David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Albéric le Dim 2 Nov - 6:29



ça fait toujours envie !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Derfel le Dim 2 Nov - 17:05

Ça sera le meilleur des trois !

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Albéric le Dim 2 Nov - 17:35

Derfel a écrit:Ça sera le meilleur des trois !
c'est tout le mal que je lui souhaite...
Et puis Luke Evans et Richard Armitage quoi !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Derfel le Mer 3 Déc - 0:30


__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Sieben le Ven 19 Déc - 12:54

Vu hier. Je ne vais pas trop épiloguer parce que je pourrais citer pas mal de point négatif  sur ce film, donc pour faire bref: je l'ai trouvé divertissant mais sans plus. J'ai ressenti comme une surdose, on atteint les summum du grobilisme. Je le trouve loin du premier volet qui avait déjà des défauts mais qui au moins avait une certaine beauté contemplative. Là c'est too much.

En fait, je trouve au final que cette trilogie du Hobbit n'a pas le charme de son aînée Le Seigneur des Anneaux. Le Hobbit c'est un peu le RDV fantasy de ces dernières années. Ce fut très divertissant mais la trilogie ne rentrera pas dans l'histoire du cinoch' au contraire du SdA.

En cause, trop de rajout, des dialogues qui font clins d’œil au SdA mais qui n'ont pas leur place (quel intérêt cette scène où Thrandhuril parle avec son fils Legolas d'un jeune rôdeur qu'il conseille de rencontrer dans le nord (blink blink blink) ? On est à la fin d'une bataille, il y a des morts et tout et l'autre lui parle d'Aragorn... on s'en fout quoi, ça n'a pas lieu d'être à ce moment-là).Saruman qui nous fait son badass "Je me charge de Sauron...", puis plus rien. ???
Des scènes d'actions vraiment trop poussives, limite avec Legolas on se croirait dans DBZ.

Enfin bon, je ne vais pas rentrer dans les détails, j'ai toujours tendance à ne retenir que le négatif. Alors que c'est peut être le meilleur film que j'ai vu cette année (j'ai pas vu grand chose en même temps). Je suis surtout déçu, je me dis que ça aurait pu être excellent voir culte en 1 film de 3h. Mais 3 films de plus de 3h pour un bouquin pas très épais, il y a trop de trop, un peu écœuré sur la fin.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Derfel le Ven 19 Déc - 14:56

Sieben a écrit:En fait, je trouve au final que cette trilogie du Hobbit n'a pas le charme de son aînée Le Seigneur des Anneaux. Le Hobbit c'est un peu le RDV fantasy de ces dernières années. Ce fut très divertissant mais la trilogie ne rentrera pas dans l'histoire du cinoch' au contraire du SdA.

En cause, trop de rajout, des dialogues qui font clins d’œil au SdA mais qui n'ont pas leur place (quel intérêt cette scène où Thrandhuril parle avec son fils Legolas d'un jeune rôdeur qu'il conseille de rencontrer dans le nord (blink blink blink) ? 
L'idée n'est pas d'avoir un Seigneur des Anneaux II mais tout simplement de replonger sur la Terre du Milieu et en cela, la mission est accomplie.

En ce qui a trait à Aragorn, c'est peut-être dans la version longue que la scène va prendre tout son sens.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Sieben le Ven 19 Déc - 16:10

Derfel a écrit:L'idée n'est pas d'avoir un Seigneur des Anneaux II mais tout simplement de replonger sur la Terre du Milieu et en cela, la mission est accomplie.

Ah bon ? Moi je pense carrément le contraire. L'idée c'est bien de faire un SdA 2 sinon pourquoi une trilogie pour un livre qui fait dans les 300 pages. Et si on veut nous replonger dans la Terre du Milieu c'est bien que derrière il y a l'idée de faire un SdA revival. Enfin moi ça me semble logique. D'ailleurs le réalisateur n'arrête pas de placer des scènes clins d’œil au SdA pour bien faire le lien entre les 2 trilogies. Je pense justement qu'il aurait plutôt fallu se concentrer sur l’œuvre Bilbo le Hobbit, et moins sur le côté "on fait un préquel du SdA". (et d'ailleurs c'est plutôt le SdA qui est la suite du Hobbit et non l'inverse).

Derfel a écrit:En ce qui a trait à Aragorn, c'est peut-être dans la version longue que la scène va prendre tout son sens.

Le prend pas mal, mais chaque fois qu'une critique est émise et qu'on me dit en retour que telle ou telle scène va trouver son explication dans sa version uncut su film, je pousse un gros soupir. Moi j'ai payé pour voir le film, il faut qu'il paraisse "cohérent" dans la version proposée aux spectateurs. Et puis le film est déjà suffisamment long, si en plus de 3h le réalisateur n'arrive pas à être clair c'est qu'il a foiré quelque chose.

Mais je souligne les détails, sinon sur l'ensemble du film j'ai passé un moment agréable. Mais c'est le moins bon de la trilogie selon moi. Peut être quand le revisionnant avec du recul à sa sortie blu-ray je serai moins critique mais sur le moment dans le cinéma je n'ai pas été hyper enthousiasmé.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Derfel le Ven 19 Déc - 16:14

Sieben a écrit:
Le prend pas mal, mais chaque fois qu'une critique est émise et qu'on me dit en retour que telle ou telle scène va trouver son explication dans sa version uncut su film, je pousse un gros soupir. Moi j'ai payé pour voir le film, il faut qu'il paraisse "cohérent" dans la version proposée aux spectateurs. Et puis le film est déjà suffisamment long, si en plus de 3h le réalisateur n'arrive pas à être clair c'est qu'il a foiré quelque chose.
C'était aussi le cas dans Le Seigneur des Anneaux et il n'y a pas eu grand monde pour dire que ça les dérangeait.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Derfel le Ven 19 Déc - 16:16

Sieben a écrit:Je pense justement qu'il aurait plutôt fallu se concentrer sur l’œuvre Bilbo le Hobbit, et moins sur le côté "on fait un préquel du SdA". (et d'ailleurs c'est plutôt le SdA qui est la suite du Hobbit et non l'inverse).
Je reconnais facilement les scènes du roman Le Hobbit dans le film, donc le film suit bien la trame du livre. S'il y a des ajouts, c'est bien tant mieux. Je ne sais pas pourquoi tu rages tant que ça, le résultat final est très bien.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Albéric le Ven 19 Déc - 19:08

c'est quand même confusant d'entendre à propos du film : "le chapitre ultime de la saga !"... Non, non et renon : le point final de la saga c'est Le Retour du roi.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Marv le Ven 19 Déc - 21:30

une daube
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Duvodas le Sam 20 Déc - 11:10

Je vais aller le voir la semaine prochaine. Et je me dis que c'est quand même écœurant qu'il serve uniquement de prétexte pour retrouver de vieux potes, mais je ne me fais aucune illusion. Tout comme lesdits vieux potes.

Mais en gros, je m'attends à avoir la même réaction que Marv au final. On va cependant en prendre plein les mirettes. C'est LA l'intérêt du film, et uniquement là, pour moi.
avatar
Duvodas
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 30/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Marv le Sam 20 Déc - 15:04

Duvodas a écrit:
Mais en gros, je m'attends à avoir la même réaction que Marv au final. On va cependant en prendre plein les mirettes. C'est LA l'intérêt du film, et uniquement là, pour moi.
 Et encore....le tout "Image de synthèse" çà rend les choses moins réelle, jeux vidéo et finalement seule le reconstitution de la Comté est envoûtante. On est très loin de la première trilogie sur tous les plans. LOTR était une relative bonne adaptation des romans , en revanche le film "The Hobbit" n'est qu'un gros produit ccial qui n'a plus grand chose à voir avec l'oeuvre initiale. Déjà on pourrait citer comme le fait "l’odieux connard" toutes les incohérences du récit, mais surtout on regrettera tout ce que ce qui fait le charme de l'écriture de Tolkien...y'avait tant à faire aussi pour enrichir le récit avec tous appendices sur la période, et quand on voit les choix de PJ pour rallonger l"écriture de manière artificielle...on pleur.

Tant de choses ont étés sacrifié au profit de scène de merdes qui s’étire à l'infini que j'ai même pas le coeur à toutes les citer.
PJ a véritablement vendu son âme à Morgoth.
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Marv le Mer 24 Déc - 15:28

Farmace a écrit:Je l'ai attendu, ce film, je l'ai espéré, j'ai regardé sa bande annonce maintes et maintes fois.
Disons le d'office, le premier volet m'avait un peu laissé le cul entre deux chaises mais globalement satisfait. 
C'était une très bonne introduction porteuse de bien des promesses et j'étais impatient pour la suite.

Le second volet m'a laissé moins rêveur. 
Pas mal d'incohérences, de scènes rajoutées proprement inutiles voire ridicules faites uniquement pour amuser les enfants... (vous vous souvenez tous de Bombur dans son tonneau je pense ?). 
Et puis j'étais perplexe quant à l'ajout du personnage de Tauriel, dont je craignais qu'elle ne soit là que pour ajouter une touche féminine à une histoire qui en est presque totalement dépourvue, sans parler du "risque" d'une histoire d'amour totalement artificielle et rajoutée. Plus perplexe, je suis laissé sur une impression agréable et néanmoins mitigée. 
La course poursuite à l'intérieur de la montagne avec Smaug est mal fichue et beaucoup trop longue, pour une conclusion idiote, rien de moins, car l'idée de faire s'écrouler une statue d'or encore en fusion sur un véritable four sur pattes c'est complètement idiot. 
Pire ! 
Le découpage atrocement raté de la fin où nous restons sur Smaug fonçant vers Lacville et... RIDEAUX ! 
Non, ce n'est pas une mauvaise fin : ce n'est pas une fin du tout, et ainsi, nous en arrivons au troisième volet de cette saga.

Alors... "Que dire sur le Hobbit" (ceux qui se rappellent du début de Seigneur des Anneaux Sauron... heuuu... saurons apprécier cette intro) ?

Et bien c'est un peu violent d'attaquer ainsi mais nous allons d'abord faire les défauts tout en suivant peu à peu l'histoire et son déroulement, puis nous terminerons sur les qualités. 
Alors ! En premier lieu, je trouve que nous entamons le 3 avec le défaut du 2 : le découpage mal fichu. 
Smaug attaque Lacville, nous voyons les méchants riches tenter de fuir avec l'or, puis bien évidemment (Ha oui, cette critique est truffée de Spoilers donc si vous n'avez pas vu le film vous savez à quoi vous en tenir), Bard parvenir à vaincre le dragon en improvisant une baliste avec un arc cassé, une tour en flammes et son fils comme pivot de soutient (véridique...) et ceci est pour moi un très mauvais point. 
Déjà, lors d'une scène on voit Bard littéralement défoncer un toit à coup de poing pour se trouver un perchoir, ce qui donne lieu à une scène de quelques secondes faites en très mauvaise 3D extrêmement visible. Disons le, Bard est traité comme un Aragorn au rabais, et j'y reviendrais. 
Autre point qui constitue selon moi le pire du film, la mort de Smaug proprement dite.


Il faut en avoir conscience, le film ne s'appelle pas "La Bataille des cinq Armées" pour rien, il est centré sur cet évènement, dans lequel Smaug n'a qu'une présence accessoire. 
Le film n'est pas du tout centré sur le dragon, dès lors, sa mort doit intervenir rapidement et c'est précisément ce qui arrive. 
Pendant un quart d'heure ou vingt minutes on le voit défoncer Lacville, détruire la cité entière, puis Bard fait son petit truc, le dragon périt, allez hop, passons à autre chose. 
Cela donne l'impression que Smaug est le dragon le plus facile à vaincre de la galaxie, alors qu'une mort placée à la fin du second film, après cette longue poursuite, aurait au moins donné un quelconque sentiment d'accomplissement. 
Un aspect "on en est ENFIN débarassé" qui fait donc cruellement défaut. 


Du côté de l'affaire du nécromancien, nous retrouvons donc Gandalf emprisonné (pourquoi ne pas l'avoir tué ? 
Mystère... Ils auraient au moins pu donner une excuse, du genre "tentons de le corrompre" ou quelque chose comme ça, parce que nous savons très bien qu'il va survivre sinon, pas de Seigneur des Anneaux, mais qu'au moins les évènements soient crédibles). 
Gandalf est secouru par Galadriel puis Elrond et Saroumane avec une scène de combat contre les Nazguls que j'ai trouvé très bonne. 
J'ai beaucoup entendu "baaaa c'est nul, Saroumane qui fait du Kung Fu !" et je trouve ça idiot. Les scènes de combat, l'esthétique, puis l'arrivée de l'esprit de Sauron, tout ça est magnifique avec un rendu que j'ai trouvé superbe. 
Premier moment du film où je me suis dit vraiment fort "je suis content d'être là". Seuls bémols : la façon dont Galadriel soigne Gandalf : un bisou magique, sans plus d'effets spéciaux, non, juste un bisou, ça fait un peu léger... 
On notera aussi que face à Sauron, il aurait été appréciable de voir un Saroumane plus actif, plus fort, plus désespéré peut-être, jusqu'à ce que Galadriel fasse son petit banissement qui va bien, ce qui aurait contribué à sa future corruption. 
Cela reste un défaut mineur et peu gênant, mais disons que j'aurais préféré.

Revenons à présent à l'évènement central. Les orcs marchent sur la montagne avec leur armée, Legolas et Tauriel vont enquêter au nord sur la réapparition d'une marque ancienne pouvant signifier des problèmes, les nains se regroupent et se planquent dans la montagne qu'ils fortifient le temps que les humains désormais sans foyer n'arrivent à Dale. 
On peut assister à la dégradation de l'esprit de Thorin, qui devient avide, paranoïaque, mégalomane, "le mal du dragon" comme l'appelle Balin. 
Les elfes arrivent eux aussi à Dale, aident les humains et prétendent s'emparer des fameux joyaux que contient la montagne et qui sont "l'héritage de son peuple" par la force. Il faut dire que Thranduil a ramené une belle armée. 
Toutefois, Bard veut tenter la négociation qui va bien entendu échouer eu égard à l'esprit de Thorin de plus en plus dégradé. 
Celui, on le comprendra plus tard, a appelé des renforts, et je profite de cela pour parler d'un autre problème majeur du film : la mauvaise appréciation des durées. 

Par exemple, lorsque les nains restés à Lacville rejoignent leurs amis sur la montagne, tout est fait pour montrer que c'est quelques heures à peine après la mort de Smaug. 
Le jour se lève, on traverse le lac en une après midi, on rejoint les copains. 
Et Bilbo les rencontre en leur disant "Il faut partir, Thorin ne va pas bien, il est enfermé seul en bas depuis des jours !" vous voyez ce que j'appelle "mauvaise apprécication des durées". Et bien le même soucis suivra de peu quand l'armée naine appelée en renfort par Thorin débarque lorsque d'ultimes tentatives de négocations ont échoué. 
Le film montre ça comme si le voyage des nains avait pris une nuit et quelques heures, là où même quelqu'un qui ne connait que fort peu la terre du milieu sait que Erebor n'est pas à quelques heures à pied de la plus proche montagne naine. 
Faut pas déconner non plus. 
Seulement voila, alors que les elfes, les quelques humains présents, et les nains sont sur le point de se mettre sur la tronche car les nains ne veulent rien entendre, les orcs arrivent !

ENFIN ! ENFIN la bataille tant annoncée va avoir lieu, et là disons le, on a quand-même du bon ! 
La scène où les lanciers nains vont rapidement former un puissant mur de boucliers hérissé de pointes est juste épique ! 
Une scène qui a donné au gaillard d'1,88m que je suis l'envie momentanée d'être un nain ! 

Seulement les défauts n'arrivent jamais seuls et pas une fois, PAS UNE FOIS on ne verra l'énorme armée d'elfes tirer à l'arc ! 
Un manquement scandaleux quand on sait que l'on voit dans la bande-annonce une scène où l'on assiste précisément à cela, ce qui nous indique que cette scène fait probablement partie de la version longue, une véritable escroquerie ! 
On nous appâte avec des scènes de batailles épiques (et on en a, heureusement), pour ne pas montrer dans le film ce que montre la bande annonce ?! Qu'est-ce que c'est que ce travail bordel ?! 
Bon, j'irais vite pour la suite, je me doute que ça commence à faire long alors résumons :

Les nains se battent, les elfes aussi, les orcs dominent la bataille, Thorin refuse d'intervenir jusqu'à une scène où l'on assiste à la folie qui lui ronge l'esprit et qu'il parvient à surmonter, faisant qu'il se décide à aller rejoindre la bataille avec ses compagnons. 
Dommage qu'il y ait eu une très belle scène où l'on voit toute la bande revêtir de superbes armures lourdes très bien ouvragées et impressionnantes pour au final s'élancer au combat après qu'ils les aient tous enlevés et n'aient donc que des vêtement avec un peu de maille en dessous. Pitoyable. 
Non, la franchement pitoyable ! 
Une superbe scène où les nains passent au ralenti, revêtus de leurs armures, scène dramatique, épique, pour les voir foncer au combat à poil. 
Peter Jackson, mon ami, rentre à la maison, tu fais n'importe quoi ! 

Pendant ce temps, et ce sera l'avant dernier défaut sur lequel je focaliserai, nous voyons Legolas et Tauriel espionner une ancienne forteresse voisine du royaume d'Angmar, (ils reviendront pour la bataille pour ceux qui en douteraient) et voir notamment une grosse armée de chauve-souris géantes prendre son envol. 
Il s'ensuivra alors un dialogue inutile qui est un pur effet de manche : Legolas = "Ces chauve-souris sont élevées dans un seul but..."
"Lequel ?" demande tauriel. 
Faire de la pâte à crêpe... non mais franchement... 
A ton avis ma grande... jusqu'à présent ton personnage était là uniquement pour introduire une histoire d'amour, et ajouter un peu de présence féminine et néanmoins badass. 
Là c'est juste la carte "cruche" qui est ajoutée, désolé de le dire ainsi. 
Une armée de bestioles volantes grosses comme des gargouilles élevées par les créatures les plus maléfiques de la Terre du Milieu, tu penses qu'elles sont élevées POUR QUOI ?! Cela, mesdames et messieurs, c'est UNIQUEMENT pour permettre à Legolas de prendre un air sombre et de dire d'un air dramatique "Pour la guerre..." chose relevant tant de l'évidence que le petit dialogue est totalement inutile ! 

Sur ce enchainons vite : la bataille se poursuit, Legolas fait des cascades, il y a des morts y compris parmi les personnages principaux, je ne dirais pas lesquels, et bien évidemment, le mal est vaincu. 
Ceci étant dit je me demande quand-même pourquoi Azog se fait greffer une lame dans le bras pour ne pas s'en servir du tout pendant son combat et à la place utiliser un parpaing. 

Je terminerais les points négatifs avec le personnage d'Alfrid. Pour ceux qui ne s'en souviennent pas, Alfrid est l'aide du maître de Lacville.
 Fourbe et perfide, il constituera un véritable "Langue de Serpent" au rabais, totalement inutile et présent à l'écran uniquement pour introduire quelques scènes comiques. 
C'est bien simple, on a une véritable caricature : est-il laid ? Oui ? Est-il bête ? Oui. Est-il incompétent ? Oui. Est-il lâche ? Oui. Est-il sale ? 
Oui. Est-il avide et vénal ? Oui. 
Je reprendrais une formulation du blogueur nommé Odieux Connard qui dit que voir l'aide de l'homme le plus riche de la ville sale et avec les dents pourries participe au cliché hypocrite d'Hollywood de vouloir nous dire "Bwwaaaa regardez les sales riches comme ils sont méchants" alors qu'ils sont les premiers à s'en mettre plein les fouilles. 
En bref, dès qu'il faudra faire quelque chose, Alfrid fera immédiatement le contraire. 
On lui dit de faire le guet : une armée lui passe sous le nez. 
On lui dit qu'on a besoin de tout le monde pour combattre : il s'enfuit. On lui dit de ne pas se mettre la population à dos : il manque de se faire lyncher en public. Et ce triste personnage n'est vraiment là que pour ça : être bête, lâche, et détestable. On aurait vraiment pu s'en passer. Mais bon, faut bien faire rire les gamins j'imagine...

"Mais alors ?" vous dites vous, "Tout est-il donc à jeter ? 
Ce film est-il pourri ?" Et bien non ! 
Bon, ok, ça peut sembler incohérent mais bordel, je l'ai quand-même aimé ce film, et voici avant tout pourquoi.

Bien qu'on ait certaines scène qui ont l'air de sortir tout droit d'un jeu vidéo (Legolas qui courre sur des pierres en train de tomber = WTF ? Ou encore Bilbo qui fait un tir = un mort sur chaque orc à qui il jette des cailloux sans jamais utiliser son épée... Sans dec...), la bataille est bonne et les scènes de combats sont parfois très esthétiques, parfois d'une brutalité digne des orcs. 
La mise en scène de la mort de l'un des personnages principaux est archi classique mais très bien exécutée. Voir le Conseil Blanc en pleine action est jouissif, Evangeline Lily joue remarquablement bien, malgré un rôle somme toute un peu cucul la praline, tout comme notre Bilbo fort convainquant ou notre Thorin qui livre sans doute la meilleure performance du film en ce qui me concerne. 
Excellente mise en scène de la folie de Thorin, musiques toujours aussi bonnes, beaucoup d'allusions au Seigneur des Anneaux ou au Silmarillon que seuls les personnes un tant soit peu renseignées sur l'univers comprendrons, ce qui indique une véritable passion de la part de Peter Jackson, et que dire de Ian McKellen qui sera éternellement le meilleur Gandalf jamais interprété (et je parle aussi des films du futur car personne ne pourra jamais égaler ce mec !).

Définitivement, ce troisième volet vaut le coup d'être vu. 
Entendons nous bien : il est loin, vraiment très loin d'être parfait, et je ne pense pas que cette trilogie arrive à la cheville de sa grande soeur sur le Seigneur des Anneaux, mais au final peu importe. 
Peu importe car la Terre du Milieux est un lieu magique dans lequel retourner est toujours un plaisir immense, même si l'adaptation aurait clairement, vraiment très clairement, pu être meilleure. 
Je l'ai vu dans les deux langues et j'ai aimé les deux versions (et voir une traduction impeccable, ça fait du BIEN !). 
Alors sans la passion suscitée par la première trilogie, sans sa qualité, sans son investissement, je le dis, cette conclusion vaut le coup d'être vue, rien que pour l'armée naine proprement badass. 
Il est certes dommage que PJ n'ait pas fait l'effort de rester plus fidèle à l'oeuvre originale pour rajouter tant de choses inutiles, et qu'il ait choisi un découpage si maladroit entre le second et le troisième volet, mais bon, quand on aime cet univers, on ne peut pas manquer cette conclusion. 
Alors allez-y, sans vous prendre trop au sérieux ni en attendre une conclusion digne de celle du Seigneur des Anneaux, et appréciez une dernière fois cette plongée en Terre du Milieu, tout simplement parce que, et bien, c'est la Terre du Milieu.
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Derfel le Jeu 25 Déc - 20:20

Contrairement aux deux films précédents Le Hobbit: La Bataille des Cinq Armées saute directement dans l'action. Dans l'ensemble, je pense que ce film sort gagnant et je le reverrai plusieurs fois avant qu'il ne quitte le cinéma.
Ce que j'ai aimé et moins apprécié :
J'ai adoré voir Smaug prendre la ville des hommes, c'est vraiment impressionnant, ainsi que le face à face Bard contre le dragon. Smaug est bien sûr arrogant comme toujours. L'arc de fortune qu'assemble Bard est tout à fait parfait.
Dol Guldur - j'ai adoré cette séquence. Galadriel démontrant une brève explosion de puissance est assez impressionnant. De plus, nous obtenons Saroumane et Elrond qui se joignent à la lutte en affrontant les Spectres de l'Anneau. J'ai aimé aussi la façon dont les Spectres de l'Anneau, même après avoir été battu, sont ramenés par Sauron. Ils ne peuvent pas être tués. Ils peuvent être vaincus, mais pas tués comme nous l'avons vu pendant Le Seigneur des Anneaux.
Nous voyons Galadriel en mode pleine puissance, dont nous avons un bref aperçu dans La Communauté de l'Anneau. On nous montre pourquoi lorsque Frodon lui avait offert l'anneau, cela aurait été une chose vraiment mauvaise si elle l'avait pris.
Azog et Bolg sont vraiment géniaux. La CGI est fantastique, ils sont aussi réel qu'ils peuvent l'être.
Un des moments que j'aime est la conférence entre Bilbo, Gandalf, Bard et Thranduil Lorsque Bilbo leur donne l'Arkenstone comme une offrande de paix. Thranduil déverse son fiel contre les nains et Bilbo leur rappelle comment ils sont super, ils ont des défauts mais ils ont aussi beaucoup de points positifs.
La chute de Thorin est fantastique ! Richard Armitage fait de telles un excellent travail. Je veux dire que ce personnage devient si sombre. C'est comme si l'or lui-même était comme l'Anneau et corrompt tout ce qui lui touche.
Le retour de Thorin est quelque chose que j'ai vraiment apprécié également.
Bilbo et Thorin partagent de beaux moments : la scène avec le gland et quand Bilbo obtient le vêtement en Mithril.
La bataille est vraiment cool. Vous avez de grands moments où vous avez les Nains exhibant leur puissance, leur voir construire un mur de boucliers est fascinant. Les légions d'Elfes sont impressionnantes. Quand ils joignent finalement leurs forces nous procure un grand combat. Et bien sûr, vous avez les hommes conduire par Bard qui montrent que vous ne pouvez pas prendre les pêcheurs comme une armée faible. De plus, vous avez tous les Orcs, les Gobelins, Trolls (surtout, ceux avec les catapultes sur leur dos), et les chauves-souris. Ils sont tellement cool !
Legolas a été un ajout formidable. Je l'aime dans ce film, pour être honnête. Son combat contre Bolg est un bon moment du film.
Les décès de Fili et Kili sont tristes mais étaient prévisibles. Thorin obtient finalement son combat face à Azog. Ils s'affrontent sur la glace, ce qui est différent du livre, mais j'aime vraiment cela.
Les adieux de Bilbo sont courts mais touchant, on ressent l'amitié qui les unit. Bilbo est maintenant prêt à accueillir une maisonnée pleine de Nains, ce qui est différent de la façon que tout a commencé.
Thranduil qui parle de Grand Pas (Aragorn). J'adore cette ligne pour être honnête, ça contribue à expliquer pourquoi Legolas est protecteur d'Aragorn au Conseil d'Elrond.
Malheureusement, on voit peu Beorn. Il n'est pas mon personnage préféré mais encore une fois nous ne le voyons que très brièvement pas beaucoup. Nous le verrons probablement plus dans la version longue dans quelques mois.
J'aurais pu vivre sans Alfrid habillé comme une fille. C'était juste un peu ridicule pour être honnête.

C'est le plus court des trois volets de la trilogie Le Hobbit, celui dont le rythme est le plus constant et qui compte le moins de longueurs. C'est aussi celui dont le ton, sombre, et les enjeux, importants, se rapprochent le plus de ceux de Le Seigneur des Anneaux.

Ma note : 8,5/10

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Derfel le Jeu 25 Déc - 22:24


__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Derfel le Jeu 25 Déc - 22:32


__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Albéric le Jeu 25 Déc - 22:35

Je visionnerai tout cela après l'avoir vu...
(ce qui ne saurais tardé !)

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Derfel le Jeu 25 Déc - 22:48

Deux fois 42 minutes à écouter, c'est long, vraiment très long et pas vraiment passionnant.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Albéric le Jeu 25 Déc - 22:53

Derfel a écrit:Deux fois 42 minutes à écouter, c'est long, vraiment très long et pas vraiment passionnant.
surtout que, je le suppose, ils n'abondent pas en ton sens ?

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Derfel le Jeu 25 Déc - 23:12

Albéric a écrit:
Derfel a écrit:Deux fois 42 minutes à écouter, c'est long, vraiment très long et pas vraiment passionnant.
surtout que, je le suppose, ils n'abondent pas en ton sens ?
Tout à fait.
L'opinion d'un peuple qui ne fout rien de bon au cinéma d'action, mais qui critiquent toujours comme des crève la faim. Quel est le dernier film d'action fantasy ou historique que les Français ont produit ? Le Pacte des Loups de Christophe Gans voilà 13 ans ???
Ici, en Amérique, les critiques des spectateurs avoisinent les 8,5 à 8,9 sur 10 pour La Bataille des Cinq Armées. On est peut être ignare pour le cinéma, mais on ne boude pas son plaisir. Ce n'est pas un film parfait, il n'est pas à la hauteur de la trilogie LOTR, mais ça demeure tout de même un foutu bon divertissement sans temps mort.
Je ne veux blesser personne ici en particulier, mais je trouve qu'on vomit facilement sur les films, sur les romans, etc. On dirait que les Français ne sont jamais content.


Dernière édition par Derfel le Jeu 25 Déc - 23:50, édité 1 fois

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Marv le Jeu 25 Déc - 23:34

Quand un réalisateur a la responsabilité de l'adaptation d'un best-seller comme peut l'être The Hobbit de Tolkien, les millions de Fans de l’écrivain (dont je fais partie) ont le droit d'avoir un avis critique sur le film dans la mesure où le réalisateur n'accouche que d'un produit cciale prompt à vendre des popcorns et du coca.
Après, tout dépend avec quel état d'esprit on aborde la chose de Peter Jackson, mais quand on est attaché à l'esprit d'une oeuvre, on se sent trahis quand on voit les partis pris du réalisateur qui s'est littéralement accaparé le sujet pour faire son Hobbit avec tout ce qui va avec en grand n'importe quoi et scènes absurdes et incohérentes.
Cette trilogie est une grosse production plutôt bien réalisée, pour autant la forme doit elle l'emporté sur le fond à tes yeux Derfel ?
Dans certains cas peut être ... mais là c'est du viol.
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Derfel le Jeu 25 Déc - 23:42

Marv a écrit:Quand un réalisateur a la responsabilité de l'adaptation d'un best-seller comme peut l'être The Hobbit de Tolkien, les millions de Fans de l’écrivain (dont je fais partie) ont le droit d'avoir un avis critique sur le film dans la mesure où le réalisateur n'accouche que d'un produit cciale prompt à vendre des popcorns et du coca.
Après, tout dépend avec quel état d'esprit on aborde la chose de Peter Jackson, mais quand on est attaché à l'esprit d'une oeuvre, on se sent trahis quand on voit les partis pris du réalisateur qui s'est littéralement accaparé le sujet pour faire son Hobbit avec tout ce qui va en grand n'importe quoi et scène absurde et incohérente.
Cette trilogie est une grosse production plutôt bien réalisée, pour autant la forme doit elle l'emporté sur le fond à tes yeux Derfel .Dans certains cas peut être ... mais là c'est du viol.
Pour avoir lu Le Hobbit, je suis bien content que PJ n'ait pas cédé aux puristes comme toi, on aurait accouché d'un produit soporifique destiné aux enfants et qui aurait été expédié en 2 heures.
Si tu n'aimais pas la démarche emprunté par Peter Jackson, tu aurais dû avoir l'intelligence de ne plus aller voir les films après le premier car on savait tous vers quoi on allait. On n'aime pas, on n'y va pas, plutôt que d'être un con qui dépense ses euros pour un produit dont il ne veux pas.
J'ai lu le roman, j'ai vu les films, je vais acheter les versions Extended et je vais continuer à prendre mon pied. Après ça, les rageur continuerons à rager, jusqu'au jour où finalement Jackson réussira à avoir les droits sur le Silmarillion. Et il continuera à ADAPTER le roman en films. Dès le départ c'était clair, on part du roman, on rajoute des appendices, on crée des situations et on obtient un produit final qui n'est pas 100% fidèle au roman, personne de la production ne s'en est caché. Ce fût pareil pour Le seigneur des anneaux alors que Beorn a été oblitéré et que des scènes ne se déroulaient pas au même endroit que dans les romans.

Une chose est certaine, les films ont rendu l'oeuvre de Tolkien accessible au grand public et il n'a jamais été autant lu.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Marv le Ven 26 Déc - 0:05

Je suis pour le respect des auteurs et de leurs œuvres point barre, après PJ  n'avait qu'à créer une histoire originale. 
Et encore si le film était intelligent et subtile mais au contraire il est truffé de passages d'une absurdité confondante... pour les scènes d'action, désolé là aussi, je me suis plus ennuyé qu'autre chose avec ces scènes d'abracadabrantes à rallonge et totalement improbable. 

J'aurai pu ne pas le voir c'est un fait car finalement ce film n'est pas du tout fait pour les fans de l'auteur mais plutôt pour une génération qui se nourrit de culture vite consommé/ vite digéré.
On s’étonnera pas après que la fantasy de manière générale  soit considéré par le grand public comme un sous genre de culture cciale alors que ses plus beaux portes étendards sont travestis de la sorte.
Apres tant mieux si les films attirent de nouveaux lecteurs, mais je te rappelle au passage que les romans de Tolkien n'avaient pas attendu PJ pour conquérir le grand public...

Je pense que de la part d'un réalisateur qui se disait l'un des plus grand fan de l'auteur, on pouvait espérer un meilleur hommage ciné à l'esprit de Tolkien.
Le cinéma c'est aussi le Septième Art et on peux considéré qu'une adaptation sur ce support d'un grand roman, puisse laisser espérer un traitement avec une certaine ambition artistique (artistique ne se résume pas à l'utilisation abusive d'effet numériques...)
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Derfel le Ven 26 Déc - 1:36

Marv a écrit:J'aurai pu ne pas le voir c'est un fait car finalement ce film n'est pas du tout fait pour les fans de l'auteur mais plutôt pour une génération qui se nourrit de culture vite consommé/ vite digéré.
Tout à fait, mais qu'est-ce que tu foutais là à aller voir le film, tu n'avais pas encore compris après deux films que c'était une adaptation, tu ne l'avais pas assez lu dans les médias ? C'est quoi que tu ne comprends pas, tu as besoin d'un dessin ?
Tu n'as que toi à blâmer pour ta...
Et moi, je ne suis pas fan de l'auteur parce que j'ai aimé. Ta logique est implacable.

Marv a écrit:Je suis pour le respect des auteurs et de leurs œuvres point barre

Comme le film Blanche Neige et le Chasseur dont tu nous as cassé les oreilles à savoir à quel point tu aimais ce film et Kristen Stewart qui te semblait si talentueuse et expressive. Ce film est d'une fidélité absolue à l'histoire de Blanche Neige, évidemment. 
Tu es vraiment très crédible dans ton argumentation.

On a le droit d'aime ou pas le film, mais ne venez pas dire que c'est parce que l'adaptation n'était pas fidèle alors que dès le départ, c'était évident que des largesses avaient été prises.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Le Hobbit, La Bataille des cinq armées

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum