David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Collectif, Conan le Cimmérien

Aller en bas

White Square Collectif, Conan le Cimmérien

Message par Albéric le Lun 30 Avr - 20:41


On ne présente plus R.E. Howard, l’auteur texan qui a fait entrer le récit d’aventure dans le XXe siècle. Il est d’une telle modernité, que non seulement la plupart de ces récits n’ont pas pris une ride, mais en plus certains d’entre eux font aussi moderne que ce qui se fait aujourd’hui, voire plus moderne que certains auteurs peu inspirés...
Plus qu’à tous les genres de l’imaginaire (inventant la Fantasy contemporaine en mélangeant les récits historiques d'Harold Lamb, mais pas que, aux récits fantastiques d'H.P. Lovecraft, mais pas que), l’auteur mort à l’âge de 30 ans s’est attaqué à tous les genres populaires avec enthousiasme, mais aussi mélancolie, avec ce mélange action / horreur qui a toujours fait le bonheur du survival. Bref, n'en déplaise aux pisse-froid, aux rageux élitistes et aux esprit chagrins on est bien dans la Res Adventura, un univers d’aventures hautes en couleurs ! Et cet univers que les éditions Glénat ont décidé d’adapter en bandes dessinées avec un budget et un lancement conséquent, le tout sous la supervision de notre Patrice Louinet national, spécialiste mondial et mondialement connu de l’œuvre du père fondateur de la Sword & Sorcery, Oh Yeah !!!

Sieben a écrit:Le Colosse Noir : Brugeas / Toulhoat 2 mai 2018
La Reine de la côte noire : Morvan / Alary 2 mai 2018
Au-delà de la rivière noire : Gabella / Jean août ou septembre 2018
La fille du géant du gel : Recht novembre 2018
La Citadelle écarlate : Brunschwig / Le Roux
Une sorcière viendra au monde : Istin / Montaigne / Hérenguel (à l'encrage)
Le peuple du cercle noir : Runberg / Jaekwang Park
Chimères de fer dans la clarté lunaire : « Que du lourd » ? / Augustin
Les Clous Rouges : Didier Cassegrain (seul ou avec Vatine et Hautière ? )

Vatine / Hautière : ?
Thierry Ségur : ?
(ces derniers sont quasiment sûr d'être au programme) (On rappelle que Ségur c'est La Légende des contrées oubliées.



Dernière édition par Albéric le Ven 4 Mai - 15:27, édité 2 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Conan le Cimmérien

Message par Albéric le Mar 1 Mai - 22:18


Résumé tome 1 : La Reine la Côte Noire
Poursuivi pour avoir tué un juge, Conan trouve refuge in extremis sur un navire marchand. Mais peu de temps après avoir appareillé, le Cimmérien et ses nouveaux compagnons doivent faire face à une menace : les pirates de la légendaire Bêlit, autoproclamée Reine de la Côte Noire ! Après un combat éprouvant, Conan fait sensation auprès de sa terrible adversaire qui ne tarde pas à tomber sous le charme. Elle voit en lui celui qu’elle a toujours attendu, le roi pirate qui mènera ses hommes à la gloire...


Ce tome 1 est une adaptation de la nouvelle intitulée La Reine de la Côte Noire réalisée par le scénariste bien connu Jean-David Morvan et le dessinateur moins connu Pierre Alary (assisté aux couleurs de Sedyas)...
Dans le Royaume d'Argos Conan le barbare a maille à partir avec un juge civilisé qui l'accuse de complicité avec un ami qui en état de légitime défense a tué un représentant de l'autoproclamée autorité... Après la décapitation dudit juge et sa fuite rocambolesque sinon éperdue, il trouve refuge à bord du navire marchand et/ou contrebandier du capitaine Tito en route vers les côtes kushiennes (échapper à la noyade en portant une cotte de mailles, mais bien sûr ^^). A que cela ne tienne l'antihéros se fait le garde du corps dudit capitaine, jusqu'au jour où son navire croise la route de La Tigresse, le bateau pirate d'une diablesse à la peau blanche blanche et de son équipage à la peau noire... Le Cimmérien se bat comme un beau diable au point d'attirer l'attention de Bêlit qui décide de l'épargner car elle est persuadée d'avoir enfin trouvé son âme sœur (et réciproquement pourrait-on dire ^^). C'est le coup de foudre, et les amants terribles sèment la terreur sur les côtes shémites et stygiennes jusqu'au jour au Bêlit décide de réaliser son grand projet : remonter la sombre rivière qu'elle a découverte, pour au cœur des ténèbres trouver la cité oubliée dont elle espère découvrir les secrets... Et son immense trésor est découvert, mais un démon antédiluvien dernier survivant d'une civilisation qui passa d'anges à démons hante les ruines de la cité maudite, et de Conan et Bêlit seul l'un d'entre eux survivra pour venger la mémoire de l'autre !
Le schéma initial est assez simple certes, mais est magnifié par la relation Conan / Bêlit qui elle est tout sauf simple ! Conan sincère homme d'action ne peut trouver de sincère relation homme/femme autrement qu'avec une femme d'action (n'oubliez pas que tout ceci a été conçu et écrit au début des années 1930 !!!)... Bêlit semble être sa version féminine et semble être son âme sœur, du coup la BD s'attarde sur la confrontation de leurs visions de la vie semblables certes, mais tantôt complémentaires tantôt opposées (sur fond d'amour vache, voir sado-maso)... Les deux compères sont des âmes fortes sans dieux ni maîtres qui ne vivent que pour l'instant présent, mais Bêlit qui s'avère plus ambitieuse et plus cupide que lui donc plus dominatrice finit par sceller sa perte, mais en assurant ironiquement sa victoire morale : il y a quelque chose au-delà de la vie, car l'amour est plus fort que la mort ! Que pense de tout cela Conan après avoir vengé sa bien aimée ? Nous ne le saurons jamais, et c'est très bien ainsi... Intellos coincés du cul et bobos hipsters prétendument éclairés ont accusé l’auteur de machisme et de misogynie, pourtant dans l'entre-deux-guerres plus ou moins puritaine voire puritaniste sur 21 nouvelles nous avons 17 strong independant women... Ils sont stupides et débiles, mais ça on le savait déjà !!!
Le travail de Jean-David Morvan supervisé par Patrice Louinet est impeccable, du coup je ne peux qu'avoir honte d'écrire que les graphismes de Pierre Alary qu'ici je vois particulièrement inspiré par le sujet (waouh ses doubles pages qui abolissent le frontière entre auteurs et lecteurs) est sans doute « une terrible erreur de casting »... Rien à faire, avec son style plus ou moins cartoonesque, du début à la fin j'ai plus ou moins eu l'impression de lire une aventure de Lanfeust en lieu et place d'une aventure de Conan... Toutefois j'ai aimé son travail sur SinBad, du coup j'ai envie de découvrir son travail sur la série Silas Corey !


Dernière édition par Albéric le Jeu 3 Mai - 8:48, édité 2 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Conan le Cimmérien

Message par Albéric le Mar 1 Mai - 22:22


Résumé tome 2 : Le Colosse Noir
Établi dans la cité de Khoraja, Conan tente sa chance au service des mercenaires d’Amalric. Dans l’attente du combat, il mène une vie d’homme de troupe ordinaire, buvant et batifolant dans les tavernes. Le destin le rattrape un soir alors qu’il rencontre par hasard Yesmala, princesse et régente du royaume en personne. Elle aurait vu Conan en rêve : les dieux l’ont désigné comme le général qui doit mener ses armées contre les hordes démoniaques du sorcier Nathok. De simple soldat, Conan le barbare devient le seul espoir de tout un royaume.




Ce tome 2 est une adaptation de la nouvelle intitulée Le Colosse noir réalisée par les compères Vincent Brugeas et Ronan Touhoat (à qui on doit déjà le très beau Le Roy des Ribauds et le plus récent Ira Dei)...
La princesse Yasmela régente du Royaume Khoraja est aux abois : son frère le roi croupit dans les geôles d'Ophir, le prophète voilé Natohk rassemble des rebelles shemites et stygiens pour marcher sur la capitale, le Roi de Koth attend qu'il affaiblisse suffisamment son voisin pour l'annexer, et à l'intérieur même du palais on intrigue pour prendre le trône ou l'offrir à tel ou tel pays ennemi… Elle n'a plus le choix et s'en remet au Dieu Mitra qui vers un dénommé Conan conduit ses pas !
Le mercenaire barbare qui avec ses amis trompait son ennui en alcools forts et en filles faciles est catapulté général en chef de l'armée khojarane et ses supérieurs deviennent ses subordonné : il se prend au jeu du pouvoir, mais face à l'hostilité du Chancelier Taurus, du Comte Thespides, et des capitaines mercenaires Almaric et Agha Shupras, il comprend rapidement sous la menace d'une épée de damoclès qu'à grands pouvoirs correspondent de grandes responsabilités... Il n'est plus temps de tergiverser et on est obligé de marcher vers l’ennemi avant que celui n'accumulent suffisamment de troupes pour faire le siège de la capitale ! Le choc des titans aura lieu à la Passe de Shamla, et Conan a le plus grand mal à concilier les partisans de l'attaque et les partisans de la défense (remember la Bataille de Hattin IRL ^^)... Le roi-sorcier issu d'un sombre passé et le général Kutamun prince renégat en exil pensent qu'avec la force et la magie la partie est gagnée d'avance, mais en face d'eux il y a Conan qui n'a peur ni de la mort ni des dieux !
Lanciers de Khoraja !! Aujourd'hui vous devenez chevaliers ! En selle et suivez-moi en enfer !


Le schéma est classique mais efficace avec un anti-héros coincé entre les comploteurs aristos et le mago psycho (ce n'est pas la première que cela lui arrive, ni la dernière par ailleurs ! ^^), toutefois mais le récit ne se contente pas de reprise d'un épisode de la saga de Fu Manchu de Sax Rohmer... L'introduction est puissante : Shevatas à le recherche du trésor perdu de Kuthcehmes est un émule de Conan qui n'aura pas eu sa chance (splendide mise en scène mêlant ici intimement et magnifiquement couleurs du présent et noir et blanc du passé : j'étais scotché !). Car au final qui le véritable boss de fin ? Shevatas transfiguré, le sorcier Thugra Khotan ressuscité du passé et qui semble l'avoir possédé / vampirisé / remplacé (rayez les mentions inutiles), ou le sombre démon qui semble le/les contrôler ? (du coup derrière Conan et Natohk, pourrait-on deviner l'affrontement entre Mitra et Set, entre le Bien et le Mal ?) Outre le traditionnel game of thrones ici restreint car trop succinct, qui permet à Conan de goûter à l'ivresse du pouvoir et de constater qu'il s'agit d'un redoutable poison, on s'attarde sur un étrange triangle amoureux : entre le roi-sorcier qui convoite la princesse attiré par sa volupté qu'il veut dominer, et le guerrier barbare qui l'admire attiré par sa personnalité douce mais pas faible, la Belle choisit celui qui veut proposer et pas celui qui veut disposer... D'ailleurs l'anti-héros n'a pas son mot à dire quand la princesse entend profiter de la récompense qui lui est due ! (L'auteur a joué avec la censure : à notre époque hypersexualisé plus grand-chose ne choque, mais il fallait une sacrée paire de couilles pour aller dans cette direction dans l'entre-deux-guerres où aux États-Unis comme ailleurs le puritanisme pouvait encore avoir force de loi) Quant à la grande bataille, c'est champagne niveau epicness to the max : du bruit et de la fureur en veux-tu en voilà, avec du sang et des larmes !!!

Les auteurs n'ont pas encore atteint le stade du nec plus ultra car je n'ai pas adhéré à tous les choix du charadesign, et tous les arrières-plans ne sont pas aussi détaillés qu'ils auraient pu l'être. Mais l’adaptation est très fidèle à la version d'origine (Patrice Louinet veille au grain ^^), et avec l'expressivité, la fluidité et le dynamisme qui se dégage de chaque planche pour pas dire chaque case le passage de la nouvelle à la BD est très réussi. Mieux encore ils ont tout compris en magnifiant l'essentiel, le souffle de l'aventure cédant sa place juste au moment ou il faut au souffle épique ! Je me suis régalé ^^





Dernière édition par Albéric le Ven 4 Mai - 15:33, édité 5 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Conan le Cimmérien

Message par Albéric le Mer 2 Mai - 18:46






Anthony Jean a écrit:Et bien voilà, je peux enfin vous parler du projet sur lequel j'ai bossé ces 2 dernières années puisque Glénat a officiellement annoncé le lancement de sa nouvelle collection : CONAN le Cimmérien ! d'après l'oeuvre originale de Robert E.Howard

La collection sera lancée en Mai avec 2 titres simultanément, l'un mené par le duo Ronan Toulhoat/Vincent Brugeas avec leur "Colosse Noir" et l'autre par JD Morvan/Pierre Alary et leur vision de "La Reine Noire".

J'ai l'honneur de participer à cette aventure aux cotés de mon compère de La Licorne, j'ai nommé Mathieu Gabella, et c'est en Septembre que vous pourrez découvrir notre adaptation de "Au delà de la Rivière Noire". La collection comptera une douzaine de livres et autant de duo d'auteurs pour les mettre en scène. Chaque album sera une adaptation d'une des nouvelles d'origine de Howard, l'idée étant que chaque auteur propose sa vision et son interprétation du Cimmérien tout en restant fidèle à "l'esprit" du personnage. Pas de visions comiques ou décalées du personnage donc, mais une certaine liberté d'interprétation a été possible, ce qui n'a pas été pour me déplaire ... :)

Voici quelques visuels à vous mettre sous la dent pour vous ouvrir l' appétit. J'en garde sous le coude pour plus tard, je vous présenterai notamment notre vision du cimmérien dans quelques temps :)











Dernière édition par Albéric le Ven 4 Mai - 15:54, édité 2 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Conan le Cimmérien

Message par Sieben le Mer 2 Mai - 18:47

Super compte-rendu ! Le T2 est celui que je préfère sur les 2, dessin de Toulhoat oblige. Ce dernier a pris des risques en changeant sa façon de travailler (passant de l'informatique au travail sur papier, old school quoi). C'est plutôt réussi. Le Colosse Noir n'est franchement pas très intéressant mais comme il y a beaucoup d'action, il est plutôt approprié à un artiste qui aime en jeter plein les mirettes.
Le T1 d'Alary passe pas trop mal finalement, les couleurs de Sedyas aident bien. Mais Bêlit, je n'ai pas été envoûté comme j'aurai dû l'être normalement. Mais la nouvelle est bien retranscrite par Morvan. Cela change de l'époque "slip fourrure" l’ambiguïté du personnage.

Très cool aussi l'opération "cahier graphique + illustrations hommages" pour les 1ère éditions. Le processus devrait être généralisé pour toutes les bd moi je dis. Pas seulement chez Glénat. Cela doperait les ventes.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Conan le Cimmérien

Message par Sieben le Mer 2 Mai - 18:49

Je le sens bien ce T3 de Jean et Gabella. Cela va être la plus grosse tuerie Fantasy de ces dernières années.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Conan le Cimmérien

Message par Albéric le Mer 2 Mai - 18:52

Sieben a écrit:Je le sens bien ce T3 de Jean et Gabella. Cela va être la plus grosse tuerie Fantasy de ces dernières années.
je prie Crom qu'il en soit ainsi...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Conan le Cimmérien

Message par Albéric le Mer 2 Mai - 18:53

Sieben a écrit:Très cool aussi l'opération "cahier graphique + illustrations hommages" pour les 1ère éditions. Le processus devrait être généralisé pour toutes les bd moi je dis. Pas seulement chez Glénat. Cela doperait les ventes.
je plussoie à 100% !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Conan le Cimmérien

Message par Albéric le Mer 2 Mai - 18:54

Sieben a écrit:C'est plutôt réussi. Le Colosse Noir n'est franchement pas très intéressant mais comme il y a beaucoup d'action, il est plutôt approprié à un artiste qui aime en jeter plein les mirettes.
classique mais efficace, avec ses fulgurances l'auteur texan arrive à rendre cela plaisant (OMG l'intro avec Shevatas) et le duo de BDistes s'engouffrent magnifiquement dans la brèche !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Conan le Cimmérien

Message par Albéric le Mer 2 Mai - 18:56

Sieben a écrit:Le T1 d'Alary passe pas trop mal finalement, les couleurs de Sedyas aident bien. Mais Bêlit, je n'ai pas été envoûté comme j'aurai dû l'être normalement. Mais la nouvelle est bien retranscrite par Morvan. Cela change de l'époque "slip fourrure" l’ambiguïté du personnage.
je suis très triste pour Alary car j'ai bien vu qu'il était passionné par le sujet mais son style plus ou moins cartoonesque fait plus Lanfeust que Conan...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Conan le Cimmérien

Message par Sieben le Jeu 3 Mai - 18:18

Albéric a écrit:
Sieben a écrit:Très cool aussi l'opération "cahier graphique + illustrations hommages" pour les 1ère éditions. Le processus devrait être généralisé pour toutes les bd moi je dis. Pas seulement chez Glénat. Cela doperait les ventes.
je plussoie à 100% !

C'est la même opération que la série Elric (dont j'ai bien évidemment les 1ère éditions). Mais tout les autres devraient faire pareils. Je connais un peu les collectionneurs de BD, beaucoup attendent les intégrales avant de se lancer (la peur de la série abandonnée). Proposer du contenu bonus seulement aux premières éditions, ça te force à acheter, parce que tu veux la meilleure version, la plus complète, celle avec plein hommage + texte explication.

Albéric a écrit:classique mais efficace, avec ses fulgurances l'auteur texan arrive à rendre cela plaisant (OMG l'intro avec Shevatas) et le duo de BDistes s'engouffrent magnifiquement dans la brèche !

En revanche la fin est aussi mauvaise dans la BD que dans la nouvelle. Dommage que ça n'est pas été un peu retravaillé. Mais bon... les fans comprendront, les néophytes se plaindront logiquement d'une telle fin. En plus, Louinet est là pour expliquer le pourquoi du comment (seulement pour les 1ères éditions :) ).
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Conan le Cimmérien

Message par Albéric le Jeu 3 Mai - 21:42

Sieben a écrit:En revanche la fin est aussi mauvaise dans la BD que dans la nouvelle. Dommage que ça n'est pas été un peu retravaillé. Mais bon... les fans comprendront, les néophytes se plaindront logiquement d'une telle fin. En plus, Louinet est là pour expliquer le pourquoi du comment (seulement pour les 1ères éditions :) ).
à part la scène de cul finale, elle est surtout très classique en venant après une bataille epicness to the max... ça n'aide pas hein ^^

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Conan le Cimmérien

Message par Albéric le Ven 4 Mai - 15:06














Dernière édition par Albéric le Ven 4 Mai - 21:20, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Conan le Cimmérien

Message par Albéric le Ven 4 Mai - 21:20

info : pour Chimères de fer dans la clarté lunaire, en retrouvant la fantasy Virginie Augustin officiera pour la 1ère fois en solo !



Dernière édition par Albéric le Sam 5 Mai - 19:09, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Conan le Cimmérien

Message par Sieben le Sam 5 Mai - 18:28

Albéric a écrit:
info : pour Chimères de fer dans la clarté lunaire, en retrouvant la fantasy Virginie Augustin officiera pour la 1ère fois en solo  !

As-tu vu le visuel de couverture des Clous Rouge par Didier Cassegrain ? Ce mec est hyper balèze côté illustration, vraiment magnifique. De manière générale, toutes les couv' aperçues sont magnifiques. Dommage que Cassegrain passe directement du crayonné à la couleur. Du coup, comme Alary, ça va faire une des meilleures nouvelles adaptée par un dessinateur dont je ne suis pas très friand.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Conan le Cimmérien

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum