David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Yusuke Murata & One, One-Punch Man

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Yusuke Murata & One, One-Punch Man

Message par Albéric le Dim 17 Jan - 14:37


Je me suis entraîné comme un dingue au point d’en prendre mes cheveux et j’ai réussi à obtenir une puissance qui me rend invincible. Je suis devenu le super-héros dont j’ai toujours rêvé. Mais malgré ça, je ressens comme un vide dans monde cœur…

Décidément, Yusuke Murata est excellent : son trait de crayon est fin et précis, ce touche-à-tout n’hésite pas à s’attaquer à tous les genres et il peut passer de la comédie à la tragédie et des rires aux larmes en deux temps trois mouvements… Pour ne rien gâcher quand l’action est là, il envoie carrément du bois ! Ici, avec One-Punch Man, le webcomic de One fait peau neuve et prend son envol… Car Yusuke Murata a toujours su s’associer avec de bons scénaristes. La cerise sur le gâteau ? L’adaptation animée réalisée par le studio Madhouse est de qualité !

L’univers de One-Punch Man est un univers super héroïque générique avec un Japon alternatif où la population répartie dans les villes A à Z fait régulièrement face à des dangers de puissance croissante :
- niveau loup : il faut faire appel à la police
- niveau tigre : il faut faire appel à l’armée
- niveau démon : il faut évacuer la ville d’urgence
- niveau dragon : il faut évacuer la région d’urgence
- niveau dieu : il ne reste plus qu’à faire ses prières, car le danger menace la Terre entière…
Evidemment les héros de classe C, B, A et les super héros de classe S défendent vaillamment la cause de la justice !

Dans One-Punch Man, nous suivons Saitama, salaryman au chômage qui décide de revenir à ses premières amours en devenant super-héros ! Après trois années d’entraînement, il est devenu d’une force hors du commun et a perdu ses cheveux… Et le pauvre est doublement déçu par le fait qu’en anéantissant systématiquement les super-vilains en seul coup de poing il ne peut jamais passer dans le mode nekketsu qui le faisait vibrer étant enfant et adolescent, et par le fait que le monde des super-héros est aussi impitoyable que celui du travail…
Les auteurs détournent tous les classiques des comics pour les tourner en dérision tout en leur rendant hommage, et ce fort joliment ! Ici l’alter ego de Superman possède le look le plus anecdotique du monde pour mieux nous présenter les diverses tribulations quotidiennes des joyeux drilles de cette drôle de Justice League : Blast, Tornade Tragique, Croc d’Argent, Atomic Samourai, Petit Empereur, Metal Knight, King, Zombiman, Chevalier Turbine, Pur Porc, Super Black Brillant, Chien de Garde-man, Flashy Flash, Master Marcel, Batte-man, Pri Pri Prisonnier, mais aussi Beau Gosse Craquant Masqué, Bushidrill, Black Marcel, Tiger Marcel, Blizzard Infernal ou Roulettes Rider ! Ils sont tous attachants et on retient vite leur nom (c’est toujours un bon signe ça !)
Toutefois, derrière la grosse déconne et la chasse au super-vilain de la semaine nous suivons d’abord et peut-être surtout les états d’âmes des uns et des autres, à commencer par ceux de Saitama qui est tiraillé entre son ambition de s’enflammer comme dans un shonen nekketsu et son sens du devoir et de la justice, mais également la quête de vengeance de Genos ou le cheminement de Garou du Côté Obscur…

Malgré leur naïveté, malgré la bureaucratie de leur institution et malgré le carriérisme de leurs collègues, Saitama et Genos vont-ils réussir à devenir meilleurs pour rendre le monde meilleur ? C’est la grosse éclate : qu’attendez-vous pour débuter l’aventure !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Yusuke Murata & One, One-Punch Man

Message par Sieben le Mar 19 Jan - 11:57

Depuis qu'il est sorti en France, j'en entends beaucoup de bien de ce manga, de même pour l'anime.

A l'occasion je me pencherai dessus.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Yusuke Murata & One, One-Punch Man

Message par Albéric le Mer 17 Fév - 18:55


Ce tome 1 constitue un épisode pilote très bien fait : on découvre l’univers, le personnage principal qui malgré son profond mal de vivre n’abandonne pas la cause de la justice, sa rencontre avec l’adolescent cyborg Genos qui veut absolument devenir son disciple, et bien sûr les codes de la série qui alternent humour potache et epicness to the max… Dès le départ une parodie de Piccolo de Dragon Ball (lui-même parodie du Martian Manhunter de DC Comics), un détournement de L’Attaque des titans, un clin d’œil aux infra-terrestres de Marvel (remember l’homme taupe des Fantastic Four ^^), et les créatures de la Maison de l’Evolution qui rendent hommage aux super-vilains de Shotaro Ishinomori et de Go Nagai : malgré le deuxième voir le énième degré assumé, la série réussit l’exploit d’être plus épique que les comics qui se veulent sérieusement épiques ! ^^

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Yusuke Murata & One, One-Punch Man

Message par Albéric le Lun 28 Mar - 16:34


Les aventures du détournement de l'Homme d'Acier continuent pour mon plus grand plaisir, et ce tome 2 se partage en deux temps :
- dans un 1er temps, Saitama et Genos mettent fin aux méfaits de la Maison de l'Evolution dirigée par un savant fou et son armée de clones (un hominus crevaricus persuadé d'être au-dessus de tous les autres et qui veut que la société s'adapte à lui au lieu de s'adapter à la société)
Au lieu de nous faire le coup du donjon à étages défendus par les lieutenants du méchants, on fait un pied de nez aux habitués du genre et on passe directement au boss de fin au nom de Pokémon (Scaravageur / Asurage ^^) et au cours du combat on nous révèle le secret de la puissance de Saitama… Mais personne n'y croit, y compris et surtout les lecteurs ! mdr
- dans un 2e temps, pour ne pas passer pour un terroriste Saitama doit mettre fin à l'agissement du gang des chauves-sourires dirigé par un dénommé Tête d'Enclume. Les auteurs renvoient dos à dos les anarchistes partisans de l'assistanat forcé et le milliardaire Mr Grisby qui a fait construire un gigantesque étron en or en haut de sa tour d'ivoire (mais on notera que notre super-héros à temps partiel se reconnaît davantage en Tête d'Enclume qu'en Mr Grisby ^^). Là encore pied de nez, puisque que c'est Sonic le Foudroyant, le super-ninja au sourire de débile profond et au rire d'otarie avinée, qui va se charger de tout le boulot… et pour ne rien gâcher l'affrontement entre le super-héros et le super-ninja est reporté à plus tard… ^^
Saitama en a marre de se faire piquer ses exploits : c'est décidé, avec Genos il va s'inscrire à l'association des super-héros ! (En bonus, une caricature des histoires superhéroïques d'antan moralisatrices à mort : gare aux caries si vous ne vous brossez pas les dents ! mdr)

Derrière la grosse déconne, il y a quand même un message puisque notre super-héros à temps partiel affronte des déçus de la société moderne. Avec la toute puissance qu'il a reçue, aura-t-il le pouvoir de la changer cette putain de société ? Quand on lit entre les lignes, on sent que c'est vers là que veulent nous amener les auteurs…

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Yusuke Murata & One, One-Punch Man

Message par Albéric le Dim 19 Juin - 11:26


Dans ce tome 3, à l’initiative de Genos le maître et l’élève intègrent l’Association des Super-Héros : Génos devient le dernier héros de la Classe S et Saitama devient le dernier héros de Classe C… Mais leur nouvel employeur n’est pas dupe ! Saitama est habité par une force divine, et il peut devenir Dieu ou Diable certes, mais il incarne surtout un Nouvel Espoir ! ^^
Entre une séance de bizutage de la part de Vipaire et un combat d’entraînement contre Génos qui ne peut constater que la toute-puissance du super-héros blasé détournement de l’Homme d’Acier, l’ancien salaryman Saitama découvre avec horreur que la Justice League est une entreprise comme les autres où la compétitivité et les quotas à remplir règnent en maître… Il faut absolument qu’il trouve un méchant à arrêter avant la fin de la semaine quand il tombe simultanément sur Sonic le Foudroyant et Tiger Marcel qui le prend lui-même pour un méchant… ^^
En fin de tome on a un récit de transition ou les super-héros fait le tour d’horizon et s’interroge sur les origines de la recrudescence de monstres, et on s’attarde sur la mission d’investigation de Moustachute n°33 Classe A et Golden Ball n°29 Classe A dans la zone fantôme de la ville Z… Ils sont persuadés que les monstres se rassemblent sous les ordres de monstres d’élite pour former une armée, mais la vérité est que les monstres y craignent une créature plus terrible encore : Saitama !!!
Pour compléter le volume, 2 récits bonus :
- dans Cet Eté-là, Ténébrolame n°61 Classe B, Chaperange n°140 Classe C et Diplôman n°299 Classe C sont vaincus par un monstre surpuissant et doivent se replier dans un abri de l’Association des super-héros avec le reste de la population, mais Saitama ici Superman en devenir qui possède encore ses cheveux quitte le refuge pour aller aux toilettes dont l’abri est dépourvu avant de croiser la route de la créature…
- dans Un vent nouveau, Saitama rencontre le Clan Fukubi (une guilde de super-héros de Classe B), Blizzard Infernal et Tornade Tragique, mais surtout un jeune homme qui correspond entièrement à celui qu’il a été cad un jeune homme dégoûté du monde de la compétitivité souhaitant défendre la cause de la justice (à qui il va transmettre la flamme du nekketsu grâce à ses tirades enflammées ! ^^)

Yusuke Murata dessine tellement bien que c’est presque dommage qu’il officie ici dans un manga parodique… Quand il passera en mode serious business, la concurrence n’aura plus qu’à fermer boutique !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Yusuke Murata & One, One-Punch Man

Message par Albéric le Mar 13 Sep - 20:02



Ce tome 4 est divisé en 2 temps :
- Dans le chapitre intitulé La Météorite géante, les super-héros de Classe S sont convoqués par l’Association pour affronter une menace de niveau dragon… La plupart d’entre eux brillent par leur absentéisme, et si Metal Knight n’est là que pour tester ses nouveaux joujoux technologiques, Genos lui est un véritable héros nekketsu prêt à sacrifier sa vie pour sauver la population de son imminente extinction ! Heureusement Saitama arrive à la rescousse sous les yeux médusés de Bang / Silver Fang la version badass de Tortue-Géniale (comment est-on passé de Croc d’Argent en VO à Boum en VF ? c’est un vrai mystère…)
One-Punch Man se fait bizuter et bolosser par le gang des Marcel, mais il n’en a que faire car un véritable super-héros se moque bien de ce que les médias et les gens pensent de lui ! Justice Forever !!!
- Dans le chapitre intitulé La menace venue de l’océan (qui a dit Aquaman et Namor ? ^^), Stinger, n°10 de la classe A, et Eclairo-Max, n°20 de classe A, se font éclater la gueule par le roi des océans dont les créatures envahissent la ville J (mention spéciale à la bimbo blonde en joli bikini qui crie « au secours »)… Les branlous de classe C se précipitent à leur secours, mais ils se font dépasser par Saitama et Genos qui eux-mêmes se font griller par Pri-Pri-Prisonnier le super-héros de classe S accompagné de Sonic le Foudroyant… Le combat des chefs s’annonce palpitant !!!
- dans le bonus intitulé Prison Break (^^), nous plongeons dans les entrailles d’Alcatrash (^^), où Pri-Pri-Prisonnier le super-héros gay obsédé sexuel s’est constitué un harem de super-criminels… mdr

Toujours emballé par la série de One et Yusuke Murata : les graphismes déchirent leur race, et derrière la grosse déconne il y a les belles valeurs morales du courage et de la solidarité !


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Yusuke Murata & One, One-Punch Man

Message par Albéric le Dim 11 Déc - 16:55


Dans ce tome 5, les super-héros affrontent le terrifiant roi des océans… Derrière la grosse déconne complètement assumée, le message qui est délivré est on ne peut plus sérieux : qui que nous soyons, à un moment ou à un autre nous avons tous la capacité d’être des héros, et la somme de nos actions aussi modestes soient-elles peut nous permettre de changer le monde….
Stinger et Eclairomax (Classe A) sont terrassés, Pri-Pri-Prisonnier (Classe S) est obligé de boire le calice de la défaite jusqu’à la lie, et Sonic de le Foudroyant qui compte parmi le crème des supervilains doit lui aussi battre en retraite… Gominator (Classe C), Jet Nice Guy (Classe B), Boumboum-man (Classe C) et Vipère au poing (Classe A) se dressent entre le monstre et la population en pure perte… Génos (Classe S), puis Roulette Rider (Classe C) défendent la veuve et l’orphelin au péril de leur vie car ils croient en force de l’espoir et de l’amitié… C’est à ce moment que Saitama débarque pour vaincre le supervilain en un seul coup !!!
Evidemment, c’est à ce moment que les bobos hipsters sortent de leur trou pour jouer les tristes pragmatiques qui crachent sur tout ce qui bouge mais qui ne proposent aucune alternative à part le TINA : le monde est pourri, il en a toujours été ainsi, donc priorité à la compétitivité et à la rentabilité, autrement dit à la loi de la jungle et au chacun pour soi… Le Japon qui autrefois était le modèle à suivre a adopté les principes néolibéraux et néoconservateurs des Chicago Boys et depuis c’est la crise : les déficits et la dette s’envolent, les inégalités explosent et la pauvreté ne cesse d’augmenter… Oui mais non, les politiciens, les financiers et les économistes continuent de psalmodier que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes et que ceux qui ne sont pas contents n’ont qu’aller faire un tour en Corée du Nord…
ALLEZ VOUS FAIRE FOUTRE ! NE VOUS EN DEPLAISE, L’HUMANITE VAUT MIEUX QUE CELA !!!

Alors que Saitama change de classe, l’épilogue prépare l’arc suivant et dans le récit bonus notre héros prend la relève de Pad-Man et Bretelles Macabres pour terrasser le gang du criminel de Rang A Bouffalo… Les véritables héros ne s’encombrent pas de problèmes d’argent, car l’argent ils n’en ont rien à foutre !!!


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum