David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Jean François Di Giorgio, Erik le Rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Jean François Di Giorgio, Erik le Rouge

Message par Marv le Mar 27 Mai - 16:00

ERIK LE ROUGE 
Tome1 Le Trésor du Vinland


Scénariste : DI GIORGIO
Dessinateur : SIEURAC
Coloriste : PIERI
EDITION : SOLEIL



"Le chef viking Erik le Rouge, banni d’Islande durant 3 ans suite à un meurtre, se lance dans une course éperdue, avec pour seule compagnie sa famille, ses bêtes et Leîf, son fidèle lieutenant, habitué à survivre dans les milieux les plus hostiles.
Leur but : trouver le Groenland.
L’existence de l’île leur a été indiquée par un marin qui s’était égaré à l’Ouest en voulant rejoindre l’Islande. Mais les glaces flottantes les empêchent d’approcher de la côte. Le bateau contourne alors le sud du Groenland et mouille dans une région inconnue. Mais même pour des guerriers aguerris, une telle expédition n’a rien d’une partie de plaisir..."


Ce premier tome est en fait le prologue à l'histoire d'Erik le rouge. Il met en scène son père Thorvald qui après avoir été banni de Norvège suite à un meurtre, s'installe sur les côtes d'Islande en compagnie de sa femme enceinte et de deux compagnons d'armes.
Là-bas ils y trouveront un nouveau foyer au sein d'une communauté viking locale.
Quelques années plus tard, alors qu'Erik n'est encore qu'un jeune enfant, les vieux démons de Thorvald refont surface pour le pousser à reprendre la mer sur ses drakkars vers des terres qui satisferont ses besoins primaire de viking...

Force est de constater qu'en plus d'être joliment mis en scène par Laurent Sieurac (au dessin) et Lorenzo Pieri (à la colorisation), Jean-François Di Gorgio signe avec Le sang des Vikings une magnifique introduction à la saga d'Erik le rouge. Servi par un découpage des planches judicieusement dynamique et très cinématographique, la qualité et l'intensité de l'écriture donnent à ce premier volume tout ce qu'il faut pour le rendre prenant et immersif.
Le récit est dense et généreux, il nous offre même quelques instants de barbarie digne du spectacle télévisuel de la série VIKINGS, c'est dire !
Quand un premier tome réunit autant de qualité, il est généralement peu probable qu'il nous déçoive par la suite, bien au contraire.

Erik le rouge est donc une série à découvrir impérativement pour ceux qui se passionne pour cette ancienne culture scandinave.

avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum