David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Le Trône de fer

Page 7 sur 14 Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 10 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Albéric le Jeu 27 Juin - 23:08

Séduisantes tes hypothèses, mais je n'y crois guère.
Connaissant G.R.R. Martin, il ne faut pas aller beaucoup plus loin que le pot-pourri des très nombreuses guerres civiles anglaises (religieuses ou pas).
Là où tu vois un Constantin, on peut voir un bon vieux Cromwell.

Et puis quand on voit que Westeros a un background sur plusieurs générations, on qu'on nous en décrit le ban et l'arrière ban alors que pour les cités libres et les Dothrakis le worldbuilding est nettement freestyle.
Bref, les inspirations antiquisantes me paraissent minces.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Derfel le Dim 30 Juin - 17:20

 Maurice Druon est une des sources d'inspiration de George R.R. Martin :
Cliquez ICI

Donc, au final, il semble que Les Rois Maudits, l'oeuvre de Druon ait beaucoup influencé Martin.
Vérité, ou simple rédaction contractuelle pour Harper's Books ? ...à vous de juger.


Qui a lu ces sept romans ?

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Derfel le Dim 30 Juin - 17:55

 Et ici, un autre article qui tente d'énumérer les 10 influences majeures qui ont pu mener à GoT :
10 Sources That Inspired Game of Thrones' Dark Storytelling a écrit:
At last, fans of the Game of Thrones TV series fully understand the anguish that readers of George R.R. Martin's novels have long since suffered. Why? Why do these terrible things happen? One reason is that Martin's source material is equally brutal and horrific. Here are 10 sources that Martin drew on for his epic fantasy tale.

1) Hadrian's Wall 
The massive wall that protects Westeros from the Wildlings and the Others is based on the very real Hadrian's Wall. As Martin said in an 2000 interview:
Well, some of it will be revealed later so I won't talk about that aspect of it, but certainly the Wall comes from Hadrian's Wall, which I saw while visiting Scotland. I stood on Hadrian's Wall and tried to imagine what it would be like to be a Roman soldier sent here from Italy or Antioch. To stand here, to gaze off into the distance, not knowing what might emerge from the forest. Of course fantasy is the stuff of bright colors and being larger than real life, so my Wall is bigger and considerably longer and more magical. And, of course, what lies beyond it has to be more than just Scots.

2) J.R.R. Tolkien's Lord of the Rings 
 You probably won't be surprised to hear that Martin borrowed a lot from Tolkien for his epic fantasy series. Both the idea of a "secondary world," in which certain things (like the seasons) are very different, but also the initial structure. Tolkien was "my great model" for the handling of the characters in Song of Ice and Fire, Martin has said. Lord of the Rings "begins with a tight focus, and all the characters are together. Then by end of the first book the Fellowship splits up, and they have different adventures." Apart from Daenerys, all of Martin's characters are together in his first book, and they all split into groups, which eventually split up as well. Adds Martin: "The intent was to fan out, then curve and come back together. Finding the point where that turn begins has been one of the issues I’ve wrestled with." Another major influence from Tolkien: the restrained use of magic. You don't see Gandalf casting a lot of spells or throwing fireballs in the Lord of the Rings saga. When there's danger, Gandalf mostly pulls out his sword. 

3) The conventions of television writing 
 Martin told Time Magazine that writing for network TV (including Beauty and the Beast) taught him the importance of the "act break." This means going to a commercial on a moment of "revelation, a twist, or a cliff-hanger." He wanted the books to keep readers engaged, so he "tried to end every chapter with an act break." This doesn't mean he wanted to always end chapters with cliffhangers, though: "A cliff hanger is a good act break certainly, but it’s not the only kind of act break. It can just be a moment… a character moment, a moment of revelation, it has to end with something that makes you want to read more about this character."

4) The Wars of the Roses 
 Martin has admitted he was inspired by the Wars of the Roses from 1455 to 1485 — but fans have gone even further to draw direct parallels between characters and events in his books and real historical people and events — even though Martin has insisted "there's really no one-for-one character-for-character correspondence. I like to use history to flavor my fantasy, to add texture and verisimilitude, but simply rewriting history with the names changed has no appeal for me. I prefer to re-imagine it all, and take it in new and unexpected directions." For example, some people see the Starks and Lannisters as the Houses of York and Lancaster, and Bran and Rickon as the "Princes in the Tower," among other things. Robert Baratheon is either Henry IV or Henry V, depending on whom you ask. 


5) Memory, Sorrow, and Thorn by Tad Williams 
People have pointed out some similarities between Williams' four-book series and Martin's seven-book one. Including Mongol-esque horse warriors, monsters in the frozen North, pet wolves and a boy who likes to run along the rooftops. And in fact, Martin freely admits reading this series "was one of the things that inspired me" to write A Game of Thrones. Fantasy had gotten "a bad rep for being very formulaic and ritual," said Martin. "And I read The Dragonbone Chair and said, 'My god, they can do something with this form,' and it’s Tad doing it. It’s one of my favorite fantasy series." 

6) Historical Fiction
Martin has spoken of his admiration for historical fiction authors like Bernard Cornwell, Thomas B. Costain, Frank Yerby, Sharon Kay Penman and Philippa Gregory. He tried to get some of the "grittiness and realism and complexity of historical fiction" into his fantasy writing, as a counterpoint to the "wonder and imagination" of fantasy works. He felt that Tolkien's imitators had created a sort of "Disneyland Middle Ages," and he wanted to bring some realism back to the fantasy genre. 

7) Classic SF and Fantasy 
 Martin's world combines dragons and zombies, and often feels like it has elements of different subgenres in other ways as well. That carefree approach to genre probably comes from Martin's childhood reading habits. He's said that he read Robert E. Howard, J.R.R. Tolkien, Robert A. Heinlein, Eric Frank Russell, and Andre Norton "pretty much interchangeably" and that he has always loved science fiction, horror, and fantasy and moved between them "pretty freely." His father just called it "weird stuff." And more than that, he sees them as being really similar, saying "I think that for science fiction, fantasy, and even horror to some extent, the differences are skin-deep... An elf or an alien may in some ways fulfill the same function, as a literary trope." 

8) Real Mating and Courtship
Practices Martin points to lots of historical precdents he drew on for various aspects of his sex and courtship practices in these books. The incest between Jaime And Cersei Lannister alludes to real historical practices, including the practice of incest in the Ptolemaic dynasty of ancient Egypt and the recent European monarchies, which famously had a bit of an inbreeding problem. Marrying off 13-year-old girls, like Daenerys, was a common practice in the Middle Ages, even if you can't really show this on television. And arranged marriages, like most of the unions in these books, were an incredibly common practice, and people never ran off or married the stableboy instead. "This never fucking happened. It just didn’t," says Martin. "There were thousands, tens of thousand, perhaps hundreds of thousands of arranged marriages in the nobility through the thousand years of Middle Ages and people went through with them." 

9) World Religions 
 Martin invented a few religions for his book series, but they have their roots in real-life faiths. For example, the Faith of the Seven, based on seven aspects of one god, is derived from the Christian Holy Trinity and the Mother, Maiden, and Crone come from Pagan views. Or in Greek mythology, it's the Fates who embody this aspect, while the Father, Smith and Warrior come from "abrahamic" masculine elements. Meanwhile, the Lord of Light, R'hllor, is roughly based on Zoroastrianism and the Cathars (who were destroyed in the Albigensian Crusade.) 

10) Real-Life Massacres 
 And finally, the Red Wedding is inspired by two events in Scottish history: the Black Dinner and the Glencoe Massacre. In the Black Dinner (1440), the king of Scotland was fighting the Black Douglas clan, but he still offered William Douglas, the 6th Earl of Douglas, and his brother safe passage. When he came to Edinburgh, they had a feast which ended with the Earl being presented with the head of a black bull (or boar, depending on the account), which was a symbol of death. The Earl and his brother faced a mock trial before being executed. The Glencoe Massacre was in 1692, where 38 members of the clan were murdered by those who had accepted their hospitality. As for the rules of hospitality, which say a host cannot harm a guest, Martin says those are directly "stolen from history."

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Alinzore le Lun 1 Juil - 11:39

J'ai lu Les Rois Maudits, je crois que je me suis arrêtée au milieu du 6ème tome quand mon personnage préféré meurt (j'ai trouvé que l'histoire n'avait plus trop d’intérêt, sûrement à tort).
C'est vrai que c'est un peu dans le même esprit niveau intrigues politiques mais le côté fantasy en moins. Très bien écrits ces romans, un style agréable à lire. 

Enfin ça remonte l'époque où j'ai lu ces bouquins. J'étais au collège et j'avais vu les téléfilms plutôt bien sympas dont sont tirés les couvertures que tu as mises.
avatar
Alinzore
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 13/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Sieben le Mer 31 Juil - 15:22

AVANT TOUTE CHOSE: je vais pas mal spoiler dans mon commentaire et plutôt que de me prendre le choux à mettre des messages masqués par-ci par-là, je préfère avertir que si vous n'avez pas encore fini de lire le livre 5, il vaut mieux que vous passiez votre chemin.

Je viens de finir le livre 5. Je crois qu'après ça je vais m'octroyer une longue pause loin de la fantasy histoire de digérer tout ça. J'ai tout lu en bloc de l'intégrale 1 au 5. Je ne sais pas trop par quoi commencer. Je ne vais pas pondre un pavé détailler, d'autres l'ont fait avant moi et certainement beaucoup mieux que je ne le ferais. Je vais juste donner mes impressions en vrac.

C'est après avoir visionné la saison 3 de Game of Thrones que je me suis décidé à lire les romans. J'ai été tellement happé par cette série que j'ai eu envie d'enrichir mes connaissances en m'attaquant aux bouquins. Sur les 3 premières saisons adaptées je ne trouve pas grand chose à redire, elles sont très fidèles aux bouquins mis à part certains points. Le personnage de Talisa, la femme de Robb dans la série tv n'existe pas dans les livres. Elle est remplacée par Jeyne Ouestrelin dont la maison n'apparaît donc pas dans la série. Bon je râle un peu là-dessus sûrement parce que j'ai commencé par la série et non pas les livres mais je trouvais Talisa tellement attachante. C'est un personnage presque gemmellien, on sent une fille humaniste, intelligente et indépendante. Et puis elles n'ont pas la même destiné puisque Talisa meurt avec Robb lors des noces pourpres alors que la petite Ouestrelin est pardonné puis disparaît complètement par la suite. Je suis pas avide de sang mais la scène où elle est assassinée enceinte et marquante et j'aurais bien retrouvé cela dans le bouquin enfin bon.

Donc voilà pour ce qui a déjà été adapté.

Dites-moi si je me trompe mais la saison 4 devrait normalement porter sur la fin du livre 3 "La loi du régicide". Il y a tellement à dire sur ce bouquin. C'est à mon avis le meilleur de la série. J'ai hâte. Dès le début on devrait avoir les noces de Joffrey et l'assassinat de ce dernier. YES! Le duel entre Oberyn Martell et Clegane s'annonce épique. J'espère qu'ils embaucheront des maîtres d'armes pour apprendre aux acteurs à se battre parce que le duel entre Jaime Lannister et Brienne m'avait carrément déçu. La vipère rouge contre la montagne, énorme !
Spoiler:
Quand Oberyn transperce la montagne avec sa pique j'ai cru que c'était plié. Puis quand celui-ci le prend au corps à corps et lui éclate la tronche au sol j'en ai tremblé. C'est retranscrit en quelques lignes mais la violence de la scène est foutrement bien écrite par Martin.
Quoi d'autres... Snow devient lord commandant avec l'aide de Samwell, Tyrion n'a pas grand chose à faire jusqu'au parricide (épisode 9 sûrement).   
Et il y a le twist final avec le retour de Catalyn plus morte que vivante. Une saison 4 qui s'annonce bien chargée.

Pour en venir aux dernières lectures, les livres 4 et 5 sont clairement un cran en dessous des autres. Franchement je comprends pas vraiment pourquoi Martin s'embête à rallonger ses histoires. Les 2 volumes auraient pu tenir en un seul raccourci. Je ne le critique sur son choix de découper géographiquement les intrigues. L'intégrale 4 se consacre à Port-Réal et ce qui se passe dans le sud, les îles de Fer et le Conflant, tandis que l'intégrale 5 se focalise sur Deanerys, Jon Snow et Tyrion. Mais seulement au début et petit à petit Martin regroupe tous ses personnages comme pour les premiers livres. Il devrait logiquement reprendre ce schémas là pour les livres 6 et 7. Et puis après tout, pour le seigneur des anneaux, Tolkien avait procédé de même avec Sam et Frodon d'un côté, Aragorn et le reste de l'autre.

Non moi ce que je regrette dans ces livres 4 et 5 (le 5 est du même tonneau) c'est qui ne se passe quasiment rien. Une loooonnnngue marche. On ne peut pas vraiment parler de mise en place puisque les personnages ne cesse de vaguer à droite à gauche sans qu'il ne se passe rien. La quête de Brienne pour retrouver Sansa est sans espoir (tout ça pour ça). Tyrion voyage de Pentos à Volantis avec Griff, puis avec Jorah, puis il devient esclave et enfin Puîné. ça n'en finit plus. Mais des personnages comme Jon Snow et Deanerys font aussi du surplace sans que leur histoire n'évolue pour autant.
Enfin bref pour résumé ma pensée, j'ai trouvé long, long, long.

Il n'y a que du côté de Cercei que j'ai trouvé l'histoire palpitante. Au nom de Dieu ! Celle-là une fois régente tourne en mode psychopathe paranoïaque, triplé d'une idiote. Mais quelle idée de réarmer les religieux ?! Il faut jamais donner de pouvoir militaire à la religion. C'est à partir de là que le chaos s'installe. D'ailleurs les religions sont davantage aux premier plan qu'auparavant, que se soient les 7, le dieu de la lumière, les anciens dieu, le dieu multi-face ou le dieu noyé.
A la base on était dans un conflit entre maisons nobles, des guerres pour le pouvoir et des richesses. Et maintenant il s'agit plus de guerres de religions. Le chaos est multiplié par 100 à partir du moment où les religieux entrent en scènes.

C'est aussi ce que j'ai aimé dans cette série. Le côté fantasy réaliste et historique. Les guerres de religions nous renvois directement à notre histoire et présent. On sait déjà que ça va mal tourné.

Bon plein plein de choses à dire mais j'ai envie de terminer sur une question pour ceux qu'on lut le livre 5:
Spoiler:
Pour vous Jon Snow est mort ou non ? Moi il m'a l'air bien crevé. Martin va sûrement nous le ressusciter comme il l'a fait pour Catelyn, Brienne et Davos. Cette scène où il se fait poignarder, ça ne vous penser à rien ? Je pense à Jules César poignarder par tous ces potes sénateurs alors qu'il ne s'y attendait pas. Ces derniers lui reprochait (en partie) d'introduire au Sénat des chefs des tribus germanique, des barbares en somme. Et la garde de nuit fait le même reproche à Jon Snow pour avoir fait passer les sauvageons dans le royaume et les intégrer comme ses égaux à la défense du Mur. Troublant non ? En plus, GROS clin d'oeil à venir. Pour ceux qui ont vu la série "ROME" d'HBO, l'acteur qui incarne César n'est autre que Ciaran Hinds qui incarne dans Game of Thrones... Mance Rayder le roi au-delà du Mur. Enfin pour moi c'est un sacré hasard.
Et le limier et vraiment mort selon vous ?

Sujet à part. Comme je le disais plus haut les bouquins permettent vraiment d'enrichir ces connaissances par rapport à la série tv où on rame parfois sur certains détails qu'on laisse passer. Qui sont les Andals, les Permiers Hommes et les enfants de la forêt évoqués dans la série mais jamais expliqués ? Dans les livres on en apprend énormément sur l'histoire de Westeros et l'orient. Pour ma part j'ai trouvé ça passionnant. Je kifferrai une série consacré à la conquête de Westeros par les Andals, la façon dont les Premiers Hommes combattaient les Autres avec l'aides des enfants. Et comment le Mur a été batti avec la magie.
Si vous n'avez pas lu les livres, vous ne pouvez pas comprendre pourquoi Deanerys Targaryen est parfois appelé Deanerys du typhon. Moi ça a attisé ma curiosité tout ces trous d'histoire.

Bon je crois que ce sera tout pour le moment.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Albéric le Dim 11 Aoû - 13:07

Bravo pour le marathon littéraire Sieben !
Je vois que comme moi après 3 tomes topissimes, tu trouves que G. R .R Martin lève quand même le pied...
C'est le genre de choses qu'il ne faut surtout pas dire à l'encontre de Saint Martin chez les blasés d'en face.

Bien vu tes spoilers, c'est assez bien senti...  

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Derfel le Mer 21 Aoû - 14:52

Sieben a écrit:
Si vous n'avez pas lu les livres, vous ne pouvez pas comprendre pourquoi Deanerys Targaryen est parfois appelé Deanerys du typhon. Moi ça a attisé ma curiosité tout ces trous d'histoire. 
La Garde de Nuit a écrit:
Daenerys est née neuf mois après la fuite des derniers Targaryen à Peyredragon qui suit la chute de Port-Réal. Sa mère est morte en la mettant au monde pendant une terrible tempête, ce qui lui vaut son surnom de « Typhon-Née » (ou de « du Typhon ») ''Stormborn''.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Dark schneider le Mer 21 Aoû - 16:04

Mode pinailleur :

Storm=Tempête
Un Typhon c'est le nom d'un cyclone en phase finale en Asie du Sud-est. Ca ne colle donc pas avec Peyredragon. A la rigueur, Ouragan.

Daenerys de l'Ouragan ?
Daenerys de la Tempête ?
Daenerys du Cyclone ?
Daenerys du Typhon ?

Lequel sonne le mieux ? Faites votre choix !

Mais "Du Typhon" est clairement la traduction la plus éloignée du terme en VO
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Derfel le Mer 21 Aoû - 16:20

La faute à Jean Sola !

Peut-être que la tempête était sur la fin ???


__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Albéric le Jeu 29 Aoû - 11:06

Le TdF en VF doit beaucoup à Jean Sola : ceux qui se plaignent des libertés de traductions n'ont pas du saisis que G.R.R Martin est tout sauf un grand styliste.

DS a écrit:Ce qui m'amène d'ailleurs à une réflexion qui m’agace souvent, que l'ont voit très souvent chez les lecteurs du Trône de Fer : "c'est super, c'est de la fantasy mais réaliste, y'a peu de magie, pas d'elfes, et tous ces trucs"... parfois on se demande dans ce cas pourquoi ils lisent de la fantasy.
G.R.R nous a aguiché avec les Autres, les dragons, les assassins métamorphes, 2 ou 3 sorciers en embuscade, le retour de magie, ... Et j'ai l'impression que c'est mal géré ou pas assumé car au bout de 5000 pages ces éléments là n'ont guère dépassé le stade du teasing (sauf les POV de Jon et Daenerys).

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Derfel le Ven 30 Aoû - 4:16

Vrai que George RR Martin a semé beaucoup de graines qui n'ont pas germés quoique dans les bouquins, ça semble se développer du côté de Bran Stark avec ses dons de vervoyants au côté des Enfants de la Forêt.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Albéric le Ven 30 Aoû - 7:49

Derfel a écrit:
Vrai que George RR Martin a semé beaucoup de graines qui n'ont pas germés quoique dans les bouquins, ça semble se développer du côté de Bran Stark avec ses dons de vervoyants au côté des Enfants de la Forêt.
Je les avais oubliés ceux-là !
Si l'auteur suit son planning il reste 2 tomes pour tout démêler, à moins qu'il nous fasse une Rothfuss style "bon ben finalement, il y aura 14 tomes pour tout boucler" (et quand on connaît son rythme d'écriture...)


Dernière édition par Albéric le Ven 30 Aoû - 13:58, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Derfel le Ven 30 Aoû - 13:36

Albéric a écrit:
Derfel a écrit:
Vrai que George RR Martin a semé beaucoup de graines qui n'ont pas germés quoique dans les bouquins, ça semble se développer du côté de Bran Stark avec ses dons de vervoyants au côté des Enfants de la Forêt.
Je les avais oubliés ceux-là !
Et il reste les Premiers Hommes !

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Dark schneider le Ven 30 Aoû - 13:47

C'est en partie ce qui m'avait bien saoulé dans "Un festin pour les corbeaux" : plein de pistes avaient été jetées mais rien qui n'avance. Comme le dit Albéric, on tease beaucoup mais ça n'avance pas. J'ai pas lu Dance with dragons mais les quelques commentaires indiquent que ça n'avance pas plus. Ce genre de procédé me saoule au bout d'un moment.
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Sieben le Ven 30 Aoû - 14:17

Calmos les gars. Pour le livre 6 George Martin revient au même découpage que pour les 3 premiers livres. Donc finie le la séparation géographique dans les livres 4 et 5.
George Martin s'est rendue compte de son erreur et que ça ne pouvait pas durer comme ça. Voilà, il avait plein de choses à raconter sur les 2 derniers livres d'où ce nécessaire partage (Tolkien l'a aussi fait sur Le Seigneur des Anneaux, non?).
Dans une série qui devrait comporter 7 ou 8 livres, en avoir 2 de moyens n'est pas non plus la mer à boire.
Sur les 11 tomes du cycle de Drenaï il y en a qui sont moins fameux que d'autres.

Et comme le dit Derfel, le côté "sorcellerie" commence enfin à émerger avec:
- Bran qui développe ses pouvoirs parmi les barrals et les enfants de la forêt.
- Les dragons de Daenerys deviennent vraiment monstrueux
- La grande guerre entre les Autres et la garde de la nuit et le peuple libre se rapproche.
- Je crois que le Choucas nous réserve des surprises (il a voyager du côté de l'ancienne Valyria il me semble et il en a peut être rapporter des secrets oubliés).

Bon et puis je pense que ces livres 4 et 5 servaient surtout de grosse mise en place. Ce fut long et laborieux mais la conclusion sera épique à n'en point douter.
Spoiler:

- Cercei est bien dans la panade (Martin va t-il lui trancher la tête?). Et qui est ce Robert Fort ? La Montagne en mort-vivant ?
- Jaime semble s'être fourré dans un traquenard tendu par Brienne et Catelyn.
- Littlefinger est mon personnage préféré. Non mais sérieux, Tyrion, Tywin, Varys et Martell jouent en mode pro au jeu du trône. Mais Littlefinger est en mode "God". Il prépare le retour de Sansa.
- Arya va devenir une sans-visage. J'espère qu'on ne va pas encore se taper son entraînement et passer aux choses sérieuses. Dans la série TV, la dame rouge Mélissandre dit à Arya qu'elles se reverront (une scène qui ne figure pas dans les bouquins). Je sens venir l'assassinat...
- Intrigue à Villevielle ? Il se passe des choses bizarres du côté de Samwell Tarly qui va surement apprendre 2 ou 3 trucs dans ses vieux bouquins. Une prophétie peut être...
- Jon Snow mort ?
- Bon Tyrion j'aimerai bien qu'il arrête de courir à droite à gauche.
- Et Schlingue aka Theon Greyjoy sur la voie de la rédemption ?
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Albéric le Ven 30 Aoû - 15:09

@ Sieben

George Martin s'est rendue compte de son erreur et que ça ne pouvait pas durer comme ça.
Au bout de 12 ans, il était temps.

Voilà, il avait plein de choses à raconter sur les 2 derniers livres d'où ce nécessaire partage (Tolkien l'a aussi fait sur Le Seigneur des Anneaux, non?).
Comparaison non pertinente.
La séparation des membres de la communauté fait avancer l'histoire générale, pas la multiplication des POV dans le TdF (on est passé de 8 à 27 points de vue entre le 1er et le tome : est-ce que cela a fait avancer l'intrigue générale ?)

Dans une série qui devrait comporter 7 ou 8 livres, en avoir 2 de moyens n'est pas non plus la mer à boire.
Sur les 11 tomes du cycle de Drenaï il y en a qui sont moins fameux que d'autres.
Comparaison non pertinente.
Drenaï n'est pas un feuilleton, c'est une série de romans indépendant dans le même univers. De plus aucun Drenaï ne dépassent les 400 pages alors qu'aucun TdF ne tombe en-dessous de 800 pages.
400 pages moyennes cela passe, mais 1000 pas sûr !
Et puis personne n'a attendu 7 la suite de Drenaï...

Merci pour les spoilers, effectivement on ne fait pas totalement du surplace, il se passe des trucs louches à Villevielle !

PS: je ne crache pas sur le TdF, mais GRR Martin nous a tellement offert que je serais vénère que cela finisse en eau de boudin (et il faut dire qu'il donne tellement de bâtons pour se faire battre...)

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Sieben le Ven 30 Aoû - 15:30

Albéric a écrit:
Comparaison non pertinente.
Comparaison non pertinente.
Drenaï n'est pas un feuilleton, c'est une série de romans indépendant dans le même univers. De plus aucun Drenaï ne dépassent les 400 pages alors qu'aucun TdF ne tombe en-dessous de 800 pages.
400 pages moyennes cela passe, mais 1000 pas sûr !
Et puis personne n'a attendu 7 la suite de Drenaï...
"Comparaison non pertinente", ça fait un peu maître d'école qui corrige la copie de l'élève mais bon, passons.

Ouais bon, j'ai pris Drenaï au pif j'aurais pu prendre le cycle de Fondation d'Asimov, la Compagnie noire de Cook ou le cycle d'Elric de Moorcock par exmple. Ce que je voulais dire c'est qu'on ne peut pas toujours nous servir du caviar. Des fois il y a des ratés.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Albéric le Ven 30 Aoû - 15:45

Sieben a écrit:"Comparaison non pertinente", ça fait un peu maître d'école qui corrige la copie de l'élève mais bon, passons.
Si je t'ai froissé désolé : les défauts de la communication par claviers interposés. S'il existe une formule aussi concise qui passe mieux je suis preneur évidemment.

Ouais bon, j'ai pris Drenaï au pif j'aurais pu prendre le cycle de Fondation d'Asimov, la Compagnie noire de Cook ou le cycle d'Elric de Moorcock par exmple. Ce que je voulais dire c'est qu'on ne peut pas toujours nous servir du caviar. Des fois il y a des ratés.
Aucun de ces exemples n'est comparable au TdF non plus :
- Fondation c'est une suite de novellas qui se déroulent sur plusieurs siècles (et nombre d'entre elles sont indépendantes)
- la Compagnie Noire est composée de 3 cycles et 1 roman indépendant
- Elric c'est un ensemble de novellas indépendantes rédigées sur une durée de plus de 30 ans
Dans quasiment aucun de ces exemples on retrouve "à suivre" à la fin d'un tome.

Bien sûr dans une série tout ne peut pas être toujours au top niveaux, et c'est tant mieux, mais là cela fait 2000 pages et 12 ans qu'on est en dessous des premiers tomes : c'est beaucoup trop pour en rester à la thèse du coup de mou / passage à vide (ce qui n'enlève rien à la qualité de l'ensemble qui fait toujours partie de la crème du genre, sauf qu'avec la temps la concurrence est plus rude alors la série phare qui a révolutionné le genre ne progresse plus).

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Derfel le Ven 30 Aoû - 21:50

Albéric a écrit:
Sieben a écrit:"Comparaison non pertinente", ça fait un peu maître d'école qui corrige la copie de l'élève mais bon, passons.
Si je t'ai froissé désolé : les défauts de la communication par claviers interposés. S'il existe une formule aussi concise qui passe mieux je suis preneur évidemment.
Comparaison non pertinente.

Okay, je sors. 

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Albéric le Ven 30 Aoû - 21:58

Après mûre réflexion je crois que tout simplement une baisse de régime passe beaucoup mieux dans un serial à la Drenaï (on peut zapper les loners faiblards) que dans un feuilleton à suivre à la TdF (on est obligé de se coltiner les passages moins bons pour pouvoir avancer dans l'histoire).

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Albéric le Mar 3 Sep - 17:20

GRR Martin a écrit:Magic should never be the solution to the problem. My credo as a writer has always been Faulkner’s Nobel Prize acceptance speech where he said, “The only thing worth writing about is the human heart in conflict with itself.” That transcends genre. That’s what good fiction, good drama is about: human beings in trouble. You have to make a decision, you have to do something, your life is in danger or your honor is in danger, or you're facing some crisis of the heart. To make a satisfying story, the protagonist has to solve the problem, or fail to solve the problem – but has to grapple with the problem in some kind of rational way, and the reader has to see that. And if the hero does win in the end, he has to feel that that victory is earned. The danger with magic is that the victory could be unearned. Suddenly you're in the last chapter and you wind up with a deus ex machina. The hero suddenly remembers that if he can just get some of this particular magical plant, then he can brew a potion and solve his problem. And that's a cheat. That feels very unsatisfying. It cheapens the work. Well-done fantasy – something like Tolkien – he sets Lord of the Rings up perfectly, right at the beginning. The only way to get rid of the ring, the only way, is to take it to Mount Doom and throw it in the fires from which it comes. You know that right from the first. And if we'd gone through all that, and then at the end of the book suddenly Gandalf had said, wait a minute, I just remembered, here's this other spell, oh, I can get rid of the ring easily! You would have hated that. That would have been all wrong. Magic can ruin things. Magic should never be the solution. Magic can be part of the problem.
Tout à fait d'accord.
Un bon livre de fantasy, c'est celui qui tient la route et reste consistant sans les démons et les merveilles.
Cela tombe sous le sens, mais j'espère que le but n'est pas de faire de la fantasy sans fantasy : il y a la "white-lit" pour ce genre de fantaisies.
Parce qu'il est bien gentil le pépère Martin, mais s'il veut que des humains résolvent des problèmes humains avec des moyens humains, il faudrait aussi ne pas leur envoyer des dragons, des zombies, des métamorphes, des sorciers... lol
Cela serait plus cohérent dans la démarche low fantasy.

(qui aime bien châtie bien et parfois papy Martin est un peu contradictoire : je reviendrais sur ce point pour Wild Cards)

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Albéric le Mar 10 Sep - 20:13

Ah, je vois qu'une Lannister s'est inscrite sur le forum :
bienvenue à elle et au plaisir de la lire !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Derfel le Mer 11 Sep - 2:45

Que ça relance un débat !
Je n'ai pas encore vu l'épisode 10 de la saison 3, une question de jours maintenant.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Albéric le Lun 16 Déc - 13:57

Pourquoi j'ai pris en grippe le TdF et GRR Martin ?
sandrine57 à propos du manga L'Attaque des Titans a écrit:Ce monde protégé par un mur fait immanquablement pensé au Trône de fer de George R.R. MARTIN : même mur jugé infranchissable, même garnison chargée de le surveiller, même relâchement une fois le danger tenu à distance, même menace latente...
Comment vous dire... Placer le TdF comme référence à peu près tout et suggérer volontairement ou involontairement que tout est repompé sur le TdF m'agacent au plus au point. De la part des fanboys et des fangirls, c'est presque de bonne guerre, mais venant de spécialistes en Fantasy cela fait quand même assez froid dans le dos... Parce que bon, il y a avait la vraie vie avant Martin (ce dernier n'a pas inventé grand chose, il repompe d'ailleurs pas mal de trucs assez allégrement).



__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Dark schneider le Lun 16 Déc - 16:56

Faut surtout n'avoir aucune référence culturelle pour citer GRR Martin en référence dans ce cas précis. Tant le scénario de base de ce manga n'a strictement rien à voir avec le TDF...

Bientôt à chaque fois qu'on va nous parler d'un mur on va citer le TDF en référence, en fait, TOUT vient du TDF : le mur autour de Manhattan dans Escape From New-York ? Le TDF ! L'enceinte de Dros Delnoch ? Le TDF ! Minas Thirith ? Le TDF! La ligne Maginot ? Le TDF ! Carcassonne ? Le TDF ! La muraille de Chine ? Le TDF ! Les longs Murs d'Athènes ? Le TDF ! The Wall de PInk Floyd ? Le TDF ! Le Mur de Berlin ? Le TDF ! Le Mur de la Cisjordanie ? Le TDF ! Le mur de l'atlantique ? Le TDF ! Le mur d'Hadrien ? Le TDF ! La frontière americano-mexicaine ? Le TDF ! Le grand mur dans Jon Shannow ? Le TDF !

Tout, tout tout vient du TDF ! Gloire à toi O GRR Martin !
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Trône de fer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 14 Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 10 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum