David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Vincent Brugeas & Ronan Toulhoat, Ira Dei

Aller en bas

White Square Vincent Brugeas & Ronan Toulhoat, Ira Dei

Message par Albéric le Ven 19 Jan - 20:19


Résumé tome 1 : L'Or des Caïds
En 1040, les armées de Byzance tentent de reconquérir la Sicile, alors aux mains des Arabes. Alors que la ville de Taormine résiste à Harald, le terrible chef varègues à la tête des troupes byzantines, un Normand nommé Tancrède et un jeune moine, Étienne, légat du pape proposent les services de leur petite troupe de mercenaires. À la demande d'Étienne, Tancrède se rapproche d'Harald et lui propose un marché : il fera tomber Taormine en trois jours, en échange de quoi il recevra les richesses de la cité. Même s'il comprend que Tancrède est en mesure de réaliser ce prodige, Harald se méfie de cet homme dont les yeux révèlent qu'il a « traversé les Enfers » et dont le passé mystérieux ressurgit peu à peu... Pourquoi l'Église a-t-elle fait de lui une arme au service de Dieu ? Et quelle revanche veut-il prendre aujourd'hui ?...


J'adore le projet de la série : mettre en scène un western médiéval racontant la fondation du Royaume de Sicile au Xe siècle, à cette époque où les Normands déboulent comme des chiens dans un jeu de quilles dans le game of thrones des Italiens, des Byzantins et des Arabes qui se disputent la Méditerranée dans un Moyen-Âge qui n'a pas encore connu ces tempêtes humaines que furent les croisades !
On sait peu de choses du fondateur qui va chambouler les rapports de force sur les rives de la Mare Nostrum, c'est donc naturellement que les auteurs insèrent leur histoire dans l'Histoire que nous découvrons l'une et l'autre en même temps ! (et c'est donc tout aussi naturellement qu'il le relie à un autre normand présumé décédé lors d'un pèlerinage à la même époque, et dont vous connaissez tous et toutes le fils qui marqua l'histoire européenne de son empreinte ^^) Tancrède débarque en Sicile en 1040 en pleine guerre entre Arabes et Byzantins, et participent avec quelques dizaines d'hommes au siège de Taormine, dirigé par le Varègue dénommé Harald que son supérieur grec Maniakès chercher à discréditer depuis le siège de Syracuse qui mobilise le gros des troupes. L'antihéros possède une couillerie en béton armée puisqu'il cherche autant à prendre le contrôle des soldats normands de l'armée byzantine pour servir ses propres objectifs que de rafler le trésor des caïds que rois, basileus et califes cherchent à s'emparer... Et de flashback en flasback se dévoile le passé d'un homme trahi, brisé, qui a connu l'enfer et qui cherche à se venger ! Sommes-nous dans un remake médiéval du Comte de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas ? ^^
Qui a trahit notre antihéros ? De qui veut-il se venger ? Quelles sont ses véritables intentions et ses véritables ambitions ? Qui sont vraiment les impitoyables vétérans Otli, Ashkan et Bjnak ? Entre le général grec Maniakès et notre Rastignac normand vers qui la loyauté de Harald va-t-elle pencher ? Quels secrets détient Etienne le légat du pape physiquement insensible à la douleur ? Quels sont les projets de l'espionne Eudoxie pour sa sœur Marie ?.... J'attends déjà le tome 2 avec impatience !

Mes bémols sur ce tome 1 seront graphiques : le découpage et les couleurs sont très réussis, il y a une vraie ambiance et un vrai souffle qui se dégage de l'ensemble, mais l'encrage gras n'est pas vraiment réussi et n'arrange pas spécialement un charadesign un peu fluctuant. Pour tout le reste, c'est du tout bon !


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Vincent Brugeas & Ronan Toulhoat, Ira Dei

Message par Sieben le Sam 20 Jan - 12:04

Je ne l’ai que feuilleté en librairie pour le moment, j’attends de voir si Dargaud lance une version luxe avant de me lancer. Les graphismes m’ont l’air pas mal du tout, en tout cas ils sont moins sombres que sur Le Roy des Ribauds où là c’était vraiment une ambiance ténébreuse.
On est 50 ans avant les croisades mais cette bd tombe à pique après ma lecture de L’épopée des croisades de René Grousset. Je me demande si ce fameux Tancrède est le fondateur de la dynastie des Hauteville : Tancrède de Hauteville, mais les dates n’ont pas l’air de correspondre, ni les faits. Peut-être s’agit-il d’un frère du glorieux Robert Guiscard ? Wikipédia recense un Tancrède parmi les 12 fils supposés de Tancrède de Hauteville mais dont on ne sait rien. De quoi imaginer une histoire haute en couleur. Bon je n’ai pas lu alors je m’aventure un peu là.
Par contre pas trouvé d’info sur le nombre de tomes prévus.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Vincent Brugeas & Ronan Toulhoat, Ira Dei

Message par Oncle Kiin le Sam 20 Jan - 13:43

Je ne l'ai pas lu, mais il existe un bouquin classé en uchronie d'Ugo Bellagamba sur Tancrède de Hauteville : https://www.noosfere.org/livres/niourf.asp?numlivre=2146581131

Sinon mes souvenirs de lectures sur les croisades commencent à être un peu flous, mais effectivement j'avais remarqué qu'il y a souvent des mecs qui portent les mêmes noms ou quasiment, ce qui ne simplifie pas les choses ^^
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Vincent Brugeas & Ronan Toulhoat, Ira Dei

Message par Albéric le Lun 22 Oct - 12:29


Résumé tome 2 : La Part du Diable
Plusieurs mois se sont écoulés depuis la prise glorieuse de la ville de Taormine. Maniakès a donné l'ordre aux troupes d'Harald d'attendre son armée à Catane. Mais l'inaction rend les soldats nerveux et la confiance qu'ils avaient placée en Tancrède s'effrite doucement. À présent, ce n'est plus un homme rusé et belliqueux qu'ils ont en face d'eux mais un homme mélancolique et docile qui s'en tient aux ordres. Pourtant, Maniakès voit en lui un adversaire de taille et compte donc bien se jouer de lui pour récupérer son or. Et pour cela, tous les moyens sont bons car, après tout, les alliés d'aujourd'hui sont les ennemis de demain... À nouveau, la colère jaillira !


Automne 1040, Bataille de Troina : les pions sont en place et la partie peut s'engager entre le Strategos Maniakes et l’Émir de Syracuse !
Les auteurs nous livrent la guerre en noir et sang, avec un chouette détournement du légendaire Deathdealer de Frank Frazetta, mais dans une structure en analepse qui l'entrecoupe très largement avec des passages consacrés aux préparatifs de la bataille faisant la part belle à un relationship drama assez pour ne pas dire très compliqué. L'idée, dans la lignée de R.E. Howard puis de G.R.R. Martin, c'est que tout le monde complote et intrigue contre tout le monde et que tout le monde trahit tout le monde dans le but d'établir sa dominance donc sa domination... Nous sommes dans le monde  tout pourri des games of thrones à la con, mais les auteurs montrent au lieu d'expliquer en suivant la règle d'or « show, don't tell » sauf qu'en multipliant les non-dits il finit par manquer un truc pour comprendre le pourquoi du comment ! Alors on a Tancrède alias Robert qui a capturé le diacre Étienne et qui ne sait pas s'il doit s'en servir comme défouloir, comme réponses à ses questions ou comme exutoire à sa soif de vengeance envers le légat Eloi. Ce tome 2 est plus ou moins centré sur Etienne qui en est peu ou prou le narrateur, et qui de sa cage agit en trickster en susurrant tous les mensonges et toutes les vérités du monde pour en sortir : les raisons pour lesquelles Guillaume de Hauteville s'éloigne de Tancrède / Robert m'ont paru tout aussi légères que les raisons pour lesquelles Harald l’Impitoyable se rapproche de Tancrède / Robert (tout en lui faisant des cachotteries dans don dos ^^). La vamp Eudoxie travaille-t-elle pour son frère ou pour son amant ? Marie est-elle le pion d’Étienne ou le pion d'Eudoxie ? Otli, Bjnak et Ashkan gravitent autour de Tancrède / Robert, s'en rapprochant ou s'en éloignant tout en gardant tous leurs mystères. Quant au Strategos Maniakes, ce n'est qu'un putain de pervers narcissique cruel et violent et maniaque du contrôle persuadé que le monde lui appartient que tout le monde doit lui obéir... Ils sont tous au sommet mais sont tous prêts à tout et au reste pour gravir un échelon de plus et toiser de haut qui sont restés à l'échelon du dessous !
On retrouve bien les auteurs du Roy des Ribauds, et encore une fois je vais regretter les faiblesses du charadesign pour souligner que le découpage possède un véritable souffle ! Donc j'ai donc hâte de lire la suite la série avec Tancrède / Robert et Harald l'Impitoyable unis à la vie à la mort contre un Maniakes horrifié par la révolte de ses pions, et le diacre Etienne emporté malgré lui en Italie par Guillaume de Hauteville dans une chasse au trésor qui non seulement n'existe pas mais qu'en plus il a lui même initiée ^^

PS: présenter le dramatis personae sous forme de vitrail médiéval c'était génial

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Vincent Brugeas & Ronan Toulhoat, Ira Dei

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum