David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Message par Derfel le Ven 9 Mai - 15:47


__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Message par Marv le Ven 9 Mai - 20:51

Une formidable lecture ! à lire avec le mythe d'er
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Message par Albéric le Sam 10 Mai - 16:54

Franchement l'étiquette SF ne vaut que si vous êtes de ceux qui placent les uchronies en SF... Pour le reste, il a largement sa place aux côtés des romans historiques... Je crois même qu'on a déjà parlé de lui là-bas !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Message par Derfel le Sam 10 Mai - 17:05

Albéric a écrit:
Franchement l'étiquette SF ne vaut que si vous êtes de ceux qui placent les uchronies en SF... Pour le reste, il a largement sa place aux côtés des romans historiques... Je crois même qu'on a déjà parlé de lui là-bas !
Comme c'est une Uchronie, je l'ai placé en SF, mais tu as raison, l'étiquette est discutable.
J'avais souvenir qu'on en avait déjà parlé, mais avec le moteur de recherche, je n'ai pas trouvé de sujet le concernant.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Message par Albéric le Sam 10 Mai - 17:06

Pas mal la vidéo de "Fantasy au Petit-Déjeuner".
Il assume totalement le côté uchronique de l'oeuvre, contrairement à certaines, et essaye de profiler ceux qui devraient aimer / ne pas aimer le livre de Negrete.
Néanmoins "Prédicas" et "Guémel" m'ont faire rire...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Message par Derfel le Sam 10 Mai - 17:11

Albéric a écrit:
Pas mal la vidéo de "Fantasy au Petit-Déjeuner".
Il assume totalement le côté uchronique de l'oeuvre, contrairement à certaines, et essaye de profiler ceux qui devraient aimer / ne pas aimer le livre de Negrete.
J'aime bien ses vidéos, on voit que le mec adore la Fantasy et la SF et que ses chroniques sont là pour promouvoir le bouquin et non pas pour vomir sur l'auteur.
Bref, un type qui adore lire et qui partage sa passion de façon positive.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Message par Albéric le Sam 10 Mai - 17:11

Derfel a écrit:
Albéric a écrit:Franchement l'étiquette SF ne vaut que si vous êtes de ceux qui placent les uchronies en SF... Pour le reste, il a largement sa place aux côtés des romans historiques... Je crois même qu'on a déjà parlé de lui là-bas !
Comme c'est une Uchronie, je l'ai placé en SF, mais tu as raison, l'étiquette est discutable.
J'avais souvenir qu'on en avait déjà parlé, mais avec le moteur de recherche, je n'ai pas trouvé de sujet le concernant.
Il avait son propre sujet avant le refonte du forum, puis on l'a évoqué ici entretemps :
http://david-gemmell.frbb.net/t721-javier-negrete-se-lance-dans-l-historique

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Message par Albéric le Sam 10 Mai - 17:13

Derfel a écrit:
Albéric a écrit:Pas mal la vidéo de "Fantasy au Petit-Déjeuner".
Il assume totalement le côté uchronique de l'oeuvre, contrairement à certaines, et essaye de profiler ceux qui devraient aimer / ne pas aimer le livre de Negrete.
J'aime bien ses vidéos, on voit que le mec adore la Fantasy et la SF et que ses chroniques sont là pour promouvoir le bouquin et non pas pour vomir sur l'auteur.
Bref, un type qui adore lire et qui partage sa passion de façon positive.
Sans surprise, il s'est fait bashé par ten.nikable...
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Message par Derfel le Sam 10 Mai - 17:15

Albéric a écrit:
Derfel a écrit:
Albéric a écrit:Pas mal la vidéo de "Fantasy au Petit-Déjeuner".
Il assume totalement le côté uchronique de l'oeuvre, contrairement à certaines, et essaye de profiler ceux qui devraient aimer / ne pas aimer le livre de Negrete.
J'aime bien ses vidéos, on voit que le mec adore la Fantasy et la SF et que ses chroniques sont là pour promouvoir le bouquin et non pas pour vomir sur l'auteur.
Bref, un type qui adore lire et qui partage sa passion de façon positive.
Sans surprise, il s'est fait bashé par ten.nikable...
Leur problème, avec le temps, il vont finir par perdre des lecteurs avec leur approche négative des romans.
Nous, Fantasy au Petit-Déjeuner, on aime !

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Message par Albéric le Sam 10 Mai - 17:19

@ Derfel
J'ai déjà des échos en ce sens, dans la mesure où je retrouve sur Babélio pas mal de déçus de ten.nikable.
Echos confirmés par qques potonautes auteurs...
... qui ne sont pas celui que nous côtoyons ici même.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Message par Derfel le Sam 10 Mai - 17:24

Laissons-les s'enfoncer tout seul, le temps qu'ils se réveillent, il sera trop tard. Ce n'est qu'une question de temps. Quand tu craches en l'air...

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Message par Albéric le Sam 27 Sep - 14:43

Le booktrailer espagnol :


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Message par Derfel le Jeu 11 Déc - 14:46

Nul doute que personne d'autre que Javier Negrete pour entreprendre le roman d'uchronie par excellence: qu'est-ce qui serait arrivé si les Macédoniens d'Alexandre le Grand avait rencontrés la puissante République romaine ? Cette question a fait couler beaucoup d'encre pendant de nombreux siècles et suscité de vives controverses parmi les chercheurs et les universitaires. Negrete a répondu avec ce roman intéressant.
Le portrait que l'on fait d'Alexandre le Grand à cette époque n'est pas flatteur : despotique et alcoolique, il ne semble pas en mesure de continuer à tenir les rênes de son empire, et les intrigues se multiplient autour de lui. Un médecin, Nestor, va le sauver, lui prodiguer des soins et des conseils, restaurer sa force et son énergie et, surtout, son ambition. L'Orient est déjà sien, Alexandre veut maintenant conquérir l'Ouest, en commençant par écraser unr République ennuyeuse qui est sur ses arrières, une ville qui n'a cessé d'étendre son influence dans la péninsule italienne: Rome.
Alexandre et les aigles de Rome raconte la campagne en Italie, les préparatifs, les intrigues, les contacts diplomatiques, l'espionnage et le contre-espionnage tactique et la stratégie, le tout sur un ton animé et instructif, sans tomber dans un didactisme laborieux, tout cela grâce à plusieurs ressources gérées habilement. La Rome de l'époque est illustrée par Nestor lorsqu'il est capturé par les Romains après le naufrage du navire qui a accompagné la dernière épouse d'Alexandre. La vie dans l'armée macédonienne est vu à travers une paire de mercenaires athéniens, Démétrios et Euctémon.
Tout est raconté dans un style impeccable, sans tambour ni trompette, le contenu est agréablement efficace.
Cependant, ce roman est trop long. Strictement parlant, ce détail n'est pas significatif, il y a des romans de longueur démesurée, mais Alexandre et les aigles de Rome comporte des pages de remplissage trop visibles. Il y a des épisodes entiers qui n'ont pas plus d'importance, il y a des personnages qui ne sont pas pertinents, il y a des passages qui auraient été facile d'alléger sans aucune perte d'intensité. Au moins, l'auteur aurait pu épargner une centaine de pages...
Par chance, pour un roman de Fantasy (difficile de cataloguer en Fantasy ou en SF Uchronie) il n'y a pas d'utilisation de la fameuse deus ex machina, la ressource miraculeuse qui résous les situations désespérées. Certes, il y a la comète, mais c'est peu de choses.
Malgré ces objections, on éprouve du plaisir à lire Alexandre et les aigles de Rome. La bataille finale qui a été attendue depuis de nombreuses pages, ne déçoit pas du tout : les Romains et les Grecs se massacrent joyeusement au milieu d'un maelström d'intrigues, de trahisons, d'espions et de tactiques de guerre brillantes.
Une suite est-elle prévue ? Peut-être que le dernier voyage d'Alexandre le Grand nous attend...
Alexandre et les aigles de Rome, un incontournable à lire pour les amateurs de Fantasy, d'uchronie et surtout de roman historique.


Dernière édition par Derfel le Jeu 11 Déc - 19:25, édité 1 fois

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Message par Albéric le Jeu 11 Déc - 19:13

Derfel a écrit:Cependant, ce roman est trop long. Strictement parlant, ce détail n'est pas significatif, il y a des romans de longueur démesurée, mais Alexandre et les aigles de Rome comporte des pages de remplissage trop visibles. Il y a des épisodes entiers qui n'ont pas plus d'importance, il y a des personnages qui ne sont pas pertinents, il y a des passages qui auraient été facile d'alléger sans aucune perte d'intensité. Au moins, l'auteur aurait pu épargner une centaine de pages...
Pour le coup, il faut accepter les partis pris de l'auteur : ni intrigues sophistiquées, ni action trépidante, mais beaucoup de personnages et pas mal de POVs pour nous montrer dans ce qui ressemble pas mal à un livre d'ambiance les civilisations romaines, grecques, macédonienne et perses... Il fallait bien ce nombre de pages pour qu'il puisse faire le tour de son sujet même si un peu d'élagage ça et là n'aurait pas été de refus (ou d'approfondissement pour que tel ou tel personnage face davantage sens comme le couple Gorgo).

Derfel a écrit:Une suite est-elle prévue ? Peut-être que le dernier voyage d'Alexandre le Grand nous attend...
Oui une suite est prévue. L'auteur l'a toujours dit et écrit. Il est même fort probable que ce soit le prochain livre de l'auteur quand il aura terminé ses essais sur la Rome antique.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Message par Derfel le Jeu 11 Déc - 19:24

Albéric a écrit:
Il fallait bien ce nombre de pages pour qu'il puisse faire le tour de son sujet même si un peu d'élagage ça et là n'aurait pas été de refus (ou d'approfondissement pour que tel ou tel personnage face davantage sens comme le couple Gorgo).

Derfel a écrit:Une suite est-elle prévue ? Peut-être que le dernier voyage d'Alexandre le Grand nous attend...
Oui une suite est prévue. L'auteur l'a toujours dit et écrit. Il est même fort probable que ce soit le prochain livre de l'auteur quand il aura terminé ses essais sur la Rome antique.
Il y a des passages sur Aristote qui sont royalement longuets et qui n'apportent strictement rien à l'histoire.

Pour une suite, ce serait cool de poursuivre l'uchronie.


Dernière édition par Derfel le Jeu 11 Déc - 20:30, édité 1 fois

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Message par Albéric le Jeu 11 Déc - 19:27

@ Derfel
Je ne les avais plus en tête ces passages là effectivement, mais cela n'enlève rien au fait qu'on est plus dans l'intime que dans l'épique même si la bataille finale est epicness to the max !

De mémoire, l'auteur avait expliqué qu'il voulait révélé les origines et les secrets de Nestor dans sa suite.


Dernière édition par Albéric le Jeu 11 Déc - 21:09, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Message par Derfel le Jeu 11 Déc - 20:31

Albéric a écrit:
même si la bataille finale est epicness to the max !
Si ça m'a poussé à en faire une critique, c'est qu'au final, j'ai bien aimé. 

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Message par Albéric le Jeu 11 Déc - 21:11

Derfel a écrit:
Albéric a écrit:
même si la bataille finale est epicness to the max !
Si ça m'a poussé à en faire une critique, c'est qu'au final, j'ai bien aimé. 
au fil des livres, l'auteur est devenu une valeur sûr...
je me demande ce que tu penserais de son bouquin de SF avec son prof de latin androîde qui endosse le rôle d'un (anti) James Bond ?


Dernière édition par Albéric le Jeu 11 Déc - 22:05, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Message par Derfel le Jeu 11 Déc - 21:13

Albéric a écrit:

au fil des livres, l'auteur est devenu une valeur sûr...
je me demande ce que tu penserais de son bouquin de SF avec son prof de latin androîde qui endosse le rôle d'un (anti) James Bond ?
Si je me souviens bien, je l'ai acheté, c'est quelque part dans une de mes bibliothèques.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Message par Albéric le Jeu 18 Déc - 19:07

Et quid des frères hoplites de la phalange de Gorgo ?


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Message par Albéric le Dim 28 Déc - 6:42

epicness to the max ?

Spoiler:

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Message par Dark schneider le Lun 27 Juil - 13:57

Terminé.

Que dire ? Je suis quasiment d'accord point par point avec la critique de Derfel.

Une lecture qui m'a été très agréable, une histoire qui se suit avec un grand intérêt pour peu que l'on aime la période traitée, une construction intelligente du récit à base de différent point de vue permettant de percevoir les évènements depuis les différentes strates sociales de l'empire d'Alexandre et un peu aussi du côté Romain. Et une bataille finale prometteuse et réussie. Mais... la fin m'a laissé sur une amer déception. Déception a relativiser car je viens d'apprendre sur ce topic qu'une suite serait prévue... sauf que l'on attend toujours cette suite. Et si Negrete n'écrit pas cette suite, ce roman tendra dans son ensemble plus du côté de la déception, car l'on ne peut se permettre d'introduire autant de personnages, dont certains aux origines très mystérieuses, si c'est pour les laisser en plan à la fin du récit, sans apporter aucune réponse. Je suis d'ailleurs un peu circonspect sur l'évolution du récit dans son épilogue, qui laisse clairement sous entendre l'inclusion d’élément fantastique...

Le traitement des personnages m'a parut parfois un peu inégal : ceux qui ont la par belle sont les plus réussies : le médecin Nestor, Perdiccas, le général loyal d'Alexandre mais influençable, le jeune arriviste Lysanias, les deux frères hoplites si attachants, l’ancêtre de Jules César, malin mais doté d'une certaine droiture, Cratère le vieux général bourru et efficace... Pour les autres personnages c'est beaucoup plus mitigé : Alexandre n'est présent qu'en guest de luxe, on ne se sent jamais impliqué pour lui, Myrmidon est quasiment dénué d'intérêt tant l'on ne sait rien et l'on ne comprends rien sur ce personnage (d'où vient-il, qu'elles sont ses motivations ?), les mésaventures du fils de Perdicas avec le sale gosse d'Alexandre (tous les passages le concernant semble déconnectés du récit, ils n'apportent quasiment rien). Une partie de ces défauts sera sans doute corrigé par la suite, s'il y a une suite. En attendant ça donne un aspect assez déséquilibré au récit.

J'ai aussi noté quelques anachronismes bien lourd peut-être dus au traducteur, comme les termes "poudrière", "stoïcien" (vraiment gênant celui-là)...
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Javier Negrete, Alexandre le Grand et les aigles de Rome

Message par Albéric le Mer 26 Avr - 20:37

la version poche :


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum