David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Poul Anderson, Trois coeurs, trois lions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Poul Anderson, Trois coeurs, trois lions

Message par Marv le Jeu 8 Mai - 22:17

Trois coeurs, trois lions de Poul ANDERSON


ÉDITEUR : LE BELIAL

"La Loi et le Chaos se livraient une lutte perpétuelle. Non, il ne s'agissait pas exactement de forces. Des modes de vie ? Un reflet terrestre du conflit spirituel entre le Ciel et l'Enfer ? En tout cas, les êtres humains étaient les principaux agents de la Loi sur terre, bien que la plupart d'entre eux ne le fussent que de façon inconsciente et que certains, magiciens, sorciers et créatures maléfiques, se fussent vendus au Chaos. Quelques êtres non-humains étaient aussi du côté de la Loi. En face d'eux se trouvait presque tout le Monde du milieu, qui semblait comprendre des royaumes comme la Faërie, le Trollheim et le Royaume des géants...
Ainsi Holger Dansk, fiforce de la nature de près de deux mètres, se retrouve-t-il propulsé dans un univers fantastique en pleine guerre séculaire entre Loi et Chaos, un univers dont il comprend vite qu'il est le champion, un champion éternel..."


"La science sans la religion est boiteuse, la religion sans la science est aveugle." 
Albert Einstein.

Hiver 1943, le Royaume de Danemark est occupé par les Allemands.
Au sein de la résistance danoise Holger Carlsen participe à une opération militaire consistant à exfiltrer un homme vers les pays de l'alliance. Cet Homme est un savant dont les connaissances pourraient bien influer sur l'issue de la guerre, d'autant plus si les nazis lui mettent la main dessus avant les alliés.

Mais l'opération de sauvetage est un désastre, les résistants tombent sous le feu nourri des Allemands et là commence le massacre.
Holger comprend que sa vie est sur le point de s'achever, tout autour de lui règne un chaos assourdissant où se joue un concert incessant de déflagrations d'obus, de balles qui sifflent dans l'air, de cris et de pleurs.
Une explosion retentit tout prés, une lumière plus violente obscurcit alors son regard et puis plus rien...

À son réveil, Holger se découvre totalement dénudé, en pleine forêt et dans un lieu qui lui est totalement étranger. À quelques mètres de lui, un grand cheval de guerre noblement équipé semble l'attendre ainsi qu'un équipement complet d'un chevalier du VIII après Jésus-Christ...

À bien des égards "Trois Cœur, Trois Lions" tient autant du conte médiéval que du récit fantaisie contemporain. Poul Anderson réussit à mêler intelligemment des références aux légendes de notre enfance tout en renforçant l'impact de son récit par un style d'écriture très moderne pour l'époque (1953).
L'histoire est riche en surprises et rebondissements, Holger comprendra assez vite qu'il a été propulsé dans un passé médiéval alternatif, où l'ordre et le chaos se livrent une guerre perpétuelle. Dans ce monde, l'Humanité qui représente l'ordre ( cartésianisme) n'a pas pris le dessus sur les peuples de Faerie qui défendent l'idéologie du chaos (ésotérisme) .

Bien décidé à rentrer chez lui, notre héros fera en chemin la rencontre de personnages attachants qui tenteront de l'assister dans sa quête de retour.
De mésaventures en mésaventures, le voile d'ombre qui entoure le passé de notre héros s'estompera pour livrer une vérité et une destinée que Holger pourrait ne pas embrasser.

Bien que l'histoire en elle-même nous semble plutôt familière et redondante, l'intérêt du roman est garanti par son héros pour le moins sympathique. C'est un homme du vingtième siècle à l'esprit très cartésien, qui affronte toutes les situations périlleuses avec une logique et une efficacité implacable (dragon, troll, loup-garou etc....). Mais c'est aussi un mâle à la libido relativement démesuré, l'auteur ne se gêne pas avec un certain raffinement, à nous faire partager ses pensées les plus indiscrètes à ce sujet d'ailleurs.

Je ne sais pas pourquoi, mais Holger me fait penser au Ash d'evil dead 3 avec qui il entretient quelques similitudes troublantes...
La force du roman tient d'ailleurs aussi en partie, par cet humour plutôt bien distillé qui pour le coup à le mérite de rendre le tout un peu moins manichéen et surtout un peu moins solennel.
À la lecture des "Trois Cœurs, Trois Lions", on comprend mieux les influences qu'a eu Poul Anderson sur des auteurs tel que Moorcok et son cycle sur Elric .
Sans être un chef-d’œuvre, ni une pièce maîtresse de la littérature fantasy, ce roman est une agréable surprise. Son style d'écriture est très plaisant et très fluide, il ravira autant les amateurs du genre que les néophytes.
Pour ma part j'ai apprécié ce ton par moment décalé, qui donne à cette œuvre une atmosphère pour le coup assez rafraîchissante, le paradoxe étant que l’œuvre vient de fêter ses soixante bougies il y a peu !

http://avalonfantasyforum.bbfr.net/t78-trois-coeurs-trois-lions-de-poul-anderson
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum