David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Paul Beorn, Les Derniers Parfaits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Paul Beorn, Les Derniers Parfaits

Message par Sieben le Mar 9 Aoû - 12:56

Dans le royaume de France ravagé par la guerre contre les légions catharis d’Occitania, Cristo, un soldat prisonnier, échappe à ses geôliers enchaîné à trois compagnons d’infortune. Les quatre fuyards que tout oppose doivent s'entraider pour survivre, contraints de se cacher puis d'emprunter les chemins de traverse. Commence alors pour eux une haletante course-poursuite à travers un pays ennemi dominé par des démons et vivant sous le joug d’une Église catharis fanatisée. Ici, dans les vestiges d'un antique Empire disparu, une magie ancienne continue de survivre dans des talismans et d'immenses tours-statues. Au coeur des forêts profondes et des montagnes déchiquetées des terres occitanes, pris dans le fracas des combats, Cristo et ses compagnons prendront conscience de porter en eux un pouvoir insoupçonné. Ils verront leur destin basculer et le monde trembler sous leurs pas.



Nouvelle incursion dans l’univers du français Paul Béorn avec Les Derniers Parfaits et au final une bonne impression même si on est clairement en-dessous du Septième Guerrier-Mage.

Mais ce n’est pas bien grave car j’ai eu une sorte d’intuition dans les premières pages et qui s’est confirmée au fil de ma lecture : la forte impression d’avoir à faire à une version 1.0 du 7ème G-M, ou plutôt c’est ce dernier qui est une sorte de version corrigée et améliorée des Derniers Parfaits, quand bien même il s’agit de deux univers différents.

Paul Béorn serait-il une sorte de David Gemmell français à ses premiers essais dans le métier d’écrivain ? Comme notre illustre auteur Britannique, Paul Beorn semble apprécier rejouer les mêmes scènes, les mêmes thèmes, les mêmes idées, les mêmes personnages. Un univers bien à lui. J’ai donc hâte de lire la version 3.0. Quels sont ces éléments récurrents que j’avais aperçu dans le 7ème G-M et qu’on trouvait déjà dans les Derniers Parfaits :

- Un premier protagoniste masculin
- Ce même héros s’entoure d’un petit cercle d’amis hétéroclites qui possèdent chacun une caractéristique, un pouvoir. Le principal ou unique pouvoir du héros étant celui d’empathie (7èmeG-M) ou Copycat ici, ce qui est un peu la même chose. La combinaison de ces capacités est démultiplié par le héros qui devient un être surpuissant et hors-norme.

- La formule composant le petit cercle d’amis est quasiment la même : un grand costaud, un type un peu lâche qui suit le mouvement, une gonzesse plutôt jolie et farouche dont va s’enticher le héros, etc.
- Une gonzesse, mais toujours un trident (voir plus) amoureux avec d’autres femelles tournants autour du héros. L’amour vache entre le héros et la gonzesse.
- Il est dit que le héros devra défendre une vallée ou une cité fasse à un envahisseur plus nombreux.
- Du cul, du sexe en veux-tu en voilà.
- Une préférence pour le format court, le one-shot qui a des apparences de nouvelle longue.
- Le héros aura des principes, un code d’honneur de chevalier ou un truc que n’aurait pas renier Druss la Légende.
- La jolie touche féministe avec des femmes qui ne restent pas dans un rôle de femmes en détresse, se sont des guerrières et elles seront de façon volontaire ou forcée amenées à se battre au côté des hommes. Et souvent elles se débrouillent mieux qu’eux.
- Le livre se termine toujours sur une note d’espoir laissant augurer des jours meilleurs.


J’apprécie ce genre d’auteur où l’on sait où l’on met les pieds, si on adhère à un bouquin on peut se plonger dans le reste sans rencontrer trop de déception. Mais à voir s’il compte rester sur la même ligne ou s’il pense se tourner vers autre chose.

Ceci-dit, l’univers des Derniers Parfaits fût assez déconcertant pour moi, n’ayant pas totalement été conquis par ce monde un peu bâtard moitié pure fiction de Fantasy, moitié uchronie historique se déroulant après la croisade contre l’hérésie Albigeoise. J’ai trouvé que l’auteur faisait preuve de beaucoup d’imagination au fur et à mesure que le background se révèlait.
L’hérésie Cathare n’a finalement pas été éradiquée. Dans leurs derniers retranchements ceux-ci se sont ligués avec des forces démoniaques leur permettant de reprendre le dessus, et mieux encore, de passer de persécutés au rôle de persécuteurs. L’Occitanie Cathare est en marche et rien ne semble pouvoir l’arrêter.

Alors il y a un autre point « uchronique » plutôt sympa et intriguant : toute la zone géographique située entre le sud de l’Occitanie et le royaume d’Espagne sous la coupe des Maures, grosso modo les Pyrénées, est plongée sous les eaux. Sous ces eaux se cacherait la cité engloutie de Mala Pugna qu’on appellera nous l’Atlantide. Je vais arrêter là de rentrer dans les détails parce qu’encore une fois l’auteur a imaginé un monde un peu bordélique, changeant des noms comme l’Empire Romain qui devient l’Empire Premier, et parfois il garde les vrais noms comme la France, l’Angleterre, l’Italie, etc.

En fait en bande-dessinée on appellerai ce genre d’histoire du médiéval-fantastique. C’est une histoire se déroulant sur notre plan, notre réalité historique, mais avec des éléments fantastiques. Ici la magie existait du temps de l’Empire romain mais est tombée dans l’oublie suite à un cataclysme provoquant un tsunami et donc la chute de l’Empire. Le lecteur comprend assez vite où l’auteur veut en venir… Alors déception car manque d’idées originales ou bien enthousiasme à l’idée de renouer avec les grands classiques de la SF, chacun jugera. Moi j’ai trouvé cela sympa, agréable mais sans plus.

Donc forcément, l’auteur est un grand fan de Tolkien mais au vu de ce que je viens de dire vous vous doutez bien que les Derniers Parfaits commence à un moment ou un autre par rentrer en collision avec l’univers de Jules Verne.


Le système de magie des personnages est plutôt cool ici car chacun possède en lui un petit peu de magie, et l’Église exige que chacun la place dans un animal totem auquel il pourra s’identifier. Cela donne des humains polymorphe façon le jeu vidéo Bloody Roar.



Mais comme Paul Beorn est un fan de Tolkien on pensera plus à lui :

PS : au fait, ce personnage s’appelle « Beorn » pour rappel ^^

Les moins :
Spoiler:

- Paul Beorn abuse un peu trop des Deus Ex Machina comme lorsque les rescapés du Scylla (le Nautilus) s’échoue dans l’Atlantide juste à côté de la fontaine de jouvence comme de par hasard. Il tombe pile poil juste à côté, quel coup de bol.
- Mousse a trop souvent réponse à des phénomènes qu’elle n’est pas censée comprendre. D’accord elle a une intuition pour tout ce qui touche à la magie mais lorsque cela concerne la technologie atlante, qu’elle soit capable d’instinct de comprendre à quoi sert tel ou tel truc c’est un peu abusé.
- Il n’y a souvent pas de réel surprise et les « coups de théâtre » sont vu en avance par le lecteur. Cela rejoint ce que je disais sur le côté lecture sympa mais sans plus.
- Le siège puis la chute de Tarbe est ratée à mon sens. Cela manque de moments forts, pas de grands moments épiques, ni de réelles émotions suscitées alors que le contexte et l’ambiance s’y prêtait. Dommage.
- Beorn a corrigé ce défaut dans le 7ème G-M mais dans les Derniers Parfaits l’affrontement final est un peu décevant car comme la Guerre de Troie, il n’a pas lieu. Le big boss est défait en quelques lignes alors qu’on espérait un duel un peu plus relevé.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Les Derniers Parfaits

Message par Albéric le Mar 9 Aoû - 14:14

Sieben a écrit:Mais à voir s’il compte rester sur la même ligne ou s’il pense se tourner vers autre chose.
sa bibliographie part quand même dans plusieurs directions...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Les Derniers Parfaits

Message par Sieben le Mar 9 Aoû - 15:02

J'aurai dû préciser que je faisais référence à ses one-shot fantasy ado-adultes. Voir s'il va encore ressasser les mêmes trucs ou raconter d'autres choses. Tu sens qu'il tient un truc avec le Septième G-M par rapport aux Derniers Parfaits, il y a une amélioration certaine. Hâte donc de découvrir une version 3.0 et voir jusqu'où il peut aller.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Les Derniers Parfaits

Message par Albéric le Mar 9 Aoû - 15:08

Est-ce qu'il va pérenniser lui qui ne sent toujours pas prêt pour un série entière...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Les Derniers Parfaits

Message par Sieben le Mar 9 Aoû - 15:11

Albéric a écrit:Est-ce qu'il va pérenniser lui qui ne sent toujours pas prêt pour un série entière...

Pour l'instant il semble à l'aise dans le one-shot. Donc qu'il prenne son temps. Peut être manque-t-il d'idées aussi pour écrire une série longue. S'il n'a rien à raconter, vaut mieux pas qu'il se lance là-dedans. Moi le one-shot ça me plaît bien.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Les Derniers Parfaits

Message par Albéric le Mar 9 Aoû - 15:17

Je crois surtout qu'il craint les contraintes du format : les délais à tenir, les attentes des lecteurs, les retours et les commentaires alors qu'il est encore en processus de création... d'autant plus qu'il n'est pas encore professionnel il me semble.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Les Derniers Parfaits

Message par Albéric le Mar 9 Aoû - 19:36

euh sinon, j'étais persuadé qu'Oncle Kiin nous en avait parlé quelque part de ce titre...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Les Derniers Parfaits

Message par Oncle Kiin le Mar 9 Aoû - 20:15

Oui, il y a deux ou trois ans, il me semble. Mais j'ai renoncé à retrouver de vieux posts sur ce forum, j'y arrive jamais ^^

En gros j'avais trouvé ça intéressant mais pas mon genre. (D'après ce que dit Sieben je pense que je vais mieux apprécier le 7ème Guerrier Mage, à mon programme pour bientôt.)
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Les Derniers Parfaits

Message par Albéric le Mar 9 Aoû - 20:34

Oncle Kiin a écrit:Oui, il y a deux ou trois ans, il me semble. Mais j'ai renoncé à retrouver de vieux posts sur ce forum, j'y arrive jamais ^^

En gros j'avais trouvé ça intéressant mais pas mon genre. (D'après ce que dit Sieben je pense que je vais mieux apprécier le 7ème Guerrier Mage, à mon programme pour bientôt.)
Tu avais parlé de kaijûs médiévaux-fantastiques, et cela avait attiré mon attention... Sinon le 7èmeGM est haut placé dans ma PAL : tu me donneras le top départ pour qu'on le lise dans la même période ?


Dernière édition par Albéric le Mar 9 Aoû - 23:10, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Les Derniers Parfaits

Message par Oncle Kiin le Mar 9 Aoû - 22:14

Ah oui, bonne idée :)
Dans deux bouquins et demi, je te dirai :)
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Les Derniers Parfaits

Message par Sieben le Mer 10 Aoû - 13:09

Albéric a écrit:
Tu avais parlé de kaijûs médiévaux-fantastiques, et cela avait attiré mon attention...

Ah ouais. Moi j'appelle ça tout bêtement un Kraken. :)
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Les Derniers Parfaits

Message par Oncle Kiin le Mer 10 Aoû - 13:38

Oui bien sûr, mais je sais pas, il y avait un côté un peu démesuré, et un contraste visuel entre ce truc géant et le reste du décor du livre... Bon, et puis je crois que je sortais juste du visionnage d'Evangelion, donc ça a pu enflammer mon imagination aussi
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum