David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Romain Godest, La légende de Kaelig Morvan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Romain Godest, La légende de Kaelig Morvan

Message par Marv le Lun 29 Juin - 23:16


Lorsque le druide Delienn vient interrompre le deuil du seigneur Kaelig Morvan, ce dernier est loin d’imaginer que sa fille est condamnée à un sort funeste par une mystérieuse secte religieuse. En effet, une prophétie désigne Aela Morvan comme la descendante de la fée Viviane. Dans une Bretagne du XVIIème siècle, Kaelig va devoir laisser ressurgir les démons enfouis au plus profond de son être pour tenter de déjouer les plans du baron Claude de Lessac.
Aidé par trois amis déterminés à offrir leurs vies pour sauver Aela, il va découvrir les mondes imaginaires du Sidh et tenter de dérober la flèche de Steor, seule arme capable de terrasser le baron.
Mais une question demeure : Kaelig Morvan parviendra-t-il à ne pas sombrer dans cette violence sanguinaire que sa défunte épouse était parvenue à contrôler ? 
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Romain Godest, La légende de Kaelig Morvan

Message par Marv le Lun 29 Juin - 23:21


La prophétie de Vivian est un court roman de quelque 185 pages, précisément une Novella pour les puristes, il n'en demeure pas moins un récit riche en péripéties et en voyage et ce bien qu'il soit assez avare en matière d'action pure et dure.
En cette fin de XVII e siècle sous le règne de Louis XIV, les paysages d'une Bretagne "insurrectionniste" servent de décor à une histoire qui tient autant du conte mythologique que du roman Fantasy.



N'ayant pu sauver sa femme et son fils, Kaelig Morvan, seigneur du Kerandraou, doit cette fois tout mettre en oeuvre pour tenter de soustraire sa fille au destin funeste que lui réserve une secte de catholiques extrémistes.
Selon une certaine prophétie, Aela serait une descendante de Viviane, elle aurait ainsi en elle le pouvoir d'unir le destin des peuples des deux mondes, et si pour les humains adorateurs de la grande déesse elle est porteuse d'espoirs dans un monde en proie à la guerre et la désillusion, pour les créatures du Sidh elle est attendue telle une véritable force messianique.
Pour toutes ces raisons et d'autres plus obscurs encore, le baron Claude de Lessac lâchera sa meute de fanatiques sur les pas de la bande à Kaelig, constituée pour l'occasion de deux anciens amis, un barde irlandais et un vétéran des croisades et d'une guerrière sylphe.



Le livre est plaisant à lire, bien rythmé, il est ponctué par des chapitres courts, trop courts sans doute , on est vraiment à mi-chemin dans l'esprit entre le roman et le conte, si le tout a un charme certain on peut considérer qu'il s'agit là de la principale faiblesse de ce roman.
Jamais l'auteur ne réussit vraiment à nous immerger dans le truc, tout est éludé de manière trop superficielle pour que le lecteur puisse véritablement vivre les évènements de près, les personnages secondaires et tertiaires ne semblent être présents que pour remplir une fonction dans le récit l'auteur préférant s'attarder sur le développement d'une relation père/fille assez redondante et pas loin de tomber dans le pathos .
Le scénario en lui-même ne réserve pas de véritables surprises, il s'agit d'une quête par étapes consistant à mettre la main sur une arme légendaire, le déroulement de l'histoire est dès le départ illustré avec la mini-carte où figure le tracé des différentes destinations de nos héros jusqu'au combat final.
Si sur la forme, le récit aurait notamment gagné à prendre un peu plus son temps, aurait gagné à être un peu moins balisé et moins linéaire, sur le fond il y a plein de bonnes choses qui en feraient une bd du tonnerre.
Tout d'abord le héros, une sorte de héros façon Joe Abercrombie, une véritable force de la nature qui quand elle se met en mouvement rien ne semble pouvoir l'arrêter. C'est aussi un personnage sur lequel repose un vrai mystère sur un passé plutôt sombre, en témoigne certains débordements assez violents.
La deuxième grande réussite de l'auteur c'est d'avoir réussi à donner corps à cette Bretagne fantastique, ou le folklore celtique est une réalité que l'on découvre tout au long de l'aventure.


J'ai en mémoire pas mal de scènes très visuelles, notamment celle où le barde Caerwyn réveille ce qui s'apparente à un dragon des mers pour se défaire de cavaliers ennemis, ou bien cette halte très onirique dans une taverne fréquentée exclusivement par des êtres du peuple Sidh, ou bien encore la découverte du tombeau du roi Gradlon.

La prophétie de Viviane, premier tome de trilogie, peut se lire facilement comme un one shot, cependant je suis curieux de retrouver l'univers de l'auteur dans les deux prochains volumes tout en espérant un développement plus poussé de l'intrigue ainsi qu' un meilleur travail sur les personnages et leurs rapports entre eux.



Dernière édition par Marv le Mar 30 Juin - 13:06, édité 4 fois
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Romain Godest, La légende de Kaelig Morvan

Message par Marv le Lun 29 Juin - 23:36

Le Sang de la pierre philosophale
Tome II



Kaelig Morvan croyait pouvoir vivre en paix avec Aela dans leur manoir, mais la jeune fille grandit et le pouvoir de la fée Viviane s’éveille peu à peu. Rattrapé par son héritage templier et son lien avec le fondateur de l’alchimie, le seigneur de Kerandraou va devoir rejoindre les adeptes de la croix d’émeraude pour se lancer dans la quête ancestrale de la pierre philosophale.
Cependant, une ombre plane sur la famille de Kaelig, une menace qui prend sa source dans les profondeurs de la sombre forêt d’Huelgoat. Les pouvoirs d’Aela attisent les convoitises des plus puissants êtres du Sidh et la descendante de Viviane comprend qu’elle devra bientôt faire ses propres choix.
Sur les traces des aventuriers alchimistes, père et fille découvriront la véritable nature de leur descendance et le pouvoir de leur sang. 
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum