transporté dans celui-là que dans les autres, mais je conviens du fait qu'il soit tout de même bon. J'ai revécu les émotions et sensation que j'attendais tant et j'ai retrouvé ce cher Gandalf, tout en apercevant avec joie Frodon, au début du film. Je trouve que c'est une bonne idée d'avoir fait de la narration de cette aventure un épisode antérieur à la fête d'anniversaire du principal intéressé du film. ça force la nostalgie, ça permet de ne pas trop se perdre, d'avoir des repères et aussi de lier tous ces films les uns aux autres. Je trouve cela très bien pensé.

Voilà...
avatar
Duvodas
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 30/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par JMtimba le Jeu 20 Déc - 14:41

C'est vrai que la scène de la chanson des nains est vraiment sympa! En VO ça devait être dinguement stylé je pense!

Par contre je me suis pas remis des t^tes des nains qui ne ressemblent vraiment à rien!
avatar
JMtimba
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 28/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Duvodas le Jeu 20 Déc - 18:07

La VO de la chanson, tu l'as normalement entendu pendant le générique de fin (pour moi c'était le cas, et c'est vraiment géant!) mais au pire, tu peux la trouver sans difficulté sur Youtube, hein.

La voici :

avatar
Duvodas
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 30/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par JMtimba le Sam 22 Déc - 14:29

Sympa d'avoir posté la vidéo!
avatar
JMtimba
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 28/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Duvodas le Sam 22 Déc - 14:57

De rien ! ^^

On dit partout que les musiques de ce film ne sont pas recherchées (la majorité d'entre elles sont reprises de la trilogie du Seigneur des Anneaux). Il n'y en a qu'une poignée, dont le titre principal et ses remix, qui sont vraiment inédites...

Mais j'ai une objection à faire :
Le thème de la Comté, par exemple. Je ne pense pas qu'un tel thème puisse être remplacé dans ce film. Si l'on était entré, en compagnie de Gandalf en ce lieu de légende avec un thème différent (malgré la présence de sonorités similaires) on aurait perdu cette impression de "retour en Terres du Milieu" et surtout, l'identité même du lieu. Puisque quand on entend ce thème, on pense directement aux trous de hobbits, aux verts pâturages, etc... Idem pour le thème d'Elrond, et de toutes ces mélopées qui sont ancrées en nous et nous évoquent instantanément tel ou tel élément de l'univers de Tolkien. C'est l'une des forces de ces productions de Peter Jackson autour de ce monde, l'un des critères qui me poussent à penser que ces thèmes sont excellents et irremplaçables et il ne faut pas l'ôter au tout, sans quoi je pense qu'on perdrait en qualité.

Après, bien sûr certains y vont dans l'espoir d'un virage complet, d'une diversité totale, mais à ce moment là, autant se rabattre sur un film narrant une histoire fantastique dans un monde différent, sinon, le rapprochement entre le SDA et ce nouveau film sera inconscient, mais fatalement omniprésent.
avatar
Duvodas
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 30/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Albéric le Mer 26 Déc - 11:00

:!: Uniquement pour ceux qui ont déjà vu le film : :!:
http://odieuxconnard.wordpress.com/2012/12/20/le-hobbit-un-spoiler-inattendu/


Dernière édition par Albéric le Sam 16 Fév - 18:40, édité 2 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Albéric le Mar 1 Jan - 17:39

On ne saura jamais à quoi aurait ressemblé la version de Guillermo Del Toro, mais on peut en avoir une petite idée sur la question tant certains passages semblent avoir fait par lui pour lui (j’ai même peur que les passages les plus imaginatifs ne doivent lui être crédités).
Donc allons-y pour cette prélogie jacksonienne : The Hobbit, la menace fantôme !

L’année 2012 a été riche en blockbusters ratés, fort heureusement celui-ci n’en fait pas partie.
Très peu d’incohérences mises à part les épées-radars qui fonctionnent selon leur bon vouloir…
Car j’ai encore en mémoire la médiocre réalisation de Blanche-Neige et le Chasseur dont les scènes de dialogues comportaient plus de plans à la minute que les scènes d’action de Matrix.
PJ est un bon réalisateur, qui s’est bien s’entourer (à commencer par sa compagne Fran Walsh)
PJ est un bon réalisateur, qui sait mettre ses acteurs en valeur :
Martin Freeman (Sherlock) excellent en Bilbo évidemment, et on peut retrouver avec bonheur les acteurs du SdA, certains se montrant même plus à l’aise dans la prélogie que dans la trilogie.
PJ est un bon réalisateur, qui fait coïncider rythme de la réalisation et rythme de la narration !

Allons à l’essentiel, les souffle épique est là : nous voilà de retour dans les Terres du Milieu !
- les paysages de Nouvelle-Zélande sont magnifiques, les touristes vont encore affluer
- la musique est de très grande qualité, merci Howard Shore
- les visuels sont magnifiques, merci John Howe et Alan Lee
- les scènes d’action, même concentrées dans la 2ème moitié, sont nombreuses et variées
- les nombreuses petites mains de WETA ont encore réalisé un travail exceptionnel
- la réalisation est de bon aloi sinon de qualité et assure à ce long film un bon rythme

Le film met du temps à démarrer, mais passé un cap on enchaîne sans temps mort.
Mais finalement le film est dynamique et on ne voit pas du tout défiler les 2h40 !
Reste quand même un paquet de scène dispensables qui aurait plus eut leur place en VL.
Mais bon, fallait bien justifier qu’on fasse 3 films là ou 2 auraient largement suffit…
Ainsi tous les passages consacrés à Radagast le Brun sont de bons gros What The Fuck !
Spoiler:
(censément éloigner les Orcs, il semble les rabattre à plusieurs reprises sur la Communauté)

Il y a quantité de petites fautes de goûts, mais rien qui ne vienne vraiment vampiriser le film :
- les gimmicks jacksoniens (morve/vomi, pet/rot, les problèmes d’obésité, les trucs glauquinets)
- les passages jeux vidéos / attractions foraines : Goblinville = Temple Maudit de Spielberg ?
J’ai aussi noté quelques ratages dans les chorégraphies (coups qui ne portent pas), mais n’oublions que le regretté maître d’armes Bob Anderson n’est plus aux manettes des combats.
Après même s’il n’y rien de trop fumé, nos 13 nains font un peu ninjas sur les bords…

Bref, peu de choses ont changé en 10 ans : on peut s’en féliciter, mais on peut aussi le regretter.
J’ai vu que certains avait surkiffé le concours d’énigmes, moi j’avais hâte qu’il se termine.
Les grimaces de Gollum on y a déjà eu droit en long en large et en travers dans le SdA de PJ.
(notez qu’Andy Serkis est monté en grade puisqu’il est devenu directeur de la 2ème équipe)
Et un bashage à la Naheulbeuk vraiment pas fin pour un sou : les elfes musiciens végétariens…

Et, gros point noir trop de CGI tue les CGI !
J’ai trouvé les wargs et les aigles très réussis, même si un peu d’animatronics n’aurait pas été de refus pour les gros plans qui trahissent l’artificialité des visuels.
Je m’attendais au pire avec Azog, mais finalement cela passe très bien et Manu Benett (Spartacus) apporte une plus-value au personnage qui va servir de fil directeur aux 3 films.
On ne pourra pas en dire autant de Benedict Cumberbatch (Sherlock) en Nécromancien… lol
Je regrette hautement qu’on l’ait affublé de 2 yeux bleus totalement inexpressifs.
Mais c’est quoi ces gobelins pourris qui ressemblent à rien, ceux du SdA étaient bien mieux !
Quand au Roi Gobelin qui ressemble à Jabba the Hutt c’est juste un gros What The Fuck…
(ou une nouvelle mise en abîme des problèmes de surpoids de PJ complexé par le sujet)


Passons aux problèmes d’adaptation :

J’ai eu du mal à retrouver la magie du livre et plus encore celle de la très bonne adaptation BD.
Les puristes vont râler, et ils ont raison. On s’éloigne encore plus du ton poétique tolkienien.
Ainsi, très réussis ou semi-raté, il y a pas mal de trucs qui font plus fait penser à Warhammer, Heroes of Might & Magic voir Magic the Gathering qu’à l’univers de Tolkien.
Evidemment les gros recyclages de LoTRO le MMORPG viennent renforcer ce sentiment.
Et qu’on ne vienne pas me dire que la critique est facile car ces derniers ne feraient que s’inspirer de Tolkien, car à ma connaissance Tolkien n’a réalisé ni BD, ni films, ni jeux vidéos.

PJ a voulu faire un film plus grand public : beaucoup de scènes et dialogues un peu too much, des blagues peu utiles tombant parfois à plat et surtout pas une goutte de sang pour les enfants !
La scène des trolls est ainsi carrément gamine et il y quelques passages du même acabit.
Et je n’ai pas été super emballé par le design des nains : trop humains / pas assez tolkieniens…
le nain russe bodybuildé (Dwalin), le nain roumain et sa bizarro-chapka (James Nesbitt méconnaissable en Bofur), le mini Legolas beau-gosse (Kili), le mini Obélix obèse (Bombur)…
Et si Richard Armitage a la grande classe, il fait plus Aragorn bis que prince nain en exil.
Si rien ne vient gâcher le film, pour l’instant la plupart d’entre eux font juste de la figuration.
(on imagine sans peine qu’on leur accordera davantage de temps de parole dans la VL)

Entre le ton léger du livre et le ton épique du SdA, on a carrément le cul entre 2 chaises.
Et on multiplie les références au SdA pour suivre les traces du Starwars de George Lucas ?
C’est ainsi plus une préquelle au SdA ciné qu’une véritable adaptation au livre de Tolkien.
Dès le départ l’introduction avec Bilbo et Frodon censée faire le lien avec le SdA est trop longue donc dispensable : on vient voir une nouvelle histoire, pas un revival du SdA.
Puis l’impression de déjà vu revient trop souvent dans les musiques (mais il paraît qu’il faut davantage incriminer les choix de PJ que le score d’Howard Shore), dans les situations et les rebondissements, dans des mises en scène calquées sur celle du SdA…
La scène finale est un cas d’école de mise en scène calquée :
Spoiler:
Gandalf est acculé avant de murmurer à un papillon avec la même musique que dans le SdA.
Les otaku vont dire que le SdA de 1954-1955 reprend pas mal d’éléments du Hobbit de 1937, mais Tolkien n’était ni compositeur, ni directeur de photographie, ni metteur en scène…

On a déjà affaire a une version longue, mais on aurait avoir des séquences qui servent le thème du voyage en le faisant exister en tant que déplacement s'inscrivant dans la durée plutôt que faire du fanservice avec des reprise du SdA : dans la 2ème moitié tout s'enchaîne si vite qu'on a parfois l'impression que la Terre du Milieu est toute petite (on passe de la forêt à la garrigue, puis de la garrigue à la steppe infinie en quelques hectomètres ; la Comté semble voisine de Fondcombe, qui elle-même semble voisine de Goblinville).

Quant aux libertés prises par rapport au bouquin, rien de vraiment gênant, mais j’ai peur qu’on étire l’histoire jute pour faire 3 films parce qu’une trilogie cela fait plus cool qu’un diptyque.
Spoiler:
Ainsi plutôt que de se farcir un Radagast WTF et un Conseil Blanc qui tombe comme un cheveu sur la soupe, on aurait pu respecter le matériel d’origine avec Gandalf investiguant à Vertbois pour découvrir un Thrain à l’agonie dans les geôles du Nécromancien à Dol Guldur.
Cela aurait été tellement mieux et j’imagine facilement les manières l’intégrer au scénario.

Les problèmes d’adaptation feront toujours débat mais ce Voyage Inattendu est très positif ! :thumright:
PJ a maintenu le suspens sur l’apparence de dragon volant cracheur de feu, prenons donc rendez-vous pour le 2ème opus sobrement intitulé La Désolation de Smaug.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, Un voyage inattendu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum