David Gemmel
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Sangre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Sangre

Message par Sieben le Dim 27 Nov - 20:16

  4/5

Scénariste: Christophe Arleston
Dessin: Adrien Floch
Conception graphique: Fred Blanchard
Couleurs: Claude Guth

Je n’ai jamais compris ce vilipendage incessant autour de Christophe Arleston. C’est limite si son nom n’est pas devenu un antonomase pour désigner de la fantasy bas-de-gamme. J’ai grandi dans les années 90 et comme beaucoup de gens de mon âge j’ai du respect pour ce monsieur qui a contribué à l’essor de la fantasy française grâce à Lanfeust de Troy. Pour la suite, je n’ai pas tout suivi, peut être a-t-il mérité certaines critiques acerbes mais le gars est comme tout le monde, faut bien qu’il bouffe et qu’il rembourse son hypothèque, et il n’a jamais mis le couteau sous la gorge des lecteurs pour acheter sa nombreuse bibliographie. Il est à la fantasy ce que Michael Bay est au cinéma grand public en quelque sorte. Tous deux produisent, réalisent ou créent des divertissements dont le cœur de cible sont les enfants et les adolescents. Il faut l’accepter et juger son œuvre en tant que tel ou bien passer son chemin.

Et pour en venir à Sangre, je ne pense pas qu’on puisse parler « d’arlestonerie » pour le coup car sans prendre pour autant de vrais risques, Arleston sort de sa zone de confort habituelle pour s’aventurer dans une fantasy susceptible de séduire aussi un public adulte. Héroïne adolescente égale en général public adolescent, mais le ton est volontairement plus sombre pour permettre à deux types de lectorat de se rejoindre.

Dans cette nouvelle octalogie il y a une chose qui frappe, c’est qu’on rigole déjà beaucoup moins, le ton se pose dès l’entame. L’histoire s’ouvre, sans spoiler, sur le massacre d’une famille tout ce qu’il y a de plus pépère : Sangre dont le nom semble annoncer la destinée, coule des jours heureux. La vie est belle et tandis qu’elle folâtre avec un camarade, sa famille et leurs amis se font exterminer par des pirates venus dérober leur marchandise alors que la petite troupe se rendait vers la cité prospère d’Ovraches afin d’écouler leur récolte annuelle de vin. Sangre sera sauvée in extremis par son frère assassiné sitôt après, sa mère elle, n’aura pas autant de chance et se fera capturée. Seule et encore sous le choc, la jeune orpheline est recueillie par Dame Ydrelène qui la confie au magistère d’Elm dont elle deviendra une des pensionnaires les plus assidus. Mais bien trop marquée par ce traumatisme d’enfance qui lui vaudra un bégaiement persistant, Sangre part en chasse des 8 assassins pour se venger et sauver sa mère.

Huit tomes : un album, une vengeance. There will be blood…

Les amateurs d’Arleston le savent, l’auteur joue rarement avec ses propres billes, mais comme il connaît sur le bout des doigts ses classiques, cela marche. En grand fan de Jack Vance, Arleston s’est emparé de l’histoire de la Geste des Princes-Démons qui racontait sur cinq romans la traque du héros Kirth Gersen de cinq criminels. Et lorsqu’on mêle traque et vengeance, il n’y a qu’un pas vers Tarantino, rappelez-vous Kill Bill et la vendetta menée par la mariée Béatrice Kido à travers le Japon, les USA, le Mexique déconstruite en 1 chapitre = 1 tueur. Entre références aux classiques et auteurs cool du moment, Arleston multiplie les clins d’œil à ses précédentes séries, preuve que l’auteur conserve malgré tout un contact avec son lectorat de base, grâce notamment à ce pouvoir dont dispose Sangre et qui lui permet d’arrêter le temps. Les joueurs de Prince of Persia : les Sables du temps et les lecteurs de Légendes de Troy - Tykko des Sables sauront apprécier.

Mais l’emprunt le plus flagrant, celui qui saute aux yeux, c’est bien Sangre elle-même, copie conforme d’Arya Stark de la saga fantasy Le Trône de Fer de George R.R. Martin (ou bien est-ce Fitz de L'Assassin Royal de Robin Hobb ? ). La fillette orpheline de la maison Stark qui est baladée à travers Westeros par ses ravisseurs avant de se faire oublier dans la cité libre de Braavos où elle suit l’enseignement des Sans-Visage, une secte d’assassin. L’apprentissage est ardu dans les rues dangereuses de la cité et la fillette a beau se montrer vaillante, l’appel de la haine et de la vengeance est plus fort encore. Elle décide donc de tout plaquer pour trucider ceux qui ont complotés et fait assassiner les siens. Et si en plus on y ajoute un loup en guise d’animal de compagnie ainsi que le twist de l’héroïne aveugle, le mimétisme ne fait plus aucun doute.

J’ai totalement adhéré à l’univers planet-fantasy, les portails ouvrant sur d’autres mondes (coucou Jack ! ), qui reste certes dans le déjà-vu/déjà-lu, mais la mise en image d’Adrien Floch est hyper accrocheuse, je ne le connaissais pas, il possède un trait net qui me plaît bien. Il faut dire aussi qu’il est bien aidé par un Fred Blanchard qui s’occupe de la partie design et que j’ai trouvé bien inspiré notamment dans la conception des personnages qui dégagent beaucoup de charisme. J’ai une sorte d’admiration inexplicable pour cet homme que je suis depuis "Star Wars L’Héritier de l’Empire", ça doit être mon petit côté pain d’épice, instant nostalgique. Format standard couleur ou version large en noir et blanc ? Eh… difficile de répondre car Claude Guth offre un travail tout à fait séduisant, ses couleurs ont un côté hypnotique, engageant. Mais d’un autre côté le noir et blanc…

Voilà les auteurs y ont mis de la bonne volonté, le challenge pas évident d’Arleston de s’attirer un lectorat plus mature est rempli. Moi pour l’instant je suis emballé. Je serai donc logiquement de la suite.

Valar Morghulis

Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Sangre

Message par Albéric le Dim 27 Nov - 21:32

Ah ça, Arleston est fan de Jack Vance... ^^

__________________________________
RES ADVENTURA

Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Sangre

Message par Sieben le Lun 28 Nov - 11:34

Albéric a écrit:Ah ça, Arleston est fan de Jack Vance... ^^

Il y a quasiment du Vance dans toutes ses séries. Voilà il a ses références et s'en tient à ce qu'il connaît. C'est un défricheur mais pas un explorateur de la fantasy. Je ne suis pas un fan d'Arleston pour autant, je préfère les auteurs qui viennent avec leurs propres idées.

Sur Sangre tu sens qu'il a suivi Game of Thrones dernièrement.

Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Sangre

Message par Albéric le Dim 4 Déc - 16:45

au final le pitch me fait plus penser à un remake de La Geste des Princes-Démons de Jack Vance qu'à un remake de Kill Bill...

__________________________________
RES ADVENTURA

Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Sangre

Message par Sieben le Mar 6 Déc - 14:10

Albéric a écrit:
au final le pitch me fait plus penser à un remake de La Geste des Princes-Démons de Jack Vance qu'à un remake de Kill Bill...

C'est sûr, c'est sûr... Il a clairement pompé sur "la Geste" principalement.

Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum