David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


STALKER (Arkadi et Boris Strougatski, 1972)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square STALKER (Arkadi et Boris Strougatski, 1972)

Message par Dark schneider le Sam 31 Mai - 15:05


Des Visiteurs sont venus sur Terre. Sortis d'on ne sait où, ils sont repartis sans crier gare. Dans la Zone qu'ils ont occupée pendant des années sans jamais correspondre avec les hommes, ils ont laissé traîner des objets de toutes sortes. Objets-pièges. Objets-bombes. Objets-miracles. Objets que les stalkers viennent piller au risque de leur vie, comme une bande de fourmis coloniserait sans rien y comprendre les détritus abandonnés par des pique-niqueurs au bord d'un chemin.
Adapté au cinéma en 1979 par Andreï Tarkovski, Stalker ou Pique-nique au bord du chemin (ici publié [2010] pour la première fois en France en version intégrale) est le chef-d'œuvre des frères Strougatski. Un roman qui a eu un tel impact sur le XXe siècle que c'est sous le surnom de stalkers qu'on connaît désormais les hommes et femmes qui ont étouffé le cœur du réacteur en fusion de Tchernobyl, entre le 26 avril et le 16 mai 1986.


C'est le 4ème de couverture de Lune d'Encre. La référence à Tchernobyl est totalement mensongère ! Si l'on parle de Stalker pour la centrale ukrainienne, c'est uniquement en lien avec le jeu vidéo de 2006 qui prenait des éléments du livre pour les intégrer dans son survival post-apo.

Autant dire que je me suis un peu fait avoir. Je m'attendais à un récit post-apo, mais en fait pas du tout. J'avais moi aussi en tête quelques images du jeux-vidéo auquel je n'ai jamais joué, mais le livre n'a pas grande chose à voir.

C'est un faux livre de SF, mais une vrai fable humaniste, sociale et philosophique. Sens de la vie, place de l'homme dans notre monde, condition humaine, amour filiale, sens des priorités, avarice etc... que des thèmes très humanistes dans ce bouquin.

Au moins, les auteurs russes ont le méritent en à peine 200 pages de lancer pleins de pistes de réflexions là où d'autres pondraient un énorme pavé. De plus, les auteurs tissent quelques raisonnement très bien sentis. Le récit est assez nerveux, très rapide à lire. Je soupçonne la traduction - trop moderne - d'en faire un peu trop (un "nique ta mère" dans un roman russe écrit en 1972, ça passe très mal je trouve). Le 1er chapitre, quelque peu abscons étant donné que les auteurs ne nous donnent aucune clé, peut rebuter, mais cela se lisant facilement malgré tout on peut passer ce cap sans trop de problème. La suite du récit est une accumulation de tranche de vie concernant un personnage principal et un second. Pas de grande révélation finale, et on se cogne finalement des extraterrestres-prétexte. Tou est dans les états d'âme des personnages.

Tous ceux qui aiment réfléchir en lisant un bouquin y trouverons certainement leur compte. Mais avais-je envie de cela ? Je vous avoue que non, clairement pas.
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: STALKER (Arkadi et Boris Strougatski, 1972)

Message par Albéric le Sam 31 Mai - 16:15

Merci pour le compte-rendu.
Je reconnais bien l'auteur de Prisoners of Power (regardez l'adaptation en film, même complètement charcutée par la censure occidentale, elle reste intéressante).
Dommage que ce soit son ouvrage le contemplatif qui ait eu droit à une tradition en français dans une édition bien fichu...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: STALKER (Arkadi et Boris Strougatski, 1972)

Message par JMtimba le Mar 29 Juil - 16:38

Je le rajoute à la ma liste de lecture!
avatar
JMtimba
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 28/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum