David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Dark Moon : donnez votre avis !

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Donnez votre avis sur le livre

55% 55% 
[ 21 ]
32% 32% 
[ 12 ]
11% 11% 
[ 4 ]
2% 2% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 38

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Olek Skilgannon le Jeu 7 Juin - 15:52

Moi j'ai beaucoup aimé Dark Moon.

Même si ce n'est pas aussi bien que Drenaï ou Troie, ça reste mon livre préféré des romans indépendants de Gemmell.

Mais après tout, les romans indépendants ne sont pas les meilleurs livres que Gemmell ait fait.
avatar
Olek Skilgannon
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 17/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Duvodas le Jeu 7 Juin - 16:23

C'est peut être d'ailleurs pour ça qu'ils sont indépendants, vous ne pensez pas qu'ils pourraient être les embryons rejetés de cycles que gemmell avait commencé??
avatar
Duvodas
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 30/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par GrM le Jeu 7 Juin - 16:24

Oui c'est sûr que les romans isolés ont tendance à être moins approfondit, mais Gemmell arrive quand même vraiment bien à ficeler une histoire en un seul bouquin, je pense notamment à L'Echo du Grand Chant qui est original est vraiment génial. Darkmoon reste un bon livre, notamment grâce au duo Tarentio/Dace, et malgré une fin un peu précipitée.
avatar
GrM
Guerrier Avatar

Date d'inscription : 20/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Derfel le Jeu 7 Juin - 16:58

Duvodas a écrit:C'est peut être d'ailleurs pour ça qu'ils sont indépendants, vous ne pensez pas qu'ils pourraient être les embryons rejetés de cycles que gemmell avait commencé??
Non, pas du tout.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Duvodas le Jeu 7 Juin - 17:18

Pourquoi?
avatar
Duvodas
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 30/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Candamir le Jeu 7 Juin - 18:31

Moi je suis d'accord avec Duvodas: comme je l'ai dit, on retrouve ceratins éléments strictement à l'identique dans le cycle de Drenaï. Par contre, le terme "roman indépendant" me paraît inadapté: ils sont tous plus ou moins relié, ne serait-ce que par l'allusion à la source et à la présence des mondes parallèles. En plus, le coup du bannissement des Daroth, puis des Eldarins, rapelle un peu l'histoire des venteux bannis dans le vide.
avatar
Candamir
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 06/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Candamir le Sam 20 Oct - 11:35

C'est justement les fins que je trouve les plus réussie: elles nous disent: l'histoire n'est jamais finie. Et là, la scène finale avec Duvodas, j'ai pleuré.
avatar
Candamir
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 06/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Duvodas le Sam 20 Oct - 12:58

Et là, la scène finale avec Duvodas, j'ai pleuré.

Je sais, je suis touchant... Cette fin est vraiment magnifique... :)
avatar
Duvodas
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 30/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Candamir le Sam 20 Oct - 16:54

Tu es diabolique, aussi!
Spoiler:
non mais quand même, un génocide!
avatar
Candamir
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 06/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Duvodas le Sam 20 Oct - 17:33

Oui, un génocide, parfaitement ! Et l'une des fins les plus sensationnelles que j'ai lu de Gemmell. Il n'a pas raté son coup. Si bien que je me le suis refait il n'y a pas longtemps et je m'en suis régalé comme à la première lecture. On vit ces lignes, on ne les lis pas.
avatar
Duvodas
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 30/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Candamir le Sam 20 Oct - 18:00

C'est quand même cruel, quoi! Et injuste, quand on pense à ce qu'il a fait dans le cas de Parménion/Dérae, ou d'Anduine et... zut, comment c'était déjà? Filsdudémon! Mais oui, je crois que c'est dans ce livre de Gemmell que j'ai trouvé le plus de scènes magnifiques et émouvantes. Puis, Karis, "the whore of war"... Oui, vive amazon, qui vous expédie les livres en anglais sans prévenir!
avatar
Candamir
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 06/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Duvodas le Sam 20 Oct - 18:06

C'est justement cette finalité brutale et choquante qui fait que l'on se souvient du livre et qui m'a marqué assez pour que je prenne Duvodas comme pseudo et que je le relise (ce qui est très rare, je ne relie jamais un livre, d'habitude, partant du principe qu'il est impossible de "revivre" une aventure !^^)
avatar
Duvodas
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 30/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Candamir le Sam 20 Oct - 22:09

oui, c'est bien pourquoi je l'ai préféré au lion de macédoine. Mais perso, les romans de gemmell, je trouve qu'ils font partie de la catégorie "relisable", je suis en train de recommencer la quête des héros perdus. Et de me rendre compte qu'il y a deux persos qui sont des versions alternatives de Druss...
avatar
Candamir
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 06/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Sieben le Mer 13 Fév - 17:40

Par rapport à Renégats, vous le situez à quel niveau ? Parce que je n'ai pas trop aimé Renégats mais Dark Moon me tente vraiment, surtout l'édition 10ème anniversaire (la couv' encore une fois).

En lisant le synopsis de l'éditeur j'ai l'impression que c'est le premier vrai roman de fantasy de Gemmell. Je veux dire que dans Drenaï, le fantastique est surtout présent sous la forme de shamanisme et de mondes parallèle. Il met un peu le frein à main sur le côté magique. Alors que dans Dark Moon il y a plusieurs races dont une démoniaque, la magie a l'air plus omniprésente.

Est-ce que je me trompe ? J'aimerai en savoir un peu plus avant de l'acheter (pas pour tout de suite j'ai d'autres livres sous le coude), surtout rapport au décevant Renégats.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Albéric le Mer 13 Fév - 17:47

Oui, avec ses Anciennes Races et ses sorciers Dark Moon est le plus high fantasy des Gemmell.
Comme je me suis fait une fausse opinion sur ce livre, il faudra que je le relise pour le chroniquer.

Les personnages de Dace/Tarentio et de Karis (qui ressemble fort à Sonya la Rousse, dont on découvrira le nouvel avatar dans le roman de Stella Gemmell) sont assez sympas et DG nous offre un duel d'artillerie de haute volée qui vaut lui carrément le détour (j'aurais presque l'impression que Ridley Scott la repompé pour le siège de Jérusalem dans Kingdom of Heaven).

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Derfel le Jeu 14 Fév - 14:18

Bah, Dark Moon c'est bien, mais loin d'être extraordinaire. Oui, il y a les maléfiques Daroths mais j'ai encore trouvé qu'on était en manque d'affrontements car quand je lis du Gemmell, j'aime me retrouver en situation où ça se rentre dedans. Évidemment, tout dépend de ce que vous attendez d'un bouquin.
Je l'ai acheté, je l'ai lu et je ne vois pas trop pourquoi je le relirais.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Sieben le Jeu 14 Fév - 23:39

Le fait qu'il y ait moins d'action ne me dérange pas spécialement. C'est pas comme dans Légende où les héros sont assaillit en permanence et là on a de la baston en veux-tu en voilà.
Je demande surtout si:
1) Est-ce que c'est du bon Gemmell point de vu narratif ?
et
2) Est-ce que c'est épique ou est-ce qu'il y a un petit côté tragédie grecque comme dans Druss la légende ? Un petit truc en plus j'sais pas...
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Albéric le Sam 16 Fév - 14:13

@ Sieben

1) oui
2) oui et oui

Le problème c'est que les très bons éléments côtoient des trucs plus plan-plan.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Albéric le Jeu 28 Fév - 23:55

J'évite de double-poster, mais là c'était trop tentant : les 1ères lignes de Dark Moon sont
David Gemmell a écrit:Tarantio était un guerrier. Avant cela, il avait été marin, mineur, marchand de chevaux et apprenti clerc auprès d'un vénérable écrivain. Avant encore, un enfant tranquille et solitaire.
La grosse mise en abîme de sa propre vie ! Il suffit juste de changer les noms de métiers !
DG n'a jamais été caché qu'il a été un gamin violent et paumé sauvé par son beau-père.
Tarantio c'est DG, Dace c'est son côté violent et obscur qu'il a réussi à maîtriser grâce à son beau père symbolisé par le maître d'armes dont le nom ne me revient plus là tout de suite.
Tarantio c'est une extension de DG, comme Druss, Jon Shannow, Connavar, Bane, Parménion, Ulric.
Pas mal pour un auteur sur lequel les pisse-froid ont écrit :
un auteur incapable d'aller plus loin que de copier Howard en se fantasmant en erzatz de Conan
Mais bon... les histoires d'amour, d'amitié, de courage, d'honneur et de rédemption cela ne risque pas les toucher puisque que ce ne sont pas leurs valeurs qu'ils jugent dépassées et caricaturales.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Albéric le Ven 26 Avr - 17:34

Pour ceux qui ont commencé la lecture commune :
Dark Antiquité ou Dark Renaissance ? Mon coeur balance.
Oncle Kiin, tu ne trouves pas que le début avec les mercenaires sonne un peu comme Hordes ?

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Oncle Kiin le Ven 26 Avr - 18:03

Albéric a écrit:Pour ceux qui ont commencé la lecture commune :

Dark Antiquité ou Dark Renaissance ? Mon coeur balance.

Difficile à dire, je ne suis pas encore rendu très loin.
Pour l'instant, à la limite je ressens plutôt une ambiance western A chaque fois que Tarantio ouvre la bouche, j'ai l'impression d'entendre Clint Eastwood ^^

Albéric a écrit:Oncle Kiin, tu ne trouves pas que le début avec les mercenaires sonne un peu comme Hordes ?

Oui, j'y ai pensé aussi. Sauf que pour l'instant je trouve les persos de Gemmell bien plus attachants :)
(Je suis déjà demi-fan de Brune, entre autres.)
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Albéric le Ven 26 Avr - 18:12

Difficile à dire, je ne suis pas encore rendu très loin.
Pour l'instant, à la limite je ressens plutôt une ambiance western
Je ne l'avait même pas précisé tellement c'est évident.

A chaque fois que Tarantio ouvre la bouche, j'ai l'impression d'entendre Clint Eastwood ^^
Il faut relever les citations, on pourra ainsi nourrir un topic sur DG et le western.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Oncle Kiin le Dim 28 Avr - 23:27

Mon premier Gemmell depuis plus de dix ans. C’est marrant comme on retrouve bien la patte de l’auteur, que ce soit dans les qualités ou les défauts.

Friand de high fantasy et content de retrouver DG, j’ai bien aimé. Mais j’ai du mal à le comparer aux autres, forcément, puisque j’en ai lus peu et que c’était il y a longtemps.

Le début me fait un peu penser à Hordes, de Laurent Genefort : mercenaires plongés dans un monde de guerres absurdes ; héros « double » (Dace = bras-démon) ; l’absence de but significatif et de rêves chez les personnages posée comme thématique assumée ; la séparation très nette entre les nobles et ceux qui crèvent pour eux...
Sauf que les persos sont ici bien plus attachants, brossés avec moins de froideur, et au contraire une certaine immédiateté qui nous donne envie de les suivre.

Ce qui me frappe aussi, c’est le côté western, notamment dans les dialogues. Il est pourtant mentionné que Tarantio, le héros, est un homme assez jeune, mais j’avais du mal à l’imaginer autrement qu’en Clint Eastwood.

Autre aspect que j’ai retrouvé de mes précédents Gemmell : les héros ne sont pas des minus. Entre Tarantio, Karis, Forin, Sirano, Vint, etc., c’est quand même que du grosbill flamboyant. Du coup, quel ennemi peut-on mettre en face d’eux pour que la menace soit crédible et excitante ?
Pourquoi pas une entière race de colosses télépathes flippants à exosquelette ? ^^ Les Daroths, c’est Aliens vs Predators à eux tous seuls
Et ça marche, tant ils paraissent en effet invincibles et impitoyables, et tant la première lueur d’espoir est longue à venir.

Toujours dans les éléments gemmelliens, j’ai retrouvé avec bonheur les petits héros plus ou moins anonymes, par exemple cette manière dont tous les derniers défenseurs de la cité font corps à la fin : les gamins qui servent les catapultes, les costauds de l’équipe à Forin qui se sacrifient, etc. Même le chien a sa minute de gloire ^^

C’est bourré d’action, mais il y a aussi de l’émotion.
Les différentes étapes de la relation entre Duvodas et Shira, jusqu’à la fin... et encore après jusqu’à la toute fin, ça m’a un peu cueilli.
Spoiler:
(Avec au passage l’une des image les plus trash que j’aie vu dans un bouquin, au moment où Shira enceinte se fait tuer...) Quant au retour du bébé à la fin, ça fait quand même son petit effet.
Le moment d’héroïsme inutile du loser Avil, sacrifié par Karis façon MI5 pendant l’opération Fortitude, et dont personne ne saura jamais rien du seul moment dans sa vie où il s’est montré royal, c’est émouvant aussi.

Puisqu’on parle de Karis, j’ai trouvé son personnage très intéressant. Surtout, d’ailleurs, par les réactions qu’elle suscite, agissant comme un révélateur de la psyché masculine et permettant à l’auteur de nous brosser plusieurs portraits pleins de justesse, d’hommes très différents face à la problématique amoureuse. Les petits détails qui font vrai et la lucidité sur les mécanismes de la nature humaine font partie de ce que j’apprécie le plus chez DG.

Mes autres persos favoris sont Brune, très attachant, et Ozhobar qui crève l’écran, tant par lui-même que par ses inventions (j’ai beaucoup aimé le souci du détail dans la construction des armes puis leur utilisation dans la bataille).

Sinon, dans les thématiques, ça me semble assez riche, et je retrouve certaines des « obsessions » de l’auteur, soit parce que je m’en souviens de mes lointaines lectures, soit parce que je vous ai lus en parler sur ce forum.
Mais c’est peut-être un peu trop riche, justement, pour bien les cerner après un seul bouquin : je pense que j’y verrai plus clair quand je me serai davantage plongé dans l’œuvre de Gemmell.
Là, j’ai repéré l’infâme marchand Lunder, dont l’attitude et le sort me semblent assez typiques. Il y a aussi l’idée de castes étanches, DG revenant plusieurs fois sur le fait que les nobles « sont d’une autre espèce », qui ne peuvent ni ne veulent se lier aux gens du peuple (« L’espace d’un instant, il y eut presque une étincelle de camaraderie entre les deux hommes. Le duc s’en aperçut, et se renfrogna. »). Il ajoute qu’ils sont « nés pour être officiers » quand on imagine facilement l’auteur préférant le fantassin de base, et il fait dire au duc Albreck, pourtant pas un mauvais bougre ni un lâche, qu’il a passé sa vie à « diriger un peuple qu’il n’aimait ni ne comprenait ».
On retrouve aussi le vécu autodidacte de DG, sa méfiance envers les élites politiques ou intellectuelles (« le monde est dirigé par des idiots, afin que d’autres idiots en profitent »), et peut-être un brin d’amertume quant à la perception parfois caricaturale de ses écrits, dans le personnage d’Ozhobar, qui a vu « la majorité de ses écrits tournés en dérision par les sages du moment ».
J’ai l’impression que DG n’aime pas beaucoup ceux qui sont censés « savoir mieux que les autres », les cercles qui « font autorité », ni l’esprit de mécénat et de cooptation qui gravite autour de ces mandarinats institutionnels. Il y a presque des accents de philosophie punk « do it yourself » dans tout ça
Dernier élément thématique que j’ai noté, et qui m’a le plus étonné : l’apologie de l’ascèse dans la spiritualité (celle des gentils : Eldarins, Oltors, et sans doute plus globalement « la Source »). C’est quasi oriental, avec cette idée d’éviter la viande, le vin et la sexe pour se purifier et accéder à l’unité avec le monde (ici, pratiquer la magie). C’est une idée antique, qu’on retrouve par exemple dans certains rites dionysiaques et qui ne devrait pas m’étonner chez cet auteur, mais ça révèle une nuance et une profondeur dans son rapport au monde auxquelles je ne m’attendais pas.

Spoiler:
Pour finir, j’ai bien aimé le « twist » concernant la dualité de Tarantio/Dace. Même si on devine assez vite, cette idée de la possession démoniaque s’avérant finalement être un simple dédoublement de personnalité est amusante dans un cadre de fantasy.


Au chapitre des bémols, j'aurais quelques trucs à noter, mais c'est assez mineur et ça ne m'a pas gâché le bouquin :
-- une propension de DG à l’anecdote et à la digression. Sauf que... ce n’est plus vraiment un défaut quand ça fait à ce point partie d’une écriture : c’est dans ces passages-là, dans ces détours pas « strictement nécessaires » par les pensées de persos secondaires, que vient se nicher l’humanité de l’auteur, sa vision du monde et ses opinions souvent, etc. Alors, même si cela ne donne pas une intrigue ultra carrée et millimétrée à l’américaine, je considère finalement que ça fait partie intégrante du charme de l’œuvre.
J’ai tellement pris l’habitude des séries télé avec le cliffhanger réglementaire avant chaque pub, que désormais ça me trouble quand je suis face à une écriture un peu plus libre. (Et surtout dans un bouquin d’action, forcément.) En fait, je pense même que ça m’aurait dérangé chez un auteur dont l’histoire ne m’aurait pas séduit par ailleurs. Ici, au contraire, c’est plutôt rafraîchissant et ça ajoute une certaine profondeur.
-- J’ai remarqué aussi qu’il y avait beaucoup de termes et de concepts assez modernes, y compris dans la bouche des persos : on parle d’adrénaline, de température en-dessous de zéro, etc. (Il y a bien plus d’exemples, mais je n’avais pas pensé à les noter, et je ne me souviens déjà plus de tous.)
Là encore, ça pourrait me déranger dans un autre contexte, mais je trouve qu’ici ça accentue le côté brut et direct de la langue de l’auteur, et même sa complicité avec le lecteur.
Spoiler:
-- Je n’aime pas trop non plus la métamorphose extrême de Duvodas à la fin, et je ne suis pas loin d’y voir une sorte de deus ex machina (pas vraiment nécessaire, en plus). C’est pour moi le point faible de l’intrigue et du bouquin. (Et pourtant, j’avais été touché par la mort de Shira, juste avant, mais je trouve que la suite est trop hystérique, et casse un peu le perso de Duvodas.)
-- Sinon, je ne suis pas fou de la trad, à mon goût un peu trop sourcière voire littérale pour une œuvre de divertissement. On y perd parfois en clarté. Mais j’ai l’impression que ça devient plus naturel dans la deuxième moitié du livre.
-- Et j’aurais préféré que le titre soit traduit, « Dark Moon » ça fait bizarre pour un livre en VF.


En conclusion, un vrai plaisir que ce court one-shot :)
Je n’ose pas en dire trop de bien, sachant qu’il n’est généralement pas considéré comme l’un des meilleurs Gemmell, mais pour ma part et pour un retour dans l’univers de cet auteur que j’avais délaissé depuis longtemps, je ne suis pas du tout déçu.
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Albéric le Mer 1 Mai - 11:31

J'en discutais ailleurs avec Ryuuchan : avec ses romans courts et ses inspirations populaires, DG est l'auteur parfait pour les lecteurs occasionnels, voire les amateurs de fantasy en dilettante.
C'est encore plus vrai des romans de DG dit indépendants : L'Etoile de Matin, Dark Moon et L'Echo du Grand Chant.
Je mets Renégats à part car il est sombre, eighties et de transition dans sa bibliographie (et en plus il est en partie raté avec son dénouement précipité).

Evidemment le très riche et très intéressant compte-rendu d'Oncle Kiin ne restera pas sans réponse !
J'y reviendrais quand j'aurai achevé ma relecture.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Sieben le Jeu 2 Mai - 1:32

Excellent avis Oncle Kiin, je te rejoins en grande partie dans ce que tu dis.

En préambule, pour répondre à la question "Dark Antiquité ou Dark Renaissance ?". Je pense fortement que l'histoire se situe dans une période correspondant à la Renaissance plutôt que Moyenâgeuse ou de l'Antiquité en raison que le mot "corsaire" est évoqué à propos du duc de Lotheli. Le mot corsaire est apparu vers le XVème siècle et ces derniers vont durer grosso modo jusqu'au XVIIème siècle. Le coutelas est aussi mentionné et, je ne suis pas expert mais il me semble que c'est une arme typique des pirates et corsaires de l'époque. L'ingénieur Ozhobar est un véritable génie civil en avance sur son temps et qui met à son grand regret ses idées au service des militaires et de la guerre. En cela, il me fait penser à un Leonard de Vinci pour ses inventions de tank... ou plus à un Vauban pour ses fortifications. En plus, il parle de peinture à un moment donné avec Vint... ça sonne très Renaissance selon moi.

Pour ce qui est du livre en général, j'ai a-do-ré. Un des meilleurs, peut-être le meilleur, livre de Gemmell que j'ai lu à ce jour. Franchement il y a à boire et à manger dans ce roman. On retrouve tout les thèmes chers à l'auteur et à ses lecteurs, courage, amitié, amour, action, politique, trahison, espoir...
Là où il se différencie de tous les autres romans de l'auteur (j'ai lu tout le cycle Drenaï + Renégats + 1er cycle de Rigante) est que la thématique de l'amour/haine est au premier plan ici. C'est même le thème principal de ce roman je pense, l'amour, sous toutes ses formes et ses dérives.

Et la principale voix que Gemmell a choisi pour l'incarner est une femme évidemment, Karis. Oui, le personnage principal du roman est une femme, chose assez unique dans l'univers gemmellien et qui est suffisamment importante pour être mentionnée. Le seul autre personnage féminin charismatique de ses romans est Jihanna, la femme empereur du cycle de Drenaï mais qui restait au second plan derrière Skilgannon. Karis partage l'affiche avec Duvodas et Tarantio mais ces derniers sont tout de même légèrement en retrait par rapport à elle je trouve. Bref, Karis n'est pas vraiment faite que d'amour puisque général de son métier, elle commande des hommes à la guerre et se croit libre parce qu'elle se comporte comme un homme. Elle possède une redoutable intelligence, elle boit, se bat, et a couché avec une centaine d'hommes. D'ailleurs je me demande si sur ce dernier point ce ne serait pas une critique de Gemmell vis à vis de la "libération féminine" qui vise à dire aux femmes que maintenant vous êtes "libres" parce que vous pouvez travailler, baiser avec qui vous voulez... avec les mêmes droits que les hommes. Égalité pour tous... Mais que tout cela ne serait qu'illusion et tromperie ?
Puisqu'au final Karis est malheureuse. Sa mère avait épousé son père par amour et ce dernier battait sa femme. Elle en a conclue à coup de méthode Coué que tous les hommes avaient cette nature violente en eux, et s'est donc volontairement fermé à l'amour. Mais Gemmell nous apprend qu'on ne peut pas se fermer à l'amour, qu'il arrive sans prévenir et que la meilleure chose à faire n'est pas de s'en cacher mais de l'accepter. Prendre et donner. C'est le choix payant que fera Karis à la toute fin.

L'amour est également évoqué de façon plus romancé, et aussi tragique, avec le récit de Duvodas et Shia. Et là, forcément, sans spoiler, j'ai franchement été ému au larmes au moment que vous savez... L'occasion d'évoqué les dérives dangereuses de l'amour: la jalousie, la peur de perdre l'autre qui peut conduire à la colère, la haine puis à la souffrance (j'ai l'impression de citer maître Yoda)

Chaque personnage à son histoire. Il y a un triangle amoureux Karis-Vint-Forin. Un amour interdit (la question de l'âge dans les rapports) avec Karis-Necklen. Mais aussi Tarantio-Dame Miriac, même si à mon goût cette histoire là on aurait pu s'en passer, Dame Miriac n'apporte strictement rien au récit. Enfin, elle permet à Tarantio de se débarrasser de son double maléfique, via le pourvoir de l'amour donc (roooo c'est franchement cul cul la praline là).

L'amour, pas seulement physique, avec les anciens Oltors, race pacifique en symbiose avec la terre et les éléments naturels, disparue en raison de leur trop grande tolérance et de leur renonciation à toute forme de haine et de violence. Chez eux il n'y a pas cette dualité amour/haine, ils ne sont que l'un et c'est ce qui a causé leur perte. Tarantio évoque souvent le problème. La vie mérite parfois que l'on se batte pour elle.

Bon c'est un vaste sujet et il y a vraiment de quoi dire là-dessus. Franchement dans les autres romans de Gemmell je n'ai pas eu souvenir d'autant de sujets philosophiques. Dans Rigante il était aussi question d'amour mais dans mon souvenir c'était plus orienté vers la camaraderie et la fraternité que l'amour pur.

Pour évoquer le reste en vrac, Tarantio/Dace m'a fasciné, surtout Dace en fait, j'attendais impatiemment chacune de ses apparitions. Se ne sont pas des yeux de félins qu'il a mais des balles, il a des yeux revolvers ce mec, un vrai fou furieux. Je le mettrai dans le sujet "quel livre de Gemmell auriez-vous aimé le voir écrire", j'aurai adoré un bouquin consacré à Tarantio/Dace en guise de préquel à Dark Moon. C'est un personnage de western effectivement, Clint Eastwood. C'est vraiment dommage qu'il n'ait qu'un rôle de second couteau, et sa fin n'en est pas vraiment une. C'est un peu laissé en suspense.

J'aimerai aussi parler un peu plus de l'univers gemmellien. Je n'ai pas fait de prises de notes mais j'ai mémorisé quelques éléments qui me font penser que ce n'est pas tout à fait un roman isolé.
J'ai vu sur la page wikipédia de l'auteur que vous avez mis Renégats et L'Echo du Grand Chant comme faisant plus ou moins partis du cycle de Drenaï. J'ai lu Renégat, et autant dans ce dernier je n'avais pas trouvé de rapport vraiment solide avec le cycle, autant là, il y a des éléments qui font tiquer.
Déjà, les Eldarins. Je crois que c'est très clair qu'il s'agit d'Unis qui ont traversé un vortex vers le monde des Olthors. Ils sont décrits comme des êtres de grandes tailles, animal avec de la fourrure, des têtes de loup, pupilles dorés. Dans Waylander III, la prêtresse Uni choisi de rester dans le monde de Waylander mais peut être que d'autres Unis créés dans la dimension démoniaque ont réussi à fuir et donc se sont installé il y a très longtemps sur la terre des Olthors. Ces derniers sont les seuls habitants originels de ce monde, une race sage et versée dans la magie. Les Unis et eux n'ont eu aucun mal à vivre ensemble jusqu'à l'arrivée des Daroths et des humains. Les Daroths sont arrivés avant comme ça l'est mentionné. Moi je les vois comme des Aliens façon Ridley Scott, tout chez eux me fait penser à Alien. Ils se ressemblent tous, sont télépathes, se reproduisent avec des œufs. Et puis je sais pas, leur squelette, leur anatomie, le fait qu'ils soient presque invincibles et qu'ils ne pensent qu'à se reproduite, croître sans relâche. ça fait vraiment très Alien. Leur architecture aussi, tout est noir, de forme arrondi... Moi j'avais l'impression d'être sur la planète du film Alien, le huitième passager. Pas vous ?
Bon en tout cas les humains eux, débarquent bien plus tard, car leur monde d'origine, n'était plus vivable...
La Source est également évoquée. ça fait beaucoup.
Je n'ai pas encore lu L'Echo du Grand Chant mais comme vous le mettez dans le cycle de Drenaï; page 187 de Dark Moon: Duvodas parle des Olthors: "c'étaient des chantres, des musiciens et des poètes. Ils pensaient que l'Univers était le Grand Chant, et que toute la vie qui s'y trouve n'était que l'écho de sa mélodie"...
Grosse, grosse référence là non ?

Bon en tout cas, j'espère qu'on va continuer d'en parler parce que c'est vraiment un très bon bouquin. Trop court comme toujours.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Dark Moon : donnez votre avis !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum