David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Kyung-II Yang & Kyoichi Nanatsuki, Area D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Kyung-II Yang & Kyoichi Nanatsuki, Area D

Message par Albéric le Sam 20 Juin - 18:23


Si vous aimez les comics, ce manga est fait pour vous !



Au scénario de ce manga le japonais Kyouchi Nanatsuki, déjà connu pour The Arms Peddler, qui poursuit sur sa lancée en piochant dans tous les genres et tous les médias pour nourrir ses œuvres, même si comme pour Hirohiko Araki l’influence de la culture horrifique se fait bien sentir (genre le savant flippant originaire de l’Université de Miskatonik ^^).
Au dessin de ce manga le coréen Yang Kyung-il, déjà connu pour Le Nouvel Ongyo Onshi, qui poursuit sur sa lancée avec des dessins de belle qualité, en japonisant son coup de crayon et en se rapprochant du style d’un Takeshi Obata
Le duo nous offre dans la joie et la bonne humeur un manga référencé, très référence même, puisque le texte de présentation constitue déjà un détournement du manga culte Hokuto no Ken… ^^

Après l’explosion de l’étoile Antarès de la constellation du Scorpion, qui a illuminé la Terre pendant 12 jours et 12 nuits, une partie de la population mondiale, les altered, a muté pour se voir doté de pouvoirs divers et variés (qui empruntent aux mutants de Marvel qu’aux manieurs de stands de JoJo's Bizarre Adventure). Certains cèdent à leurs bas instincts et deviennent criminels voire super-vilains, d’autres cultivent leurs nobles idéaux et deviennent bons samaritains voire super-héros, tandis que la majorité se contente d’essayer de vivre puis de survivre dans un monde soudain devenu de plus en plus hostile…
Le coup des rayons cosmiques, c’est un classique de comics, mais ici on est clairement dans une ambiance post 11 septembre 2001 (qui avait déjà été mise en scène avant même le 11 septembre 2001 par Chris Claremont et Joe Michael Straczynski, qui avait bien analysé dans les années 1980 et 1990 la radicalisation effectuée par la mise en pratique de la détestable idéologie néo-cons). La peur et l’ignorance faisant leur travail habituel, partisans de la cohabitation et partisans de la ségrégation s’affrontent jusqu’aux 20000 victimes de l’incident de Renge (équivalent dans le manga du 11 septembre 2001 IRL), qui va conduire tous les gouvernements du monde à collaborer pour déporter les altered dans un nouveau Guantanamo qui ressemble furieusement à un camp de prisonniers de la Deuxième Guerre Mondiale (détenus en autogestion totale, mais soumis aux brimades quotidiennes de leur geôlier et aux expériences des docteurs Mabuse en mal de sensations fortes).
A partir de là, on tombe dans un gros revival histoire de prison et ses thématiques survivalistes : est-ce que c’est le « chacun pour soi » qui va l’emporter ou « l’union fait la force » ? On emprunte joliment aux classique du genre à commencer par la série B culte de John Carpenter New York 1997 !
La prison est une véritable ville où chaque quartier est dirigé par une faction : les Bad Boys de Kidô dirigent le quartier Est, les Balèzes de Goz (sosie d’Henry McCoy des X-Men) dirigent le quartier Sud, les BG d’Asura (sosie d’Emma Frost des X-Men) dirigent le quartier Ouest tandis que plane la menace du Conseil des Surhommes (qui fait penser à la Confrérie des Mauvais Mutants de Magnéto ^^)…

Dans ce panier de crabe, on va suivre la constitution d’un groupe qui va devoir lutter pour sa survie. Si on peut craindre de prime abord les stéréotypes de mangas (le badass au grand cœur, le roublard, le trouillard, l’aguicheuse, l’autiste…), les personnages ont chacun leur histoire et leur personnalité qui va se dévoiler de tome en tome…

PS: je vois que le site dédié à la Fantasy Elbakin.net classe de manga de science-fiction en fantasy… C’est n’importe quoi ! Cela me navre au plus haut point qu’un site de référence ne soit pas au clair avec la définition de référence, mais pour en avoir discuté avec eux l’explication c’est que les super-héros et les super-pouvoirs ça n’existe pas donc c’est forcément fantasy…

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum