David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


William R. Forstchen, Le Régiment Perdu 1 - Ralliement

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

White Square Re: William R. Forstchen, Le Régiment Perdu 1 - Ralliement

Message par Tarento le Mar 22 Fév - 20:23

L'armée de l'Union était une armée de conscrits, ce qui veut dire qu'ils avaient tous un métier avant d'être enrôlés. Ils étaient tous des artisans en uniforme qui véhiculaient un certain savoir-faire avec eux. Les techniques étaient connus, il n'a rien fallu réinventer. Moi ça ne m'a pas choqué.

Quant à être à l'épreuve des balles, je trouve tout de même que leurs effectifs ont méchament tendance à fondre à vue d'oeil au fil des bouquins.
avatar
Tarento
Invité


Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: William R. Forstchen, Le Régiment Perdu 1 - Ralliement

Message par Owen Odell le Mar 22 Fév - 20:35

Bah j'ai lus que le un,et malgré les combats qu'ils ont livrés (et sachant qu'ils ont frôlé l'annihilation) c'est assez surprenant qu'ils restent en tant que dominé ^^"
Et que chaque soldat as un métier avant de s'engager je l'avais compris.Mais de là à pouvoir fabriquer un moteur ou un fusil y as une marge...Ceux possédant ce savoir n'était pas envoyé au front mais aux usines afin de fournir les armes aux soldats justement ^^.
Et même si leurs fusils sont pas des M-16,c'est pas non plus un simple bout de métal avec une dose de poudre relié à une corde...Ils n'auraient pas du être capables de fabriquer des armes aussi rapidement (un ans et ils fabriquent des centaines,voir des milliers,de fusils et de canons^^).Que des soldats aient des connaissances légères dedans ok,mais à moins d'avoir un maitre armurier ayant des notions de forgerons (notions assez solides) et une bonne culture géologique (pas sur du terme,mais une culture en rapport à la roche et aux poudres telluriques) sa auraient pas dût être possible en si peu de temps,ni en telles quantités^^

Sa m'as un peu gêné du coup,mais sa n'enlève rien au fait que j'ai grandement apprécié sa lecture et que je compte bien me procurer la suite ;-)
avatar
Owen Odell
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 28/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: William R. Forstchen, Le Régiment Perdu 1 - Ralliement

Message par Tarento le Mar 22 Fév - 20:55

Va dans les bidons-villes en Afrique ou en Amérique du Sud, ils sont capables de te réparer des moteurs de voitures avec des pièces qu'ils réalisent à partir de vieux bouts de métaux rouillés récupérés de çi de là et fondus dans des moules artisanaux qu'ils fabriquent eux-mêmes. Tu vas pas me dire qu'il y a que des ingénieurs là-bas!
A l'époque, chaque soldat devait être capable de démonter et réparer son arme lui-même. ça n'avait rien d'extraordinaire en ces temps là. Et oui, un fusil de l'époque n'est jamais qu'un tube d'acier avec un dispositif mécanique de mise à feu rudimentaire. Un prof de techno de lycée pourait en faire un. Et pas besoin de machine spéciale pour les faire, sinon comment tu crois qu'ils auraient fabriqué les tous premiers fusils? Et dans une nation industrielle, quoi d'étonnant que statistiquement on puisse s'attendre à retrouver dans l'armée une bonne proportion d'ouvriers métallurgiques, de mineurs ou de mécaniciens?


avatar
Tarento
Invité


Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: William R. Forstchen, Le Régiment Perdu 1 - Ralliement

Message par Derfel le Mar 22 Fév - 23:44

Tarentio a tout à fait raison
Et ce n'est que le premier fusil qui est long à produire, après le tout n'est qu'une chaîne de production et avec la main-d'oeuvre Rous', on peut commencer la production en série.

De plus, on ne part pas du silex et des notions de cette époque, on creuse des mines, on va chercher du soufre, tout est d'une logique implacable.

William R. Forstchen est professeur d'histoire et membre du corps professoral du Montreat College, à Montreat en Caroline du Nord. Il a obtenu son doctorat à l'Université de Purdue avec des spécialisations dans l'histoire militaire, la guerre de Sécession et en histoire de la technologie.
Si c'est si bien expliqué et plausible, c'est qu'il sait de quoi il parle, justement.

Pour les pertes, elles sont énormes. En plus d'un armement moderne (pour l'époque) et malgré qu'ils soient retranchés, ils dégustent salement !!! N'oublie pas que les rangs sont aussi gonflés par les soldats Rous'.

Finalement, pendant la guerre de Sécession, oublie tes notions de guerre moderne, c'est tout le monde au front, il y a déjà des gens dans les usines et nul besoin d'y ajouter quelqu'un qui a de solides connaissances sur le chemin de fer. On veut des bras pour manier la baïonnette et tirer du fusil.

Selon moi, plus les romans s'ajoutent, meilleure est cette saga. Tu n'as rien vu (lu) encore... :red:


Dernière édition par Derfel le Mer 23 Fév - 13:52, édité 1 fois

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: William R. Forstchen, Le Régiment Perdu 1 - Ralliement

Message par Owen Odell le Mer 23 Fév - 13:20

Devant un tel acharnement,et vu qu'on m'apprend que l'auteur as vraiment étudié le sujet je m'incline ^^
Mais même si c'est réaliste,sa continue à me choquer qu'ils aient fabriquer si facilement des fusils.J'aurai aimé un peu plus de mélange entre les deux cultures^^

Mais promis,j'arrète de critiquer la vitesse de production des fusils et je reconnais mon erreur 😢
avatar
Owen Odell
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 28/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: William R. Forstchen, Le Régiment Perdu 1 - Ralliement

Message par Derfel le Mer 23 Fév - 13:58

owen odell a écrit: l'auteur as vraiment étudié le sujet je m'incline ^^
il ne l'a pas étudié, il l'enseigne !!!
owen odell a écrit:ils aient fabriquer si facilement des fusils.
Justement, ils ne l'ont pas facile et ont un mal fou à découvrir les ressources nécessaires. De plus, leurs fusils sont assez rudimentaires.

owen odell a écrit:J'aurai aimé un peu plus de mélange entre les deux cultures^^
Ah oui, que les soldats du Maine se battent avec des haches ?
La culture la plus avancée entraîne l'autre avec elle, c'est normal. C'est au bénéfice des Rous' et c'est aussi leur seule chance de survie.

Tu commences le second, quand ?

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: William R. Forstchen, Le Régiment Perdu 1 - Ralliement

Message par Owen Odell le Mer 23 Fév - 20:37

Dans la semaine j'commande le second,puis j'ai le délais de livraison à endurer avant de lire ^^"
Donne moi 15jours,voir trois semaines et je l'aurai finis

PS : si j'ai mis que l'auteur as vraiment étudié,c'est seulement par facilité d'écriture ^^
Et pis techniquement pour enseigner quelque chose,il faut l'avoir étudié :P
avatar
Owen Odell
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 28/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: William R. Forstchen, Le Régiment Perdu 1 - Ralliement

Message par Derfel le Mer 23 Fév - 23:33

owen odell a écrit:Donne moi 15 jours,voir trois semaines et je l'aurai finis
Hey, commente en cours de lecture, j'adorerais avoir tes impressions tout du long. :P

owen odell a écrit:PS : si j'ai mis que l'auteur as vraiment étudié,c'est seulement par facilité d'écriture ^^
Et pis techniquement pour enseigner quelque chose,il faut l'avoir étudié :P
Tu as raison.
En passant, ne confond pas ma verve avec un désir de te contredire. Au contraire, j'aime discuter avec enthousiasme de cette série mais avec l'impersonnalité du web, tu pourrais confondre l'énergie de mes arguments avec un ton agressif, ce qui n'est pas du tout le cas.

Je te redis que le meilleur s'en vient, tu n'as vu que la pointe de l'iceberg des affrontements. Je t'envie car tant d'heures de plaisir t'attendent.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: William R. Forstchen, Le Régiment Perdu 1 - Ralliement

Message par Owen Odell le Jeu 24 Fév - 0:20

tant d'heures de plaisir ? sa sera surtout des jours d'attentes avant d'être livré ^^" Vu qu'il s'agit d'une petite libraire,son fournisseur de milady ne le livre que deux fois par mois :(
Et moi aussi j'aime parler avec enthousiasme des séries que j'apprécie donc je comprends ta réaction.
Mais pour commenter en cours de lecture,j'suis pas trop fan ^^ Je préfère l_re complétement et attendre un ou deux jour avant de poster,sa me permet de bien mettre au clair dans ma tête.Mais j'me forcerai si j'y pense xD
avatar
Owen Odell
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 28/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: William R. Forstchen, Le Régiment Perdu 1 - Ralliement

Message par Derfel le Jeu 24 Fév - 1:50

owen odell a écrit:tant d'heures de plaisir ? sa sera surtout des jours d'attentes avant d'être livré ^^" Vu qu'il s'agit d'une petite libraire,son fournisseur de milady ne le livre que deux fois par mois :(
Pourquoi pas amazon.fr ???

owen odell a écrit:Et moi aussi j'aime parler avec enthousiasme des séries que j'apprécie donc je comprends ta réaction.
:thumright:
owen odell a écrit:Mais pour commenter en cours de lecture [...] j'me forcerai si j'y pense xD
Soit assuré que si ça arrive, je commenterai avec plaisir. :P

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: William R. Forstchen, Le Régiment Perdu 1 - Ralliement

Message par Owen Odell le Jeu 24 Fév - 19:19

Bah j'aime bien mon petit libraire moi ^^ Vu qu'il me fait souvent des prix et me tient au courant.Pis c'est chez lui que je me fournis à chaque fois,on se tape la discute et tout donc j'apprécie d'autant plus.
Puis vu que le livre me coûte 7€60 chez lui,j'pense qu'avec amazon sa irait plus haut,surtout avec les frais de port^^"
Mais mercredi j'ai le tome 2 qui arrive,le trois sera après les vacances,donc j'commencerai la lecture :lol:
Mais pour les commentaires....Faut que j'y pense quand je lis,ce qui est pas gagné ^^ (puis quand je stoppe une lecture,c'est que j'ai quelque chose à faire donc j'ai pas le temps de poster sur le fofo)
avatar
Owen Odell
Légionnaire de la Martia victrix

Date d'inscription : 28/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: William R. Forstchen, Le Régiment Perdu 1 - Ralliement

Message par Albéric le Sam 17 Mai - 21:17

Avec le recul, cela ne me parait pas innocent que les proto russes collabore activement avec les Yankees...
Il y a forcément un sens à tout cela !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: William R. Forstchen, Le Régiment Perdu 1 - Ralliement

Message par Albéric le Sam 25 Nov - 21:19

Albéric a écrit:
Avec le recul, cela ne me parait pas innocent que les proto russes collabore activement avec les Yankees...
Il y a forcément un sens à tout cela !
livre écrit après la fin de la guerre froide mais avant la chute de l'URSS, ceci expliquant cela, le tout étant écrit un peu dans l'esprit de Rocky IV ^^

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: William R. Forstchen, Le Régiment Perdu 1 - Ralliement

Message par valdomir le Mer 20 Déc - 10:24

Bonjour,
J'ai très apprécié les livres édités en français et j'ai été très fâché des arrêts de traduction, mais hélas ce n'est pas la première fois que cela arrive (codex aléra qui semble reprendre par ailleurs, les dossiers dresden, sanctuaire etc) . D'ailleurs à ce sujet , j'ai une proposition (plus loin). Légère critique, le plan des livres se répète un peu avec un clan différent, plus puissant etc. mais cela a été un très bon moment de lecture. La suggestion que je voulais faire serait de faire nous même la traduction pour ceux qui ont du mal avec l'anglais. On se partage les chapitres chacun ayant le sien et nous mettons en commun. Je précise que je ne suis ni écrivain , ni excellent en anglais mais devant les vaines attentes de suite, je me suis lancé à lire en anglais. Je tire la langue mais suivant les auteurs cela me permet de connaître la suite de série que j'ai apprécié. Donc avis aux amateurs...
avatar
valdomir

Date d'inscription : 20/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: William R. Forstchen, Le Régiment Perdu 1 - Ralliement

Message par Derfel le Mer 20 Déc - 16:24

valdomir a écrit:Bonjour,
J'ai très apprécié les livres édités en français et j'ai été très fâché des arrêts de traduction, mais hélas ce n'est pas la première fois que cela arrive (codex aléra qui semble reprendre par ailleurs, les dossiers dresden, sanctuaire etc) . D'ailleurs à ce sujet , j'ai une proposition (plus loin). Légère critique, le plan des livres se répète un peu avec un clan différent, plus puissant etc. mais cela a été un très bon moment de lecture. La suggestion que je voulais faire serait de faire nous même la traduction pour ceux qui ont du mal avec l'anglais. On se partage les chapitres chacun ayant le sien et nous mettons en commun. Je précise que je ne suis ni écrivain , ni excellent en anglais mais devant les vaines attentes de suite, je me suis lancé à lire en anglais. Je tire la langue mais suivant les auteurs cela me permet de connaître la suite de série que j'ai apprécié. Donc avis aux amateurs...
Pour réaliser ce que tu souhaites, ça prend plusieurs traducteurs, chacun avec des exemplaires des romans en v.o., un scanner avec un logiciel de reconnaissance de caractères pour ensuite traduire le texte. Et finalement, bien du temps libre.
Je doute que ça se produise.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: William R. Forstchen, Le Régiment Perdu 1 - Ralliement

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum