David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Hermann, Les Tours de Bois-Maury

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Hermann, Les Tours de Bois-Maury

Message par Albéric le Sam 11 Nov - 21:22


Résumé :
Aymar de Bois-Maury est dévoré par une quête : retrouver le domaine dont on l'a spolié et partir à la recherche de ses origines. Une décision qui le conduira à un long voyage de par le monde, qui, de l'Europe à la Palestine, lui fera entrevoir les pires misères humaines, mais aussi quelques belles amours et amitiés, bercées par l'aventure, toujours...Retrouvez pour la première fois les 10 tomes des Tours de Bois-Maury, uvre phare d'Hermann (Grand Prix d'Angoulême 2016), réunies dans deux intégrales couleurs grand format.


On m'a fortement conseillé cette série censément être de haute qualité, mieux tellement de référence qu'elle est recommandée par les spécialistes de l'Éducation Nationale pour l'enseignement de l'Histoire médiévale... Perso ne j'ai pas aimé tant sur le point de l'histoire que sur celui de l'Histoire, avec la désagréable impression qu'au lieu de lire une transposition du film Le Seigneur de la guerre j'ai lu une transposition de la série L'Homme de Picardie en bande-dessinée (série de sinistre mémoire, qui pour beaucoup a été synonyme d'ennui voire de dépression).
Hermann nous dépeint un Moyen-Âge brutal et cynique, violent et froid à l'image du film. Je n'ai aucun problème avec cela mais la vision misérabiliste de l'auteur est-elle plus véridique que la vision glamour qu'en a Hollywood ? Tous les roturiers sont sales et moches, victimes de la misère, la famine et la maladie, et servent de punching-ball aux nobles qui eux aussi sont sales et moches, mais ils s'en foutent parce qu'ils ont riches et puissants. le fort agit, le faible subit... Sauf que pour m'intéresser à la période médiévale ce n'est pas vraiment cela : il y avait ainsi plus d'hygiène au Moyen-Âge qu'à l'époque moderne, et faute d'impôts royaux les paysans étaient finalement moins dans la dèche que leurs descendants du Siècle des Lumières (sans parler des mouvements communaux des XIe - XIIIe siècles, ou la renégociation des droits seigneuriaux à l'avantage des paysans au XVe siècle). Et puis sur le fond j'ai du mal à savoir ce qu'on raconte : le personnage principal est la guest star de sa propre série (et c'est un peu normal vu le peu d'entrain qu'il met à récupérer sa seigneurie de Bois-Maury : parler de quête dans le 4e de couverture est une grosse arnaquer), genre on suit alternativement Aymar de Bois-Maury et Germain avant que ce dernier ne disparaisse complètement après le tome 5...


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Hermann, Les Tours de Bois-Maury

Message par Albéric le Sam 11 Nov - 21:26


Dans ce tome 1 intitulé Babette, un chevalier un rut se met martel en tête de violer une jeune paysanne. Celui-ci est retrouvé assassiné, et tous les soupçons se tourne vers Germain le maçon qui travaille sur le chantier de la cathédrale et qui flirtait avec la jeune paysanne. le fils du seigneur ami du violeur souhaite qu'il soit condamné et torturé avant d'être tué, le chevalier Aymar de Bois-Maury invité du châtelain et amie de la châtelaine lui souhaite qu'il ait un procès digne de ce nom.
Spoiler:
Le fils du seigneur arrogant préfère mourir que reconnaître sa défaite dans une version grimdark de duel judiciaire, et Aymar et Germain sont priés de quitter les lieux au plus vite alors que les membres de la famille de Babette la battent jusqu'à ce que mort s'ensuive pour ne pas avoir de problèmes avec leur seigneur en deuil... On raconte ensuite les difficulté de Germain pour trouver de quoi gagner sa vie, et qui après diverses tribulations est obligé de rejoindre une bande de malandrin itinérants...
Est-ce qu'on raconte la vie d'Aymar de Bois-Maury dont on ne sait d'où il vient, ou celle de Germain dont on se sait où il va ? Je n'en sais fichtrement rien... Ou est-ce que l'un et l'autre ne sont que des prétextes pour faire du naturalisme médiéval ? Sûrement...
Autres bémols : plusieurs protagonistes du drame ne sont jamais nommés, et c'est gênant, les phylactères sont colorés de manière flashy, et c'est pénible. Graphiquement c'est loin d'être le meilleur travail réalisé par l'auteur, et j'ai trouvé le charadesign assez quelconque pour ne pas dire très moyen... Mais je serais de très mauvaise foi si je ne signalais pas que la série ne va pas cesser de s'améliorer au niveau des dessins et des couleurs !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Hermann, Les Tours de Bois-Maury

Message par Albéric le Sam 11 Nov - 21:28


Dans ce tome 2 intitulé Eloïse de Montgri, nous commençons avec un château se fait attaquer par une bande de malandrins menés par un berger sans visage (en pénétrant dans le château en s'accrochant en dessous des moutons qu'il mène : remember l'Odyssée ^^). le fils du seigneur pourtant en plein coeur de la mêlée s'en sort grâce un brave parmi les braves (dont nous ne connaîtrons ni le nom ni le visage), alors que châtelain et châtelaine pourtant bien à l'abri de leur donjon meurent salement (admettons). L'héritier de la seigneurie rameute ses paysans pour reprendre son château et réclamer vengeance contre le berger sans visage et sa troupe (qui ont thésaurisé plusieurs années de pillage alors qu'ils vivent comme des hommes des bois : admettons). Et c'est là qu'arrivent Aymar de Bois-Maury, son écuyer Olivier et la mystérieuse aristocrate catalane Eloïse de Montgri. Cette dernière semble avoir un compte à régler avec le berger sans visage, et embarque l'antihéros éponyme de sa série dans sa quête de vengeance...
Comment Eloïse de Montgri connaît-elle Aymar ? OSEF ! Pourquoi se donne-t-elle à Aymar à part offrir aux lecteurs une scène de cul ? OSEF ! En quel honneur a-t-elle quitté son foyer pour avoir la peau d'un inconnu ? OSEF ! Pourquoi on s'appesantit sur des miséreux qui pour survivre pillent d'autres miséreux alors que cela n'amène rien à l'intrigue principale ? OSEF ! Pourquoi consacre-t-on une trentaine de cases à un vieux fou et sa poule stérile à part amener un comic relief malvenu ? OSEF ! On devine une sombre histoire d'amour déçu et de vengeance familiale, mais malgré un flashback et un long phylactère d'explication on ne saura finalement fichtre rien du fin mot de l'affaire tellement c'est mal raconté... Je suis étonné qu'un éditeur ait oser sortir sans correction et sans révision une histoire aussi bancale, tellement bancale que finalement elle ne parvient pas à tenir debout...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Hermann, Les Tours de Bois-Maury

Message par Albéric le Sam 11 Nov - 21:30


Un tome 3 intitulé Germain qui s'avère plus plaisant : entre western médiéval et survival méridional, les bandes de la Pie et de Marcus se tirent dans les pattes avant de devoir collaborer pour échapper aux poursuites des brutes menées par Favard le gardien du monastère qu'ils ont cambriolé.. Les graphismes gagnent en intérêt et en qualité, et les couleurs chaudes contrastes avec les froides violences morales et physiques qui sont mise sen scène sous nos yeux. On développe bien les thématiques survivalistes en opposant Germain qui fait tout pour sauver les membres de sa bande, et Ludovic le nain bossu qui trahit les siens à la première occasion (oui c'est sacrément cliché hein, le nain bossu traître ^^), Alda qui est prête à tout pour sauver les siens et Marcus qui est prêt à tout pour venger les siens. J'ai déjà vu tout ça dans les western italiens, mais la transposition marche bien !
Le bât blesse au niveau du personnage éponyme d'Aymar de Bois-Maury, guest star de sa propre série qui ici agit en interlude avec son écuyer Olivier en escortant un marchand et sa femme folle depuis qu'elle a perdu son enfant bâtard : ça n'a rien à voir avec le récit principal, ce qui l'ampute inutilement de toutes les planches qui leur sont consacrées...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Hermann, Les Tours de Bois-Maury

Message par Albéric le Sam 11 Nov - 21:34


Le tome 4 intitulé Reinhardt gagne joliment en maturité tant sur le fond que sur la forme : Aymar de Bois-Maury et Olivier doivent traverser les Pyrénées en plein hiver, et fond route avec le chevalier Reinhardt von Kirstein qui revient de croisade... J'aurais pu me prêter au jeu, mais il n'y a pas un personnage pour relever l'autre : Reinhardt est orgueilleux et imbus de lui-même, son frère Manfred qui veut leur ravir l'héritage de leur fief cumule indécision et lâcheté, le fourbe serviteur qui dresse le frère contre le frère associent les défauts de l'un et de l'autre, et le personnage principal auparavant montré bon et témoignant de la compassion traite son écuyer comme de le merde, laisse Reinhardt se démerder quitte à crever après avoir accomplir les devoirs dus à son rang, et fait chanter la famille du marchand vue dans le tome précédent... Il y a aussi un touche fantastique avec une jeune mendiante hallucinée qui n'arrête pas de parler de la Belle Dame et qui semble dotée du don d'ubiquité ou à défaut de téléportation : pourquoi pas ? ^^

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Hermann, Les Tours de Bois-Maury

Message par Albéric le Sam 11 Nov - 21:36


Graphiquement la série ne cesse de s'améliorer depuis ses débuts, mais en abandonnant les  phylactères colorées le charadesign délibérément moche Hermann livre avec ce tome 5 intitulé Alda un tome enfin abouti, et cerise sur le gâteau avec un rythme plus dynamique et un découpage moins classique la mise en scène du récit profite pleinement du talent de l'artiste !
Après sur le fond il y a encore ce flou atist : Aymar semble connaître tout le monde et tout le monde semble le connaître alors qu'on ne sait toujours rien de lui, ce qui ne serait pas si gênant que cela si n'étatit pas encore la guest star de sa propre série car la narration fait la part belle aux tourments intérieurs de Germain, d'Alda et d'Yvon... Le seigneur Yvon est ensorcelé par le joli minois, les beaux nichons et la cul ferme d'une ambitieuse péronnelle nommé Guillaumette, qui intrigue pour prendre la place de la châtelaine pour qu'ensuite son amant Marcus (voir tome 3) prenne la place du châtelain...
Spoiler:
C'est donc tout naturellement qu'Aymar et Olivier passe du statut d'invités à celui de  prisonniers en rejoignant la femme et le fils du seigneur dans un cul-de-basse-fosse, et Olivier se coupe les cheveux en quatre pour savoir s'il doit aider Marcus à qui il doit sa situation ou s'il doit aider Aymar à qui il doit sa vie (voir tome 1) !
Mariages, héritages, barons pillards et bandits de grands chemins : on passe rapidement de la guerre privée à la justice privée, et le siège final apporte à la série de chouettes scènes d'action !
Après on ne voit pas tant que cela Alda qui pourtant donne son nom à ce tome, et Germain disparaît de la série après lui avoir consacré 3 tomes : pas sûr que l'auteur sache vraiment ce qu'il veut faire de son serial médiéval...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Hermann, Les Tours de Bois-Maury

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum