David Gemmel
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Elias le maudit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Elias le maudit

Message par Sieben le Sam 14 Juin - 20:46

Chevaliers, rois, sorciers, héros ou simples fous, tous convoitent les trente-deux pièces du Jeu des Corps célestes. On dit que ce jeu vient d'une époque si ancienne qu'elle est tombée dans l'oubli.
On dit que ses pièces proviennent de la mâchoire d'un dragon cosmique dont les trente-deux dents possèdent chacune un pouvoir différent.
Et l'on dit surtout que celui qui réunira le jeu entier détiendra alors le pouvoir de recommencer sa vie... Celui que veulent les fous.

Des BDs de fantasy il y en a plein. Mais rare sont celles qui sont parvenues à me combler. De manière générale il n'y a que très peu de bonnes séries fantasy. Elias le Maudit est une série plus ou moins terminé (disons que les auteurs ont bouclé le cycle 1 et qu'on ne verra jamais la suite, malheureusement...).

Une belle surprise que cette série courte de fantasy méconnue mais qui mérite le coup d’œil. On est là dans le pure style de l’heroic fantasy avec une troupe de compagnons hétéroclites (Elias roi déchu en quête de vengeance puis de rédemption, une belle femme médecin qui croit en la science et s’oppose à la magie, un géant à la force herculéenne mais pas dépourvu d’intelligence, et enfin un lutin à la ruse redoutable et qui cherche à se faire une place parmi les hommes).

Le scénario a autant de qualités que de défauts je trouve. C’est de la fantasy très orienté 80’s ce qui n’est pas un défaut en soi mais pour une BD sortie début des années 2000 ça fait un peu daté pour le coup. Le scénario paraît souvent tiré par les cheveux et les scènes d’action semblent parfois trop invraisemblables pour qu’on y croie vraiment comme lorsque Elias s’attaque dans les airs à l’aigle enchanté et qu’une fois ce dernier vaincu, Elias nous fait un petit salto et rebondi sur ces pattes l’air de rien. Ce côté fantasy brute de décoffrage se fait ressentir dès le début de l’histoire lorsqu’on nous conte qu’Elias était un roi conquérant et que son ost se constituait uniquement de guerrier et d’ennemis vaincus qui ont rallié sa cause par la suite. Il a conquis tellement de territoire qu’il n’existe presque plus de marchands et de paysans. Euh ouais d’accord mais ça ne m’a pas l’air très plausible tout ça. Une armée a besoin de se nourrir… Enfin je tique un peu là-dessus mais c’est surement parce que je préfère une fantasy plus réaliste alors que celle-ci a plus pour référence le genre du conte ou comme je l'ai dit une fantasy à papa.

Concernant l’histoire je suis extrêmement déçu que les auteurs n’aient pas donné de suite car il faut bien savoir que ces 3 tomes ne constituent que le 1er cycle de la série. On reste un peu en plan à la fin alors que le meilleur semblait à venir. Elias devait partir à la recherche des autres cartes du jeu des corps célestes, ce dernier se constituant de 32 cartes (chacune correspondant à un pouvoir bien particulier) ; afin de l’aider à vaincre le sorcier qui lui a volé son identité. L'aventure se poursuivrait avec ses compagnons de fortune. C'est une BD qui plairait assurément aux rôlistes avec ces cartes dont chacune déclenche un pouvoir bien particulier. Elias et la sorcier mènent une lutte pour l'obtention de ces cartes afin d'avoir le pouvoir suprême. On reste sur notre faim, les 3 tomes de cette série ne faisant office que d’introduction au final. Vraiment dommage.

J’ai vraiment apprécié le dessin au trait fin, on reconnaît les personnages. Parfois j’ai trouvé que les décors manquaient de détails, les arrières plans ne sont pas toujours très fournis mais plus j’avançais dans ma lecture moins ce problème m’a gêné. Au final je chipote un peu, c’est du très bon.

Le meilleur cependant vient du coloriage de très grande qualité. Les couleurs sont diversifiés et vives sans être flashy pour autant. Le gros point fort selon moi de cette série.

Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum