David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Jean-Luc Istin, Lancelot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Jean-Luc Istin, Lancelot

Message par Marv le Lun 26 Mai - 17:20

LANCELOT
(Mini Cycle en 4 tomes )
Scénariste : ISTIN, PERU
Dessinateur : ALEXE,  http://alexecadabra.tumblr.com/
Coloriste : JACQUEMOIRE, HEBAN


T.1 - Claudas des terres désertes



"MERLIN A DISPARU, ON LE DIT EN DORMITION…UNE LÉGENDE SE DISSIPE, UNE AUTRE NAÎT AU MILIEU DE LA MYTHIQUE FORÊT DE BROCÉLIANDE.

Nous sommes dans les âges sombres.
Le seigneur félon Claudas envahit les terres de son ennemi, Ban de Benoïc et assiège son château. Tentant de s’enfuir pour quérir l’aide du roi Arthur, Ban meurt, laissant son unique enfant entre les mains de la dame du lac, Viviane.
Tout était écrit. Une prophétie est en train de s’accomplir, à ceci près que l’enfant n’est pas un mâle mais une fille. Pour Viviane, la prédiction doit tout de même se réaliser. L’enfant de roi sera le combattant que les Bretons attendent tant. Commence alors une initiation à la mesure de l’être qu’il devra devenir, à la mesure du nom entré aujourd’hui dans la légende : Lancelot !"

Couverture non retenue du tome I



T.2 - Iweret



"LE TEMPS DE L’INITIATION EST TERMINÉ POUR LANCELOT. LE TEMPS DE LA PROPHÉTIE EST VENU…

Seuls Merlin et Viviane savent ce qu’il est et ce qui l’attend. Le nom de Lancelot n’est encore qu’un murmure, un espoir, car celui qui est né femme porte le nom de Galaad et grandit tel un homme. Terminant son apprentissage des armes et de la douleur, il gagne le droit de quitter la Dame du lac et brûle désormais d’épouser l’aventure ! Mais le destin le mène vers Behforêt et son maître, Iweret, le sombre enchanteur qu’il doit affronter. Son coeur et son poing sont prêts, mais qu’en est-il de son esprit ? Héros maudit ou béni ? La magie et le sang en décideront..."


T.3 - Morgane



"LE TEMPS DE LA PROPHÉTIE EST VENU…

Accompagné par Perceval, Morgane et les frères Bohort, Lancelot protège son secret et parcourt le monde à la recherche de lui-même. En terre de Britannia, il rencontre le roi Arthur et pour la première fois de sa vie, il épouse une cause, celle d’une couronne d’idéaux menacée par des envahisseurs venus de l’Est. Lancelot le guerrier devient alors chevalier.
Sur les champs de bataille, il se découvre brave et invincible mais dans les yeux de Guenièvre, il apprend le mensonge et la faiblesse. Les chants de la légende portent l’amour, la guerre, la gloire comme la mort vers le blanc chevalier et c’est dans le bois de la Table Ronde qu’il doit désormais en graver les éternelles paroles."


Dans les deux premiers tomes, les scénaristes ont surtout posés les bases de leur récit tout en nous offrant une réécriture originale du personnage de Lancelot/Galaad.
Il en ressortait après lecture un sentiment contrasté oscillant entre la satisfaction de découvrir enfin une vision rafraîchissante et courageuse du personnage, et la déception "relative" sur la lenteur du développement de l'intrigue.

Ce troisième tome vient définitivement corriger les faiblesses narratives des deux premiers tomes tout en faisant évoluer le récit au-delà de nos espérances.
Alors qu'on pouvait se demander légitimement comment cette histoire pourrait recoller au mythe après s'en être dangereusement distingué, les scénaristes réussissent le tour de force de concilier le plus naturellement du monde les deux visions dans ce volume.
Ce tome 3 marque réellement un tournant dans cette série en proposant un développement plus poussé des personnages secondaires et une intrigue qui reprend les grandes lignes de la mythologie arthurienne telle qu'elle nous est plus familière.
A ce titre, il est incontestable que la dualité du personnage principal est un des grand point fort de cette oeuvre, nous le présentant à la fois maître et esclave de son destin.
Nul doute que le volume 4 parachevera avec virtuosité ce qui s'annonce déjà comme l'une des plus belle réécriture concernant ce héro arthurien.

Ajouté à çà, on notera un soin de plus en plus poussé à la qualité des encrages qui mettent plus que jamais en valeur le remarquable travail de la dessinatrice "Alexe " qui ne cesse de nous surprendre par la qualité de sa réalisation.
Incontestablement son style, autant sur l'aspect graphique que sur le découpage des planches (très cinématographique), apportent à l'ensemble
une qualité et une profondeur remarquable. 

Lancelot fait partie de ces séries à ne surtout pas jugé trop hâtivement, si les deux premiers tomes forment un long prologue un peu long, la lecture du troisième volume finira par vous combler définitivement.
A n'en pas douter, cette quadrilogie constituera dans son ensemble un magnifique roman-graphique rendant de la plus belle de manière, hommage à l'une des plus belle tragédie médieval-celtique.

Incontestablement l'une des meilleures productions actuelles.


T.4 - Arthur



"UNE LÉGENDE, UN DESTIN...

Lancelot, Arthur, Guenièvre et tous les braves de la Table Ronde entremêlent leurs destins pour jouer l’acte final de leur tragédie. La guerre est aux portes de Camelot, la trahison et la rumeur rôdent autour de la Table Ronde, le secret de Lancelot est menacé... le rêve d’un monde de paix disparaît.
L’amour, la fidélité et le courage ne suffiront pas à faire obstacle à la colère de Morgane et de son fils. La légende exige un tribut de sang. Les épées doivent être brandies encore une fois.
Une dernière fois."



Entretien avec Alexe du 23/03/2013



LOLOCK: 


Bonjour,
Si tu avais la possibilité de pouvoir concevoir et éditer la BD de tes reves, quelle histoire nous raconterai tu ?

Alexe : 

Alors vraiment, sans langue de bois, je ne crois pas qu'il y ait de "BD idéal"... Par contre il y a des récits, je pense, qui correspondent a une envie, une attente, un besoin pour l'auteur, comme pour le lecteur... Ensuite j'espère être amenée un jour à tout faire moi même... Et j'irai trifouiller les bas-fonds de notre subconscient dans un délire vintage/SF/thriller/polar/noiricissime et je le ferai, je l'ai en tête depuis 20ans.... Ça mûrit 
Ça te va comme réponse ? 

LOLOCK :


Ce qui est très intéressant dans ta réflexion c'est que tu commences ta réponse par une négation qui laisse supposer que tu ne te pose pas ce type de problématique. Puis tu exposes ce projet mûri de près de 20 années sur lequel tu sembles avoir une idée assez précise. Qu'entends-tu par "les bas fonds de notre subconscient", fais-tu référence à notre animalité ou à quelque chose de plus baroque? Existe-t-il des planches sur ce projet qui pour le coup attise ma curiosité ?

Alexe :

Non il n'existe rien... Ça reste encore dans ma tête, assez flou, et très précis sur certains points.
La négation vient simplement du fait que je pense qu'une fois que j'aurai réalisé cette histoire, une autre pointra le bout de son nez. Je n'aime pas trop les règles, les choses figées , j'aime l'evolution et le mouvement perpétuel... "J!aime déborder des cases".... Quand a travailler sur le sub et l'inconscient, ça aborde obligatoirement les deux : lyrisme baroque/animalité et tout ça sous fond de psychiatrie degeu. Dans mon travail, et même dans Lancelot, c'est la nature humaine que j'aime étudier , mettre en scène,  même dans les aspects les plus borderline... Et surtout au travers de ces aspects là. J'aime regarder les choses en face.... On va dire ça comme ça 

LOLOCK : 


Dans la série Lancelot l'ambiguïté sexuelle du personnage principal semble le définir finalement comme un être asexué. Étonnamment sa part de féminité refoulée semble l'attirer autant qu'il la rejette. Et pourtant Il en ressort une personnalité souffrant plus de schizophrénie que qu'homosexualité.
Dans ce sens, j'ai le sentiment qu'à mesure qu'il s'abandonne à la passion, ce refuge féminin apparaît comme un cocon le préservant de la culpabilité, seul état lui permettant de s'abandonner totalement sans en nourrir de culpabilité.
Dans Lancelot, les rôles féminins semblent particulièrement sujets à l'abandon de soi, et à l'instar d'Ève caractérisent les faiblesses de l'Homme.
Dans ce sens c'est une vision assez chrétienne du mythe, est-ce voulu ? (dernière question ) et merci pour tes réponses

Alexe :

Je suis toute à fait d'accord concernant l'aspect schizophrénique plus que celle sur l'homosexualité. Lancelot n'est pas un livre sur l'homosexualité mais sur le conditionnement, le sort, le destin et la lutte pour ou contre celui-ci. C'est tramé un peu comme une tragédie grecque. 
Concernant ton analyse sur les femmes et l'abandon de soi, là je ne suis pas d'accord et encore moins sur celui avec la culture judéo chrétienne... Au contraire. On en reparlera au 4ème tome. Les femmes ont une place majeure dans cette histoire et non pas comme des être qui subissent mais bien au contraire. Tu verras que ce qu'est Lancelot, son utilité se révélera bien plus en tant que femme qu'en tant qu'homme. Il n'y a par contre aucune revendication au travers du récit, tout est abordé sur un même pied d'égalité. Lancelot parle du jeu de l'amour, du destin... Perso, depuis le début j'ai Phaedre/Oedipe en esprit... 

Alexe :

Enfin, non Lancelot est véritablement perçu comme un être sexué, dans une approche asexuée par contraintes... Ce personnage n'aura jamais la vie qu'il aurait pu avoir, ne vie pas ce qu'il pourrait vivre, en tant que femme, et finalement même en tant qu'homme, il est le martyr, le "prétexte à", un pion dans une histoire, comme tous les autres... c'est une vision bien plus cynique finalement.... Car le plus important, c'est le mythe, c'est ça qui fait que nous sommes là à en parler. Et le mythe survit toujours aux vérités... quel qu’elles soient.

LOLOCK :


Merci pour toutes ces précisions et le temps que tu as consacré à me répondre 


http://avalonfantasyforum.bbfr.net/t422-lancelot-de-jean-luc-istin-et-olivier-peru
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum