David Gemmel
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Johan Heliot, Hommages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Johan Heliot, Hommages

Message par Albéric le Dim 1 Juin - 15:10


Résumé :
Le prince Paul Sernine, alias Arsène Lupin, lève le voile sur le plus fabuleux complot de l’Histoire – attendez-vous à un choc ! Charles de Gaulle enfile son masque et son costume de super-héros pour sauver la République d’une tentative de coup d’État. Fantômas revient du fin fond de l’espace, radicalement transformé, vivre une ultime aventure. Sherlock Holmes repousse une invasion extra-terrestre sans sortir du 221b, Baker Street. Aristide Bruant propose un drôle de contrat aux nouveaux frangins Ramones. Hermann Göring s’envole pour les glaces du pôle. James Bond affronte le futur de l’humanité, Cyrano et d’Artagnan guerroient sur la Lune...
Et beaucoup d’autres encore, héros super ou ordinaires, empruntés le temps d’un hommage aux pages des manuels d’histoire et des récits de fiction qui ont nourri l’imaginaire de Johan Heliot pendant son adolescence.
Bien connu pour son goût des uchronies et du steampunk (la Trilogie de la Lune, chez Mnémos), Johan Heliot ne cesse d’arpenter les territoires de nos imaginaires, ce qui combiné à son talent pour le polar donne ce recueil de vingt nouvelles puissantes et inspirées.



Je suis l’auteur français Johan Heliot depuis longtemps déjà. C’est un véritable enfant de la télé, voire même un fils caché de La Dernière Séance : il veut réconcilier le XXe siècle avec le XIXe siècle (et plus si affinités) et la culture populaire avec culture littéraire (et plus si affinité). J’adore son imaginaire bourré de références historiques ou culturelles, j’aime beaucoup sa plume et son style… Mais j’ai toujours du mal à vraiment m’emballer avec ses histoires et c’est encore une fois le cas avec ce recueil de nouvelles.

Au plus élevé trône du monde
Spoiler:
Au service commandé de sa Majesté Louis XIV, D’Artagnan se tire une balle dans la tête pour rejoindre l’Au-delà lunaire et enrayer d’une manière ou d’une autre les projets du Roi de la Lune avec l’aide de Cyrano.
Bref une relecture barrée du mythe du Masque de Fer, mine de rien assez réjouissante. Les amateurs de la BD De Cape et de crocs pourraient vraiment bien aimer…

Pax Bonapartica
Spoiler:
On part d’une bonne vieille uchronie des familles pour arriver à un Wild Wild West parisien.
Mais le récit se termine avant même d’avoir vraiment commencé.
J’avais écrit exactement la même chose des Confessions d’un automate mangeur d’opium de Colin et Gaborit.
Tout cela me donne envie de relire Empire de Pécau et Kordey qui eux aussi ont fait du Wild Wild West napoléonien.

Paris avant l’orage
Spoiler:
L’idée d’une Alice au Pays des Merveilles qui voit les créatures de féerie invisibles aux yeux des autres mortels, et qui doit empêcher l’invasion de Paris par les la Reine de Cœur et le roi de Prusse en libérant les flamants du zoo de Vincennes est très cool. Malheureusement tout cela est vite expédié car traité au pas de course…
Néanmoins cette nouvelle pourrait un bon pitch pour un épisode du Dr Who.

La véritable toute première affaire
Spoiler:
Les alter egos de Philéas Fogg, super criminels, doivent affronter les alter egos de Passepartout, supers enquêteurs. C’est vraiment frustrant que cela se termine avant d’avoir commencé, car l’esprit Philip José Farmer est excellent !

Trouver son cœur et tuer la bête
Spoiler:
Aidé par Sigmund Freud et de Louise Michel, Arthur Rimbaud reprend le rôle du Prince d’Euphor et s’empare du monstrogoth steampunk de Badinguet, le Grand Stratéguerre parisien, pour abattre la dictature du tyran.
Ah ça c’est bien pitch d’un enfant de la télé qui transpire la coolitude !
Ce préquel de La Lune seule le sait est superbement écrit ce qui ne gâche rien.

Monsieur Mouche et la grande demoiselle
Spoiler:
Les pirates de Neverland veulent piller Paris…
Bof, on ne dépasse pas le cadre de l’hommage à un personnage de Peter Pan.

Le robot du devoir
Spoiler:
Une réécriture du mythe de Frankenstein sous forme d’autobiographie.
L’idée est chouette, mais cela finit avant même d’avoir vraiment commencé.

Le rêve d’Amerigo Vespucci
Spoiler:
Arsène Lupin et ses camarades enquêtent sur les mystérieuses disparitions des ressortissants du continent américain. Un bon concept servi par une bonne narration pour un tout fleure bon la SF du bon vieux temps.
Bref, une bonne nouvelle !

Le souffle du destin
Spoiler:
Cet hommage aux héros de la littérature populaire du XIXe siècle anglais en général et à ceux de Sir Conan Doyle en particulier m’a laissé de marbre. Les goûts et les couleurs, les attentes et les exigences.

Une étude en rouge
Spoiler:
Un mélange pas si improbable que cela entre Conan Doyle et H.G. Wells.
Mais le récit se termine avant d’avoir commencé en plus d’être un peu incohérent.
Néanmoins cette nouvelle pourrait un très bon pitch pour un épisode du Dr Who.

Idylle du temps des ombres
Spoiler:
L’ombre de Peter Pan affronte le fantôme du Capitaine Crochet pour sauver Wendy sous les yeux de Michel et Jean. Je n’ai pas accroché du tout, mais j’avoue que la guerre de tranchées de la WWI est parfaitement retranscrite : l’auteur a vraiment un belle plume. A quand un vrai roman sur le sujet Mr Johan Heliot ?

La chose dans la glace
Spoiler:
Remake du film de John Carpenter qui était lui-même un remake…
C’est sympathique de retrouver l’Hermann Goering d’avant le IIIe Reich, mais cela ne va pas très loin.
C’est dommage, le pitch avait vraiment du potentiel et aurait pu donner une vraie bonne histoire.

La nuit du Grand Duc
Spoiler:
Johan Heliot pioche des les comics et les pulps pour faire de Charles de Gaulle et Jacques Chirac les émules de Batman et Robin (mais c’est plus complexe qu’il n’y paraît car la chute est suprenante). La relecture des événements du 6 février 1936 est vraiment intéressante au-delà de l’ambiance spécifique des années 30 entre Années Folles et marche à la guerre.
Cela ferait une excellente BD !

Opération Münchhausen
Spoiler:
Une mini uchronie sur les Nazis. Sympatoche mais aussitôt lu, aussitôt oublié.
Toutefois cela donne envie de revoir le très marrant film islandais Iron Sky.

Vous rêvez trop de Fantômas
Spoiler:
Un gros revival Fantômas assez réjouissant car total.
Fantômas et Juve ressuscités par des aliens sous forme d’ondes électromagnétiques ayant les mêmes capacités que les virus informatiques s’affrontent sous les yeux de Fandor, Hélène et Lady Beltham avec George Pompidou et Chaban Delmas ne guest stars. C’est bien fichu et ultra cool si on adhère au truc !
Une nouvelle très sympa qui fleure bon les pitchs des épisodes du Dr Who.

Toujours plus, toujours !
Spoiler:
Pas mal de bonnes idées dans ce néo James Bond post 11 septembre 2001.
Dommage de coupler ça aux IA des Cantos d’Hypérion : c’est un peu barré quand même ! Mais cela pourrait un faire un bon pitch pour un épisode du Dr Who.

L’huile et le feu
Spoiler:
Une transposition de l’affrontement entre Saint George et le dragon dans les bayous pétrolifères du Texas profond. C’est bien écrit et intelligemment fait, bref une excellente nouvelle. Un Thomas Day n’aurait pas fait mieux !

La musique des âmes
Spoiler:
Le spécialiste du rock Mike (^^) enquête sur un mystérieux albinos et sa guitare électrique buveuse d’âme. Chouette hommage à l’Elric de Melniboné de Michael Moorcock. Mais le récit se termine presque immédiatement après avoir commencé…

A la Bastille, gabba gabba hey !
Spoiler:
Un groupe de rockers guidé par un fan d’Aristide Bruand se lance à l’attaque de la World Compagny.
Une nouvelle cyberpunk volontiers psychédélique qui aurait gagné à être développé, car encore un fois cela finit presque avant d’avoir vraiment commencé.

Faërie Boots
Spoiler:
Je n’ai rien compris du tout…

Un beau livre objet certes (merci Les Moutons Électriques), mais à réserver aux inconditionnels. D’autres ouvrages constituent de meilleures portes d’entrée vers l’imaginaire de Johan Heliot. Si m’avez bien lu, vous aurez compris que j’ai hâte qu’il nous fasse un Dr Who à la française. Si quelqu’un le connaît ou le croise, qu’il lui fasse passer le mot ! ^^

__________________________________
RES ADVENTURA

Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Johan Heliot, Hommages

Message par Dark schneider le Dim 1 Juin - 19:00

Albéric a écrit:[
Faërie Boots
Spoiler:
Je n’ai rien compris du tout…


Peut-être faut-il y voir un lien avec le morceau "Fairies wear boots" de BLACK SABBATH qui parle de drogues hallucinogènes, vu que l'auteur a l'air d'être fan de rock en plus :


Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Johan Heliot, Hommages

Message par Albéric le Dim 1 Juin - 19:11

@ Dark Schneider
Ah ça, il y a quelques nouvelles qui devraient plaire à tout fan de rock'n'roll qui se respecte !

__________________________________
RES ADVENTURA

Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum