David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Joe Abercrombie, Les Héros

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Albéric le Sam 28 Juin - 8:18


Résumé de Les Héros :
Trois hommes. Une bataille. Pas de héros.
Selon la légende, Dow le Sombre aurait tué plus d’hommes que le pire des hivers et conquis le trône du Nord en semant le chaos derrière lui. Jaloux, son voisin le roi de l’Union lui envoie ses armées : des milliers d’hommes bardés de fer se dirigent ainsi vers un cercle de pierres oublié, sur une colline sans intérêt, dans une vallée sans importance.
Bremer dan Gorst, fine lame disgraciée, Calder, prince sans couronne, et Curnden Craw, dernier honnête homme du Nord, se retrouvent inexorablement entraînés dans une guerre sans honneur.
Trois jours de bataille sanglante scelleront le destin du Nord. Cependant, entre les conspirations, les querelles et les jalousies mesquines, il y a peu de chances que ce soient les coeurs les plus nobles, ni même les bras les plus forts, qui l’emportent.
Malheur aux peuples qui ont besoin de héros.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Albéric le Sam 28 Juin - 8:35


Un récit guerrier de 670 pages qui nous livre un plaidoyer pour le pacifisme…
L’humanisme d’Akira Kurosawa, l’humour de Sergio Leone, le grimm & gritty de Quentin Tarentino.
Et les cinéphiles vont se régaler car c’est un festival de clins d’œil à vraiment tout plein de films, genre quand le Colonel Vinkler rejoue le baroud d’honneur de Kevin Costner dans la scène introductive de Danse avec les Loups.
Que voulez-vous que je vous dise ? C’est un excellent livre pour les amateurs du genre !
Encore une œuvre magistrale du meilleur écrivain fantasy de sa génération, malgré ici une mise en place un peu ardue avec tous ces personnages qui déboulent sans que les enjeux soient clairement explicités d’entrée de jeu.


7 ans se sont écoulés depuis Dernières querelles et 5 ans depuis Servir Froid.
Commençons par le commencement : Les Héros ce n’est pas des personnages mais un cercle de pierre en haut d’une colline au centre d’un champ de bataille entre les Nordiques de Dow le Sombre et les Sudistes du Maréchal Kroy.
Tous les personnages du roman ne sont que les acteurs d’une vaste tragédie humaine dont les Héros sont le centre :
- Dow le Sombre n’affronte les Sudistes que parce qu’Ishri qui incarne l’idéologie théocratique lui force la main
- Kroy n’affronte les Nordiques que parce que Bayaz qui incarne l’idéologie ploutocratique lui force la main
A chaque fois qu’ils veulent mettre fin au massacre, Ishri ou Bayaz mettent de l’huile sur le feu.
(d’ailleurs ce n’est pas évident de suivre l’écheveau de leurs manigances et le pourquoi du comment)
On se croirait revenu au temps de la Guerre Froide et des games of thrones de la CIA et du KGB.
Chacun place ses pions sur l’échiquier du monde, et quand l’un d’entre eux refuse de jouer le jeu on l’élimine !

Sinon Nord et Sud… Cela ne vous rappelle rien ? blink
Se plaçant dans une longue tradition de westerns humanistes, Joe Abercrombie continue de poursuivre dans la voie de la Fantasy spaghetti. Ici on est encore une fois dans un Le Bon, la brute et le Truand avec des épées ! (souvenez-vous de ses 2 camps qui s’entretuent pour un pont dont le monde entier se foutait en dehors des carriéristes de l’Etat-major qui voulaient montent en garde quelque que soit le nombre de morts pour y parvenir…)
Nous suivons les événements à travers 3 POVs principaux :
Le Bon ? Craw, un homme droit comme un « i » qui essaye « d’agir comme il faut » à la tête d’une faction de 12 hommes (clin d’œil aux Dirty Dozens ?) au service du nouveau Roi du Nord Dow le Sombre.
La Brute ? Gorst, désavoué depuis le désastre de la Maison des plaisirs de Cardotti (voir Servir Froid), remplace ici le cynique Glotka dans le rôle du sociopathe qui s’ignore. Nihiliste voire suicidaire, il ne s’épanouit que dans le carnage de la guerre. Sa doublé-pensée est un régal parce que super bien retranscrite à l’écrit (et ce n’était pas un mince affaire, donc bravo à la traductrice Juliette Parichet, malgré encore quelques confusions arcs/arbalètes).
Le Truand ? Le prince Calder, fils de l’ancien Roi du Nord Bethod. Antipathique à souhait dans La 1ère Loi, il est au contraire ici très sympathique car passé en mode survie : tout le monde ou presque veut sa peau (on nous propose d’ailleurs un chouette whondunit : quel est le personnage du roman qui a engagé 3 assassins pour s’en débarrasser discrètement ?).
On a ensuite des POVs secondaires inégaux :
Finree, l’épouse ambitieuse de l’héroïque mais naïf colonel Harod dan Brock, qui va découvrir l’horreur de la guerre.
Beck, le fils de Shama Sans-Cœur, venir chercher un nom à la guerre, mais qui va être confronté à l’horreur de la guerre.
Le caporal Tunny, le sous-off planqué et profiteur (qui je dois l’avouer a été pour moi carrément le maillon faible du livre…)

La manière dont la narration nous fait glisser d’un camp à l’autre sans prendre parti fait immédiatement penser pour amateurs de Fantasy au légendaire Légende de feu David Gemmell. Mais là ou David nous faisait le remake de Fort Alamo, Joe nous offre le remake de Gettysburg ! D’ailleurs, ce n’est absolument pas un hasard si la Bataille d’Osrung dure 3 jours. Ici point d’héroïsme, mais une série de petits zooms humaniste qui nous montre une vraie guerre sale, sinon boue use et glauque, où tout le monde meurt totalement inutilement...
Difficile dans cette optique ne pas penser, à autre auteur anglais qui ne ménage pas ses efforts pour dénoncer l’absurdité de la guerre et les dégâts occasionnés par les carriéristes sans foi ni loi : Dan Abnett (qui lui par contre officie en SF).
Calder et Finree ont exactement la même opinion sur la guerre : un enfer rempli d’opportunités pour les égoïstes.
Whirrun le Cinglé et sa célèbre épée sont quasiment un hommage déguisé à Druss la Légende et sa célèbre hache.
Oui Les Héros c’est quelque part un anti Légende, mais derrière le grimm & gritty de Joe Abercrombie que trouve-t-on ? Des valeurs humanistes tirées des œuvres d’Akira Kurosawa et de Sergio Leone, comme chez David Gemmell finalement (voir ma critique de La Quête des Héros perdus). D’ailleurs plusieurs citations / déclarations / réflexions du roman pourraient être dénichées sous un forme ou une forme dans les romans de David Gemmell, et inversement.
Pas de bons. Pas de méchants. Juste des gens qui essayent de survivre à la volonté des puissants de le rester.
Et chacun cherche consciemment ou inconsciemment une forme de rédemption ou à défaut de paix intérieure, que bien peu trouveront finalement car on désire toujours ce qu’on ne peut pas obtenir…
Spoiler:
Gorst est à 2 doigts de rejoindre Dow le Sombre, il est à 1 doigt d’assassiner Hal pour mettre la main sur Finree.
Il conchie les connards carriéristes du roman, mais il jubile de retrouver sa place de connard carriériste.
Whirrun qui est en train de devenir une légende veut juste qu’on l’oublie à tout jamais.
Craw qui veut revenir à la ferme s’empresse de retourner à la guerre à la 1ère occasion.
Beck qui veut devenir un héros s’empresse de retourner à la ferme à la 1ère occasion.
Finree qui souhaite ardemment envoyer bouler Bayaz finit par entrer dans son jeu.
Néanmoins Joe Abercrombie ne sacrifie en rien son humour noir habituel, qui ici navigue entre l’absurdité des situations et passages presque astérixiens avec par exemple Qui-Frappe-Là, le géant barbare féru de civilisation (que je soupçonne presque avec son surnom de Pip d’être un clin d’œil au LDVELEH de la série Quête du Graal) ou la guerre psychologique initiée par Renifleur (« Le Neuf-Sanglant ! OMG le Neuf-Sanglant est de retour ! »)…

Sinon le premier des mages Bayaz continue de sévir. Ses remarques sur les petites gens sont détestables à souhait.
Il incarne à la perfection tous les maux de la ploutocratie occidentale : égoïsme, ambition, cupidité (toutes les œuvres de l’auteur ne cessent de les dénoncer et celle-ci ne fait pas exception à la règle).
On reconnaît très facilement ses équivalents IRL. On a hâte qu’il crève définitivement, salement si possible !
Car à la vitesse où il se fait des ennemis, il n’est pas impossible qu’un Grand Soir arrive plus vite que prévu… Qui sait, l’auteur nous prépare peut-être une version fantasy d’Il était une fois la Révolution ?

Et puis l’ami Caul Shivers regarde d’une bien étrange façon le rubis offert par Monza…
Visiblement, il est loin d’avoir tourné la page !


PS: je ne l'ai vraiment pas fait exprès du tout, mais l'opposition entre les 2 dernières images est assez savoureuse

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Sieben le Dim 14 Sep - 20:44

Joe Abercrombie a écrit:"Il l'avait prévenu que les guerres étaient l'apanage des ambitions des riches et la tombe des pauvres".

Joe Abercrombie a écrit:"Je ne suis pas à court d'hommes qui savent enfoncer une porte. Mais de temps en temps, c'est bien d'en avoir un qui essaie la poignée".

Warf, on dirait du Gemmell, non ?
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Albéric le Dim 14 Sep - 20:55

Sieben a écrit:
Joe Abercrombie a écrit:"Il l'avait prévenu que les guerres étaient l'apanage des ambitions des riches et la tombe des pauvres".

Joe Abercrombie a écrit:"Je ne suis pas à court d'hommes qui savent enfoncer une porte. Mais de temps en temps, c'est bien d'en avoir un qui essaie la poignée".

Warf, on dirait du Gemmell, non ?
Oui, carrément ! C'est truffé de trucs gemmelliens.
Comme l'auteur est anglais, ce n'est pas innocent : il ne peut pas ne pas connaître l'héritage du maître britannique de l'heroïc fantasy...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Albéric le Sam 4 Oct - 18:21


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Sieben le Dim 5 Oct - 13:39

Très sympa ce trailer.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Albéric le Dim 5 Oct - 14:54

Sieben a écrit:Très sympa ce trailer.
N'est-ce pas ?
Tant que tu es dans le coin... Tu avais écrit sur un autre fil qu'il n'y avait d'éléments "fantasy fantasy", cad surnaturels, dans le roman Les Héros.
Il y a quand même la sorcière dévoreuse du Gurkhul, mais comme on ne sait pas trop ce qu'elle fabrique durant le roman sinon préparer un gigantesque barbecue humain, cela ne vient pas contredire ton analyse...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Sieben le Dim 5 Oct - 18:22

Albéric a écrit:Il y a quand même la sorcière dévoreuse du Gurkhul, mais comme on ne sait pas trop ce qu'elle fabrique durant le roman sinon préparer un gigantesque barbecue humain, cela ne vient pas contredire ton analyse...

Les Héros c'est certainement le moins fantasy des Abercrombie, encore que, je n'ai pas encore lu La Première Loi.
La sorcière du Gurkhul est bien le seul élément fantastique, et encore, elle est plus présente dans Servir Froid. A part ce mouvoir dans les ombres et disparaître dès que la personne avec laquelle elle discute se retourne (serait-ce une vampire ?), on ne sait pas trop de quoi elle est capable.
Il est bien dommage qu'Abercrombie n'ait jamais développé dans ce cycle la partie sur l'Empire Gurkhul; leurs ambitions, leurs intérêts et rivalité avec les royaumes d'occident.
Un "duel of the fates" entre la sorcière Gurkhul et Shenkt ça aurait poutré pas mal.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Albéric le Lun 6 Oct - 19:36

Sieben a écrit:A part ce mouvoir dans les ombres et disparaître dès que la personne avec laquelle elle discute se retourne (serait-ce une vampire ?), on ne sait pas trop de quoi elle est capable.
Quand on a vu les Cent Verbes du Prophète Khalul massacrer une bonne partie d'Adua, on serre un peu des fesses quand l'un des Dévoreurs fait son apparition.
Vampire ? Tu n'es pas loin de la vérité...

Sieben a écrit:Un "duel of the fates" entre la sorcière Gurkhul et Shenkt ça aurait poutré pas mal.
Oh que oui, mais Bayaz contre les Cent Verbes, cela roxait un troupeau de poney dans son genre. (Avec un attaque spéciale à la DBZ !)

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Sieben le Mer 8 Oct - 21:09

Albéric a écrit:
Oh que oui, mais Bayaz contre les Cent Verbes, cela roxait un troupeau de poney dans son genre. (Avec un attaque spéciale à la DBZ !)

Genkidama ?



Arf, non non, je vais attendre de lire pour savoir. (Je suis toujours dans ma pause fantasy, j'ai d'abord "Les 45" de Dumas à lire avant).
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Albéric le Mer 8 Oct - 22:00

Sieben a écrit:
Albéric a écrit:
Oh que oui, mais Bayaz contre les Cent Verbes, cela roxait un troupeau de poney dans son genre. (Avec un attaque spéciale à la DBZ !)
Genkidama ?
Un truc plus dans le genre avec des retombées radioactives en fait...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Derfel le Mar 25 Nov - 17:40

Albéric a écrit:

Bremer dan Gorst, fine lame disgraciée, Calder, prince sans couronne, et Curnden Craw, dernier honnête homme du Nord, se retrouvent inexorablement entraînés dans une guerre sans honneur.
J'ai franchi le cap du 40% du roman. Jusqu'à maintenant, j'aime bien ce qui concerne Bremer dan Gorst, même que je voudrais le voir encore plus dans le feu de l'action. Je trouve Calder assez sympa et de plus en plus intéressant à suivre, c'est intéressant le voir tenter de conclure des alliances afin de sauver sa peau. Cependant, le personnage de Curnden Craw me laisse de glace ainsi que tous les POVs concernant d'autres personnages secondaires. C'est le reproche que je fais à ce roman, il se disperse trop et Abercrombie aurait gagné à resserrer l'action autour de Bremer dan Gorst et de Calder. J'espère donc que j'ai franchi le cap d'introduction et que l'auteur commencera à center ses POVs sur Bremer dan Gorst.
Une chose que je dois mentionner, j'ai lu Servir Froid avant de me farcir la trilogie de La Première Loi ce qui fait que je l'ai beaucoup moins en mémoire. Ma lecture date de plusieurs mois. donc peut-être que je ne fais pas certains liens qui seraient évident entre La Première Loi et Les Héros. Par exemple, je ne sais pas ce qui a provoqué la disgrâce de dan Gorst, ce qui m'énerve !!! 
M'enfin, est-ce que Les Héros sert d'entrée en matière à Pays Rouge - qui serait logiquement ma prochaine lecture - ou bien ce dernier roman est totalement distinct des autres ?
P.S. J'aimerais voir réapparaître Logen neuf-doigts, mais je présume que je n'aurai pas ce plaisir.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Sieben le Mar 25 Nov - 18:29

Tu n'en as pas fini avec Curden Craw, Les Héros se focalisant sur ces 3 personnages. Moi au contraire je l'avais trouvé très intéressant, il me rappelle ces héros gemmellien vieillissant et sage. Il n'a pas une personnalité très extravertie, c'est le vieux guerrier exemple à suivre droit comme un "i" mais tu sens que lui ne raffole pas de la gloire, moins on est focalisé sur lui, mieux il se porte. Un peu comme le sergent dont j'ai oublié le nom dans le camp "ennemi".

Concernant la disgrâce de Bremer, effectivement comme tu as lu comme moi Servir Froid, Albéric se souviendra beaucoup que moi des noms, ça se passe durant la scène où Monza Murcatto et notre troupe de mercenaires se déguisent dans un bordel et où ils foutent le feu à la fin. Cordial joue les croupiers à la roulette. Bremer est chargé de la sécurité du prince et si tu te rappelles bien, bah il se fait tuer. Je ne vais pas te spoiler la fin des Héros mais dans Servir Froid, Caul Shivers envoie envoyer valser Bremer dans les escaliers dans la maison close.

Derfel a écrit:M'enfin, est-ce que Les Héros sert d'entrée en matière à Pays Rouge

Comme tous les Abercrombie précédents (j'ai pas encore lu Première Loi), il y a des clins d'oeil évidents pour qui a lu les romans par ordre chronologique/parution mais rassures toi, Pays Rouge est une toute autre histoire.
Sa deuxième trilogie: Servir Froid, Les Héros et Pays Rouge, je les ai lu dans l'ordre. Mais maintenant je regrette de ne pas avoir aussi lu Première Loi parce qu'il y a sûrement des éléments qui m'ont échappé.
Par exemple Nicomo Cosca est présent dans Pays Rouge et il évoque sa gloire passée dans Servir Froid, donc c'est mieux d'avoir lu cette histoire avant je pense. L'humour aussi, où dans Pays Rouge tu as deux bœufs qui portent les noms de Calder et son frère, je sais plus son nom.

Derfel a écrit:P.S. J'aimerais voir réapparaître Logen neuf-doigts, mais je présume que je n'aurai pas ce plaisir.
Hum Hum...
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Albéric le Mar 25 Nov - 18:53

Sieben a écrit:Concernant la disgrâce de Bremer, effectivement comme tu as lu comme moi Servir Froid, Albéric se souviendra beaucoup que moi des noms, ça se passe durant la scène où Monza Murcatto et notre troupe de mercenaires se déguisent dans un bordel et où ils foutent le feu à la fin. Cordial joue les croupiers à la roulette. Bremer est chargé de la sécurité du prince et si tu te rappelles bien, bah il se fait tuer. Je ne vais pas te spoiler la fin des Héros mais dans Servir Froid, Caul Shivers envoie envoyer valser Bremer dans les escaliers dans la maison close.
de mémoire c'est ça sauf que le prince c'est Jezal de la Première Loi et qu'il ne meurt pas...

Bremer aura droit à de sacrés fights dans la suite roman ! c'est des scène de baston très cool !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Albéric le Mar 25 Nov - 18:54

Derfel a écrit:P.S. J'aimerais voir réapparaître Logen neuf-doigts, mais je présume que je n'aurai pas ce plaisir.
j'y avais cru avec toutes les rumeurs qui courraient dans le camp des nordiques... ^^

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Albéric le Mar 25 Nov - 18:56

Sieben a écrit:Mais maintenant je regrette de ne pas avoir aussi lu Première Loi parce qu'il y a sûrement des éléments qui m'ont échappé.
Par exemple Nicomo Cosca est présent dans Pays Rouge et il évoque sa gloire passée dans Servir Froid, donc c'est mieux d'avoir lu cette histoire avant je pense.
Nicomo Cosca était le bras droit de Glotka lors du siège de Dagoska par les troupes du Gurkhul... ^^

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Derfel le Mar 25 Nov - 23:31

Sieben a écrit:
Concernant la disgrâce de Bremer, effectivement comme tu as lu comme moi Servir Froid, Albéric se souviendra beaucoup que moi des noms, ça se passe durant la scène où Monza Murcatto et notre troupe de mercenaires se déguisent dans un bordel et où ils foutent le feu à la fin. Cordial joue les croupiers à la roulette. Bremer est chargé de la sécurité du prince et si tu te rappelles bien, bah il se fait tuer. Je ne vais pas te spoiler la fin des Héros mais dans Servir Froid, Caul Shivers envoie envoyer valser Bremer dans les escaliers dans la maison close.
Ah, il me semblait aussi que le nom de Caul Shivers me rappelait quelque chose, c'était donc ça...
Je me souviens de la séquence du bordel, je regrette maintenant de ne pas avoir lu Servir Froid après la trilogie de La Première Loi, une erreur que je porte à mon compte.
Envoyer valser Bremer dans les escaliers, c'est pas rien compte tenu des états de service du mec.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Derfel le Mar 25 Nov - 23:32

Albéric a écrit:
Derfel a écrit:P.S. J'aimerais voir réapparaître Logen neuf-doigts, mais je présume que je n'aurai pas ce plaisir.
j'y avais cru avec toutes les rumeurs qui courraient dans le camp des nordiques... ^^
C'est pour ça que je crois que ce ne sont que des rumeurs, juste question de nous faire saliver.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Derfel le Mar 25 Nov - 23:33

Albéric a écrit:

Bremer aura droit à de sacrés fights dans la suite roman ! c'est des scène de baston très cool !
Je n'attend que ça !!!

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Albéric le Mar 25 Nov - 23:54

http://www.joeabercrombie.com/wordpress/wp-content/uploads/2013/02/Heroes_by_Joe_Abercrombie_Wraparound.jpg


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Dark schneider le Lun 24 Aoû - 0:42

Terminé Les Héros.

En tout point d'accord avec l'analyse d'Albéric, même si moi de mon côté j'ai plutôt bien aimé les passages avec Tuny. Avec Les Héros, essaye de montrer tous les aspects d'une grande bataille dans sa violence mais surtout dans sa psychologie. Tuny et ses hommes incarnent l'attente, qui peut parfois être presque aussi insoutenable que la fureur du combat. J'ai trouvé ça bien senti de la part de l'auteur.

Le lien avec Gettysburg est évident, du coup à ma lecture j'ai souvent eu cette musique en tête :



Ce fut donc encore un plaisir que de lire du Abercrombie, même si j'ai cette fois-ci trouvé ce livre en-dessous de Servir Froid, car moins viscéral, et du troisième tome de la Première Loi, car moins intense et spectaculaire.
J'ai également trouvé la dernière partie (après la bataille) un peu longue, ce que Gemmell aurait torché en quelques pages, Abercrombie semble vouloir éviter ce travers mais du coup se traîne un peu. D'autant qu'en fin de compte, la bataille est loin de se terminer de façon extraordinaire (ce qui la rend plus réaliste). Cet assaut vers la colline des Héros fait d'ailleurs penser à la bataille d'Hamburger Hill durant la guerre du Viet-Nam : tout ça pour ça !

Même si mon kiffomêtre n'est pas monté aussi haut qu'avant, j'en ressors tout de même avec la banane : vive Joe Abercrombie !
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Sieben le Lun 24 Aoû - 12:27

On est sur la même longueur d'onde. C'est le moins bon de la seconde trilogie du cercle-monde mais ça reste un excellent Abercrombie.

J'avais aussi bien aimé le caporal Tuny qui apportait un peu d'humour. La guerre est aussi faite d'attente, de soldats planqués, de logistique: la place de la fosse à merde dans un camp on n'y pense jamais mais c'est d'une importance hygiénique capitale. Merci Abercrombie pour penser aux petits détails.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Albéric le Lun 24 Aoû - 12:32

ben oui, c'est du bon ce bouquin... On est loin du truc chiant et inintéressant décrié par certaines pseudo connaisseurs.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Albéric le Jeu 5 Jan - 19:43

la version poche au mois de février 2017 :


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Joe Abercrombie, Les Héros

Message par Derfel le Jeu 5 Jan - 19:49

Pas terrible comme première de couverture, on dirait l'illustration d'un Gemmell qui n'aurait pas été choisie et qu'on vient de recycler en couverture pour Abercrombie. Bref, si je ne connais rien de l'auteur, rien qu'à voir ce dessin, je n'achète pas et je regarde pour un autre roman.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum