David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Nicolas Jarry, Nains

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Nicolas Jarry, Nains

Message par Sieben le Jeu 21 Mai - 11:35



Redwin, fils d'Ulrog, a grandi auprès d'un père aimant et attentif à son apprentissage de la forge. Mais, autrefois admiré de tous, Ulrog ne veut plus créer d'armes runiques. À compter de ce jour, Ulrog le forgeron est devenu Ulrog le Lâche.
Humilié, fou de rage, Redwin est prêt à tout pour s'éloigner de son père et devenir un seigneur des runes : le maître forgeron et maître combattant de l'ordre de la Forge.
Contre la volonté de son père, il se rend à la forteresse-état retrouver son oncle, un Vénérable de l'Ordre qui accepte de lui enseigner le combat et la forge d'armes.
Pourtant ses victoires ne lui apportent aucune paix, aucun répit, bien au contraire, sa haine envers son père grandit de jour en jour.
Dévoré par sa propre colère, Redwin deviendra seigneur des runes. Loin d'être un aboutissement, ça sera le début d'un long calvaire...



Je ne sais pas grand chose de cette série à venir mais je soupçonne une collection basée sur le modèle d'Elfes avec cette fois des histoires centrées sur les nains. La couverture est superbe mais les premières planches visualisées m'ont rappelées le dessin sur Mjöllnir que j'avais trouvé correct mais sans plus.

A voir donc. Sortie en juin.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Albéric le Jeu 21 Mai - 19:03

Je serai ravi de retrouver Gioux que j'ai bien aimé sur le tome 1 de Maîtres Inquisiteurs, mais je vais aussi retrouver Jarry qui ne m'a jamais vraiment emballé. C'est quand même un peu les mêmes noms qui reviennent chez Soleil...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Sieben le Jeu 21 Mai - 19:14

Albéric a écrit:
Je serai ravi de retrouver Gioux que j'ai bien aimé sur le tome 1 de Maîtres Inquisiteurs, mais je vais aussi retrouver Jarry qui ne m'a jamais vraiment emballé. C'est quand même un peu les mêmes noms qui reviennent chez Soleil...

La seule série que j'ai lu, il me semble, de Nicolas Jarry est Blackwood: un diptyque à la Van Helsing pour résumé, et qui m'avait laissé totalement indifférent.

Soleil prod... Peru, Istin, Arleston, Jarry, Corbeyran, Mangin, Morvan... à peu près toujours les mêmes en effet. Comme si il y avait une "team" fantasy chez Soleil. Faudrait penser à apporter un peu de sang neuf. Mais que veux-tu, certains ont leur rond de serviette. Ils peuvent écrire une bouse sur deux ça n'a pas d'importance.

Mais ce Nains, rien que pour la superbe couv', je vais le lire.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Albéric le Jeu 4 Juin - 21:22



Je viens de le lire et c'était très bien !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Sieben le Ven 5 Juin - 16:23

Ah purée... Je m'en doutais que c'était trop bien pour être vrai. ça se passe dans le même monde qu'Elfes si j'ai bien compris. C'est une série spin-of.

Le schéma est un peu différent car cette fois on a 1 seul scénariste pour 5 dessinateurs, un par album. Putain... mais pourquoi bon dieu d'enfoir^^$ de Soleil Prod vous ne pouvez pas faire une série avec une même équipe ?!!!

Exemple: Elric de Glénat. Plusieurs artistes collaborant ensemble du tome 1 au dernier tome pour offrir un résultat graphique harmonieux et cohérent entre les albums. Les changements de dessinateurs entre les albums j'ai horreur de ça, ça me rappelle les productions à la chaîne de comics à la con. On s'américanise les gars.

Pour Nains, je vais quand même me le tenter ce tome 1. En espérant que la suite soit du même calibre...
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Albéric le Sam 6 Juin - 14:06

Ce tome 1 raconte une très belle histoire que n’aurait pas reniée feu David Gemmell le maître de l’heroic fantasy (ou Paul Kearney, Joe Abercrombie, Javier Negrete, Michael J. Sullivan ou même Akira Toriyama le papa de Dragon Ball) : celle d’un père prêt à tous les sacrifices pour son fils, et celle d’un fils qui par ambition s’est perdu avant de se retrouver pour suivre la voie que son père lui avait toujours montré, malheureusement trop tard… (Mais il n’est jamais trop tard pour bien faire !)
Après Le Petit roi, où un homme abandonnait son art pour exercer le pouvoir, Nicolas Jarry traite ici d’individus qui abandonnent le pouvoir pour exercer l’art. Et ce qui est plaisant, c’est qu’on ent le vieux routard qui a roulé sa bosse avec Warhammer ! ^^

Ulrog est le plus grand forgeron nain de sa génération, et de très loin. Mais forts de ses convictions pacifistes il refuse de forger quelques armes que ce soit. Redwin, traité de lâche et de fils de lâche est la risée des siens, à commencer du puisant et arrogant Rom qui l’humilie à la moindre occasion. Redwine ne comprend pas le manque d’ambition d’un père qui se contente d’une vie simple et heureuse au lieu de courir après la fortune et la gloire…
Il fait le serment de devenir Seigneur des Runes, pour laver l’affronte qu’il pense avoir subit. C’est donc à la première occasion qu’il suit son oncle Jarsen qui lui apprend l’art de la forge et l’art du combat, espérant ainsi exploiter son talent et réaliser un retour sur investissant. Et c’est dans les arènes de la cité des sang-mêlé qu’il va apprendre la haine et la violence…
Bien que grièvement blessé, il participa au tournoi désignant le nouveau Seigneur des Runes. Et c’est grâce à la présence de son vieux père venu le supporter malgré son aversion pour la violence qui va lui apporter la force d’accomplir ses ambitions : se venger de Rom et devenir champion de justice… Mais une fois ceci accomplit, le vide de son cœur n’est pas comblé pour autant, il se perd en femmes, boissons et drogues avant de se donner un nouvel objectif : devenir Seigneur de Guerre. C’est à ce moment qu’il se rend compte que seule la violence peut lui faire oublier l’horreur de la violence, de sa propre violence en fait…
La guerre avec les mages noirs lui offre une occasion d’en finir en beauté : les rois nains en fort mauvaise posture ont décidé d’un duel judiciaire pour sauver la face, envoyant ainsi de pauvres bougres au casse-pipe au lieu d’assumer leurs erreurs…
Spoiler:
Redwin apprend, de la bouche de son amie d’enfance qui l’a toujours défendu malgré le peu d’affection qu’il lui a témoigné, que son père est mort en reniant son serment (il a préféré la vie de son fil à la force de ses convictions) : pour son dernier combat, il lui a offert les plus puissantes armes et armures forgées de mémoire de nains… Et ce sont elles qui lui octroie la vie sauve d’abord, la victoire ensuite, contre un demi-dieu que tous croyaient immortel !
Le roi lui demande de devenir son Seigneur de Guerre, et il pourrait facilement prendre le pouvoir pour lui-même avec l’aval du peuple… Mais Redwin décide d’expier ses fautes en abandonnant définitivement la voie de la violence en retournant au pays en compagnie de son amie d’enfance…
Et la dernière page nous montre un père de famille comblé qui pourrait enseigner à son fils le code Druss :
« Ne viole jamais une femme, ne fais pas de mal aux enfants.
Ne mens pas, ne triche pas, ne vole pas. Laisse cela aux gens médiocres.
Protège les faibles contre les forces du mal.
Et ne laisse jamais l'idée de profit te guider sur la voie du mal. »


Les dessins de Pierre-Denis Goux sont très réussis, bien servis par les couleurs de Digikore Studios, réussissant l’alliance parfaite de la bande dessinée et du comics, dans un mélange des genres si cher aux éditions Soleil ! Ils sont même plus aboutis que ceux de sa participation au cycle des Maîtres inquisiteurs car on sent clairement qu’on lui a accordé plus de temps pour peaufiner son travail.


Bref, du bien bel ouvrage pour les amateurs de fantasy et un beau lancement pour la série ! (notons aussi la présence d’un cahier graphique de 6 pages nous dévoilant les esquisses du projets Nains)


Dernière édition par Albéric le Dim 27 Sep - 17:12, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Marv le Lun 8 Juin - 16:28

Merci Albéric pour cette critique qui m'aura pour le coup levée toute mes réticences.
Cette BD qui se lit comme un one shot est juste géniale.
A l'instar de Ronan Lebreton, Nicolas Jarry est vraiment un maitre scénariste de BD, cela se ressent par une plume subtile et poétique, je n'en attendais pas autant sur une série aussi grand public.
Quelque soit le niveau des tomes suivants, ce premier volume des nains est une grande réussite et se suffit à lui même.
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Sieben le Dim 14 Juin - 15:02

Marv a écrit:A l'instar de Ronan Lebreton, Nicolas Jarry est vraiment un maitre scénariste de BD, cela se ressent par une plume subtile et poétique, je n'en attendais pas autant sur une série aussi grand public.

Toi t'as pas lu Blackwood ^^ J'irai pas jusqu'à dire que Nicolas Jarry est un maître scénariste, il a écrit pas mal de séries passe-partout, divertissantes mais sans plus. A part Le Trône d'Argile vrai bon scénar, le reste oscille entre le juste pas mal et le carrément mauvais. Mais je souhaite à Nains pleins de réussite, faut que je me le lises d'ailleurs.

Albéric, il me semble avoir lu très récemment une interview de Jarry racontant que Warhammer faisait parti de ses inspirations, c'est un vrai mordu de Nains. On peut même dire qu'il en a fait sa spécialité, un peu à l'image de Jean-Luc Istin sur les arthuries.
Ce n'est pas la première fois qu'il écrit sur les nains (autant avec humour que du drame):



avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Albéric le Dim 14 Juin - 15:38

Ouais Jarry c'est un ancien de Warhammer, un fan de fantasy, un vrai !

Je sais que tu es le plus BD d'entre nous, donc tu as l’œil et les références, mais je te trouve sévère avec l'auteur. Perso je l'ai découvert avec des titres mollassons, mais quand tu as une vue d'ensemble sur sa bibliographie c'est plutôt pas mal. C'est un bon artisan de la bd, espérons qu'avec Nains il va nous offrir une oeuvre aboutie.


Dernière édition par Albéric le Sam 26 Sep - 22:14, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Sieben le Dim 14 Juin - 17:56

Après je ne suis pas expert de Jarry, il a dû sortir pas loin d'une trentaine de séries, donc forcément il y a du bon et du moins bon. Le Trône d'Argile est une référence dans le genre. Je n'ai pas aimé son Blackwood ni Les Brumes d'Asceltis. En revanche le tome 2 de la série Elfes où on le retrouve au scénario, était très bien (alors que je n'aime pas spécialement le cycle).

Mais les Nains c'est son dada, donc on sait qu'il va forcément être bon, ayant exploré le sujet de long en large. Je précise que je n'ai lu aucune de ses séries portant sur les nains (juste parce que j'en ai jamais eu l'occasion). Je me demande s'il a lu la trilogie Nains et ses suites de Markus Heintz.

Mais je pense pas être trop dur, j'ai un avis par rapport à 2 séries moyennes plus un bon album one shot. Donc ça mérite que je lui laisse d'autres chances.
C'était surtout par rapport à l'avis de Marv comme quoi c'est un très grand scénariste et avec lequel je ne suis pas d'accord, chacun son point de vu. Je pense qu'il lui manque une autre série phare le faisant rentrer dans la cour des classiques, et moins de séries moyen-faible.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Albéric le Dim 14 Juin - 18:09

Je pensais comme toi auparavant, et puis j'ai évolué : ses passages sur "Elfes" sont inaboutis mais plein de bonne volonté, son passage sur "Oracle" était vraiment pas mal du tout, son "Nain" est super bien, son "Trône d'Argile" est au minimum bien, j'ai plein de bons échos sur plusieurs de ses séries et il a laissé de bon souvenirs chez Mnémos avec son Loup de Deb... C'est un bon CV globalement, mais le problème avec les auteurs prolifiques, c'est que tu as vite fait de tomber sur le bas du panier et de te faire une mauvaise opinion !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Marv le Dim 14 Juin - 19:00

Le crépuscule des dieux est Top que ce soit en BD ou en roman
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Albéric le Sam 26 Sep - 22:16



Nains, tome 2 : Ordo du Talion
Ordo est maudit... Né le sixième jour de la sixième lune, il est le sixième enfant d'une fratrie de l'ordre du Talion. Le jour de ses six ans, son père l'abandonne aux instructeurs de la Loge noire, une branche secrète de l'ordre qui forme des assassins destinés à éliminer tous ceux qui s'opposent au dessein du Talion. Trente ans plus tard, Ordo est devenu un maître de l'ombre. Le moment est venu pour lui de se venger de tous ceux qui l'ont trahi et qui l'ont fait tant souffrir. Pour cela, il doit pénétrer au cœur de la forteresse imprenable de Draz, afin d'y dérober le plus secret et le plus grand des trésors de l'ordre...


Ce tome 2 est dédié à l’Ordre du Talion, constitué de commerçants et de négociants. On nous raconte l’histoire d’Ordo, 6e fils né le 6e jour de la 6e lune (un clin d’œil à un cliché fantasy dont on aurait pu se passer), confié à la Loge Noire de l’ordre pour devenir assassin / espion / voleur… 30 plus tard, celui-ci a la haine au cœur et souhaite se venger de tous ceux qui lui ont volé sa vie, sauf qu’il veut pas détruire sa famille mais le système qui a fait de lui ce qu’il est devenu ! Le voici parti pour la casse du siècle, voire du millénaire, pour anéantir la puissance de la Loge Noire, de l’Ordre du Talion et tous les homines crevarices de la civilisation naine !!! Et pour ceux qui ont suivi la carrière de Nicolas Jarry, ce n’est pas un mystère qu’il est totalement antisystème (comme moi : marre de la fatalité de la pourriture !)…
L’histoire se veut sombre et adulte, donc n’est pas avare de scène de cul ou de violence. Mais à l’image de celle de Redwin de la Forge, on nous offre ici une belle histoire de rédemption pour un individu qui se perd avant de se retrouver, et qui ici doit collaborer avec la voleuse Héba et le chevaucheur de dragon Panham pour accomplir l’impossible. Mais c’est un peu facile d’avoir bifurqué du monde des princes marchands à celui des assassins : le genre Fantasy est rempli de Crying Freeman divers et variés, à commencer par le Drizzt Do'Urden de R.A. Salvatore dont on retrouvait déjà un émule dans la collection Elfes en la personne de Gawin… (Sans parler de la relation Ordo / Héba qui fait écho, entres autres, à la relation Locke / Sabetha dans le cycle fantasy bankable Les Salauds Gentilshommes)


Les dessins de Stéphane Créty, qui travaille sur les designs de Pierre-Denis Goux en collaboration avec Digikore Studios pour leurs couleurs, sont globalement très plaisants mais un peu fluctuants. Il y a le personnage d’Héba assez polymorphe dans les traits de son visage ou de son corps, avec le personnage Panham on passe presque du réalisme au cartoon, et sur les dernières planches, impossible de dire si on se cale dans le cahier des charges des comics ou si la bande dessinée a été finie à l’arrache : peu de personnages, peu de décors, peu détails et plein de gros plans moins bien faits , moins bien encrés et moins bien colorisés… C’est frustrant, car tous les ingrédients étaient là pour des graphismes réussis mais ces inégalités de ton voire de qualité font qu’on peut terminer la BD sur une mauvaise impression !


Au final je suis vraiment partagé (ne soyez pas surpris si ma note alterne fréquemment entre 3 et 4 étoiles) : du classique mais du solide, j’ai passé un bon moment fantasy mais j’ai l’impression qu’il manque un quelque chose pour obtenir une bande dessinée fantasy top qualité. Néanmoins c’est avec plaisir que ce suivrai les nouvelles aventures d’Ordo si elles ont lieu un jour…

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Sieben le Lun 28 Sep - 16:38

Albéric a écrit:Les dessins de Stéphane Créty, qui travaille sur les designs de Pierre-Denis Goux en collaboration avec Digikore Studios pour leurs couleurs, sont globalement très plaisants mais un peu fluctuants.

Décidément je pige que dalle à ce que fait ce studio. Déjà, gros ras-de-bol que Soleil sous-traite cette partie en la confiant à un studio. Pour moi le traitement couleur à autant d'importance que le scénario et le dessin. Ensuite, un coup ils font du bon boulot, un coup c'est raté et ça ce voit que c'est réalisé à l'informatique. Je ne comprends pas. Le fait d'être plusieurs artistes à travailler la couleur devrait leur permettre de procéder à une couleur directe. Mais non, on préfère l'informatique parce que c'est moins cher...

Et pourtant, sur le tome 1 c'était déjà Digikore Studios non ? Comment expliquer cette différence ?!

Albéric a écrit:impossible de dire si on se cale dans le cahier des charges des comics ou si la bande dessinée a été finie à l’arrache : peu de personnages, peu de décors, peu détails et plein de gros plans moins bien faits , moins bien encrés et moins bien colorisés…

C'est vrai que Stéphane Créty a un dessin penchant vers le comics américain. Mais ça on le savait. Il travaille tellement aussi (là où certains mettent des années pour sortir un album, lui en sort plusieurs par an !)... Dommage, des 5 artistes proposés, je pensais que ce serait lui qui assurerait le mieux.

Aaaaargh ! Faut vraiment que je mette la main sur ces Nains.
En tout cas, merci pour le compte-rendu.

Albéric a écrit:Mais à l’image de celle de Redwin de la Forge, on nous offre ici une belle histoire de rédemption pour un individu qui se perd avant de se retrouver, et qui ici doit collaborer avec la voleuse Héba et le chevaucheur de dragon Panham pour accomplir l’impossible.

Du coup, c'est pas un peu redondant ? Nains, simple copie d'Elfes ? Ou bien ce tome 2 est le premier faux-pas de Jarry ? Et espérons-le, le seul.

Rappelons ce qui nous attends par la suite:



Et sinon, une information complémentaire d'utilité:

- Pierre-Denis Goux a dessiné les couvertures des 3 premiers tomes
- Jean-Paul Bordier et Nicolas Demarre ont respectivement dessiné la leur
- Pour les couleurs, il semblerait que l'auteur soit Diogo Saito même s'il y a un doute comme quoi Olivier Heban en a dessiné quelques unes.
- Les décors des illustrations des tomes 1 et 5 sont directement réalisés alors que pour les tomes 2,3 et 4 ils sont tirés des pages de l'album.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Albéric le Lun 28 Sep - 19:36

Sieben a écrit:Du coup, c'est pas un peu redondant ? Nains, simple copie d'Elfes ? Ou bien ce tome 2 est le premier faux-pas de Jarry ? Et espérons-le, le seul.
C'est comme le tome 1 une belle histoire, mais des histoires d'assassins rebelles ce n'est pas nouveau vu le nombre de fois qu'on nous a fait le coup depuis 25 ans... Du coup cela désamorce le côté plaisant du truc.
Non, le truc qui tire l'ensemble vers le bas c'est qu'on commence graphiquement comme de la BD et qu'on finit graphiquement comme du comics, et au final les moments censément les plus épiques du récits sont de loin les moins bien dessinés (tu sais des gros plans sans aucun décors et peu d'efforts de mise en scène dans le découpage)

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Sieben le Mar 29 Sep - 21:16

Je l'ai un peu feuilleté en librairie et effectivement vers la page 36/37 on perçoit que le style graphique baisse d'un niveau mais j'ai eu l'impression que ça restait correct. Je m'attendais à voir pire. Mais à priori ce tome 2 est moins séduisant que celui de Goux. Dommage, c'est ce que je craignais.

On verra les trois tomes suivants, je ne connais pas du tout le style des prochains dessinateurs.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Albéric le Mer 24 Fév - 19:58


Nains tome 3 : Aral du Temple
Un cube en or recouvert d’écritures ésotériques a été exhumé des entrailles d’une forteresse-état du sud. L’artefact, datant d’une époque reculée et terrible, intéresse au plus haut point les maîtres de l’Ordre du Temple qui rassemblent aussitôt un groupe pour aller enquêter sur place. Bien malgré lui, Aral, un jeune ingénieur tout juste diplômé, fait parti de l’expédition. Arrivés sur place, le mal est déjà en train de s’éveiller, révélant la face la plus obscure du peuple nain.


Qu’obtient-on quand on mélange les univers de J.R.R. Tolkien et de Michael Moorcock ? Le monde de Warhammer, ou les personnages de David Gemmell, ou les deux… ce qui est le cas ici ! ^^
Tout commence avec un mystérieux gardien de phare qui décide de coucher sur papier ses mémoires… Puis nous remontons le temps sept siècles en arrière pour suivre les aventures d’Aral, un étudiant orphelin embarqué dans une expédition archéologique destinée à percer les secrets d’un artefact maudit dépositaire d’un savoir interdit (oui je vous vois H.P. Lovecraft et Clive Barker ! ^^)


Dans la version médiéval-fantastique de la ville de The Crazies / La Nuit des fous vivants de George Romero, notre fine équipe s’enfonce envers et malgré tout dans les entrailles de la terre pour dérober son trésor à un dragon gardien de fort mauvaise humeur… On pardonnera les emprunts à La Geste des chevaliers dragons d’ANGE et au Hobbit de Peter Jackson tant ce pot-pourri est très cool, car au final on reprend la philosophie humaniste du Chaland d’or de Michael Moorcock, reprise par toute la bibliographie de feu David Gemmell : nous passons nos existences à chercher ailleurs ce qui est en chacun de nous !
Car Aral l’idéaliste devenu héros malgré lui et qui s’est vu en messie du peuple nain est finalement passé à côté des choses essentiels de la vie en poursuivant des chimères qui ont doublement causé sa perte (pleurs)… C'est l'histoire universelle du kama, de l'artha, du dharma et du karma (re-pleurs)…

Nicolas Jarry toujours aux manettes de la série continue de puiser avec bonheur dans l’univers Warhammer mais aussi de se régaler de dialogues recourant à un phrasé argotique fort joliment travaillé, et avec 56 pages le one-shot parvient à se développer en dépassant le cadre désormais étriqué du standard franco-belge !
Mais encore une fois un récit intéressant et plaisant qui fait passer un très bon moment, mais Paolo Deplano aux dessins et Elodie Jacquemoire aux couleurs ne dépassent pas le plafond de verre de la moyenne supérieure des productions de dernière génération, du coup les graphismes restent en deçà des ambitions affichées par le scénariste… (Quand je vois les top dessinateurs au service de scénarios écrits par-dessus la jambe par des auteurs surcotés qui finissent en mélasse d’incohérences, j’ai grave envie de rouspéter contre les politiques éditoriales !)


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Sieben le Lun 25 Avr - 11:11

Ah au fait, j'ai enfin lu les trois premiers tomes de la série Nains. Je souscris à tout ce que tu as écrit Albéric, j'ai beaucoup aimé. Une des meilleurs séries Fantasy du moment, Jarry fait du Gemmell et ça c'est super kiffant. Tome 1 super émouvant, un tome 2 en-dessous graphiquement mais divertissant, et un tome 3 ésotérique qui reprend Lovecraft et Tolkien (MDR la partie de cache-cache qui rappelle celle entre Smaug et les nains dans les forges de la montagne Solitaire). Vivement le T4 !

Ah ! Et Nicolas Jarry a confirmé que la saison 2 était en cours d'écriture. J'espère que ce ne sera pas comme la saison 2 d'Elfes où on ne comprend pas tout ce qui se passe si on n'a pas lu la saison 1. Les explications des auteurs comme quoi on peut piocher dans ce qui nous fait envie parce que se sont des one shot, deviennent complètement bidon avec une saison 2 qui fait connexion avec la 1.

Mais comme j'aime bien Nains et ce qu'a fait Jarry dessus, je gage que ce sera mieux qu'Elfes.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Albéric le Lun 25 Avr - 18:41

Sieben a écrit:Ah ! Et Nicolas Jarry a confirmé que la saison 2 était en cours d'écriture. J'espère que ce ne sera pas comme la saison 2 d'Elfes où on ne comprend pas tout ce qui se passe si on n'a pas lu la saison 1.
ça dépend des elfes en fait :
- connection totale entre les saisons pour l'elfe blanc et l'elfe noire
- connection partielle entres les saisons pour l'elfe bleu et l'elfe sylvain (personnages fils rouge pour les bleus, succession de générations pour les sylvains)
- déconnection entre les saisons pour les semi-elfes

sinon Lovecraft + Tolkien = Moorcock ? ^^

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Sieben le Lun 25 Avr - 20:21

Albéric a écrit:sinon Lovecraft + Tolkien = Moorcock ? ^^

Non, juste Lovecraft + Tolkien. ^^ N'en demandons pas trop à Jarry. Ce n'est pas un révolutionnaire comme Negrete. Il vient avec ses références et son propre répertoire et c'est très bien comme ça. S'il pouvait juste éviter certains clichés (comme Ordo, 6ème fils d'un 6ème fils, né le 6ème jour de la 6ème lune, enlevé le 6 du mois, le 6 de...).

Pour Elfes, je dis ça après être passé du T4 directement au T12 qui m'attirait beaucoup. T12 écrit par Jarry d'ailleurs (il est carrément meilleur sur Nains). J'ai compris l'histoire générale mais il y a des crossover avec les précédents albums qui font que si tu n'as pas lu la saison 1 tu bites rien à la petite histoire. Du coup c'est dommage parce que comme je le disais, le truc comme quoi on peut piocher dans ce qui nous intéresse ne tient plus la route.

Pour la saison 2 de Nains, Jarry a confié qu'ils pourraient se lire eux aussi séparément. La saison 1 n'est même pas encore achevée qu'on prévoit déjà la saison 2, preuve que Nains a bien marché commercialement. Ravi, c'est mérité.

A préciser que le tome 3 a eu droit à une version de luxe en noir et blanc à l'occasion du festival d'Angou limitée à 500 exemplaires. Très jolie.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Albéric le Lun 25 Avr - 20:30

Pour Elfes, je dis ça après être passé du T4 directement au T12 qui m'attirait beaucoup.
c'est que le 12 fait un peu référence au tome 2 et pas au tome 7, et que la guerre zombie fait rage dans les tomes 6, 9 et 11 (avec Redwin d'ailleurs ^^)...
l'univers s'étoffe vers le "vachement bien", donc c'est bien aussi !

ravi que la série Nains marche bien, elle le mérite !
(malgré les blasés qui parlent d'une énième série sans originalité qui ne révolutionne pas le genre : ça serait bien qu'ils révolutionnent leur connerie, ça serait original pour le coup ^^)

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Albéric le Dim 29 Mai - 19:16


Résumé tome 4 : Oösram des Errants
Oösram était le plus grand général de la forteresse de Goll-Garsëm, mais il a trahi son ordre et son roi. Depuis il n’est plus rien. Sa barbe a été coupée, ses biens confisqués, sa gloire oubliée. Lui et sa famille sont désormais des Errants, travaillant la terre, soumis aux caprices des puissants.
Avec le temps, Oösram pense avoir fait le deuil de son ancienne vie, mais peut-on renier ce que l’on a toujours été ?



Dans ce tome 4, le général Oösram du Bouclier avait tout gagné, mais victime de la triple malédiction de l'avidité, de l'ambition et de l'obstination, en voulant gagner encore plus il a déchu et a tout perdu… Sauf sa vie et celles des membres de sa famille qui l'accompagnent dans son exil.
Oösram tourne le dos à la politique et à la guerre, et refait sa vie parmi les prolétaires de l'Ordre des Errants et sa vision du monde change radicalement en étant l'observateur des exactions quotidiennes de la ploutocratie naine, à laquelle il a appartenu et qu'il a soutenu, qui exploite et opprime son propre peuple. Quand les membres de sa propre famille en deviennent les victimes, il devient Oösram des Errants qui ressort sa hache pour déclarer la guerre aux quatre ordres dominants !
Spoiler:
Dans leur quête de justice et de liberté, c'est la victoire ou la mort… Les rebelles savent qu'ils n'ont aucune chance contre les légions de vétérans du régime en place et que cela va finir dans le sang et les larmes. Certains doivent mourir pour que d'autres puissent vivre et continuer le combat contre les forces obscures de la crevardise, et les graines de l'avenir ont été plantées : pour venger les martyrs, des centaines puis des milliers de nains rejoignent la cause de la liberté, de l'égalité et de la fraternité...
C'est le commencement de la fin et les jours de la ploutocratie naine sont désormais comptés ! chouette saison 2 en perspective !!! ^^

Nicolas Jarry a changé de braquet avec cette série, et l'histoire et sa narration sont vraiment de bonne facture, et va rappeler de bons moments aux amateurs de fantasy épique : dans ce "Braveheart" fantasy tout est raconté à la première personne, Oösram étant bien conscient de ses fautes, de son destin et de son inéluctable fin. Et on continue de piocher chez JRR Tolkien et Michael Moorcock, ce qui nous offre un univers à la Warhammer et une histoire à la Drenaï… Ce qui fait que ce tome 4, comme certains autres de la série Nains voire de la série Elfes, aurait parfaitement pu être scénarisé par feu David Gemmell. Sinon on le savait déjà, mais c'est désormais de plus en plus clair, quand on pendra le dernier policard avec les tripes du dernier bankster Nicolas Jarry sera aux premières loges… ^^
Mais, et cela me fait vraiment mal au cœur, les dessins mainstream de Jean-Paul Bordier ne sont pas encore à la hauteur de l'événement malgré les designs de Pierre Denis Goux et les couleurs de Digikore Studios. Quand je vois tous les top dessinateurs au service de scénarios moyennasses, c'est quand même triste…

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Sieben le Mar 31 Mai - 13:40

J'espère avoir l'occasion de le lire prochainement.

Pour le dessin, c'est regrettable mais c'est la team Soleil quoi... on recycle les mêmes dessinateurs alors que certains attendent qu'on leur propose des projets sûrement (Nicolas Siner, Jean Bastide, Collignon...). C'est vraiment rageant pour les lecteurs de se farcir sans cesse ce petit cercle fermé d'artistes "moyens" (ça dépend après).
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Sieben le Dim 5 Juin - 16:00

Lu le tome 4.

J'ai trouvé que c'était le meilleur pour l'instant au niveau du scénario. Au lieu d'avoir un personnage contre le système, on assiste à une gronde de toute une frange de la population, celle des laissés pour compte, des sans-dents. Cela en plus des thématiques habituelles: les liens paternels, les valeurs humanistes, etc.

Comme tu dis Albéric, un Braveheart fantasy ! Clins d’œil à Tolkien et Warhammer. ^^

Et la scène finale ! Un gros clin d’œil aux 300 de Léonidas ? ^^
Et la dernière planche ? Un gros clin d’œil de Jean-Paul Bordier à Druss la légende ? (j'y crois).

Par contre sur le dessin je ne te rejoins pas. Je le trouve très correct, pas exceptionnel, mais au-dessus de la moyenne de la team Soleil. Pour moi c'est la colorisation avec "'toshop" qui enlaidie le graphisme. Du gâchis... Qu'ils mettent un vrai coloriste et on atteindrai les sommets de la BD épique.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Nicolas Jarry, Nains

Message par Albéric le Dim 5 Juin - 16:23

Sieben a écrit:Par contre sur le dessin je ne te rejoins pas. Je le trouve très correct, pas exceptionnel, mais au-dessus de la moyenne de la team Soleil. Pour moi c'est la colorisation avec "'toshop" qui enlaidie le graphisme. Du gâchis... Qu'ils mettent un vrai coloriste et on atteindrai les sommets de la BD épique.
on est sur la même longueur d'onde en fait : c'est correct, mais quand le scénario est aussi cool et fun, on a vraiment envie que les graphismes envoient du bois... et ici ce n'est pas le cas ! (tout en restant honorable hein)

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum