David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Albéric le Ven 26 Déc - 5:57

Derfel a écrit:je suis bien content que PJ n'ait pas cédé aux puristes comme toi, on aurait accouché d'un produit soporifique destiné aux enfants et qui aurait été expédié en 2 heures.
Aurait-ce été un mal vu que l'histoire d'origine a été conçu pour les enfants et a été expédiée en moins de 400 pages ? ^^
Ce qui me gêne, c'est qu'on a transformé un conte pour enfants en truc epicness to the max et du coup, on se retrouve avec un truc bancal. Mais, non je ne bouderais pas mon plaisir si on ne sacrifie pas le côté épique au fan-servive et aux gamineries.
Ce qui m'énerve, c'est que si on voulait vraiment faire un truc epicness to the max, il y avait le Simarilion à adapter qui en est rempli de bout en bout et qui avait été conçu pour cela... (j'imagine, qu'on aura des trilogies dessus à l'avenir, d'ailleurs l'auteur de SF américain Peter Hamilton en rigolait dans son Dragon déchu où il parlait de la trilogie du "Silmarilion 3D" réalisé par PJ dans les années 2020)
Oui mais non, PJ veut égaler George Lucas et avoir son Star Wars avec trilogie et prélogie.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Marv le Ven 26 Déc - 10:54

"Blanche Neige et le chasseur" est (selon moi) un bon film d'héroic Fantasy destiné à un public plutôt adolescent ( d'où le choix du casting). 
Dès le départ on sait que ce sera une libre adaptation du conte des frères Grimm avec une modernisation du récit qui s'inspire très largement des univers aussi diversifiés que peuvent l'être ceux de cinéastes contemporains comme "Tim Burton" ou "Hayao Miyazaki".
Le matériau de base de "Blanche neige" est un conte moralisateur de quelques dizaines de pages ayant bénéficié déjà de moult adaptations au cinéma comme à la télé, ce film ne se posait pas comme l'adaptation" de l'oeuvre des frères Grimm.
Comparer mes opinions sur The Hobbit et sur ce film c'est vraiment de la mauvaise foi de ta part Derfel tant les deux œuvres n'ont rien à voir. (sur ce sujet je te sens très agressif voir même un peu condescendant dans tes propos Derfel, alors qu'on ne fait que partager nos opinions contraires sur UN film), 
A priori tu aimes, tu kiffes même "la coolitude" de peter Jackson et ce côté "montagne russe décérébrée" qu'il donne à sa vision des textes de Tolkien, moi toute cette surenchère d'effets numériques qui accompagnent des scènes "100 % made in Jackson Five ...Army", m'ont fait sortir du film à chaque fois aux moments clefs.
Tolkien savait amener de l'humour dans ses textes, comme son fils Christopher Tolkien je pense que jamais il n'aurait cautionné que ses romans servent avant tous les intérêts de ceux qui ont succombés au pouvoir de l'or...


Et je suis pas le seul à ne pas aimer ;)
Viggo Mortensen critique Peter Jackson : trop d'effets spéciaux numériques dans Le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux

Aragorn n'aime pas Le Hobbit : dans une interview à The Telegraph, Viggo Mortensen -en pleine promotion du thriller 60's The Two Faces of January- a partagé sa vision de la nouvelle saga fantastique de Peter Jackson dans l'univers de J.R.R. Tolkien.
Et l'un des héros de la trilogie du Seigneur des Anneaux n'apprécie pas vraiment la tournure prise par Jackson. Viggo s'est rappelé avec émotion le tournage chaotique des trois films : "ça allait à une telle vitesse, il y avait tellement d'équipes de tournage, c'était vraiment dingue.
Mais c'est vrai que le script du premier était beaucoup mieux organisé", se souvient l'acteur.
"Peter a toujours été un geek en termes de technologie, mais une fois qu'il a eu les moyens de faire ce qu'il voulait, quand la technologie a vraiment décollé, il n'a jamais regardé en arrière.
Dans le premier film, okay, il y a Fondcombe, le Mordor, mais ils ont une espèce de qualité organique, des acteurs qui jouent entre eux, de vrais paysages. C'est plus réaliste.
Le deuxième film commençait déjà à être plus délirant à mon goût, et le troisième était vraiment trop bourré d'effets spéciaux.
C'était grandiose mais toute la subtilité du premier film s'est peu à peu perdu dans les deux suivants.
Maintenant, avec Le Hobbit et la suite, c'est ça puissance 10." Bref, trop d'effets spéciaux numériques dans le Tolkien version Jackson, sauf dans La Communauté de l'Anneau...
Pour Viggo, la transformation de Jackson en bricolo génial apôtre du do-it-yourself et de l'effet mécanique (Bad Taste, Brain Dead) en grand manitou du tout numérique date en fait de 2001, lorsque Peter a dû partir en reshoots pour améliorer Les Deux tours et Le Retour du roi, les deuxième et troisième films de la trilogie dont les premiers montages étaient paraît-il très mal foutus : "Tous ceux qui disent qu'ils savaient que ça allait être un énorme succès, je crois qu'ils mentent.
Personne n'aurait pu s'en douter avant de voir les vingt premières minutes présentées à Cannes en mai 2001", explique Viggo. "La production était dans la merde, et Peter avait beaucoup dépensé d'argent.
Officiellement, il a tout terminé en décembre 2000 -les trois films de la trilogie étaient alors tous tournés- mais vraiment le deuxième et le troisième film étaient affreux.
Ils étaient bâclés, pas terminés du tout.
Il fallait faire beaucoup de reshoots, et on l'a fait, année après année. Mais Peter n'aurait jamais eu l'argent nécessaire si le premier n'avait pas autant cartonné.
Le deuxième et troisième film seraient sortis directement en vidéo..."Conclusion, d'après Mortensen, Peter est tout simplement passé dans le système. "Je crois que Peter est devenu comme Ridley Scott, un cinéaste industriel, avec toutes ces personnes qui dépendent de lui.
Mais je crois que c'est une question de choix. J'ai demandé à Ridley quand j'ai bossé avec lui [sur A Armes égales avec Demi Moore en 1997], "pourquoi tu ne fais pas un autre film comme Les Duellistes ?" Sans réponse... "Quand à Peter, j'étais sûr qu'il allait revenir à un film à plus petite échelle comme Créatures célestes, comme son projet sur les soldats Néo-Zélandais pendant la Première guerre mondiale. Mais il a fait King Kong.
Et après Lovely Bones, je croyais que ça allait être son petit film.
Le problème, c'est qu'il l'a tourné pour 90 millions de dollars.
Il aurait dû le faire pour 15 millions. Le génie -les effets spéciaux- est sorti de la bouteille et l'a possédé. Je crois qu'il est heureux..." La politesse de Viggo cache bien mal une certaine amertume.
Et Lovely Bones fut effectivement une déception au box-office, poussant Jackson à revenir vers Tolkien et à reprendre le projet d'adaptation de Bilbo le Hobbit après que la version de Guillermo Del Toro se soit cassé la figure avec la MGM.Mortensen a l'air heureux, lui, et certainement à l'aise pour égratigner Le Seigneur des Anneaux lui a pourtant apporté une notoriété mondiale.
Il a réussi à ne pas se faire dévorer par le rôle et a pu continuer sa carrière notamment grâce à une rencontre avec David Cronenberg 
http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Viggo-Mortensen-critique-Le-Hobbit-de-Peter-Jackson-trop-d-effets-speciaux-numeriques-3999162
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Albéric le Ven 26 Déc - 11:12

faites attention que crochets et uppercuts ne dépassent pas le cadre du ring (c'est-à-dire le présent topic)


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Marv le Ven 26 Déc - 11:29

Quand même on est des gens civilisés ...

Spoiler:
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Dark schneider le Ven 26 Déc - 14:26

Derfel a écrit:
Albéric a écrit:
Derfel a écrit:Deux fois 42 minutes à écouter, c'est long, vraiment très long et pas vraiment passionnant.
surtout que, je le suppose, ils n'abondent pas en ton sens ?
Tout à fait.
L'opinion d'un peuple qui ne fout rien de bon au cinéma d'action, mais qui critiquent toujours comme des crève la faim. Quel est le dernier film d'action fantasy ou historique que les Français ont produit ? Le Pacte des Loups de Christophe Gans voilà 13 ans ???
Ici, en Amérique, les critiques des spectateurs avoisinent les 8,5 à 8,9 sur 10 pour La Bataille des Cinq Armées. On est peut être ignare pour le cinéma, mais on ne boude pas son plaisir. Ce n'est pas un film parfait, il n'est pas à la hauteur de la trilogie LOTR, mais ça demeure tout de même un foutu bon divertissement sans temps mort.
Je ne veux blesser personne ici en particulier, mais je trouve qu'on vomit facilement sur les films, sur les romans, etc. On dirait que les Français ne sont jamais content.


Alors désolé Derfel mais là ta remarque c'est vraiment n'importe quoi.

C'est vrai qu'on est très critique en France, mais si tu crois qu'on se leurre sur l'état du cinéma français tu te fourres le doigt dans l'oeil. Tu parles de l'opinion du peuple français mais le fossoyeur et durandal1 ne sont pas le peuple a eux tout seul. De plus, hormis dans des milieux pseudo-intello bobo, le cinéma français est largement bashé pour son incapacité à produire de bon films (ou série d'ailleurs) historiques, fantastique ou d'horreur, bref, le ciné de genre. C'est une situation que beaucoup déplorent, et nos comédies de merde on en peut plus.

Après, quand tu vois le nombre de français qui se font débaucher par hollywood c'est bien la preuve qu'on a du talent et c'est un honneur d'ailleurs, même si parfois les réalisateurs français vont au casse pipe là bas.

En aucun cas cela invalide la possibilité d'émettre des criitiques sur de grandes productions hollywoodienne.

Fut un temps où le cinéma français était réellement au top (et largement considéré par les professionnels d'hollywood), et notamment d'ailleurs dans le domaine des films historiques. Notre incapacité actuelle à produire de bonne fictions historiques est juste lamentable. La seule bonne série de ce genre qui a été faite doit être "Un village Français". Cela est aussi dû à la résultante d'un système économique totalement foireux (ce sont les chaînes qui financent la plupart de ces films et séries, et elles ont souvent l'obligation de le faire, donc elle commande des stocks de films et séries. On a eu nombre de mini-série de 6 épisodes, produits un peu n’importe comment et qui parfois dorment 2 ans dans les placard avant d'être flingué en deux-prime time sur les chaînes publiques face à une concurrence qui a gagné d'avance, et nos impôts vont là dedans!!!).

Mais ne mélangeons pas tout. Tu peux être critique et acteurs, les 2 à la fois, mais ce n'est pas parceque chez nous la situation pue (et c'est pire ailleurs d'ailleurs) que ça doit nous empêcher de critiquer hollywood.

Le seul truc que je regrette avec le Fossoyeur et Durendal1, c'est qu'ils ne parlent quasiment que de cinéma américain et un peu français, mais pratiquement tous les autres pays sont ignorés.
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Dark schneider le Ven 26 Déc - 14:44

Quelques autres reflexions :

- Il y a déjà eu une adaptation de Bilbo en comics, et elle est tout à fait excellente, parfaitement fidèle au bouquin. Bien sûr il y a les mêmes passages un peu enfantin du livre, il y avait seulement cela à amoindrir pour faire une bonne adaptation en ciné de 2 films.

- J'avais déjà lu en partie les réflexions de Viggo Mortensen, mais pas en entier (merci pour le copié/collé Marv). Bah je suis en grande partie d'accord avec lui. J'ai toujours trouvé que La communauté de l'anneau était le meilleur film, le mieux maîtrisé, le plus poétique, et le plus beau à voir. Tout ce que Viggo dit est vérifiable (je trouve juste qu'il exagère un peu avec son histoire de direct to dvd). Si j'ai beaucoup aimé King Kong, Lovely bones est un film vraiment bancal, avec trop de budget. Le gros problème de PJ, c'est qu'il a toujours aimé le mauvais goût, et cela se mélange mal avec les possibilités énormes du tout numérique. Quant à Viggo, il critique et on peut lui rétorquer qu'il crache un peu dans la soupe...mais sa filmographie post-SDA parle pour lui !
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Derfel le Ven 26 Déc - 17:25

Dark schneider a écrit:

C'est vrai qu'on est très critique en France, mais si tu crois qu'on se leurre sur l'état du cinéma français tu te fourres le doigt dans l'oeil. Tu parles de l'opinion du peuple français mais le fossoyeur et durandal1 ne sont pas le peuple a eux tout seul. De plus, hormis dans des milieux pseudo-intello bobo, le cinéma français est largement bashé pour son incapacité à produire de bon films (ou série d'ailleurs) historiques, fantastique ou d'horreur, bref, le ciné de genre. C'est une situation que beaucoup déplorent, et nos comédies de merde on en peut plus. 
Je suis parfaitement conscient que le Français lambda est conscient qu'il ne sort rien d'épique de son pays. Cependant, il ne se gêne pas pour être un rageux de première. C'est ce qui m'horripile. Et comme je dis, ça ne se limite pas au cinéma mais ça s'applique aussi très bien au domaine littéraire.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Albéric le Ven 26 Déc - 17:37

Derfel a écrit:Et comme je dis, ça ne se limite pas au cinéma mais ça s'applique aussi très bien au domaine littéraire.
Il faudra qu'on en parle dans le topic populares vs optimates car effectivement sur babelio il y a bien globalement une différence de mentalité entre Gaulois, Helvètes, Belges et Québécois...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Albéric le Dim 28 Déc - 20:07

Le très faible nombre d'horaires pour la version 3D dans mon cinéma provincial me fait dire qu'une fois de plus la 3D ne sert pas à grand chose dans cet épisode...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Derfel le Dim 28 Déc - 23:39

Albéric a écrit:
Le très faible nombre d'horaires pour la version 3D dans mon cinéma provincial me fait dire qu'une fois de plus la 3D ne sert pas à grand chose dans cet épisode...
Effectivement, je l'ai vu en 3D et c'était peu nécessaire.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Dark schneider le Lun 29 Déc - 12:06

Bon alors, ce Hobbit ?


Je rejoins Derfel sur pas mal d'éléments enthousiasmants contenu dans ce film. Même si clairement, cela reste imparfait.

Il apparait de façon extrêmement évidente que ce film souffre beaucoup de cette production chaotique et du fameux passage de 2 à 3 films. Et ce, dès l'intro du film.

Je vais mettre des SPOILERS partout, trop compliqué de parler de ce film autrement.

Alors l'intro du film, entre les 2 écrans titres, dure environ 10 minutes et nous flingue Smaug... Franchement, c'est quand même assez lamentable. On nous laisse sur un cliffhanger limite honteux à la fin du 2 pour accoucher d'un dénouement aussi rapide. C'est vraiment n'importe quoi. En fait, le début du 3 n'est autre que la fin du 2, comme elle aurait dû être. Et quand on sait que ce 3ème film est le moins long, la conclusion est simple : PJ et sa bande n'ont pas su équilibrer les 3 films. Trop de choses ont été dilués dans les 2 premiers...
La scène en elle même reste pas mal, bien que la fin de Smaug (une fois qu'il s'est pris la flèche) est beaucoup trop rapide.

Quant au reste, tout ceux qui ont lus le livre savent à peu près à quoi s'attendre : la folie de l'or de Thorin, les tensions avec les Elfes et les Hommes : franchement toute cette partie est nickel, c'est parfaitement mené, on sent de la tension dramatique, les acteurs assurent. En parallèle il y'a la prise de Dol Guldur par le Conseil Blanc : excellent, SFX du tonnerre, c'est parfait.

Puis enfin c'est bataille des 5 armées : epicness to the max !! Grandiose par bien des aspects, cette bataille qui fait l'objet d'une ellipse dans le livre se trouve ici superbement interprétée : le fameux mur de boucliers des nains de Daïn est juste génial. Et puis cette idée de diviser l'armée en plusieurs fronts est très bonne aussi.
Enfin, quelle chouette idée que ce combat final sur un glacier entre Thorin et Azog. D'ailleurs, Azog est bien mieux réalisé que dans le 1er film.

Quelques défauts cependant : juste avant la bataille contre les orcs, tout se passe un peu trop vite au moment de l'arrivée de Daïn. Il n'y a de plus pas d'accrochages entre nains et elfes, contrairement au bouquin. C'est dommage, ça aurait donné encore plus de force à l'alliance nain et elfes qui allaient subvenir.
Beorn n'apparait que quelques secondes et on ne le revoie même pas dans la conclusion du film, c'est franchement n'importe quoi (je présume qu'il fera l'objet de scènes en plus dans la VL).
A peu lourd quand même les passages humoristiques avec Alfrid, personnage qui n'apporte strictement rien au récit, à part faire rire. On fait avec cela dit.
Legolas en fait parfois des tonnes niveau action, mais finalement ça ne m'a pas trop dérangé. Par contre on ne nous épargne pas quelques dialogues un peu moisis entre lui et Tauriel, notamment quand ils vont en reconnaissance dans le nord (passage qui est juste un prétexte pour nous montrer un chouette décor).
Certains éléments de l'épilogue sont un peu expédiés.
Hormis, Thorin, Kili et Dwalin, (voire un peu Balin) les autres nains ont encore moins de caractère dans cet opus.

Autres point positifs : Thranduil assure finalement, son côté froid qui cache quelque chose, tout ça, oui, ça le fait.
La romance Kili/Tauriel fonctionne bien et sa conclusion est également réussie. Dommage que l'on ne sache rien du destin de Tauriel.
Bard est très mis en avant, mais je ne trouve pas que ce soit un sous-Aragorn. Ses motivations sont tout à fait différentes, et il est beaucoup plus "humain", dans le sens où il se bat pour son peuple avant tout. Pas du tout le même background qu'Aragorn et ça se ressent dans son traitement : il ne vas pas réfléchir longtemps avant de choisir son camp durant le coup de folie de Thorin.
Comme d'hab, le personnage de Bilbo est parfait, même s'il ne peut s'illustrer de façon épique (c'est le récit qui veut ça).


Un film forcément imparfait, c'était couru d'avance. Il a vraiment souffert de cette production hasardeuse, de ce découpage en 3 films non prévus à la base. Après, la grande bataille, même si très longue, vaut vraiment son pesant de cacahuètes .Visuellement c'est superbe avec un sens du détails très poussé et un charadesign inégalé dans ce genre. Le film est très rythmé et divertissant, très peu de longueur (seuls les affrontements Thorin vs Azog/Legolas vs Bolg sont un peu long, on aurait aussi pu nous épargner le passage de Bilbo lanceur de pierre, pas crédible du tout).

Voilà. Un film que j'ai trouvé moins longuet que les 2 précédents, moins de gros défauts flagrant (à part ce problème de montage de l'intro), un souffle épique réel, visuellement superbe, un très bon moment. Mais je ne peux m'empêcher que toute cette trilogie mériterait un nouveau montage.


avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Derfel le Lun 29 Déc - 15:54

Dark schneider a écrit:la fin de Smaug (une fois qu'il s'est pris la flèche) est beaucoup trop rapide.  

Quelques défauts cependant : juste avant la bataille contre les orcs, tout se passe un peu trop vite au moment de l'arrivée de Daïn. Il n'y a de plus pas d'accrochages entre nains et elfes, contrairement au bouquin. C'est dommage, ça aurait donné encore plus de force à l'alliance nain et elfes qui allaient subvenir.

Beorn n'apparait que quelques secondes et on ne le revoie même pas dans la conclusion du film, c'est franchement n'importe quoi (je présume qu'il fera l'objet de scènes en plus dans la VL).
A peu lourd quand même les passages humoristiques avec Alfrid, personnage qui n'apporte strictement rien au récit, à part faire rire.
Smaug pose problème comme personnage.

Une fois qu'il a quitté Ereborn pour s'en prendre à Lacville, il y a peu de choses à faire avec lui : soit il crache du feu, soit il meurt atteint de la flèche noire. Le problème est qu,il est invulnérable sauf pour cette dite flèche et que tout le monde le sait. C'était couru d'avance que sa fin serait précipitée.

Pour l'armée de nains et Beorn, tu as raison, c'est du matériel à version longue.

Pour Alfrid, ça a fait rire des gens, moi j'ai à peine souri.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Albéric le Mar 30 Déc - 11:50

Au final un film pop-corn bien plaisant, mais il y a à dire et à redire...
Déjà Peter Jackson veut tellement être George Lucas qu'il s'est obligé d'inclure son Jar Jar Binks : Alfrid ! A chacune de ses apparitions, la salle a gloussé ou soupiré mais rarement ri.

Ensuite, il est chiant PJ : il sent bien les trucs mais il ne peut pas s'empêcher d'en faire trop, beaucoup trop, ce qui casse les effets dramatiques. Il y a qques scènes qui auraient dû être epicness to the max et où la salle et moi-même ont éclaté de rire (genre Legolas qui se la joue Prince of Persia matrixien en sautant de pierres qui tombent en pierres qui tombent). Dans le même temps il y a des scènes de ouf qui ne sont pas exploitées : genre les aigles qui parachutent l'ours-garou géant (je sais qu'elle est cool cette scène, j'ai écrit exactement la même il y a 2 ans pour un de mes projets livresques), mais c'est expédié en 15 secondes.

Enfin, il n'y a plus le texte de Tolkien comme garde fou et cela se sent lourdement sur l'écriture pleine d'incohérences, et sur la mise en scène pleine de faux raccords.

Oui, il y a à dire et à redire...


Dernière édition par Albéric le Mar 30 Déc - 13:55, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Marv le Mar 30 Déc - 13:32

J adhère totalement avec ton point de vu albéric même si il est plus modéré que le mien
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Albéric le Mar 30 Déc - 13:58

La salle a aussi beaucoup ri quand Dain assomme des orcs en armures de plates à coup de boule, ou quand Bilbo tuent des mêmes orcs en armures de plates en lançant des cailloux et des pierres à la main...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Derfel le Mar 30 Déc - 14:08

Que c'est bon d'être Québécois, ici personne ne ri où on ne devrait pas rire.

Et plusieurs ont ri pour Alfrid.

Vraiment, vous ne devriez pas allez voir ce genre de film, il n'est pas fait pour vous. Contentez-vous de vos petites comédies Made in France.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Albéric le Mar 30 Déc - 14:43

Ce film est du pain béni pour l'Odieux Connard tellement il y a d'incohérences et de faux-raccords :
http://unodieuxconnard.com/2014/12/17/le-hobbit-la-bataille-des-scenes-ratees/
Derfel que vas-tu trouver comme excuses à PJ pour le troll géant amputé des 4 membres, Legolas qui est la tête en bas avec ses flèches qui ne tombent pas du carquois ou le plan où Frodon a un pied 2 fois plus gros que l'autre ? et il y aussi le glacier qui rougit du sang d'Azog et Thorin alors que pas une goutte de sang n'apparaît à l'écran (très PG13 ce film grand public)

C'est con parce qu'on est bien dans un film de fantasy épique et moult trucs sont bien réussis : Bard qui essaye de sauver la paix, Thorin qui s'enfonce dans le mal du dragon (super son sursaut dans la salle dorée, mais là aussi on en fait encore de trop), ses compagnons nains qui ne savent que faire. J'ai été agréablement surpris par Thranduil, plus intéressant et mieux fait que dans l'épisode 2 par exemple...

Au final je ne boude pas mon plaisir, mais comme Dark Schneider j'éprouve une furieuse envie de réaliser mon montage perso car on est loin de la minutie du premier SdA (non sérieux, à la fin on voit à des kilomètres que ce n'est pas Martin Freeman sur le poney : ce genre de trucs grossiers pour un fiilm à 250 millions de dollars, on ne les aurait jamais vu dans La Communauté de l'Anneau).

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Derfel le Mar 30 Déc - 16:15

Mon Dieu, tu rages sur tellement de choses que je n'ai pas vu, que je me demande avec quelle type de mentalité tu regardes un film. Moi, j'ai adoré, mes collègues de travail qui ont vu ont adoré et je ne vois que des Français sur ce site qui cherchent la petite bête. Vraiment, vous faites pitié les gars, juste à vous regarder chialer sur plein de détails dont on s'en contrefou, ici.


Dernière édition par Derfel le Mar 30 Déc - 17:06, édité 1 fois

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Dark schneider le Mar 30 Déc - 16:46

Albéric a écrit:[justify]Ce film est du pain béni pour l'Odieux Connard tellement il y a d'incohérences et de faux-raccords :
http://unodieuxconnard.com/2014/12/17/le-hobbit-la-bataille-des-scenes-ratees/

Mouais, tu sais que je ne suis pas un amateur de l'Odieux connard, mais là du coup j'ai lu son papier...

Le problème de l'Odieux Conard c'est qu'il raconte un peu beaucoup de la merde. Il dit de faux trucs, sans doute par inadvertance, pour grossir sa critique. J'avais déjà repéré cela sur sa critique de la planète des singes.
Donc non, il n'y a pas de cordage dans la cellule de Bard contrairement à ce qu'il dit, non, Thranduil n'arrive pas avec une ribambelle de chariots (il n'y en a qu'un seul), il n'y a pas d'incohérence à ce que gandalf laisse l'anneau à BIlbo à la fin, et pleins de truc comme ça. Faudrait revoir le film pour faire le tri entre tout ce qu'il grossit à juste titre pour appuyé sa critique et toutes les conneries qu'il invente ou qu'il n'a manifestement pas compris.

Ce mec fait du mal à la critique et au cinéma et ne sert qu'aux rageux qui y trouve leur pain béni.

Ce qui ne veut pas dire qu'il n'y a pas d'erreurs dans ce film ou de passages vraiment ratés (le bilbo lanceur de pierre est ridicule), c'est une évidence. Tout comme je rejoins Sieben sur un truc : c'est un peu chiant de se dire qu'il faut attendre une version longue pour que certains trucs soient corrigés/améliorés. Ce n'est pas normal, le film devrait se suffire dans sa version courte : ce qui était le cas du SDA.
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Albéric le Mar 30 Déc - 16:49

Derfel a écrit:Mon Dieu, tu rages sur tellement de choses que je n'ai pas vu, que je me demande avec quelle type de mentalité tu regardes un film. Moi, j'ai adoré, mes collègues de travail qui ont vu ont adoré et je ne vois que des Français sur ce site qui cherchent la petite bête. Vraiment, vous faites pitié les gars, juste à vous regarder chialer sur plein de détails dont on s'en contrefou, ici.
Quand c'est tellement too much que cela te saute à la gueule et te plante les crocs à la gorge, et bien tu ne peux pas ignorer. Si au moins tout le reste était tellement bon que tu te laisses emporter (mais je n'y crois guère car quand tout est bon, les éléments discordants n'en sont que d'autant plus voyants)
Les héritiers de Tolkien ont tellement détesté, qu'ils ont décidé de dissocier la MGM et PJ de tous les futurs projets tolkieniens. Ils doivent sûrement être des français blasés ignares en cinéma ces héritiers de Tolkien... ^^

Et puis Derfel, je ne rage pas puisque j'ai aimé et passé un bon moment. Mais je ne suis pas un fanboy aveugle contrairement à toi dans ce cas. Si tu ne trouve pas too much qu'un hobbit se débarrasse de toute une escouade orc armurée de la tête au pied avec 5/6 cailloux, ou qu'une armée elfe réputée pour ses archers ne tire pas une flèche durant une bataille, tant mieux pour toi et ne gâche pas ta vision idyllique de cette bancalogie en lisant les autres commentaires...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Albéric le Mar 30 Déc - 16:51

@ Dark Schneider
C'est toujours facile de se planquer en embuscade et de sniper sur toutes les erreurs. Mais des fois, c'est tellement facile que c'est difficile de s'en priver, et l'Odieux Connard le fait avec une mauvaise fois parfaitement assumée. Lui au moins ne se cache pas, on sait où on met les pieds...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Dark schneider le Mar 30 Déc - 16:55

Mauvaise foi assumée sans doute, mais le problème c'est qu'en lisant les commentaires et ce qui se dit sur la toile, plein de monde le prend au pied de la lettre. Et c'est là que ça devient très gênant.
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Albéric le Mar 30 Déc - 16:58

Dark schneider a écrit:Mauvaise foi assumée sans doute, mais le problème c'est qu'en lisant les commentaires et ce qui se dit sur la toile, plein de monde le prend au pied de la lettre. Et c'est là que ça devient très gênant.
il faut avoir du recul pour voir le 2e degré...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Derfel le Mar 30 Déc - 17:07

Albéric a écrit:ne gâche pas ta vision idyllique de cette bancalogie en lisant les autres commentaires...


C'est exactement ce que je vais faire.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Albéric le Mar 30 Déc - 17:20


le leitmotiv s'est "trop, il en fait trop" :
- la fin de Smaug est expédiée au départ
- pas assez de matériau narratif pour une saga de 8/9h
- le film passe vite malgré sa longueur et une bataille qui s'éparpille en histoires personnelles
- Legolas fait plus vieux, plus grave et plus dure que celui du SdA (l'acteur a trop vieilli pour jouer un personnage plus jeune, du coup pourquoi avoir réutilisé le personnage à part faire du fanservice ? mais il y avait  un truc bien à faire, j'y reviendrais)
- Bilbo n'est pas assez présent du coup le projet global est un peu bancal
- le mal du dragon est super bien fichu
- il y a un comic relief qui ne sert à rien
- OMG les vers géants de Dune
- il y a plein de scènes que ne s'expliquent que pour la coolitude de tel ou tel plan
- l'esthétisme vidéoludique est trop prégnant (mais ça, on le sait depuis le début) : c'est plus World of Warcraft que les Terres du Milieu
...

Je suis d'accord sur le fait que le 3e volet se concentre sur le côté épique, marche mieux que le 1er volet où on alterne épique et comique de manière trop cavalière. Le 2e volet qui se concentrait sur la fable avait bien marché aussi en rompant avec ce côté bancal.

La scène de Dol Guldur. Ben oui c'est du grobillisme vidéoludique : je n'ai pas aimé du tout ! Dans toute la saga on prend le temps de travailler les cavaliers noirs, et là on en fait des steums aux vies infinies tout en les rendant plus puissants que dans la SdA (où ils sont censés comme Sauron être plus puissant qu'ici).
Je n'ai pas vu le duel entre Galadriel et Sauron comme un duel entre After Effect et Sony Vegas. Ralph Bakshi avait un truc du même genre dans sa version animée du SdA... reste que c'est raté quand même ! (mais bon, si on n'essaye pas, on ne peux pas réussir non plus) Il y avait tellement mieux à faire avec la réunion des 3 anneaux elfiques Narya, Nenya, Vilya... VDM

Un film très divertissant mais avec une mauvaise architecture globale et un gros problème de registre. Et puis il ne faut pas être un puriste tolkienien, car gare aux WTF vidéoludiques... ^^

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum