David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Donnez votre avis sur le livre

50% 50% 
[ 13 ]
38% 38% 
[ 10 ]
12% 12% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 26

White Square Re: L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Message par Robin le Ven 2 Oct - 21:33

Oui c'est bien les Thermopyles ;)
avatar
Robin
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 14/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Message par JMtimba le Sam 3 Oct - 12:50

Oui les cas ne sont pas similaires il est vrai (j'ai lu les Murailles de feu) mais le chiffre n'a selon moi pas été choisi au hasard, loin de là même!
avatar
JMtimba
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 28/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Message par Balbuzard le Sam 3 Oct - 13:21

Ah oui tiens, d'habitude ce serait une coincidence douteuse, mais avec du Gemmell (avec deux "l" :P ) c'est carrément certain!
avatar
Balbuzard
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 05/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Message par ParMenion le Dim 4 Oct - 18:37

Avec Gemmell, il n'y a jamais de hasard ... xD
avatar
ParMenion
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 26/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Message par Sigarni le Jeu 8 Oct - 13:29

J'ai terminé l'Echo du Grand Chant. J'avoue qu'au début j'étais sceptique, et un peu perdue, tant on retrouvait peu ce qui faisait un bouquin de Gemmell. Certes, au final, les ingrédients sont réunis mais, pendant les premières pages, évoluer au côté de cette race de semi-immortel, peuple assez diabolique en fin de compte, était assez déroutant. D'autant plus que, une fois encore, l'intrigue met du temps à se mettre en place, et on comprend qu'au bout d'un certain nombre de pages, conséquent, de quoi sera réellement faite l'histoire.

Mise de côté cette entrée en matière assez longue et déroutante, l'histoire est vraiment intéressante, loin de tout ce dont nous a habitué Gemmell. On est au final assez loin de ses histoires classique, assez loin même de l'heroic fantasy j'ai envie de dire. Je crois que c'est un de ses rares livres où le dénouement de l'histoire repose sur autant de personnages, qui n'ont pas tant que ça de lien entre eux. J'entends pas là qu'il ne forme pas un groupe soudé dès le départ, comme dans les Guerriers de l'Hiver ou la Quête des Héros Perdus. Ils se côtoient, se connaissent, mais évoluent chacun de leur côté, avant de mettre en commun leurs efforts et leurs forces. D'ailleurs, au début, on se demande, vu le nombre d'intrigues secondaires, vu le nombre de personnages que l'on suit, comment ils vont finir par se rencontrer pour de bon et œuvrer ensemble.

Par contre, j'ai un peu été déçu au niveau des personnage. Le peuple des Avatar est sympathique, ça change un peu d'être au côté d'êtres qui sont assez maléfiques, et ne se prennent pas pour de la merde. Mais les héros m'ont semblé assez fade, des archétypes sans grande épaisseur, des perso à la Gemmell mais sans le côté ambivalent qui fait souvent toute leur force. Là, à part Viruk, j'ai trouvé les perso principaux assez fades, et leurs réactions convenues. Seul Viruk sort son épingle du jeu, ce personnage est celui qui m'a le plus parlé. Voir ce guerrier sanguinaire s'émouvoir devant un parterre de fleur, et en devenir sympathique... Ca c'est quelque chose ;)

En résumé, un livre qui m'a bien plus par son histoire qui change de ce que fait habituellement Gemmell. Mais grosse déception du point de vue des personnages qui restent pour la plupart convenus.
avatar
Sigarni
La Reine Faucon

Date d'inscription : 05/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Message par Le Comte de Bronze le Jeu 8 Oct - 20:07

Oui je suis d'accord avec toi Marie quand je l'ai lu j ai aussi trouvé les personnages très ordinaires et lointains. Mais je pense que ce phénomène  est dû au grand nombre de personnages... Gemmell ne pouvait pas les développer autant que dans un livre comme Druss la Légende sans quoi ce ne serait plus un livre qu'on lirait mais un dictionnaire. :green:
avatar
Le Comte de Bronze
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 12/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square L'Echo du Grand Chant

Message par Rabain le Jeu 31 Déc - 17:45

Génial !!!
Je viens juste de le finir et ce livre est certainement dans mon Top 3

Gemmell qui nous a si souvent fais suivre un homme solitaire égoïste et terriblement dangereux au combat dans sa rédemption voit plus grand, BIEN PLUS GRAND cette fois !
C'est donc à la rédemption d'un peuple millénaire, des "demi-dieux" ayant trouvé la voie de l'immortalité, les Avatars, que l'on assiste.

J'ai adoré voir la transformation de mentalité chez le peuple le plus vaniteux de tous les temps...
Certes il y a beaucoup de persos mais ils ne manquent pas de caractère
( à part Talaban peut être )

Et bien sûr il y a Viruk, l'être le plus terrifiant et captivant que j'ai vu chez Gemmell (bien plus que Dace à mon avis ...)

Cet homme qui rêve de sang et tue des Rois
Cet homme qui est émerveillé à la vue fleurs
Cet homme qui sera à la tête de la charge des 300
Cet homme qui guidera ses frères dans la mort
Afin de sauver son jardin chéri
Et peut être le Monde par la même occasion

À lire !  :thumright:
avatar
Rabain
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 02/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Message par Sigarni le Jeu 31 Déc - 22:27

Ah Viruk... l'un des meilleurs perso créé par Gemmell je pense !
avatar
Sigarni
La Reine Faucon

Date d'inscription : 05/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Message par Snaga le Sam 2 Jan - 22:35

J'aime beaucoup ta description de Viruk. Mais Dace lui sera toujours supérieur parce qu'avec Dace, il y a Tarentio ^^
A la première lecture, j'ai adoré Talaban. Mais à la deuxième, je dois avouer que les autres personnages sont bien plus profonds !
avatar
Snaga
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 21/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Message par JMtimba le Dim 3 Jan - 15:55

Gros coup de coeur pour Viruk aussi l'un des personnage les plus saisissant de l'univers gemmellien!
avatar
JMtimba
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 28/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Message par Kouru le Mer 20 Jan - 17:33

Je l'ai également lu pour la deuxième fois il y a peu, et j'ai adoré retrouver les personnages de l'Echo (petit clin d'œil aux aztèques tout de même dont Gemmell dépeint cette antique civilisation avec un style qui lui est propre)


Je trouve les Gemmells indépendants particulièrement bien réussis, peut-être parce que histoire se termine et que donc le dénouement nous est dévoilé, ce qui rend le récit plus complet que les cycles en plusieurs tomes, je ne sais pas.

Quoi qu'il en soit, j'ai à nouveau été transcendé par le style de Gemmell, avec cette fois, non pas la rédemption ou le sacrifice d'un homme, mais d'un peuple entier, magnifique! Pour le salut des peuples qu'ils ont asservies qui plus est. (la dernière charge des Avatars.... 😢 )

Sublime l'un des meilleurs Gemmells pour ma part également.
avatar
Kouru
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 20/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Message par Jabberwock le Mar 6 Avr - 17:57

Le meilleur Gemmell !!! D'une part pour l'ambiance générale, plutôt que de suivre un personnage seul parcourant le monde pour dézinguer du méchant tel un Druss ou un Waylander, ce livre ce concentre sur diverses personnages dans un monde, pas forcément totalement opposé à d'habitude, mais plus évolué plus intelligente ... avec un côté asservisseur qui devrait les mettre du côté des méchant mais c'est quand même eux les héros de l'histoire. De plus les personnages sont déjà bien ancré dans leur rôle (depuis plusieurs centaines d'années pour certains même) et ne débute pas un parcourt initiatique comme Druss dans Druss la légende ou Parménion dans le lion de macédoine etc.
    Enfin bref, une ambiance dépaysante pour un Gemmell et ça fait du bien de temps en temps.

    Mais tout ceci (ainsi que le scénario que je trouve correcte mais pas exceptionnel) n'est que détail face au GRAND point fort du livre : Viruk ! LE personnage qui donne envie de lire le livre !!! Je ne sais pas si on peut dire de lui qu'il est le personnage le plus abouti des roman de Gemmell ou le plus profond, mais c'est lui qui laisse la plus grande marque en moi ! Une petite pépite qui si elle existait vraiment me ferait sans doute frémir de peur, mais qui dans un roman lui donne toute sa saveur : un subtil mélange d'envie meurtrière et d'amour des fleur, plutôt improbable, mais ça prend ! Capable d'être arrogant même brûlé au 28ème degré et recueillie par un ennemi mortel qui tient sa vie entre ses mains ... je succombe !
    Enfin bref voilà, à tous ceux qui pourraient hésiter, lisez-le :P !


P.S. j'ai sûrement oublié de parler de plein de choses mais ce satané Viruk obsède mon esprit O:) ! Ah oui je sais, j'aime aussi beaucoup les petites ... fables? ... au début de chaque chapitre qui montre comment une histoire devient mythe, se déforme, se transforme en conte, mais garde la trame principal de l'histoire.
avatar
Jabberwock

Date d'inscription : 06/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Message par GrM le Jeu 20 Mai - 13:20

Je suis complètement d'accord avec vous pour Viruk !

Ce livre est très bon, malgré un début laborieux pour ma part. Sinon la 2ème moitié du livre est génial, et la fin est vraiment à la hauteur.

Mission accomplie encore une fois ! :)
avatar
GrM
Guerrier Avatar

Date d'inscription : 20/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Message par Mosouker le Sam 16 Avr - 14:51

Bonjour a tous,
Je pense, personnellement, que c’est le meilleur livre que David Gemmell est écrit…
J’adore le personnage de Viruk.
Et tout le long du livre je n’ai pas arrêté de penser au mystérieuse citée d’or.
avatar
Mosouker
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Donnez votre avis sur le livre !

Message par Viruk1976 le Ven 27 Juil - 9:23

J’aime beaucoup se livre, l’un de mes préférés de Gemmell, quoiqu’il a peu de livres de Gemmell que je n’aime pas. Si j’apprécie beaucoup ce livre c’est par son histoire et les personnages qui la vivent.

Tout d’abord l’histoire, les Avatars phare de la civilisation sont à présent sur le déclin, l’orgueil précède la chute, et rien ne semblait pouvoir arrêter leur chute. Mais l’arrivée des Almecs leur donnera l’occasion d’avoir un fin digne de leur grandeur.

Une pensée pour les hommes qui luttant contre les Avatars, s’uniront à eux contre un ennemi plus terrible, parmi tous les personnages humains, la seul dont j’aimerai parler c’est Mejana, chef du groupes pajistes, l’arrivée des Almecs, et sa lutte commune avec les Avatars l’amènera à une profonde révélation.

À présent autant parler des autres personnages, même si dans l’ensemble les Avatars sont un  peuple  orgueilleux sur de le bon droit à commander sur autres peuples. Tous les Avatars ne se ressemblent pas.
Viruk, n’est pas le meilleur d’entre eux, mais un personnage haut en couleur, à tel point que j’ai prix son nom comme pseudo. Il aussi Talaban, le meilleur d’entre eux, le seul Avatar qui aurait pu être le lien entre les Avatars et les hommes. Vient ensuite Anu et Rael. Anu digne représentant du savoir avatar, Rael le dernier grand chef des Avatars.

Quand je relis ces quelques lignes, je vois qu’il manque quelques éléments, à ceux qui n’ont jamais lu le livre, il reviendra de les combler.

L’écho du grand chant est un des livres que je conseillerais à tous.
avatar
Viruk1976
Général des légions Felix

Date d'inscription : 30/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Message par Albéric le Mer 24 Avr - 19:06


Au sein de la bibliographie de l'auteur, je comprends parfaitement que ce livre-ci puisse faire débat.

La formule utilisée est assez proche de Dark Moon : les 2 romans sont structurés autour des points de vue de personnages de sexes et de statuts sociaux différents qui vont devoir faire cause commune contre un ennemi redoutable et censément invincible (les 5 cités remplacent les 4 duchés, les Almecs remplacent les Daroths).
Mais là où Dark Moon est un revival howardien high fantasy, L'Echo du Grand Chant un revival moorcockien science-fantasy : c'est une œuvre atypique reprenant les thèmes post-apo du cycle Jon Shannow.
Et à la limite cela pourrait être une relecture intelligente du beau film les Rois du Soleil de J. Lee Thompson.
(des refugiés mésoaméricaines devaient choisir entre asservir les tribus amérindiennes ou s’allier avec contre les frères de races impérialistes et militaristes)

Le roman est de loin le plus moorcockien des romans gemmellien :
- Elric, pour la civilisation ancienne mais très avancée dominant de jeunes royaumes beaucoup moins avancés
- Hawkmoon, pour l'empire dystopique qui conquiert le monde dans le sang (Huon et Alméia même combat ?)
- Erekosë pour le côté science-fantasy et plein de trucs qu'il faudrait lister (les combats navals, la quête polaire)

Le roman est aussi un festival Roman Emmerich : DG n'a jamais caché sa sympathie pour le cinéma populaire
- Stargate (les individus d'une civilisation supra-avancée qui se font passer pour dieux grâce à leur technologie)
- Le Lendemain du Jour d'Après (changements climatiques et mouvements de populations qui en découlent)
- 10 000 B. C. (affrontement entre survivants d'une civilisation avancée et les tribus barbares asservies)
- 2012 (catastrophes planétaires avec tremblements de terre, tsunamis, volcans & cie)
Le lien avec Stargate sorti en 1994 semble assez évident, pour le reste comme il s'agit du même réalisateur...

Et puis on sent un parfum d'uchronie (merci MM !) :
Armée du secret de la poudre noire, une civilisation amérindienne part à la conquête de l'Ancien Monde...
(Si on ajoute mondes parallèles et PES, on tombe sur Luxley, la très intéressante BD de Valérie Mangin)

Et puis on sent un parfum stone/bronze/iron/ punk (merci MM !) :
le prologue mélange l'anime Les Mystérieuses Cités d'Or et le film catastrophe 2012.
L'Empire des Avatars n'est pas si éloigné que cela de l'Atlantide du cycle Jon Shannow.
Et que dire des navires dorés almecs et des navires argentés avatars avançant à l'énergie vapeur...

On pourrait se demander où certains critiques fantaisix ont vu des inspirations égyptianisantes mal digérées.
Si le Désert des Rêves, le sarcophage portant bien son nom, les techniques de construction de la pyramide d'Anu, la vallée de la Luan et ses champs irrigués font penser à l’Égypte antique, que dire alors des références amérindiennes (Virachoca, Anazis/Navajos, Almecs/Olmèques pratiquant les sacrifices sanglants...) ?
Il est assez facile de trancher avec cette civilisation féru de mathématiques et d'astronomie hantée par la fin du monde et la fin de son monde qui sillonnent les océans sur des navires appelés Serpents. Mdr !



La mise en place est très efficace : on sent le crépuscule d'une civilisation à l'agonie et d'un monde détruit.
La quête polaire de Ro et Talaban réussit là où Le Navire des glaces de Moorcock laissait de marbre.
Les thèmes du racisme et de la ségrégation, déjà mis en avant dans d'autres romans, sont bien développés :
les Avatars c'est le Richistan vide de sens qui n'existe qu'en écrasant ceux qu'il juge inférieurs (c'est-à-dire tout le monde sauf eux), les Vagars c'est l'Occident complice et victime de ses élites qui a troqué son avenir contre des promesses de paix et de sécurité, les barbares c'est le Tiers-Monde plongé dans la pauvreté et qui essaie de s'en sortir en copiant le modèle occidental, les Almecs c'est l'autre qui fait peur (Russie, Chine, Moyen-Orient : faites votre choix parmi les bad-guys du moment).
Certains dialogues reprennent les arguments des partisans du colonialisme/racisme qu'on aurait aimé ne jamais entendre.
Et le cristal-puisage est un nouvel avatar du vampirisme qui développé par l'auteur révèle clairement sa culture politique : les élites narcissiques se servent du système pour vampiriser les forces vives des masses populaires.

Ne vous inquiétez pas, on retrouve tous les leitmotivs gemmelliens traditionnels :
- les petits zooms humanistes qui par petites touches construisent une galerie de personnages tridimensionnels ?
Le who's who est une fois de plus particulièrement fourni, il suffit d'y jeter un coup d'oeil !
- depuis Légende, DG a toujours évoqué le chamanisme : cela n'a jamais été aussi explicite qu'ici
- depuis Légende, DG a toujours évoqué les PES : cela n'a jamais été aussi explicité qu'ici
- la magie des cristaux, bénéfique ou maléfique, est très proche de celle des Sipstrassi
(la Reine de Cristal est clairement une reprise, en mieux évidemment, de la Pierre de sang vivante)
- les personnages romantiques et les histoires d'amours douces-amères ou tragiques ?
Rael / Mirani, Touche-la-Pierre / Suryet, l'histoire de Boru, l'histoire de Pendar...
- les batailles entre le bien et mal et entre la noblesse et la vilenie qui se déroulent dans chaque individu ?
Les sanglants Almecs sont un reflet des Avatars, la cruel Reine des Morts est un reflet de la Femme Étoile.
Ces reflets inversés font réfléchir à son identité et à ses valeurs comme l'opposition entre les anciens et les nouveaux Chevaliers de la Gabala dans Renégats et entre Macédoine et Dark Macédoine dans Le Prince Noir.
- la dualité damnation / rédemption ? La dernière chevauchée des immortels est une rédemption collective.
Et cela marche très bien car ce coup-ci DG ne se renie pas avec un happy end : les morts tragiques sont légion.
Et que dire du supracool personnage de Viruk, le guerrier psychopathe féru de botanique et de jardinage ?
anti-héros badass, super-vilain flamboyant, illuminé dangereux, fou furieux ou tout cela à la fois...

Sinon, les bémols habituels également :
- les méchants ne sont pas top : passé la Reine des Morts et son acolyte Cas-Coatl, on tombe dans le déjà-vu
- le personnage de Sofarita est un gigantesque deux ex machina qui permet au roman d'avancer
- le triangle amoureux entre elle et ses 2 soupirants avatars aurait pu être bien mieux développé
- pas mal d'événements font précipités dans le dernier 1/4 du roman (sans que cela soit frustrant pour autant)
- pas mal de personnages qui évoluent trop rapidement (Ro, Talaban, Mejana... trop nbx pour tous les citer)
- pas mal de personnage qui sont survolés (Methras, Pendar, Ammon... trop nbx pour tous les citer)
- des hiatus dans la narration : le POV d'Anu assez discontinu casse le rythme de la tragédie, les POV discontinus des résistants vagars ou des révoltés barbares ne sont pas assez prégnants...
… et il manque carrément un chapitre pour expliquer les règlements de comptes entre Pajistes !
- le changement d'attitude des Avatars au sujet des Almecs puis des Vagars est trop rapide
- la magie musicale n'est pas très facile à cerner, notamment cette fameuse Danse du Temps
et cette histoire de magie pour faire léviter les blocs de pierre... allusion à La Caste des Métabarons (1992) ?

En fait le roman aurait gagné avec une structuration en POV opposant Avatars supérieurs et Vagars inférieurs.
Mais n'en demandons pas trop, le roman date de 1997 et est antérieur au TdF qui va populariser ce procédé.
J'ai aussi noté aussi 2 erreurs assez flagrantes :
- rien n'explique pourquoi les krals sauvages obéissent au doigt et à l’œil aux Almecs
- il y a clairement une erreur de relecture concernant l'identité de Touche-la-Lune

C'est le seul livre de DG qui utilise l'astuce des citations de début de chapitre.
Je suis allergique à ce procédé, mais ici il est bien utilisé car il constitue une démonstration de l'
évhémérisme.
On nous conte 2 fois le récit : sous l'habillage des mythes amérindiens les citations de début de chapitres nous racontent la légende, et les chapitres en eux-mêmes nous content les événements qui lui ont donné naissance.
Là aussi on pense à l'immense Michael Moorcock : dans Voici L'Homme, les citations bibliques nous racontaient la légende de Jésus Christ alors que nous lisions les aventures de celui qui lui a donné naissance.


Les derniers mots du roman appellent clairement une suite : un nouveau combat attend Virkokka et Storro.
Mais quel est le mystérieux adversaire évoqué : l'Empire sorcier de Kuan Hador ? L’Atlantide de Pendarric ?
DG a emporté avec lui la réponse à cette question (un crossover entre ses différentes créations aurait été génial).
… mais il a écrit noir sur blanc que ce roman était relié de manière subtile au Cycle Drenaï !
La Source n'a clairement jamais été citée autant de fois que dans ce roman.
Et il y a cette histoire de prophétie parlant d'un conquérant devant rassembler toutes les tribus du continent.
Est-ce un hasard si celui-ci semble être un chef de guerre aux yeux violets portant une armure de bronze ?


Que de chemin parcouru depuis Légende, Waylander et Jon Shannow : on se rapproche ici très fortement du haut du panier de la bibliographie de DG... ne manque plus qu'un peu de texture/tassiture et de profondeur que va apporter Stella.
Skilgannon le Damné, Rigante et Troie s'approchent à grands pas !

PS :
J’étais frustré de ne pas arriver à approfondir mon analyse et je voulais continuer à creuser, puis quand j’ai jeté un coup d’œil aux 15 lignes creuses et fourre-tout de ten.nikable je me suis dit que la cause gemmellienne avait déjà bien avancé


Dernière édition par Albéric le Jeu 8 Mai - 17:35, édité 2 fois
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Message par Oncle Kiin le Mer 24 Avr - 19:41

Si j'en crois ma liste, ça sera mon Gemmell de février 2014 :)

Merci pour ta chronique alléchante (et même très alléchante, pour mes goûts ^^), et bon retour par ici !
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Message par Albéric le Mer 24 Avr - 19:50

Oncle Kiin a écrit:Si j'en crois ma liste, ça sera mon Gemmell de février 2014 :)

Merci pour ta chronique alléchante (et même très alléchante, pour mes goûts ^^), et bon retour par ici !
Il ressort en juin pour 10€ chez Bragelonne...
... T'es sûr d'attendre jusqu'en février 2014 ?
Riche, original, bien rempli, il appartient au haut du panier gemmellien et il ne lui manquait pas grand chose pour être très bon voire très très bon.


Dernière édition par Albéric le Ven 3 Mai - 18:54, édité 2 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Message par Invité le Mer 24 Avr - 20:24

Spoiler:
La charge finale des Avatars
: LE plus grand moment de Gemmell.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Message par Oncle Kiin le Mer 24 Avr - 20:43

Albéric a écrit:... T'es sûr d'attendre jusqu'en février 2014 ?


Riche, original, bien rempli, il appartient au haut du panier gemmellien et il ne lui manquait pas grand chose pour être très voire très très bon.

Oui, mais justement j'ai envie de suivre l'ordre de parution, pour sentir la progression de l'auteur et l'évolution ou l'affermissement des thématiques, ce genre de trucs.
Du coup, même si vous me faites souvent baver d'impatience en parlant de tel ou tel bouquin du maître, je reste stoïquement fidèle à mon planning d'un DG par mois ^^
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Message par Albéric le Mer 24 Avr - 20:51

Oncle Kiin a écrit:Oui, mais justement j'ai envie de suivre l'ordre de parution, pour sentir la progression de l'auteur et l'évolution ou l'affermissement des thématiques, ce genre de trucs.
Du coup, même si vous me faites souvent baver d'impatience en parlant de tel ou tel bouquin du maître, je reste stoïquement fidèle à mon planning d'un DG par mois ^^
Il faut se tenir à ses bonnes résolutions.
D'autant plus qu'on est déçu de revenir à un DG bas ou moyen gamme après un DG haut de gamme (années 2000 pour simplifier).
En ne prenant pas en compte la chronologie de la bibliographie, on pourrait écrire des énormités (confère ten.nikable : "DG s'est contenté de recopier Rigante pour la Reine Faucon")

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Message par Albéric le Sam 8 Juin - 14:49

Pour ceux qui ne l'ont pas encore, opération 10 livres à 10 euros chez Bragelonne :


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Message par Albéric le Ven 14 Juin - 0:23

Concernant Usa, la capitale de l'empire ventrian, on peut lire dans les Guerriers de l'Hiver :
Les mythes prétendaient qu'elle avait été le foyer des dieux ; la légende voulait que l'un d'entre eux eût bâti le palais royal en une seul nuit, en érigeant des pierres titanesques rien qu'à la force de la volonté.

Les vrais connaisseurs auront reconnu Anu... 
Serait-ce enfin clair ? Pasa = Usa, L'Echo du grand chant se situe dans le lointain passé de Drenaï, il existe d'autres continents et Kuan Hador n'est que l'un des nombreux portails menant sur d'autres dimensions (genre dans La Quête des héros perdus celui des Hommes Tatoués (les descendants des anajos ?) qui mène au pays des Azhtacs (les descendants des Almecs ?).

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Message par Albéric le Ven 21 Juin - 21:16

Effectivement ce roman divise les fans de Gemmell :
David Gemmell a écrit:Criticism from fans is another matter entirely. I take that seriously. It is not easy to act on such criticism, because it is never universal. I have had many letters from fans who did not like Echoes of the Great Song, and several from readers who thought it was my best for years. I tried a more lyrical style for the story. It did not work for the majority of my fans and I probably wont try it again.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: L'Echo du Grand Chant : donnez votre avis !

Message par Albéric le Sam 24 Aoû - 9:59

Dans Le Roi sur le seuil, Decado le tueur psychopathe ambidextre est jardinier au Temple des Trente.
Un hasard sûrement que Viruk lui ressemble beaucoup.
(je suis persuadé que Oleg Skilgannon et Decado ont du sang avatar dans leurs veines)

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum