David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Fire and Stone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Fire and Stone

Message par Sieben le Jeu 20 Aoû - 15:27

Encore une série non publiée en France à l’heure actuelle alors qu’elle possède à mon humble avis un très fort potentiel commercial. Mais je ne vais trop ronchonner ce coup-ci, la série étant encore relativement récente. L’illustration que vous voyez ci-dessous est celle de la couverture de l’intégrale à paraître prochainement. Fire and Stone étant décliné en 5 séries, chacune ayant aussi son intégrale, il s’agit de l’intégrale des intégrales (+ de 480 pages avec bonus).


L'illustration en entière:


Le projet Fire and Stone, de quoi s’agit-il ? Fire and Stone est une série publiée par Dark Horse Comics ayant pour cadre les univers fictifs d’Alien, Predator et Prometheus. Chaque univers s’entrecroisant pour former une seule histoire. Chaque série est découpée en 4 issues (sauf pour Prometheus Omega qui est un one shot conclusif) formant un tout cohérent. Aucune des séries ne peut se lire individuellement, elles doivent être abordées dans l’ordre suivant :


-Fire and Stone: Prometheus (4 issues)
-Fire and Stone: Aliens (4 issues) (au choix cette série pourra ce lire en premier car elle est un prélude à Prometheus)
-Fire and Stone: Alien vs. Predator (4 issues)
-Fire and Stone: Predator (4 issues)
-Fire and Stone: Prometheus Omega

L’histoire commence plus d’un siècle après les évènements survenus sur la planète lv-223 du film Prometheus où le professeur Elisabeth Shaw et l’androïde David partent à bord de l’engin spatial des Ingénieurs à la recherche de ces mystérieux créateurs. Une nouvelle équipe de Wayland Enterprise pose le pied sur lv-223. Officiellement la mission est de faire de la reconnaissance mais ce que le capitaine Angela Foster n’a pas dit à son équipage est qu’elle soupçonne Peter Wayland de n’être pas mort sur Terre mais sur lv-223. Après avoir mené son enquête elle est déterminée à faire la lumière sur les  raisons qui ont conduit son patron à poser le pied sur cette lune désertique. Une lune qui n’est pas aussi désertique que le laisse supposer ses informations. Il semblerait qu’en l’espace d’une dizaine d’années seulement, la planète ait été terraformé, et devenue inhospitalière et dangereuse pour l’humain. Et cette substance noirâtre répandue un peu partout ne semble pas y être étrangère. Là débutent leurs ennuis…

Fire and Stone : Prometheus

Je saluerais principalement une chose dans Fire and Stone : David Palumbo qui a dessiné quasiment toutes les illustrations de couverture de la saga et qui sont d’une beauté terrible. Il a très bien su capter l’atmosphère de la saga (il y a certaines illustrations qui font écho à d’autres plus anciennes parues à une autre époque). Pour le dessin de cette mini série Juan Ferreyra propose quelque chose d’assez lisse et propre, un petit côté cartoonesque qui ferait beaucoup d’effet ailleurs mais que j’ai trouvé ici pas spécialement approprié à l’ambiance du récit. Les aliens ne font pas peur, rien ne fait vraiment peur. Il y a cependant une recherche graphique intéressante sur le fusil des Ingénieurs, une arme très cool, ainsi que sur les vaisseaux. Pour le scénario je suis plutôt déçu. Je pensais que cette série était censée apporter des réponses et faire office de chaînon manquant entre les films Prometheus et Alien le huitième passager, ce que déjà promettait Prometheus mais on sait maintenant que Ridley Scott avait décidé de partir sur autre chose. Or j’ai envie de prévenir les lecteurs sur le contenu de Fire and Stone. Jamais cette série ne fera la lumière sur le pourquoi du comment du film Alien 1. D’ailleurs, F&S Prometheus débute en l’an 2219, donc bien après Alien 1 (qui se passe en 2122). Fire and Stone a simplement pour projet de raconter un énième récit d’horreur. En cela Fire and Stone : Prometheus est un peu calquer sur le modèle du film Prometheus, une petite déception donc.

Fire and Stone : Aliens

Dans l’ordre chronologique des évènements, c’est en fait la première série. L’histoire commence en 2179 sur la planète lv-446 et raconte la fuite d’humains suite à l’attaque des Aliens. Pour ceux qui suivent et qui auront compris, la série est donc en fait une sorte de récit parallèle au film Aliens le retour. Les humains ont bâti une colonie sur lv-446 (la planète du Alien 1 donc) et se feront massacré comme on le sait. Mais pas tous ! Certains sont parvenus à s’enfuir et se poseront en catastrophe sur lv-223 (la planète de Prometheus donc). Et leurs ennuis vont commencer… Déjà je trouve que c’est foutrement mal expliqué, si on n’est pas fan de la saga il n’y a aucun moyen de faire un rapprochement entre les films et les comics, c’est juste bordélique. De plus je suis déçu par ce scénario. Il y a avait là le moyen d’expliquer le scénario d’Alien 1 : si c’était des humains partis de lv-223 avec un vaisseau d’Ingénieur vers lv-446, et avant 2122, là on avait les explications sur le premier Alien. Mais non. Alors pour l’histoire de ce F&S Aliens je n’ai pas trouvé ça génial. Encore une fois, on prétend apporter des explications alors qu’en fait les personnages se posent les mêmes questions que dans le film Prometheus sans que des réponses soient apportées. Enfin, se sont plus des précisions sur certaines suppositions dont on se doutait dans le film. A quoi sert cette substance noire ? C’est une technologie ultra perfectionnée servant pour la terraformation agissant comme un mutagène en accéléré. Ce qui explique qu’il y ait désormais de la vie sur lv-223 alors que quelques années auparavant il n’y avait que du désert. Mais sinon, point de vue survival horror c’est plat, laborieux et ça manque de crédibilité. Le dessin de Patric Reynolds est en revanche un de ceux que j’ai préféré. Un trait hachuré, encrage profond, très comics américain. Dommage que les aliens ne soient pas spécialement flippant (les cadrages, peut être pas toujours judicieux ?).


Fire and Stone: Alien vs. Predator


Les Predators font leur entrée en scène mais n’ont encore qu’un rôle mineur. Je ne vais pas rentrer dans les détails du scénario car il faut déjà à ce moment là avoir lu les précédents volumes, donc c’est un peu compliqué à expliquer la situation. Ce que je peux dire c’est que l’histoire se déroule entièrement dans l’espace, que les aliens et les Predators se mettent bien méchamment sur la gueule, c’est bien trippant. Mais pour le scénario, celui-là est à mon sens le moins bon : que de bavardages inutiles ! Pitié, les deux bad guys qui soliloquent sur des questions métaphysico-existentielles pendant qu’ils sont en train de se battre, c’est d’une chiantise ! J’ai trouvé ça prétentieux pour le coup. C’est le genre d’interrogations que je place dans un Prometheus. Mais pour un Alien vs. Predator je veux juste du fun et de la baston. Le dessin d’Ariel Olivetti ne m’a pas plu pour les mêmes raisons que F&S Prometheus : trop propre, trop éclairé, trop lisse, pas dans l’ambiance, pas approprié. Mais c’est joli sinon.

Fire and Stone : Predator

Pour le scénario Joshua Williamson a peut être écrit selon moi la meilleure des 5 séries. L’histoire débute là où les évènements de F&S Prometheus s’étaient arrêtés. Galgo le mercenaire sans foi ni loi est de retour sur lv-223. Et c’est bien contre son grès car il ramène dans la soute de son vaisseau un Predator en quête d’un gibier qui lui apportera la gloire éternel : un Ingénieur. Contre sa volonté Galgo endosse un rôle de sidekick comique et devient l’acolyte, et petit à petit l’ami du Predator. Ce duo impossible est tordant, vachement fun et complémentaire. On assistera à un duel d’anthologie : Ingénieur vs. Predator. Pour le dessin de Christopher Mooneyham, c’est spécial. Il me rappelle certains vieux comics Star Wars du début des années 90, La Guerre des Sith. Ça fait un peu mélange de vieillot et de moderne, sans plus, sans moins.

Fire and Stone : Prometheus Omega

L’ultime conclusion de cette saga qui réuni l’alliance des survivants humains, le Predator et la créature hybride pour affronter la pondeuse Alien et peut être enfin comprendre les mystères de lv-223. Pour moi cette fin pose plus de questions qu’elle n’en résous. Le scénariste ne parvient pas être très clair sur les explications de la montagne vivante. En fait la réponse semble se trouvait à l’endroit où est situé la carcasse du vaisseau Prometheus. Une forme vivante s’est développée autour et poussée jusqu’à devenir cette montagne vivante. Mais pour avoir vu le film je ne pige pas trop de quoi il s’agit là. Enfin bon, sinon j’ai bien aimé le message de fin mais j’espère quand même que ce n’est pas ça la réponse ultime aux questionnements des personnages. En gros, les Ingénieurs nous auraient créé tout simplement parce qu’ils le pouvaient. Point barre, enjoy life and be happy en somme.
Pour ce qui est du dessin réaliste d’Agustin Alessio, il a fait mouche. Je ne le connaissais pas mais maintenant je vais le suivre. Apparemment il a surtout bossé chez Marvel. Je trouve qu’il y a certaines planches où il fait montre d’une technicité vraiment impressionnante. On dirait carrément du HR. Giger.




En tout cas dans son ensemble c’est une série recommandable pour les amateurs de la saga. On n’a malheureusement jamais fait mieux en termes d’adaptation comics d’Alien et de son univers étendu.
Conclusion : pas mémorable, intéressant, on oscille entre le bof et l’excellent. Dommage, j’imagine qu’il va falloir attendre Prometheus 2 pour en savoir plus. En même temps c’était prévisible. Cela m’aurait étonné que le comics en révèle trop.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Fire and Stone

Message par Derfel le Jeu 20 Aoû - 17:51

Sieben a écrit:En tout cas dans son ensemble c’est une série recommandable pour les amateurs de la saga. On n’a malheureusement jamais fait mieux en termes d’adaptation comics d’Alien et de son univers étendu.
J'ai tout lu et ça m'a donné vachement envie d'en savoir plus. Je vais garder un oeil sur la possible traduction et publication de cette série.
Merci Sieben !

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Fire and Stone

Message par Sieben le Jeu 20 Aoû - 20:47

Derfel a écrit:
Sieben a écrit:En tout cas dans son ensemble c’est une série recommandable pour les amateurs de la saga. On n’a malheureusement jamais fait mieux en termes d’adaptation comics d’Alien et de son univers étendu.
J'ai tout lu et ça m'a donné vachement envie d'en savoir plus. Je vais garder un oeil sur la possible traduction et publication de cette série.
Merci Sieben !

De rien !   Mais toi qui est bilingue tu peux te lancer dans la VO. Même moi je n'ai presque pas de difficulté pour la lire. En tout cas dans les grandes lignes c'est très clair. Je regrette surtout pour le public français qui est de plus en plus submergé dans les librairies par les héros en superslip. Franchement est-ce qu'on a besoin dans nos librairies des 5 ou 10 dernières versions de Batman ? Un peu de nouveauté et de diversité se serait cool.
Mais je ne m'en fait pas trop. Fire and Stone n'est sorti qu'en 2014 aux USA et le grand intégrale n'est prévu que pour octobre 2015, donc on a encore le temps.

Je n'ai pas lu tout ce qui s'est fait sur le multivers Alien mais je connais grosso modo ce qui a en tout cas été publié en France et à part le Aliens - Salvation dessiné par Mike Mignola et scénarisé par Dave Gibbons, il y a pas grand chose de qualité à se mettre sous la dent.
Des daubes par contre il y en a tout une chié, des Batman vs. Aliens, des Superman vs. Aliens...

Ouais franchement ce Fire and Stone ne manque pas de défaut, ni de qualité, et c'est ce qui s'est fait de mieux sur l'univers Alien à mon sens. Donc si t'es un gros fan de la licence, c'est pour toi.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Fire and Stone

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum