David Gemmel
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Karim Berrouka, Fées, weed et guillotines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Karim Berrouka, Fées, weed et guillotines

Message par Marv le Sam 23 Mai - 8:51


Couverture : Diego TRIPODI


La dernière fois que Jaspucine a mis un pied dans le monde des hommes, elle en a littéralement perdu la tête : la Révolution française n’a pas été une période très profitable pour les créatures féeriques.
Sauf pour Zhellébore, l’enfoirée qui l’a envoyée à l’échafaud.
La vengeance étant un plat qui se mange froid, Jaspucine est bien décidée à retrouver la traîtresse. Même si pour cela elle doit s’attacher les services d’un détective.
Mais à force de remuer ciel et terre, c’est sur une conspiration bien plus grande que la fée et l’enquêteur vont tomber.

Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Karim Berrouka, Fées, weed et guillotines

Message par Marv le Mar 26 Mai - 23:39


Je ne crois pas pouvoir mieux comparer le roman de Karim Berrouka à un film de álex de la Iglesia, tant ce qui caractérise ce récit c'est son caractère complètement déjanté et assumé par l'auteur.
Si le roman commence comme un simple polar avec un détective privé acceptant une banale affaire d'une nana au look excessivement rétro, au langage relativement fleuri toutefois, très rapidement les enjeux de l'enquête ne vont pas se limiter à retrouver la trace d'une femme ayant manifestement la capacité de traverser les siècles sans prendre une ride. Toujours est-il que notre héroïne Jaspucine (celle qui rit quand on l'a ...guillotine, les lecteurs comprendront) lui en veut à mort et semble prête à tout pour la retrouver, quitte à se délester d'une bonne grosse poignée de diamants qu'elle semble disposer à foison...

Vraiment le livre est à prendre au second degré, voire troisième même; avec ses personnages plutôt bien campés aux répliques toujours mordantes ou tordantes.
L'histoire en elle-même est assurément du grand n'importe quoi avec cette histoire de complot, un trio de fées renégates projetant de renverser la reine des fées, aidé en cela par une horde de diablotins (nommés nuitons dans le roman) accros à la marijuana. Personnellement au bout d'un moment je ne comprenais plus grand-chose de l'intrigue mais je me délectais toujours autant des savoureux dialogues toujours bien pensés et de cette montée graduelle dans le grand n'importe quoi.
Le livre est peut-être un poil trop long, il y a un gros passage à vide au milieu du roman avec une intrigue générale qui perd de son charme alors qu'on découvre petit à petit les tenants et aboutissants de l'intrigue, les personnages semblent d'ailleurs s'essouffler dans le registre ou l'auteur les tiens en laisse.


Le final, avec cette opération commando mené par Jaspucine et ses acolytes completement barrés, contre les fées renégates, offre des scènes hallucinantes (au sens propre comme au figuré), Karim Berrouka lâche les chiens fous dans la mêlée et il en ressort un joyeux bordel et une bonne grosse déconnade.

Fées, weed et guillotines est un ovni comme peut l'être l'essentiel de la filmo d'Alex de la Iglésia (Le Jour de la bête, Les Sorcières de Zugarramurdi ...), ce n'est certainement pas le roman Fantasy de l'année 2014 ( hein Elbakin), çà n'en est pas moins une lecture rafraichissante qui sort des sentiers battus.

Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum