David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Graham Masterton, Le portrait du mal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Graham Masterton, Le portrait du mal

Message par Marv le Mer 20 Avr 2016 - 8:54



Ils étaient prêts aux pires atrocités pour conserver l'éternelle jeunesse que leur conférait le portrait maléfique.
Un portrait de douze personnages au visage en décomposition... La toile est l'oeuvre d'un certain Waldegrave, ami d'Oscar Wilde et passionné d'occultisme, mais elle est sans valeur et plutôt médiocre.
Alors pourquoi la mystérieuse Cordélia Gray veut-elle à tout prix s'en emparer ? Quel est le secret du portrait ? Qui sont ces douze personnages ?
Vincent Pearson, l'actuel propriétaire du tableau, découvre un lien entre cette oeuvre démoniaque, et une série de meurtres particulièrement abominables qui secouent depuis quelques mois la Nouvelle-Angleterre
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Graham Masterton, Le portrait du mal

Message par Marv le Mer 20 Avr 2016 - 9:16

Voilà un roman que j'ai trouvé très efficace et plutôt  bien mené.
Comme souvent semble t'il, l'auteur donne le ton en donnant à son récit une ambiance malsaine et horrifique ( avec des scènes plutôt hardcore, la séquence d'ouverture qui nous place selon le point de vu d'une futur victime est excellente), le récit se change progressivement en un  thriller fantastique et oppressant, dans un  style  très cinématographique et donc très plaisant, marque de fabrique de Graham Masterton.

Cela fait un petit moment que je l'ai lu maintenant j'en garde plein de bonnes sensations  notamment d'un final qui m'a marqué avec un séquence qui m'a rappelé le film de Wes craven "Shocker" de 1989 ( où des personnages s'affrontent en sautant dans divers programmes Tv).

Il reste que certains personnages secondaires sont sous exploités et que le rythme du récit aurait gagné à se centrer sur Vincent Pearson le personnage principal, une intrigue peut être un peu bancale dans son dénouement mais qui ne gâche en rien l'impression générale.
Un roman qui ferait un excellent film.
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Graham Masterton, Le portrait du mal

Message par Albéric le Ven 11 Aoû 2017 - 8:05

Un roman qui ferait un excellent film.
Comme tous les romans de l'auteur, mais à la place on se tape des Sharknado 4 et autres joyeusetés... Il faudra que je le lise celui-ci !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum