David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Brent Weeks, La Voie des Ombres

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par Tarento le Mar 13 Oct - 18:48


Le coup de l'as­sas­sin et de son ap­pren­ti, on nous l'avait déjà fait. Celui de l'assassin re­penti aussi. Ici, c'est un peu des deux, sans pour au­tant verser dans l'imi­ta­tion.

L'uni­vers est cru, évo­quant viols, souf­frances et mort, tout en gar­dant assez de re­te­nue pour que le récit reste di­ver­tis­sant. Le lan­gage du livre n'est pas des plus châ­tiés, mais per­met à l'ac­tion de se dé­rou­ler sans subir aucune lourdeur. Brent Weeks évite tout ce qui peut don­ner lieu à plus de trois lignes de des­crip­tions. Consé­quence im­mé­diate : on ne s'en­nuit ja­mais! Ce qui m'a surtout frappé dans ce roman, c'est la modernité de l'écriture, loin des stéréotypes Tolkieniens de jadis.

Il n'y a pas de place à la noblesse de cœur dans ce roman où les putes sont appelées putes voire vieilles putes et non pas prostituées ou péripatéticiennes, où il y a du sexe, avec ou sans amour. Le méchant est réellement méchant, d'une méchanceté gratuite et nauséabonde. Le gentil est également méchant, métier oblige. On se met à l'apprécier sans toutefois souhaiter être à sa place, les personnages réellement nobles n'ayant pas le premier rôle ou finissant mal.

La comparaison avec le cycle de l'Assassin Royal de Robin Hobb est loin de rendre justice à La Voie des Ombres : cette série est plus cynique et bien plus "réaliste".

Une de mes meilleures lectures de l'année, avec les Salauds-Gentilhommes de Scott Lynch.
avatar
Tarento
Invité


Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par ParMenion le Mar 13 Oct - 19:32

Si ya du sexe, c'est le principal mdr, ça ne peut qu'être bien xD
avatar
ParMenion
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 26/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par JMtimba le Jeu 15 Oct - 21:27

La saga me tente bien!!

A lire quand j'aurai le temps... c'est quand même pas prêt d'arriver!
avatar
JMtimba
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 28/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par Le Comte de Bronze le Ven 16 Oct - 11:47

AH cette serie me tente bien j'en avait dejas entendu parlée: elle etais comparais a waylander. Je vais la lire des qu'elle me tombe sous la main :study:
avatar
Le Comte de Bronze
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 12/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par JMtimba le Dim 20 Mai - 14:50

Je viens de finir le tome 1 et je dois dire que ça m'a beaucoup plus! J'ai été assez scotché au bouquin qui fait quand même 550 pages et je vais dès ce soir commander le tome 2.

La description que tu fais Tarentio est vraiment très bonne!

On a pas vraiment à côté de héros comme Waylander mais plutôt de celui de Locke Lammora de Lynch.

Les grands + : une histoire vraiment noire avec aucune place pour le bien, une multitude de personnages secondaires, une histoire vraiment complexe (mine de rien y a un petit côté Trône de fer dans ce tome avec l'invasion du Roi-Dieu de Khaliddor, les cartes que chacun des nobles essayent de jouer... et puis même l'histoire est loin d'être linéaire, les feintes et rebondissements sont vraiment nombreux), un T1 vraiment long qui ne donne pas l'impression que l'aventure se précipité, une évolution des personnages top...

J'ai vraiment eu peur au début que le héros ne grandisse quedal et finisse le tome genre à treize ans.

Vraiment un bon auteur que ce Brent Weeks pour moi, un tout petit peu en dessous de Lynch et Gemmell qui restent pour le moment mes références dans l'HF.

Hâte de découvrir le tome 2 et de vous partager mes nouvelles impressions en espérant que je ne sois pas déçu!

A très vite!
avatar
JMtimba
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 28/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par JMtimba le Mar 12 Juin - 18:44

Tome 2 et 3 achevés; autant dire que c'est de la bombe!! Pas du tout déçu, le 3 est une pure merveille!

Une profondeur des personnages secondaires, une fin magnifique non vraiment je suis emballé et je vous le conseille à tous!

Le petit + par rapport à Gemmell (bien que la série soit complètement différente de ce que fait le Dieu des lieux) c'est des tomes de 550 pages, ok je l'ai déjà évoqué dans le dernier post mais au moins on a des sacrés aventures et on a pas l'impression que "ça c'est terminé rapidement" comme j'ai déjà eu parfois le sentiment avec Gemmell.

Ca faisait un moment que je n'avais trouvé un cycle aussi bon en Fantasy!
(Pour tout vous dire il est dans mon top 3)!
avatar
JMtimba
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 28/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par Olek Skilgannon le Mer 13 Juin - 14:39

L'Ange de le Nuit?

Une série incontournable de la fantasy! :cheers:

Un monde sombre et violent, des personnages attachants, un régal du début à la fin ! :thumright:

Une de mes séries préférées.

Espérons que Le Porteur de Lumière, la nouvelle série de Weeks, soit aussi bien.
avatar
Olek Skilgannon
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 17/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par JMtimba le Mer 13 Juin - 16:55

Le résumé hélas me tente beaucoup moins; je vous le transmet tout de même:

Gavin est le Prisme, l’homme le plus puissant du monde. Il est à la fois grand prêtre et empereur ; seuls son énergie, son intelligence et son charisme parviennent à préserver une paix bien fragile. Mais les Prismes ne vivent jamais vieux, et Gavin sait exactement combien de temps il lui reste : cinq ans, pour cinq missions impossibles. Lorsque Gavin découvre qu’il a un fils, né dans un pays lointain, il doit décider du prix à payer pour protéger un secret qui pourrait détruire le monde qu’il a créé…
avatar
JMtimba
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 28/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par Olek Skilgannon le Jeu 14 Juin - 14:17

Oui, ça a l'air moins dark que L'Ange de la Nuit.
avatar
Olek Skilgannon
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 17/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par Albéric le Ven 16 Nov - 21:07

« Le tueur parfait n'a pas d'amis, il n'a que des cibles »
« Le tueur parfait n'a pas de nom, il a plusieurs visages »
« Le tueur parfait n’a pas de conscience, il a une mission »
Mais attention le tueur parfait est aussi un parfait incapable :
l'ombre de celui qu'il aurait du être, l'ombre de son maître qui était un titan.
Avec les premières pages j'ai cru à la résurrection de Fritz Leiber :
- guildes, voleurs, assassins & cie
- Cénaria la marécageuse ressemblant à Lankhmar la poussiéreuse
- Azoth confronté au Rat faisant forcément écho à l'inoubliable Souricier Gris...
Ce rêve a été de courte durée, mais j'ai beaucoup aimé (malgré de gros bémols !)
1) C'est vachement bien ! Car c'est très riche au niveau action et bien souvent prenant et terriblement efficace.
2) mais qu'est-ce que c'est inégal : les montagnes russes au niveau du plaisir de lecture
Certains chapitres se dévorent alors que d'autres méritent amplement d'être complètement zappés...
3) C'est vraiment vachement bien !!!
4) mais qu'est-ce qu'il est boulet ce Kylar...
Bref, il y a quantité de choses à dire sur L'Ange de la Nuit en bien comme en mal !


les + :  :)

* Kylar dans son côté Peter Parker (Spiderman) : à grands pouvoirs, grandes responsabilités
L'Ange de la Nuit bondit et virevolte dans Cénaria comme l'homme-araignée dans Manhattan
* Une démarche dans la création de l'univers qui n'est pas sans rappeler David Eddings (Belgariade / Mallorée) :
- un univers patchwork qui marche bien (royaumes médiévaux fantastiques d'inspiration occidentale ou orientale, un empire romain qui ne dit pas son nom, des steppes immenses dirigées par de vastes tribus barbares...)
- des méchants bien méchants : la théocratie khalidorienne et ses sorciers inquisiteurs n'ont rien à envier au régime nazi avec son Führer, sa Wehrmacht, sa Gestapo, ses Waffen SS, ses ambitions, ses (dé)prédations, ses génocides...
(d'ailleurs les Khalidoriens ne sont-ils pas blonds aux yeux bleus...)
* L'influence de Scott Lynch bien digérée : magouilles, embrouilles et catastrophes toutes osées et tarabiscotées
(vürdmeister / mages-esclaves = mêmes combats ?)
Les intrigues de Roth et Neph Dada ne sont pas sans rappeler celles de leurs homologues des Salauds Gentilshommes
* L'influence de David Gemmell bien digérée : guerriers, sorciers, assassins, royaumes totalitaires, grandes manœuvres militaires
* L'influence de Raymond Feist bien utilisée (Chroniques de Krondor) :
- Midcyru = Midkémia ?
Spoiler:
- l'ambiance chevaliers et samouraïs dans l'opposition / association entre Logan et Lantano Garuwashi
* d'abord et surtout une grande et belle galerie de personnages :
Durzo Blint, Mamma K, Logan, la bande à Dorian (Dorian + Solon + Feir Cousat), la grande famille Ursuul, le général guerrier Lantano Garuwashi, les "animaux" et les "monstres" du Trou, Jarl, Jénine... Il y en a trop pour tous les citer !!!
D'ailleurs pour moi les véritables héros de la saga sont :
Spoiler:
Durzo Blint pour le tome 1, Logan pour le tome 2, Dorian pour le tome 3
* les Ka'karis : génial trouvaille de Brent Weeks
Spoiler:
(et encore, on n'a vu en action que le Noir ! Il y en reste encore 2 à dénicher à travers les royaumes de Midcyru)


les - : :(

* Kylar dans son côté Fitz Cavalerie (L'Assassin Royal) :
raz-le-bol des assassins au cœur d'artichaut qui s'assument pas ! (à part le Crying Freeman ils frôlent tous le ridicule sinon le pathétique)
"pourquoi un tel choix cornélien ?", "mon dieu pourquoi moi ?", "que suis-je censé faire ?", "pourquoi ne puis-je vivre comme quelqu'un de normal ?", "non je ne veux pas tuer, car ce geste impur pourrait corrompre mon cœur pur !"...
Ils sont pénibles avec leurs états d'âme qui plombent l'ambiance et ralentissent le récit.
Mais comme les Américains Kylar prend toujours la bonne décision (toujours après avoir essayé toutes les autres solutions il est vrai).
Et en plus il se la joue complexe du messie entre autres choses ("je vais me sacrifier pour sauver le monde car c'est ma destinée")
En bref, entre 2 lamentations notre Kylar présente d'évidents symptômes de mélonite aiguë !
Et en plus il n'écoute pas ce qu'on lui dit, il répète les mêmes erreurs encore et encore !
Cela doit être du 2ème degré car nombre de personnages de la trilogie lui font carrément les mêmes reproches !!!
* les influences orientalisantes pas toujours bien maîtrisées :
- Ceura, un Japon de l'ère Edo coincé entre un empire romain et un royaume médiéval fantastique
- les mots katana, tanto, wakizashi, rizières, papier de riz, paravents laqués... utilisés pour décrire une société médiévale fantastique d'inspiration clairement européenne m'a fortement piqué les yeux
* Les indigestes influences de Terry Goodking (L'Epée de Vérité) :
- les chiantes au possible amourettes de Kylar avec une cruche bigote et une reine des glaces à l'âme de midinette
- l'insupportable juxtaposition de chapitres lorgnant du côté du torture porn et de chapitres à l'eau de rose à la limite de la Petite Maison dans la Prairie (avec des répliques cultes telle que "Kylar, tu préfères couper les pommes de terre où les oignons ?")
* Les ennuyeuses influences d'Ursula Le Guin :
Qu'est-ce qu'on s'ennuie dans tous les passages consacrés à la magiocratie féminine et féministe du Chantry !
A chaque fois j'ai eu l'impression de lire un autre livre... Bref ces passages sont quasiment hors-sujet
* les prophéties à gogo qui constituent autant de deus ex machina bien utiles aux personnages et au dénouement de l'histoire
1 prophétie ça va, 2 pourquoi pas (comme chez Eddings, cela peut être sympa), mais au-delà bonjour les dégâts sur l'intrigue !
Autant je trouve le personnage de Dorian très bien traité, autant le reste m'a bien soûlé !
* les plus grosses erreurs de relecture depuis Ombramère (et Dieu seul sait qu'il en s'agit pas d'un compliment !)
Ni coquilles ou pinaillage dans les détails mais d'énormes fautes qui nuisent à la compréhension de l'histoire !!!


Alors nouvel auteur à suivre de (très) près, ou habile mélangeur de tout ce qui marche bien en ce moment (Eddings, Feist, Goodking, Gemmell, Hobb, Martin... Et j'en ai sans doute loupé quelques uns à mon avis...) ??? Affaire à suivre !

Sérieux, si je relis un jour la trilogie je prends un crayon de papier et je liste les points commun avec David Gemmell car il y a en a un paquet (Khalidorien = Fils de l'Enfer ?).
A commencer par Logan, qui a presque tout du héros gemmellien.


Dernière édition par Albéric le Dim 9 Déc - 16:29, édité 1 fois
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par Albéric le Lun 7 Oct - 9:28

Et ça continue... Au secours !


Le Grand Stratéguerre de ten.nikable a écrit:Perso, je les ai trouvés inférieurs au très bon premier tome, tout comme les deux premiers de sa nouvelle trilogie... Un peu comme avec Peter V. Brett (mais meilleur tout de même), je trouve finalement qu'on s'est emballé un peu vite sur Weeks.
Comme d'hab il faut décoder, car quand on voit ce qu'on balance sur "le très bon premier tome" ailleurs sur leur faux rhum, on rit jaune ("shonen brouillon").
Et c'est marrant, parce qu'au final des milliers et des milliers de lecteurs sont d'un avis diamétralement opposé.
http://www.goodreads.com/author/show/1370283.Brent_Weeks

Et puis comme d'habitude aussi l'Autorité de la Destruction ne peut s'empêcher de lancer une pique discrète mais concrète sur un autre cycle qu'il n'a pas aimé mais qui a rencontré un public très satisfait sur tous les continents. A ce niveau là c'est un TOC...

Oui je sais, il est censé promouvoir la Fantasy au quotidien : avec de tels défenseurs, le genre n'a plus besoin d'ennemis...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par Oncle Kiin le Lun 7 Oct - 13:52

Pour le coup je trouve aussi que les passages les plus brillants et maîtrisés se situent dans le premier tome. Ensuite ça reste férocement fun et je n'ai pas boudé mon plaisir, mais je n'étais plus aussi admiratif que face à certains chapitres du tome 1.
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par Albéric le Lun 7 Oct - 14:07

Oncle Kiin a écrit:Pour le coup je trouve aussi que les passages les plus brillants et maîtrisés se situent dans le premier tome. Ensuite ça reste férocement fun et je n'ai pas boudé mon plaisir, mais je n'étais plus aussi admiratif que face à certains chapitres du tome 1.
Le tome 1 a une unité de lieu, de personnages et d'action qu'on ne retrouve pas dans les 2 suivants avec des POVs éparpillés sur une bonne partie du continent.
Moins maîtrisé je ne crois pas, moins homogène certainement. De là à passer de 8/10 à 6/10, il y a un gouffre que seul les rageux hypocrites peuvent franchir aussi allègrement.

Comme tu le dis, cela reste férocement fun malgré de gros défauts... Entre ça et les non histoires de la très talentueuse Justine Niogret j'ai choisi mon camp sans aucun regret (OMG Coeur de Rouille !)


Dernière édition par Albéric le Dim 29 Juin - 9:13, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par Albéric le Dim 4 Mai - 20:02


Résumé :

On ne devient pas le tueur parfait par hasard.

Gaelan Feu du Ciel est un fermier, un époux heureux et un père de famille ; bref, un homme simple et discret. Pourtant, il est aussi immortel, et d’un talent inégalé pour les arts de la guerre. À travers les siècles, il a arboré de nombreux visages, mais bien trop souvent les événements l’ont sorti de l’ombre pour faire de lui un héros, portant ses différents noms à la postérité. Cette fois-ci, sa nouvelle mission commanditée par la dangereuse courtisane Gwinvere Kirena pourrait bien détruire tout ce en quoi il a toujours cru.

Retrouvez l’univers de L’Ange de la Nuit, trilogie de fantasy best-seller ! Découvrez les origines de Durzo Blint à travers un récit inédit, et explorez les autres bonus passionnants, comme le récit de ce qui est vraiment arrivé à Feir Cousat lorsqu’il s’est aventuré dans le bois
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par Derfel le Ven 9 Mai - 15:41


__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par JMtimba le Ven 8 Aoû - 13:45

Quelqu'un a lu l'Ombre parfaite?

Ca m'a lair d'être un peu commercial cette histoire!
avatar
JMtimba
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 28/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par Albéric le Sam 9 Aoû - 7:04

JMtimba a écrit:
Quelqu'un a lu l'Ombre parfaite?

Ca m'a l'air d'être un peu commercial cette histoire!
Vu le nombre de pages et vu le prix c'est exactement cela. On est même plus dans les goodies que dans la novella. J'espère que qqn mettra l'excellent glossaire à la portée de tous quand même...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par Albéric le Mer 14 Jan - 18:30

et maintenant comics ! (et j'ai presque hâte tant l'auteur a insufflé un esprit comics à sa fantasy... ^^)


http://www.yenpress.com/the-way-of-shadows/

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par Marv le Mar 22 Sep - 18:15

Après lecture du premier tome et de la moitié du second, je me retrouve dans tous les points négatifs qu'à souligné Albéric mais pratiquement dans aucun des points positifs cités.
C'est une lecture pesante au final avec énormément de gras, on est  bien loin du rythme endiablé auquel je m'attendais, pour l'instant c'est une terrible déception.
L'assassin royal, même si il n'y a pas beaucoup d'action, l'histoire est captivante, c'est loin d'être le cas là.
Franchement je le fais pas souvent mais parfois je lis en diagonale des pages entières ...
Je vais terminer la trilogie (et la préquelle sur Durzo) car j'ai acheté les romans, par contre, il est peu probable que je goutte à la seconde trilogie...


Dernière édition par Marv le Mar 22 Sep - 19:06, édité 1 fois
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par Derfel le Mar 22 Sep - 18:49

Marv a écrit:Franchement je le fais pas souvent mais parfois je lis en diagonale des pages entières ...
Je vais terminer la trilogie (et la préquelle sur Durzo) car j'ai acheté les romans, par contre, il est peu probable que je goutte à la seconde trilogie...

Dommage d'avoir perdu de l'argent pour une lecture qui ne nous plaît pas. Moi aussi, je l'ai acheté, je ne sais pas si j'aurai le courage de m'y plonger...

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par Marv le Mar 22 Sep - 19:08

Franchement oui je suis déçu car je m'attendais à une super lecture, d'où mon achat par anticipation de toute la trilogie et de la prequelle...
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par Albéric le Mar 22 Sep - 19:28

Marv a écrit:C'est une lecture pesante au final avec énormément de gras, on est bien loin du rythme endiablé auquel je m'attendais, pour l'instant c'est une terrible déception.
L'assassin royal, même si il n'y a pas beaucoup d'action, l'histoire est captivante, c'est loin d'être le cas là.
Ah si si, il y a du rythme avec scène blockbusterienne et tout le reste : on n'est pas chez Sandon Sanderson qui nous tient la jambe sur des centaines de pages pour tout balancer dans 75 dernières pages... Sauf que c'est inégal : il y a des passages ou des POVs excellents et des passages ou des POVs moyennasses où on se lasse... Brent Weeks a voulu trop en faire et trop en mettre au lieu d'épurer son intrigue et aller à l'essentiel, et c'est bien dommage ! Moi, je sais que je relirai avec plaisir cette trilogie, mais en sautant tous les passages chiants.
Car si on garde Durzo l'Highlander, Logan le roi sur le seuil, le magicien qui voit l'avenir empereur contre son gré et le prince samouraï en exil ça a de la gueule !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par Marv le Mar 22 Sep - 19:41

J'ai abordé les romans avec pas mal d'enthousiasme et même si certains personnages et passages ont de la gueule, çà reste une goutte de vinaigre dans un mojito avec une intrigue principale qui n'apporte pas grand chose de neuf et un personnage principal sans trop de charisme.

Si certains passages sont bien sympathiques, je trouve que l'auteur a un style assez confus finalement et pas si visuel que çà.
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par Albéric le Mar 22 Sep - 20:02

confus oui (enfin à ses débuts surtout) pas si visuel que ça non... Pourtant t'es comics, et ici toutes les scènes d'action sont "chorégraphiées" sur le modèle de DC et Marvel à la sauce ninja !
M'enfin, je pense que le fait qu'on tease sur un monde assez vaste et qu'on reste très longtemps à Cenaria n'aide pas spécialement.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par Marv le Mar 22 Sep - 20:25

Après je vais terminer  on sait jamais et puis  tout n'est pas à jeter non plus. Le deuxième tome est pour l'instant très en deçà du premier alors je déprime
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Brent Weeks, La Voie des Ombres

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum