David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par Marv le Dim 10 Mai - 20:16

La nouvelle Bombe de Bragelonne du mois de Mai 2015 (le 19) !
Illustrateur : Marc SIMONETTI



*J’ai pillé, brûlé, tué. Puis j’ai déserté l’armée la plus puissante du monde. Je voulais être libre, vivre la belle vie loin de cette foutue guerre… Mais voilà que je dois défendre un village de paysans contre cette même armée dont je portais les couleurs. Des milliers de soldats sont en marche.
Former des combattants, monter des fortifications, trouver des armes… Ces culs-terreux croient dur comme fer que je porte le pouvoir d’un Guerrier-Mage. Moi, je ne donne pas cher de nos peaux. Mais il y a au moins une personne dans cette vallée que je ne pourrai jamais abandonner, alors j’irai jusqu’au bout.
Mon nom, c’est moi qui l’ai choisi : je suis Jal, celui-qui-ose.
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par Marv le Sam 16 Mai - 20:57

Dans l'attente de la sortie française J-3,
voila les différentes phases de l'élaboration de la couverture :






avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par Sieben le Ven 15 Juil - 22:47

C’est les vacances pour certains ici apparemment, mais pas pour tout le monde malheureusement, alors j’en profite pour faire part de mon ressenti sur ma première incursion dans la biblio de Paul Beorn, dont je vous recommande chaudement la lecture.

Je préfère jouer cartes sur table tout de suite, Le Septième Guerrier-Mage, finaliste du grand prix de l’Imaginaire 2013 est une tuerie, certainement pas un hit qui va marquer la décennie, mais marquer l’année 2015 (année de sa sortie) il y a des chances. C’est du classique mais j’aime cela.

De quoi cela parle : C’est l’histoire de Matt Damon, aka Jason Bourne (ou Jason McClane si votre truc c’est plutôt XIII), un fantassin déserteur de la XIIIème Légion (ouaip, comme Titus Pulo et Lucius Vorenus ^^ ) de l’Empire nortois (aux noms à consonance très germanique). Après l’ultime bataille contre l’ennemi nordique skavien, Jason Bourne, à peu près 20 ans et qui a un gros trou de mémoire sur ce qu’il a fait entre ses 6 et ses 18 ans, dit merde à la guerre et son cortège de massacres, de pillages et de viols qui l’ont toujours dégoûtés, dit merde au « Vieux Dragon » le général Guerrier-Mage ultra puissant à la tête de cette armée qui a conquise le monde, et déserte donc avec deux de ses frères d’arme.


C’est là que l’histoire commence car à peine s’est-il fait la malle qu’il lui arrive une grosse embûche. Sans vous révéler le pourquoi du comment, Jal (c’est son « vrai » nom) est très vite blessé puis soigné par ceux qu’il combattait quelques jours plus tôt. Il se réveille dans un endroit d’une beauté intacte, un paysage encore inviolée par son ancienne armée, et, plus ou moins contraint et forcé, il jure de défendre cette vallée coûte que coûte face à l’envahisseur nortois qui nul doute finira par découvrir ce lieu.

Jal doit donc défendre la Comté du Seigneur des Anneaux. Sauf que la Comté n’est pas peuplé de Hobbit mais de skaviens (qui ressemble à nos peuplades nordiques), et pas les meilleurs : des culs-terreux bêtes à bouffés du foin et qui n’ont aucune expérience de la guerre. La tâche de Jal ne sera pas une sinécure, il doit en quelques jours seulement transformer la Comté en gouffre de Helm et faire de ces pouilleux (mais finalement braves tout de même) Hobbits des soldats de Minas Tirith. De son côté, il n’a pas été choisi au hasard car si la belle est farouche Rikken lui a confié le commandement de la défense de sa vallée c’est parce qu’elle pense que Jal est un des derniers Guerrier-Mage...

Et donc pourquoi le Septième Guerrier-Mage c’est génial ?

Parce que c’est la lutte désespérée du plus petit nombre contre le plus grand, David contre Goliath, et encore… le rapport paraît tellement démesuré, la balance penchant clairement d’un côté, que même le lecteur a du mal à y croire. Même Dros Delnoch de David Gemmell possédait au moins six murailles donnant un peu d’espoir. Là, les héros (pas toujours volontaires ^^ ) n’ont que le décor naturel pour les protéger : la vallée encerclée et cachée par les montagnes et la foret, et coupée par une rivière (un « fleuve » pardon…).

Parce que Paul Beorn réussit sur un one shot de 524 pages à dépeindre un monde cohérent, qu’on arrive parfaitement à se visualiser, avec son Histoire, une situation présente très clair. Un roman qui fait la part belle à l’action sans délaisser le côté intrigue puisque Jal à un trou noir de 12 ans à combler dans un money time hyper serré : retrouver ses souvenirs peut être la clé de voûte d’un infime espoir de répit sur l’armée nortoise. Mais Jal a-t-il vraiment envie de retrouver la mémoire, vu comment il a tendance à disjoncter au réveil ?

Parce que derrière le côté action où il faut se protéger, construire des liens avec les autres personnages tout ça dans la première moitié du roman, il y a une sous-intrigue sur la mémoire de Jal qui va progressivement prendre de l’ampleur et se révéler décisive pour la seconde moitié du roman. Les 100-50 dernières pages enchainent twist sur twist.
 
Parce que le rythme de lecture est très entraînant, le roman se dévore en quelques jours mais c’est tellement bon qu’il n’y a pas cette impression d’un truc vite torché. Il y a énormément de chapitres mais comme on reste toujours avec les mêmes personnages du début à la fin je n’ai pas ressenti un rythme saccadé (qui était vite agaçant sur un bouquin comme Lamentation de Ken Scholes), mais plutôt comme une continuité. On fait une pause de temps en temps et on profite un peu du paysage, je ne sais pas top comment l’expliquer désolé.

Parce que le système de magie ainsi que les scènes de batailles ou de duels sont juste « orgasmiquement énormissime » ! La puissance des guerriers-mages provient des compagnons qui l’entourent. Plus les liens sont étroits, plus le guerrier-mage en tirera une grande puissance, et comment dire… Les mecs c’est un peu des putains de super saiyan quoi. Et puis quand ça se frite ça se met méchamment sur la tronche, la grande baston finale est d’anthologie, une ordalie de dingue en vue.


Spoiler:

Je lis en 4ème de couverture que Paul Beorn a été bercé par les récits de Tolkien. Oh ? J’aurais pas deviné dites-donc ^^ :

Vous remplacez la masse d'arme par un fléau et vous avez un aperçu de ce que Jal peut faire avec son cercle de compagnons ^^
Voilà, comme je l’ai dit ce n’est pas une histoire d’heroic fantasy totalement tournée vers l’action, il y a vraiment à boire et à manger, c’est juste que tout paraît réussi, l’action, les sous-intrigues (il y a même une histoire de vol-esprit façon Blood Song d’Anthony Ryan), les personnages secondaires sont hyper attachants même si chacun reste bien campé dans son rôle (quoique...), la plume de Beorn très immersive (et ce dès le début sans introduction faisant de la mise en place) car on parvient très bien à s’imaginer ce monde, le style de l’auteur plein de gouaille qui donne un parlé très franc du collier et drôle à Jal. Et même la conclusion où on nous laisse pas en plan avec cette impression qu’il manque des pages, non. L’auteur nous laisse imaginer la suite sans trop en dire et ça se tient bien.

Il faut quand même reconnaître un aspect « négatif », enfin plutôt un truc qui pourrait en agacer certains ou en ce qui me concerne m’interroger : pourquoi y a-t-il autant de cul dans ce livre ? Du cul, du cul et du cul ! Sérieux il y a plus de scènes et d'obsessions sexuelles ici que dans toutes les saisons de Game of Thrones réunies ! Bon… moi ça me laisse plus perplexe qu’autre chose. Ce n’est pas forcément un mal hein, en plus quand c’est bien écrit il y a pas trop de raison de gueuler mais je m’interroge pourquoi il y en a autant. Sûrement dû au côté inhabituel dans ce genre.

En conclusion, un coup de cœur pour ce néo-classique bien troussé !
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par Sieben le Ven 15 Juil - 23:06

PS: sur Babelio le roman est plutôt bien reçu avec une moyenne de 4,23/5 pour 39 votes.

Sur Elbakin forcément on n'a pas aimé des masses avec un petit 5,5/10. Chacun ses goûts en fin de compte, mais ce qui me fait réagir c'est que dès la première ligne de la critique, ça cite Druss de David Gemmell... et comme forcément ça déteste Gemmell, ça ne pouvait que détester Beorn. Oh ouais, et on compare aussi la magie à des effets spéciaux à la Michael Bay sans émotions... (soupir).
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par Albéric le Mar 2 Aoû - 0:42

miam ! il est haut placé dans ma PAL et pour ne rien gâcher l'auteur est très sympa IRL... Quant à l'autre bouffon, il n'aime pas l'heroic fantasy alors qu'il arrête d'en rédiger des critiques !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par zety34 le Mer 24 Aoû - 21:13

Sieben a écrit:PS: sur Babelio le roman est plutôt bien reçu avec une moyenne de 4,23/5 pour 39 votes.

Sur Elbakin forcément on n'a pas aimé des masses avec un petit 5,5/10. Chacun ses goûts en fin de compte, mais ce qui me fait réagir c'est que dès la première ligne de la critique, ça cite Druss de David Gemmell... et comme forcément ça déteste Gemmell, ça ne pouvait que détester Beorn. Oh ouais, et on compare aussi la magie à des effets spéciaux à la Michael Bay sans émotions... (soupir).
A ben si ils ont pas aimé sur Elbakin c'est plutôt bon signe non ? Sérieusement Sieben tu m'as donné très envie de lire ce livre et de découvrir Beorn par la même occasion. et si en plus il y a du cul lol, enfin j'espère que c'est mieux écrit que la série de Michel Robert "L'agent des ombres" où il y avait beaucoup de sexe aussi, mais alors niveau récit et tout simplement écriture c'est ....heu...enfin bof !
avatar
zety34

Date d'inscription : 17/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par Albéric le Mer 24 Aoû - 21:18

je viens de voir qu'il est édité par France Loisirs, ce qui veut dire qu'il s'est initialement plutôt bien vendu...

on va bientôt le lire avec Oncle Kiin, si t'es partant on fait lecture commune à 3 compagnons d'armes ?

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par zety34 le Mer 24 Aoû - 21:23

Albéric a écrit:
je viens de voir qu'il est édité par France Loisirs, ce qui veut dire qu'il s'est initialement plutôt bien vendu...

on va bientôt le lire avec Oncle Kiin, si t'es partant on fait lecture commune à 3 compagnons d'armes ?
Avec plaisir, ça tombe bien je vais en ville demain, je vais certainement le trouver dans mon petit bourg provincial (Montpellier lol).
avatar
zety34

Date d'inscription : 17/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par Sieben le Jeu 25 Aoû - 12:32

Attention hein, je ne veux pas le sur-vendre non plus. Ce n'est pas d'un niveau d'un Gagner la Guerre la non plus. C'est mon avis, mais si je devais le situer quelque part, je dirai que c'est du niveau d'un bon roman du cycle de Drenaï de Gemmell, peut être du niveau de La Quête des Héros Perdus...

Par rapport aux Derniers Parfaits il y a de l'amélioration. Je ne suis pas sûr que si l'histoire avait été développée sur plusieurs tomes j'aurai trouvé cela aussi génial. Le format "one shot" aide pas mal.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par Sieben le Jeu 25 Aoû - 12:41

zety34 a écrit:et si en plus il y a du cul lol, enfin j'espère que c'est mieux écrit que la série de Michel Robert "L'agent des ombres" où il y avait beaucoup de sexe aussi, mais alors niveau récit et tout simplement écriture c'est ....heu...enfin bof !

J'ai jamais réussi à me décider à lire L'Agent des Ombres. Pourtant depuis que je lis de la Fantasy depuis plus de 10 ans il est toujours en haut de ma liste. Il y a trop d'avis négatifs ou ambigus qui font que je n'arrive pas à me lancer.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par Albéric le Jeu 25 Aoû - 14:38

Ce n'est pas d'un niveau d'un Gagner la Guerre la non plus.
si on compare tout à celui-là, on ne va pas guère avancer et on va tout trouver mauvais comme les blasés d'en face... Pendant 3 ans on a lu à chaque critique "ouais bof, ça vaut pas Gagner la guerre de Jaworski" !"


Dernière édition par Albéric le Jeu 8 Sep - 20:04, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par zety34 le Jeu 25 Aoû - 15:05

Albéric a écrit:
Ce n'est pas d'un niveau d'un Gagner la Guerre la non plus.
si on compare tout à celui-là, on ne va pas guère avance et on va tout trouver mauvais comme les blasés d'en face... Pendant 3 ans on a lu à chaque critique "ouais bof, ça vaut pas Gagner la guerre de Jaworski" !"
Oui c'est sûr, faut s'en remettre de "Gagner la guerre", comme du "Seigneur des anneaux" aussi, mai on a bien droit à des petites récréations comme les mômes non ? Ben tiens d'ailleurs suis allé faire mon tour en ville, et j'ai comme principe d'essayer un maximum d'acheter des livres d'occasion. C'est moins cher, et puis un livre qui passe de main en main, ça le rend plus vivant je trouve. Donc j'ai bien vu "Le septième guerrier mage" à 25 €, bon il sort en janvier 2017 chez Milady pour 8 €, et j'ai surtout trouvé ça : 
" />
Ben oui et le tout pour 21€, donc mes premiers Gemmel (suis tombé sur votre site par hasard mais j'ai jamais lu le grand David !) : Wayllander 1, Druss la légende, et Légende. Et un Joe Abercrombie, Premier sang "La première loi".
j'ai commencé de suite "Légende", bien attablé comme vous pouvez le voir, et je suis tombé sous le charme de suite de l'écriture de Gemmel, ma foi une sacré bonne écriture pour à l'époque un premier livre. 
Je suis toujours ok pour la lecture à 3 du "septième guerrier mage" (je l'ai vu sur PriceMinister), dites moi quand vous voulez démarrer.


Dernière édition par zety34 le Jeu 25 Aoû - 15:12, édité 1 fois
avatar
zety34

Date d'inscription : 17/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par Albéric le Jeu 25 Aoû - 15:08

On attend le feu vert d'Oncle Kiin... Il ne devrait pas tarder à finir Mage de guerre, et je ne sais pas s'il a encore un livre intercalé dans sa PAL.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par zety34 le Jeu 25 Aoû - 15:33

Sieben a écrit:
zety34 a écrit:et si en plus il y a du cul lol, enfin j'espère que c'est mieux écrit que la série de Michel Robert "L'agent des ombres" où il y avait beaucoup de sexe aussi, mais alors niveau récit et tout simplement écriture c'est ....heu...enfin bof !

J'ai jamais réussi à me décider à lire L'Agent des Ombres. Pourtant depuis que je lis de la Fantasy depuis plus de 10 ans il est toujours en haut de ma liste. Il y a trop d'avis négatifs ou ambigus qui font que je n'arrive pas à me lancer.
J'ai lu les 2 premiers tomes de "L'agent des ombres", pour tout vous avouer c'était il y a 2 ans, je cherchais des bouquins à lire sur la plage et je suis tombé sur ceux là. A part la trilogie du "seigneur des anneaux", je n avais jamais lu d'autres livres de fantasy. Donc la c'est de la Dark Fantasy, pour adultes ou grands ados (vu les nombreuses scènes de sexe, voir porno), mais bon moi ça m'a fait beaucoup rire ! L'écriture est lamentable, l'auteur fait je pense malgré lui un pastiche d'oeuvre fantasy (ben tiens il se déclare lui aussi un "grand fan de Tolkien), toutefois...et bien il a quand même réussi à m'accrocher aux aventures de son héro et à me faire plonger dans le grand et merveilleux monde de la fantasy. Alors oui on est très loin de la qualité d'auteurs comme Pierre Pevel ou Olivier Péru, mais c'est bien meilleur que katz (le mec le plus creux de tous les auteurs c'est lui !). Donc si un jour tu as du temps à tuer sur une plage, n'hésite pas à emmener du Michel Robert avec toi.
avatar
zety34

Date d'inscription : 17/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par Sieben le Jeu 25 Aoû - 15:46

Albéric a écrit:
Ce n'est pas d'un niveau d'un Gagner la Guerre la non plus.
si on compare tout à celui-là, on ne va pas guère avance et on va tout trouver mauvais comme les blasés d'en face... Pendant 3 ans on a lu à chaque critique "ouais bof, ça vaut pas Gagner la guerre de Jaworski" !"

Pour en avoir discuter plusieurs fois je suis d'accord avec toi sur le fond bien entendu. C'était pour comparer un roman français à un autre roman français, et puis parce que zety34 l'avait évoqué dans son premier message.

PS: remarque tu ne l'as toujours pas lu il me semble ;)

PPS: J'ai beaucoup aimé Gagner la Guerre mais il ne fait pas partie de mes "must have", top 10, à titre perso.

zety34 a écrit:Alors oui on est très loin de la qualité d'auteurs comme Pierre Pevel ou Olivier Péru, mais c'est bien meilleur que katz (le mec le plus creux de tous les auteurs c'est lui !)

Katz creux ? Ah ? Pas encore lu mais j'en ai lu du bien sur ce forum. Si c'est moins bon que Péru... Péru et son Druide c'était pas mal, oeuvre très viscérale, personnelle et donc touchante, mais rien d'incroyable non plus j'avais trouvé. 'fin bon...
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par Marv le Jeu 25 Aoû - 19:43

et j'ai surtout trouvé ça : 
" />
Ben oui et le tout pour 21€, donc mes premiers Gemmel (suis tombé sur votre site par hasard mais j'ai jamais lu le grand David !) : Wayllander 1, Druss la légende, et Légende. Et un Joe Abercrombie, Premier sang "La première loi".
j'ai commencé de suite "Légende", bien attablé comme vous pouvez le voir, et je suis tombé sous le charme de suite de l'écriture de Gemmel, ma foi une sacré bonne écriture pour à l'époque un premier livre. 
Excellent choix

Moi j'ai reçu cela cette semaine :

avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par Sieben le Ven 26 Aoû - 10:40

Ooooh !

C'est quoi, un comic book ? C'est nouveau ?
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par Albéric le Ven 26 Aoû - 10:55

Sieben a écrit:Ooooh !

C'est quoi, un comic book ? C'est nouveau ?
non c'est ancien, il y a aussi un comic sur Légende

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par Oncle Kiin le Ven 26 Aoû - 11:26

Pour attaquer le 7ème GM je suis prêt quand vous voulez :)
Pas encore commencé Mage de guerre, mais ça attendra après le Beorn, j'ai été un peu refroidi par ton avis

Edit : Ah j'oubliais pardon, et bienvenue Zety34 ! :)
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par zety34 le Ven 26 Aoû - 17:30

Marv a écrit:
et j'ai surtout trouvé ça : 
" />
Ben oui et le tout pour 21€, donc mes premiers Gemmel (suis tombé sur votre site par hasard mais j'ai jamais lu le grand David !) : Wayllander 1, Druss la légende, et Légende. Et un Joe Abercrombie, Premier sang "La première loi".
j'ai commencé de suite "Légende", bien attablé comme vous pouvez le voir, et je suis tombé sous le charme de suite de l'écriture de Gemmel, ma foi une sacré bonne écriture pour à l'époque un premier livre. 
Excellent choix

Moi j'ai reçu cela cette semaine :

Cool une adaptation en BD, tu es collectionneur ?
avatar
zety34

Date d'inscription : 17/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par zety34 le Ven 26 Aoû - 17:35

Oncle Kiin a écrit:Pour attaquer le 7ème GM je suis prêt quand vous voulez :)
Pas encore commencé Mage de guerre, mais ça attendra après le Beorn, j'ai été un peu refroidi par ton avis

Edit : Ah j'oubliais pardon, et bienvenue Zety34 ! :)
Merci Oncle Kiin :) Je suis entrain de lire Renégat Le Chevalier rouge, mais ça me dérange pas de faire une pause et de lire le 7ème GM, je viens de l'avoir en ebook sur priceminister.
avatar
zety34

Date d'inscription : 17/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par zety34 le Dim 28 Aoû - 12:41

Sieben a écrit:C’est les vacances pour certains ici apparemment, mais pas pour tout le monde malheureusement, alors j’en profite pour faire part de mon ressenti sur ma première incursion dans la biblio de Paul Beorn, dont je vous recommande chaudement la lecture.

Je préfère jouer cartes sur table tout de suite, Le Septième Guerrier-Mage, finaliste du grand prix de l’Imaginaire 2013 est une tuerie, certainement pas un hit qui va marquer la décennie, mais marquer l’année 2015 (année de sa sortie) il y a des chances. C’est du classique mais j’aime cela.

De quoi cela parle : C’est l’histoire de Matt Damon, aka Jason Bourne (ou Jason McClane si votre truc c’est plutôt XIII), un fantassin déserteur de la XIIIème Légion (ouaip, comme Titus Pulo et Lucius Vorenus ^^ ) de l’Empire nortois (aux noms à consonance très germanique). Après l’ultime bataille contre l’ennemi nordique skavien, Jason Bourne, à peu près 20 ans et qui a un gros trou de mémoire sur ce qu’il a fait entre ses 6 et ses 18 ans, dit merde à la guerre et son cortège de massacres, de pillages et de viols qui l’ont toujours dégoûtés, dit merde au « Vieux Dragon » le général Guerrier-Mage ultra puissant à la tête de cette armée qui a conquise le monde, et déserte donc avec deux de ses frères d’arme.


C’est là que l’histoire commence car à peine s’est-il fait la malle qu’il lui arrive une grosse embûche. Sans vous révéler le pourquoi du comment, Jal (c’est son « vrai » nom) est très vite blessé puis soigné par ceux qu’il combattait quelques jours plus tôt. Il se réveille dans un endroit d’une beauté intacte, un paysage encore inviolée par son ancienne armée, et, plus ou moins contraint et forcé, il jure de défendre cette vallée coûte que coûte face à l’envahisseur nortois qui nul doute finira par découvrir ce lieu.

Jal doit donc défendre la Comté du Seigneur des Anneaux. Sauf que la Comté n’est pas peuplé de Hobbit mais de skaviens (qui ressemble à nos peuplades nordiques), et pas les meilleurs : des culs-terreux bêtes à bouffés du foin et qui n’ont aucune expérience de la guerre. La tâche de Jal ne sera pas une sinécure, il doit en quelques jours seulement transformer la Comté en gouffre de Helm et faire de ces pouilleux (mais finalement braves tout de même) Hobbits des soldats de Minas Tirith. De son côté, il n’a pas été choisi au hasard car si la belle est farouche Rikken lui a confié le commandement de la défense de sa vallée c’est parce qu’elle pense que Jal est un des derniers Guerrier-Mage...

Et donc pourquoi le Septième Guerrier-Mage c’est génial ?

Parce que c’est la lutte désespérée du plus petit nombre contre le plus grand, David contre Goliath, et encore… le rapport paraît tellement démesuré, la balance penchant clairement d’un côté, que même le lecteur a du mal à y croire. Même Dros Delnoch de David Gemmell possédait au moins six murailles donnant un peu d’espoir. Là, les héros (pas toujours volontaires ^^ ) n’ont que le décor naturel pour les protéger : la vallée encerclée et cachée par les montagnes et la foret, et coupée par une rivière (un « fleuve » pardon…).

Parce que Paul Beorn réussit sur un one shot de 524 pages à dépeindre un monde cohérent, qu’on arrive parfaitement à se visualiser, avec son Histoire, une situation présente très clair. Un roman qui fait la part belle à l’action sans délaisser le côté intrigue puisque Jal à un trou noir de 12 ans à combler dans un money time hyper serré : retrouver ses souvenirs peut être la clé de voûte d’un infime espoir de répit sur l’armée nortoise. Mais Jal a-t-il vraiment envie de retrouver la mémoire, vu comment il a tendance à disjoncter au réveil ?

Parce que derrière le côté action où il faut se protéger, construire des liens avec les autres personnages tout ça dans la première moitié du roman, il y a une sous-intrigue sur la mémoire de Jal qui va progressivement prendre de l’ampleur et se révéler décisive pour la seconde moitié du roman. Les 100-50 dernières pages enchainent twist sur twist.
 
Parce que le rythme de lecture est très entraînant, le roman se dévore en quelques jours mais c’est tellement bon qu’il n’y a pas cette impression d’un truc vite torché. Il y a énormément de chapitres mais comme on reste toujours avec les mêmes personnages du début à la fin je n’ai pas ressenti un rythme saccadé (qui était vite agaçant sur un bouquin comme Lamentation de Ken Scholes), mais plutôt comme une continuité. On fait une pause de temps en temps et on profite un peu du paysage, je ne sais pas top comment l’expliquer désolé.

Parce que le système de magie ainsi que les scènes de batailles ou de duels sont juste « orgasmiquement énormissime » ! La puissance des guerriers-mages provient des compagnons qui l’entourent. Plus les liens sont étroits, plus le guerrier-mage en tirera une grande puissance, et comment dire… Les mecs c’est un peu des putains de super saiyan quoi. Et puis quand ça se frite ça se met méchamment sur la tronche, la grande baston finale est d’anthologie, une ordalie de dingue en vue.


Spoiler:

Je lis en 4ème de couverture que Paul Beorn a été bercé par les récits de Tolkien. Oh ? J’aurais pas deviné dites-donc ^^ :

Vous remplacez la masse d'arme par un fléau et vous avez un aperçu de ce que Jal peut faire avec son cercle de compagnons ^^
Voilà, comme je l’ai dit ce n’est pas une histoire d’heroic fantasy totalement tournée vers l’action, il y a vraiment à boire et à manger, c’est juste que tout paraît réussi, l’action, les sous-intrigues (il y a même une histoire de vol-esprit façon Blood Song d’Anthony Ryan), les personnages secondaires sont hyper attachants même si chacun reste bien campé dans son rôle (quoique...), la plume de Beorn très immersive (et ce dès le début sans introduction faisant de la mise en place) car on parvient très bien à s’imaginer ce monde, le style de l’auteur plein de gouaille qui donne un parlé très franc du collier et drôle à Jal. Et même la conclusion où on nous laisse pas en plan avec cette impression qu’il manque des pages, non. L’auteur nous laisse imaginer la suite sans trop en dire et ça se tient bien.

Il faut quand même reconnaître un aspect « négatif », enfin plutôt un truc qui pourrait en agacer certains ou en ce qui me concerne m’interroger : pourquoi y a-t-il autant de cul dans ce livre ? Du cul, du cul et du cul ! Sérieux il y a plus de scènes et d'obsessions sexuelles ici que dans toutes les saisons de Game of Thrones réunies ! Bon… moi ça me laisse plus perplexe qu’autre chose. Ce n’est pas forcément un mal hein, en plus quand c’est bien écrit il y a pas trop de raison de gueuler mais je m’interroge pourquoi il y en a autant. Sûrement dû au côté inhabituel dans ce genre.

En conclusion, un coup de cœur pour ce néo-classique bien troussé !
Pour l'instant je ne partage pas ton enthousiasme, j'en suis à peu près à la moitié du roman et je m'ennuis royalement. Où plutôt je n'arrive pas du tout à m'intéresser à l'histoire. Le style d'écriture de Beorn est simple et direct, très fluide mais j'ai l'impression de lire un roman pour ado. Les scènes de sexe sont elles là pour faire adulte ? Je ne peux pas dire que je trouve ça mauvais, simplement je n'accroche pas du tout. 
avatar
zety34

Date d'inscription : 17/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par Oncle Kiin le Dim 28 Aoû - 14:26

Je n'en suis encore qu'au début, mais moi au contraire je trouve que ça se lit plutôt bien :)
Après, je ne suis pas encore tombé sur le truc qui séduit vraiment et qui fait qu'on accroche pour de bon à un bouquin, mais en tout cas je ne dirai pas que je m'ennuie : les scènes sont courtes, je trouve que ça s'enchaîne à un bon rythme, etc.

Avis plus détaillé dans quelques jours :)
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par Albéric le Lun 29 Aoû - 10:29

J'aime bien le concept des Alflings...
Beaucoup de punchlines, notamment celle du Sun Tzu maléfique qui constitue la voix dans la tête de Jal... Il me fait un peu penser à Tarentio / Dace : Jal est dans la schizophrénie et on ne pas trop que penser de son amnésie, de ses crises, de ses flashs, de ses voix dans la tête et de sa relation avec son écureuil-garoue ^^

Par contre, je suis presque sûr que l'auteur a déjà le le film La Vallée perdue / The Last Valley !
http://david-gemmell.frbb.net/t843-la-vallee-perdue-the-last-valley-de-james-clavell-1971

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par Sieben le Lun 29 Aoû - 10:34

Albéric a écrit:
Par contre, je suis presque sûr que l'auteur a déjà le le film La Vallée perdue / The Last Valley !
http://david-gemmell.frbb.net/t843-la-vallee-perdue-the-last-valley-de-james-clavell-1971

Sans perdre de vue que le bonhomme est un grand fan de Tolkien. Donc je penche plus pour la Comté.

@zety34

Attends de lire jusqu'au bout (ce n'est pas si long). Le meilleur est à venir. Si on aime les trucs un tant soit peu épique on ne peut que kiffer ce qui va suivre. Ou alors on n'a plus la même définition d'épique et héroïque.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Paul Beorn, Le Septième Guerrier Mage

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum