David Gemmel
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Collectif, Le Serment de l'ambre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Collectif, Le Serment de l'ambre

Message par Albéric le Sam 24 Oct - 20:54



Cela me fait de la peine, mais pas mal d’anciens titres de la collection « Terre de Légendes » des éditions Delcourt, qui ont fait les beaux jours de la BD Fantasy entre les années 1990 et les années 2000, ont pris un coup de vieux. Et dans le cas de ce cycle du Serment de l’ambre, je me demande carrément comment on a pu partir d’aussi haut pour tomber ensuite dans la médiocrité… Ce qui est aurait pu (dû ?) être une top série piochant dans les classiques de l’âge du jeux de rôle français ne fait que décliner au fil des tomes pour terminer en eau de boudin ! En cours de route la série change d’ambiance, de ton et de sens en passant de l’action movie au conte philosophique, et les personnages changent sans raison d’apparence et de caractère quand ils n’entrent / sortent pas du récit n’importe comment (Et je en parle même pas des incohérences scénaristiques !).
Pouvait-il en être autrement avec tous ces changements de scénaristes, de dessinateurs et de coloriste ? Même les guest stars dessinant les flashbacks consacrés au temps des légendes changent de tome en tome…


Dernière édition par Albéric le Lun 26 Oct - 12:04, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA

Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Le Serment de l'ambre

Message par Albéric le Sam 24 Oct - 20:59


Résume tome 1 : L'Amojar
Bienvenue dans l'Amojar, lieu de débauche de richissimes marchands, forteresse réputée imprenable.
Entouré d'un inextricable labyrinthe et défendu par une multitude de gardes, l'Amojar est pourtant attaqué et dévasté par les légendaires sorciers Tichit, qui ne laisseront que peu de survivants...
Ces huit chasseurs, que l'on dit immortels depuis un pacte sacré avec un cachalot géant, ont mystérieusement quitté leur île : qui ou quoi sont-ils venus chercher ?


Ayant sauvé la vie du marchant Ayoun, le mercenaire Moudjéria se voit récompenser par un droit d’entrée à l’Amojar, le lupanar le plus luxueux mais aussi le plus coûteux du monde, aussi bien caché que protégé… Ils prennent tous les deux du bon temps avec les courtisanes Flee, Pampa et les jumelles Emba et Senga quand les lieux sont pris d’assaut par les mystérieux mais redoutables Sorciers de Tichit, anciens chasseurs de baleines ayant obtenu immortalité, fortune et gloire auprès d’une antiquité divinité marine (Iturba, Erat, Dranoc, Cibed, Elbanim, Toban, Epolas et Penon )… Une poignée de rescapé parvient à leur échapper et se fait la malle : c’est parti pour une cavale pour les un, et une traque pour les autres !

Ah, on sent bien la Fantasy à la Jack Vance, pleines de couleurs et de roublardise, faisant la part belle aux personnages canailles. J’ai même eu l’impression que l’ombre du classique La Quête de l’oiseau du temps planait sur les personnages avec un Moudjéria en mode Bragon, des émules de Pelisse et un simili Fourreux… ^^
Mais sent aussi l’héritage de l’immense et regretté Frank Frazetta qui a tant offert aux de l’imaginaire, comme celui des comics anglais punk 2000 AD (mentions spéciales à Irturba et son look à la Darkwolf et à Erat et son look à la Judge Death ! Sinon notez bien les oreilles d’elfes de Penon : elles disparaîtront comme par magie dès le tome 2 ! ^^)
Les graphismes de Mathieu Lauffray pourtant ici en tout début de carrière sont très bons (ah, que n’a-t-il officié sur tous les tomes du cycle). Pour un tome d’introduction, on entre tout de suite dans l’action qui se veut volontiers cinématographique. Tout cela est plein de promesses, qui ne seront malheureusement pas tenues…

__________________________________
RES ADVENTURA

Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Le Serment de l'ambre

Message par Albéric le Sam 24 Oct - 21:02


Résumé tome 2 : Portendick
Alors que les sorciers découvrent un campement désert, les fuyards sortent de l'eau et somment les jumelles de révéler leur secret. Elles sont en fait deux des meilleurs assassins d'une puissante guilde, et se sont emparé du bien des Tichit, l'Ambre gris.
Moudj à sa tête, le groupe décide alors de gagner le port de Méderda, pour y affréter un bateau et échapper définitivement aux sorciers.
Mais ces derniers retrouvent leur trace, et prennent d'assaut Méderda avec l'aide de la cité voisine...


Avec ce tome 2 nous entrons dans un pulp fantasy riche en action ! Les groupe de fuyards de l’Amojar se réduit désormais au mercenaire Moudjéria, à l’expérimenté Choum, à l’inexpérimenté Tévrak-Zeïna, à la blonde Flee et aux jumelles brunes Emba et Senga… Et s’ils tiennent à leur vie, ils doivent à tout prix échapper aux Sorciers de Tichit qui les pourchassent…
Un mausolée souterrain et son trésor, la tribu tropicale des Bogués, la cité crasseuse de Médredra, la cité crapuleuse de Portendick et pour une finir une bonne grosse bataille des familles qui emprunte à Mad Max et Waterworld ! C’est bien cool d’autant plus que les masques tombent assez vite (voire trop vite)…
Ce sont les jumelles bombasses que les sorciers recherchent…Elles ont volé l’artefact détenteur/symbole de leurs pouvoirs…
Elles ont été commanditées par la guilde des assassins, mais après avoir été doublé par cette dernière elles se sont réfugiées dans l’Amojar réputé imprenable… Bien mal leur en a pris, et avec le mort du premier des huit sorciers prétendument immortels, les événements s’accélèrent… Les incohérences pointent déjà le bout de leur nez, mais j’en reparlerai en conclusion du cycle.

Pour raisons que la raison ignore Etienne Le Roux et Freddy Martin remplacent Mathieu Lauffray au dessin, dont l’ombre plane sur tous les graphismes du tome malgré une qualité moindre et un charadesign de plus en plus différents… Les premiers essayent de se caler dans les pas du second et parviennent vaille que vaille à faire illusion malgré le recours à un fanservice pompier… (Soupir : ah les bombasses uniquement vêtues de pagnes-strings)

__________________________________
RES ADVENTURA

Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Le Serment de l'ambre

Message par Albéric le Sam 24 Oct - 21:07


Résumé tome 3 : Les Barbares de Deïre
Après avoir ravagé la cité de Méderdra, les sorciers de Tichit, guerriers redoutables et immortels, ont retrouvé la trace de nos six héros. Après une traque sans relâche à travers plaines et montagnes, les six aventuriers sont capturés par des barbares.
Les sorciers décident d'attaquer leur camp, mais sont défaits. Alors qu'ils sont sur le point d'être exécutés, les aventuriers sont reconnus comme les sauveurs d'une ancienne prophétie, et gagnent un sursis..



Dans ce tome 3, Frédéric Contremarche passe la main à Dieter et cela se sent car on tombe dans une suite de péripéties précipitées…

Episode 1 :
Choum s’est fait la malle à la fin de la bataille de Méderdra, et la team Moudjéria en cavale tombe entre les mains des barbares de Deïre… (On passera sur le viol de la jeune Flee par un colosse fortement membré dont l’entrejambe a été masqué par une corbeille de fruits à l’agencement plus que suggestif… Soupirs) Tandis que les barbares se frottent aux Sorciers de Tichit qui perdent encore une fois l’un des leurs, les fuyards parviennent à s’échapper !
Episode 2 :
La team Moudj passe par les montagnes enneigées, et après avoir empoisonnés les sources d’eau de Méderdra avec dengue les jumelles assassines se font une joie de tendre un nouveau piège à leurs poursuivants en lançant un aigle géant à leur poursuite… C’est donc tout naturellement que les Sorciers de Tichit censément immortels perdent encore un des leurs ! ^^
Episode 3 :
Après la montagne, la jungle tropicale… La team Moudjéria revient au village de la tribu Bogué et la bataille fait vite rage entre les indigènes à la peau noire et les barbares dresseurs d’éléphants menés par les Sorciers de Tichit. Et là d’un coup, Tévrak pète un câble et décide de jouer à L’Homme qui voulut être roi… Et ce n’est ni amené, ni exploité, donc cela ressemble à un gros caprice de sale gosse !

Le meilleur passage de ce tome reste la légende du peuple deïre qui est passé de l’apogée à la décadence, de la civilisation à la barbarie… On aurait pu développer la thématique d’un peuple perdu dans les chimères d’un passé depuis longtemps révolu qui adore ses totems nationalistes au lieu de s’adapter au présent et de préparer l’avenir… Oui mais non, on reste dans le pulp fantasy !

Mathieu Lauffray et Freddy Martin ayant quitté l’aventure, Etienne Le Roux se retrouve seul à bord du navire des graphismes, assisté par Isabelle Rabarot aux couleurs. Les dessins restent satisfaisants, mais c’est archipénible quand ils changent à chaque tome d’un cycle…

__________________________________
RES ADVENTURA

Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Le Serment de l'ambre

Message par Albéric le Sam 24 Oct - 21:11


Résumé tome 4 : Le Désert d'Akaba
Après avoir combattus les guerriers de Deïre, les jumelles toujours accompagnées du barbare et d'une ancienne prostituée de L'Almojar ont réussi à s'enfuir.
De même, les guerriers de Tichit, diminués d'un de leur frère réussissent à échapper aux barbares. Leur chasse les mène maintenant dans le désert d'Akaba, sur le chemin qui les envoie de nouveau à l'Almojar…


Sous l’impulsion des jumelles assassines, ce qu’il reste de la team Moudjéria poursuivie par ce qu’il reste des Sorciers de Tichit décide de retourner à l’Amojar en passant par le Désert d’Akaba…
Puisque les good guys ont oublié comment s’y rendre (incohérence), ils vont accompagner demander à un marchant en route pour l’apprivoiser (alors qu’il est détruit depuis 3 tomes : incohérence). De la même manière, les bad guys ont eux aussi oublié comment s’y rendre (incohérences), donc il rebrousse chemin pour emprunter aux Deïres désormais commandés par Tévrak l’aigle géant capturé au tome précédent (il est passé le colossal chef tribal qui voulait à tout prix retrouver Flee ?).
Choum qui est sorti de l’histoire à la sauvette réapparaît n’importe comment et le mec sombre et cynique du tome 1 devient ici un comic relief lâche et peureux… (Soupirs) Erat dresse le monstre en 2 temps 3 mouvements et part avec ce dernier à la poursuite des fuyards avant de tomber sur un bête sauvage géante à la tête d’une horde lycaons qu’il se met martel en tête de trucider (alors que son pacte avec Tichit lui interdit sous peine de mort de tuer un animal : grosse incohérence). Sinon, Moudjéria survit aux péripéties pulpiennes en dépit du bons sens… (Impossible de survivre après s’est fait croquer par un prédateur de la taille d’un tyrannosaure : la suspension d’incrédulité est de mise !)…
Dieter est désormais seul au scénario et fait infléchir la série avec jumelles sur choisissent des voies de plus en plus divergentes et avec un Eron en plein crise existentielle après avoir raté le premier tir de sa vie à la fin du tome 3… Pourquoi pas, mais on aurait pu s’épargner la multiplication des incohérences scénaristiques.

Isabelle Rabarot est remplacée par Axel Gonzalbot, donc les graphismes d’Etienne le Roux donc l’ambiance générale de la série évolue une fois de plus d’un tome à l’autre… Du coup les 5 pages de la légende dessinées par Guillaume Sorel sont largement au-dessus du lot !!!


Dernière édition par Albéric le Sam 24 Oct - 21:16, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA

Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Le Serment de l'ambre

Message par Albéric le Sam 24 Oct - 21:16


Résumé tome 5 : Tichit
La haine des frères sorciers pour les deux soeurs jumelles n’a fait que s’amplifier au fil des combats, tout comme leur volonté de retrouver la pierre d’ambre. Les fugitifs ont repris la route de l’Almojar, leur point de départ, pour assister, impuissants, au destin tragique de l’ancienne maison de plaisirs.


5 tomes en 10 ans, et ce tome 5 qui change encore une fois de ton et d’ambiance tant sur le fond que sur la forme…
Nous assistons à la seconde destruction de l’Amojar tandis que les uns et les autres se séparent : les jumelles assassines partent récupérer l’Ambre de Tichit tandis que Moudjéria et Flee se font capturés par leurs poursuivants… La plupart des destins se croisent dans l’immense camp de réfugiés qui s’est assemblée en face de l’Île de Tichit, et tandis qu’Iturba aveuglé par la haine continue ses recherches, Penon décide de changer de voie en prenant la direction desdits réfugiés… Un traître dévoile son jeu, et tous se retrouvent à la forteresse de Tichit pour la triste et amère fin de l’aventure... qui se finit presque comme un conte philosophique !
Spoiler:
Choum trahit tout le monde pour prendre le pouvoir à Tichit avant de disparaitre avec cette dernière…
Irturba et Emba aveuglé par la haine s’entretue vainement…
Penon et Senga seuls survivants fondent une nouvelle légende…
Le grand mystère du Serment de l’Ambre restera un mystère car les Sorciers censément immortels sont morts les uns après les autres du coup en voulant récupérer le symbole de leur pouvoir et de leur immortalité...

Cela aurait pu être, mais si on est toujours dans la Dark Fantasy on est bien loin du tome 1, à ses antipodes même !
Spoiler:
Moudjéria censément le héros de la série devient de moins en moins important au point de succomber à une crise cardiaque avant le grand final ; on a fait n’importe quoi de Tévrak qui sort du récit par une blague, on fait n’importe de Choum qui dans le dernier tome passe de comic relief à génie du mal tourmenté et tourmenteur ; Flee présente depuis le début et qui a eu son heure de gloire dans le tome 3 disparaît du récit sans un mot…
Les auteurs ne savent plus compter puisque que les Sorciers de Tichit passent sans explication de 8 à 7 membres… mdr
Malgré toutes les révélations, on ne saura jamais les raisons des commanditaires des guildes responsables de tout ce bordel. Et puisqu’on retourne au point de départ, pourquoi on fait détour par les hostiles Deïre plutôt que de repasser par amicaux Bogués ? Et était assez ridicule que les personnages ne se souviennent plus de la route qu’ils connaissaient dans le tome 1…
Allez, je m’arrête là pour les incohérences diverses et variées… C’est quand même du gâchis cette série !

__________________________________
RES ADVENTURA

Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Le Serment de l'ambre

Message par Sieben le Lun 26 Oct - 11:25

Albéric, déjà, quelle critique ! Je souscris à tous ce que tu as dit ici. J'ai toujours pensé et dit que Le Serment de l'Ambre aurait dû être un top de la BD Fantasy des années 90 mais suite au départ de Lauffray c'est devenu un énorme fiasco. C'est simple je les ai tous revendus sauf le tome 1 que je garde comme un objet collector.

Pour raisons que la raison ignore Etienne Le Roux et Freddy Martin remplacent Mathieu Lauffray au dessin, dont l’ombre plane sur tous les graphismes du tome malgré une qualité moindre et un charadesign de plus en plus différents…

La raison elle est connue. Mathieu Lauffray s'est vu proposé une offre qu'il ne pouvait que difficilement refuser à l'époque: travailler pour l'éditeur américain Dark Horse sur sa nouvelle série Star Wars L'Héritier de l'Empire en 3 tomes et adaptés des romans de Timothy Zahn. Olivier Vatine et Fred Blanchard étaient au dessin et c'est Lauffray qui a dessiné les couvertures. Gros fan de Star Wars il ne pouvaient pas refuser. Après il y a aussi peut être d'autres raisons à son départ du Serment.

PS: quel dommage que les rééditions Delcourt de SW n'aient pas repris les couv' de Lauffray !... Moi j'ai gardé mes 3 tomes grands formats de chez Dark Horse.

Moi je m'interroge sur ce qu'aurait dû être la série s'il était resté parce que même si c'est Contremarche au scénario, tu sens que Lauffray avait un pouvoir décisionnel sur celui-ci. La couverture du tome 2 m'y fait penser: quel rapport entre la couv' (dessinée par Lauffray) et le contenu de la BD ? Lauffray a quitté la série alors qu'il devait s'apprêter à dessiner la suite.

J'avais écrit une vieille critique il y a quelques années sur cette série, je la copie ici pour te montrer mon ressenti de l'époque:

Fiasco, déception… ce sont les adjectifs que j’ai ressentis après ma lecture de cette prometteuse série qu’est Le Serment de l’Ambre.

Aux commandes du tome 1, Frédéric Contremarche au scénario qui m’était alors inconnu et Mathieu Lauffray au dessin, aujourd’hui reconnu comme une valeur sûre de la bande dessinée. Ce premier tome m’a fait l’effet d’une bombe. Sorti en 1995, Lauffray a déjà un superbe coup de crayon dans son style un peu inspiré des comics. Là rien à redire, pareil pour les couleurs très diversifiées.

La pépite c’est l’histoire. Contremarche a fait parler son imagination. Il n’y a qu’à lire le synopsis, 8 frères marins ont traqué pendant des années un cachalot aux pouvoirs mythiques et une fois leur quête achevée, l’animal leur a promis, en échange de ne plus tuer aucun animal, l’immortalité. Tout de suite j’ai trouvé ça emballant et le tome 1 ne m’a pas donné tort puisque nos 8 sorciers mènent une chasse terrible pour récupérer l’ambre (objet qui a scellé le pacte entre les frères et le cachalot) que leur ont subtilement dérobé deux sœurs jumelles.

Le premier tome ne met pas seulement en scène une course poursuite effrénée entre deux groupes mais c’est aussi l’occasion de mettre en place tout un univers comme la Terre du Milieu pour le Seigneur des Anneaux ou le Westeros pour Le Trône de Fer (bon, c'est une vieille critique hein...). Voilà, pour moi ça annonçait une série culte avec un scénario grave immersif (pour info les sorciers sont plutôt sanguinaires et j’ai trouvé ça inédit de prendre le parti du mauvais côté pour changer) et un dessin déjà bien maîtrisé à l’époque. Tome 1 5/5

Le hic dans l’histoire, la suite ne tiendra pas. Alors qu’une série culte doit maintenir un certain niveau de qualité à chaque nouvel album voire même s’améliorer, ici c’est tout le contraire qui s’est produit. D’un premier album plus que prometteur, le Serment de l’Ambre dégringole dans le médiocre et le calvaire s’achèvera avec un final affligeant de niaiserie et un dessin digne d’une adaptation BD d’un film hollywoodien.

Et ça commence avec le tome 2 : Contremarche et toujours le patron de la série mais Lauffray n’est plus directement dans le projet, il se contente des pages de la légende et de la couverture. C’est Etienne Le Roux qui le remplace et c’est là que j’ai constaté qu’il y avait un monde d’écart entre certains dessinateurs. Je n’aime pas trop critiquer négativement le travail d’un dessinateur car je suis bien incapable d’en faire autant, mais bon, faut dire ce qui est. Le Roux ne s’en tire pas trop mal parce que j’ai senti qu’il essayait plus ou moins de faire du Lauffray. Au final, on a un tome 2 avec plus d’action et qui reste cohérent par rapport au premier tome. La traque continue. Tome 2 3/5

Je n’ai pas grand-chose à dire sur le tome 3 si ce n’est que l’histoire stagne complètement, les sorciers continuent de mourir un par un et j’ai commencé à me poser des questions sur l’intérêt du groupe des jumelles qui, euh… qui ne sert pas à grand-chose quoi ! Tome 3 2,5/5

Donc je passe directement à l’album qui va finir de m’achever, un bouquin capable de vous dégoûter de la bande dessinée et qui m’a fait dire « WHAT THE FUCK ? ». Le dessin de Le Roux est basique, il s’est contenté du strict minimum, l’histoire se situe dans le désert, donc je vous laisse imaginer 43 planches de rien, de montagnes au loin et de sable couleur marron vomi pendant 43 planches en guises de décors. Il en va de même pour les personnages méconnaissables, dessinés avec un trait gras et épais (c’était à la mode ?), on croirait des personnages de vieux comics américains, ceux où on ne reconnaît pas les visages et où les corps sont mal proportionnés. Il suffit de comparer les jumelles entre le premier tome où elles sont plutôt bien foutues et le tome 4 où c’est une vraie boucherie graphique. Le pire reste les couleurs. Gonzalbo est le (nouveau) coloriste et je pense que lui-même ne devait pas être très fier de son travail. C’est moche, je le dis, peu ou pas de variances dans le choix des couleurs. Il y a aussi quelque chose d’insupportable, pour moi c’est juste du foutage de gueule. Alors ça arrive de retrouver des petites erreurs scénaristiques ou graphiques dans d’autres séries et ce n’est pas bien méchant et c’est plus sympa d’en rire ou de le remarquer. Je pense notamment à Denis Bajram qui avait révélé sur son site quelques oublis dans sa série Universal War One, mais rien de bien méchant, le boulot a été fait et ça fait une anecdote.

Dans le tome 4, les frères sorciers ne sont plus que 4 alors qu’ils étaient 5 à la fin du tome 3. Je sais compter mais je vérifie, ils sont bien 5 au début du tome 4 et subitement d’une page à l’autre ils passent à 4. Là on est plus dans l’erreur pardonnable mais c’est carrément du travail bâclé et pour moi c’est inadmissible.
Tome 4 1/5

Alors forcément le tome 5 est mauvais, mais les auteurs ont juste tenté de sauver ce qu’ils pouvaient après le naufrage du tome 4, c’est-à-dire pas grand-chose. Le tome 4 a été une catastrophe sur tous les plans et le tome 5 c’est contenté d’euthanasier la bête. Voilà, donc rien d’autre à raconter sur cet album. Tome 5 1/5

En conclusion, je conseillerai l’achat du tome 1 pour les curieux de la fantasy mais pour le reste, ce n’est même pas la peine d’y penser. En plus le tome 5 est introuvable aujourd’hui même sur le marché de l’occasion, il m’a fallu plus de 6 mois pour le dénicher. Ce n’est pas par sadomasochisme que je l’ai acheté, je voulais connaître le fin mot de cette histoire.

Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Le Serment de l'ambre

Message par Albéric le Lun 26 Oct - 11:52

Ah oui le nombre des Sorciers de Tichit :
- un bouffé par des requins
- un empoisonné avant de se faire piétiner par un éléphant
- un déchiqueté par un aigle géant (ouais graphiquement, c'était pas clair, j'ai relu tout x fois pour comprendre le truc)
- un réduit en poussière pour avoir violé son serment
- un empalé par un espadon empaillé (mdr)
- un disloqué dans sa chute au fond d'une crique
Penon ayant survécu, il en manque un à l'appel : faute professionnelle pour un récit qui est basé sur le compte à rebours de leurs trépas... Sans parler des incohérences de fond ! J'aurai bien aimé que plus ils sont nombreux et plus leurs pouvoirs sont forts et inversement : cela aurait eu tellement plus de sens...

Sur le départ de Lauffray (dont on sent l'influence sur toute l'équipe : normal, c'est lui qui a le plus de talent), il pouvait faire 3 couvertures Star Wars en plus d'une série régulière car ce n'est pas la mer à boire. Mais bon, le changement de scénariste est encore pire que le changement de dessinateur : on passe carrément à une autre série !
Moi au final, j'ai plus envie d'engueuler l'éditeur qui a cautionner ce gâchis que les auteurs qui avec tous ces changements ont peut-être fait ce qu'ils ont pu...

Du coup, quand je vois ce genre de désillusions, courante dans les années 1990/2000, plus rares aujourd'hui (mais j'ai quelques exemples en tête dont je reparlerai), je trouve qu'on est trop durs avec les productions fantasy actuelles qui elles ont au moins le mérite de faire taf !
Toutefois j'ai quand même envie de retrouver Frédéric Contremarche car ses inspirations orientalisantes / africanisantes sont assez intéressantes.

PS: niveau note
tome 1 4/5
tome 2 3/5
(mention spéciale à la couverture Hors-Sujet)
tomes 3, 4 & 5 2/5
J'avais pas envie de tirer sur l'ambulance !


__________________________________
RES ADVENTURA

Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Le Serment de l'ambre

Message par Sieben le Mar 27 Oct - 9:33

Albéric a écrit:
Sur le départ de Lauffray (dont on sent l'influence sur toute l'équipe : normal, c'est lui qui a le plus de talent), il pouvait faire 3 couvertures Star Wars en plus d'une série régulière car ce n'est pas la mer à boire.

Je ne connais pas après les détails de son départ de la série et n'ai jamais lu d'interview de lui à ce sujet. D'ailleurs dans son recueil d'illustrations "Axis Mundi" il ne parle même pas du Serment de l'Ambre. Cependant les cou' Star Wars c'est le point de départ. Après ça il a travaillé sur des jeux vidéo comme Alone in the Dark, du cinéma remember Le Pacte des Loups. Et sûrement d'autres occupations qui font qu'il a préféré laisser sa place. Et puis il n'est pas des plus productif et pas super rapide, ce qui peut expliquer pourquoi il ne se sentait de travailler sur plusieurs projets en même temps.

Albéric a écrit:Moi au final, j'ai plus envie d'engueuler l'éditeur qui a cautionner ce gâchis que les auteurs qui avec tous ces changements ont peut-être fait ce qu'ils ont pu...

Des fois on rage contre les séries abandonnées, des fois on aurait aimé ne jamais voir la suite quand on voit le résultat.

Le tome 1 avait un énorme potentiel je trouve. Too bad...

PS: une anecdote sur les noms des sorciers de Tichit, cela ne m'étonne pas que Pénon soit le seul good guy parmi ses frères car prends les noms de ses 7 autres frères et écrit les dans le sens inverse.

Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Collectif, Le Serment de l'ambre

Message par Albéric le Lun 2 Nov - 18:58

Sieben a écrit:PS: une anecdote sur les noms des sorciers de Tichit, cela ne m'étonne pas que Pénon soit le seul good guy parmi ses frères car prends les noms de ses 7 autres frères et écrit les dans le sens inverse.
J'avais pas tilté !
Dans tous les cas, ça renforce le côté punk 2000AD du truc, c'est clair (Elbanim / Elbakin même combat ? ^^)

__________________________________
RES ADVENTURA

Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum