David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Nakaba Suzuki, Seven Deadly Sins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Nakaba Suzuki, Seven Deadly Sins

Message par Albéric le Lun 17 Aoû - 20:32



Oyez, oyez amateurs de mangas ! Le shonen nouveau est arrivé !!! Si vous vous êtes un jour demandé ce qu’il serait advenu de la Planète Manga si cela avait été Akira Toriyama et pas Masami Kurumada qui avait réalisé la saga Saint Seiya, cette série va apporter réponses à vos questions… blink
En 1938 apparaissait Kal-el, créé par Jerry Siegel et Joe Shuster
En 1984 apparaissait Kakarotto créé par Akira Toriyama
En 2012 apparait Meliodas, créé par Nakaba Suzuki
Tous les trois se font les défenseurs d’un monde qui n’est pas le leur, quitte à combattre ceux de leur propre sang…

Après Dragon Ball qui reprenait très librement le roman de Wu Cheng'en La Pérégrination vers l'Ouest, son héritier puise lui librement dans la matière de Bretagne. J’avais précédemment écrit que dans ses premières aventures Sangoku tenait beaucoup du chevalier Perceval des légendes arthuriennes, et que la fine équipe qu’il réunissait avait de chouettes airs de Ligue des Justiciers, du coup j’avais parlé de Goku Pendragon et des artistes martiaux de la Table Ronde. Et ben, avec Seven Deadly Sins on y est carrément (ou tout du moins on va tout droit, et au pas de course s’il vous plaît…) !

Après le talentueux Yoshihiro Togashi qui avait réussi l’incroyable exploit de marier les influences divergentes de Dragon Ball et JoJo’s Bizarre Adventure, voici venir Nakaba Suzuki qui réussit peut-être encore plus incroyable de marier les influences divergentes de Dragon Ball et Saint Seiya. Mmm, ça sent bon le shonen des années 1980/1990 mais avec le dynamisme graphique des mangas plus modernes… Un rêve de geek devenu réalité, et même les blagues coquines et le cochon mascotte sont bien faits : c’est un miracle ! Alléluia
Spoiler:
D’un côté nous avons donc un adolescent surpuissant aficionado de la stonba, qui avec ses potos coolos ou badass combat dans des affrontements dantesques des adversaires de plus en plus forts, certains rejoignant la team de notre héros débonnaire mais animé d’un esprit résolument Justice Forever ! mdr
Spoiler:
D’un autre côté nous avons un ordre de chevaliers sacrés se préparant pour une guerre sainte divisé entre loyalistes qui obéissent sans se poser de question à l’Ordre Nouveau, les sceptiques qui remarquent que les choses ont beaucoup changé sans aucune explication dignes de se nom, et pas en mieux, et un groupe de rebelles regroupé autour d’un jeune fille en fuite détentrice de mystérieux pouvoirs divins… mdr

Les lecteurs savent bien sûr que les prétendus rebelles sont les véritables héros, donc que les prétendus héros sont en grande partie des traîtres patentés ou à l’insu de leur plein gré (l'intérêt étant de pouvoir distinguer les traîtres véritable des dupes qu’ils manipulent).

Et le côté Fantasy dans tout cela ? On passe les légendes arthuriennes à la moulinette multimédia japonaise, et il faudra attendre pour que le background prenne de l’épaisseur, ce qui devrait arriver avec l’alliance conclue entre les Chevalier de Liones et ceux de Camelot… Disons qu’il a 3000 ans le Clan des humains, le Clan des géants, le Clan des fées et le Clan des déesses se sont alliés pour bannir le Clan des Démons dans le Cercueil des Ténèbres Eternelles. Le Roi des Démons et ses mignons aimeraient bien revenir semer la ruine et la désolation, et ils trouveront toujours des homines crevarices pour trahir le monde en échange de plus de pouvoir (parce qu’ils espèrent devenir calife à la place du calife, ou plutôt Roi Démon à la place du Roi Démon).
J’ai un peu retrouvé l’ambiance celtique du gaiden de Saint Seiya Lost Canvas consacré à Regulus (ce n’est sans doute pas un hasard AMHA). On a quelques monstres à la Berserk, quelques complot à la Claymore, mais ici pas de Dark Fantasy, non un esprit shonen de bon aloi qui pioche joliment dans la saga Dragon Quest tout en rendant hommage à la saga Lodoss ! Alléluia !!!


Pas mal de l’intérêt du manga est de découvrir au fur et à mesure les 7 chevaliers rebelles (rappelez-vous le kif de découvrir progressivement les chevaliers de bronze, puis d’argent et enfin d’or dans Saint Seiya : mine de rien, il y a un peu de ça ^^ (mais là je parle d’un temps qui ne parlera pas aux moins de 20 ans)) : leur apparence, leur personnalité, leur passé, leur pouvoir, leur reliques magique, le crime qui leur a valu leur surnom et les relations qu’il entretiennent entre eux… Donc je vous laisse le plaisir de la découverte mais sachez qu’à qu’il s’agit d’une équipe pluriel regroupant humains, géants, fées et SPOILERS !


L'héritage Dragon Ball est plus que présent, et c'est un immense plaisir de retrouver les détournements fantasy de Goku, Bulma, Oolong, Silver, Blue, Bora, Tao Paï Paï, les soldats de Freezer ou les cyborgs du Docteur Géro et toute la compagnie... Mais là où le mangaka Nakaba Suzuki est génial (et c’est d’autant plus méritoire qu’il semble travailler sans assistants), c’est que pour redynamiser le charadesign il pioche très largement dans la boîte à outil de Naoki Urasawa (Master Keaton, Monster, 20th Century, Pluto, Billy Bat…),
et y ajoute une touche du style Yoshihiro Togashi et l’association entre humour et noirceur, vu qu’il a toujours une caractérisation très sérieuse de personnages cartoonesques (ça où les personnages qui ressemblent à des héros/vilains de séries live tokusatsu avant d’enlever leurs heaumes ^^).. L'auteur ne renie pas pour autant son époque et on retrouve la touche de délire des auteurs de One Piece, Naruto, Bleach et Fairy Tail dont on sent la parenté (le couple Natsu / Lucy, l’animal mascotte qui parle, la sœur cachée d’Erza Scarlett, l’ambiance festive et bon enfant du Boar Hat… D’ailleurs il semble que les 2 mangakas soient assez potes pour s’échanger leurs personnages).
[

Guettez bien les planches sur fonds noires : ce sont les flashbacks qui sont courts mais nous en apprenne beaucoup ! Guettez bien les yeux d’Elisabeth : le mangaka a réussi là où Hiro Mashima s’est vautré (ce n’est pas moi qui le dit, c’est lui ^^), car de petits événements en petits événements on a sacrément bien préparé le terrain à SPOILER


C’est bien écrit, l’auteur ne se contredisant pas d’un tome à l’autre (suivez mon regard), c’est bien dessiné, l’action est rythmée et les scènes de baston envoient du bois. Revenge Counter & Justice Forever !!!



Mais avant cela, l’aventure commence entre monts et vallées dans la taverne itinérante du Boar Hat…

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nakaba Suzuki, Seven Deadly Sins

Message par Sieben le Lun 17 Aoû - 21:10

Intéressant. A lire (faut que je vois si le visuel me convient). A voir (le manga a été adapté en série d'animation semble-t-il). La série vient de débuter donc c'est plutôt le bon moment pour découvrir. Avant qu'on atteigne le tome 115 et qu'on soit découragé. Merci pour le retour en tout cas.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nakaba Suzuki, Seven Deadly Sins

Message par Albéric le Lun 17 Aoû - 21:15

Sieben a écrit:Intéressant. A lire (faut que je vois si le visuel me convient). A voir (le manga a été adapté en série d'animation semble-t-il). La série vient de débuter donc c'est plutôt le bon moment pour découvrir. Avant qu'on atteigne le tome 115 et qu'on soit découragé. Merci pour le retour en tout cas.
Le 12 août, j'ai conseillé à un potonaute amateur de fantasy d'abord et de manga ensuite l'adaptation animée de cette série.
Le 16 août, il avait tout vu et tout kiffé... S'il aime Dragon Ball ce n'est pas du tout un otaku, alors c'est vraiment qu'il a dû trouver la série animée, donc la série tout court, supracool !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nakaba Suzuki, Seven Deadly Sins

Message par Sieben le Ven 28 Aoû - 18:55

Au fait, j'ai vu les 4 premiers épisodes de la série animée. C'est vraiment c'est clair. Après, j'ai trouvé que c'était quand même plus proche des nouveaux Shonen tels que Fairy Tail, que des anciens comme Dragon Ball. Cela a l'air très bien, mais à un moment j'ai eu peur de retomber dans les sempiternelles schémas de combat de shonen à la Fairy Tail avec des nouveaux adversaires qui s'enchaînent, et encore et encore. J'ai eu peur d'être lasser.

J'ai pas été emballé à partir du moment où les Chevaliers Sacrés commençaient à avoir des dégaines chelous, des armures wtf et où chacun a un pouvoir particulier.

Je vais en rester à mes "vieux" shonen. ;)
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nakaba Suzuki, Seven Deadly Sins

Message par Sieben le Ven 28 Aoû - 18:56

"C'est vraiment *bien* c'est clair", je voulais dire.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nakaba Suzuki, Seven Deadly Sins

Message par Albéric le Ven 28 Aoû - 20:39

Sieben a écrit:Au fait, j'ai vu les 4 premiers épisodes de la série animée. C'est vraiment c'est clair. Après, j'ai trouvé que c'était quand même plus proche des nouveaux Shonen tels que Fairy Tail, que des anciens comme Dragon Ball. Cela a l'air très bien, mais à un moment j'ai eu peur de retomber dans les sempiternelles schémas de combat de shonen à la Fairy Tail avec des nouveaux adversaires qui s'enchaînent, et encore et encore. J'ai eu peur d'être lasser.

J'ai pas été emballé à partir du moment où les Chevaliers Sacrés commençaient à avoir des dégaines chelous, des armures wtf et où chacun a un pouvoir particulier.

Je vais en rester à mes "vieux" shonen. ;)
J'avais pensé exactement cela. Et puis il y a Ban, la visite de l'Au-Delà et le championnat des arts martiaux de Vaizel. Arrivé à ce niveau-là impossible de lâcher l'affaire, d'autant plus qu'on pioche de plus en plus dans les bon vieux shonens (ah King et Helbram qui nous refont le coup de Hyoga et Isaac ! mdr)

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum