David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Re: The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Message par Derfel le Sam 29 Mar - 12:03

Albéric a écrit:
J'étais bien parti, à fond dans le truc...
... et je tombe sur une version hyperfrelatée qui répète la super scène d'introduction en boucle jusqu'au final.
Fait chier ! 
Veux-tu bien me dire où tu déniches de semblables versions...   

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Message par Albéric le Sam 29 Mar - 12:10

Derfel a écrit:
Albéric a écrit:J'étais bien parti, à fond dans le truc...
... et je tombe sur une version hyperfrelatée qui répète la super scène d'introduction en boucle jusqu'au final.
Fait chier ! 
Veux-tu bien me dire où tu déniches de semblables versions...   
après le nettoyage effectué par Hadopi, je reste sur emuleisland. Les versions frelatées y sont assez rares, du coup je peste...


Dernière édition par Albéric le Sam 29 Mar - 14:02, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Message par Derfel le Sam 29 Mar - 12:21

J'y suis aussi, mais zonetelechargement est largement supérieur.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Message par Dark schneider le Sam 29 Mar - 13:23

+1 pour zonetelechargement, sans oublier le forum downloadparadise, une vraie mine.
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Message par Albéric le Sam 29 Mar - 14:43

C'est débile, mais je tiens absolument à tout avoir dans le format 700 mégas... parce que les Disques Dur se remplissent très vite, et qu'il faut toujours tout avoir en double en cas de pépins. Or tous les liens sont en 1,4 mégas.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Message par Derfel le Sam 29 Mar - 15:29

Albéric a écrit:
C'est débile, mais je tiens absolument à tout avoir dans le format 700 mégas... parce que les Disques Dur se remplissent très vite, et qu'il faut toujours tout avoir en double en cas de pépins. Or tous les liens sont en 1,4 mégas.
Sur zonetéléchargement, il y a plein de fichiers en 700 Mo. Remarque que le format 1400 Mo est largement supérieur, on a le son stéréo AC3 et quiconque a un cinéma maison va grandement apprécier.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Message par Derfel le Sam 29 Mar - 15:31

Albéric a écrit:
et qu'il faut toujours tout avoir en double en cas de pépins.
Là, je ne comprend pas, un DVD, ça ne s'efface pas tout seul.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Message par Albéric le Sam 29 Mar - 15:38

Derfel a écrit:
Albéric a écrit:et qu'il faut toujours tout avoir en double en cas de pépins.
Là, je ne comprend pas, un DVD, ça ne s'efface pas tout seul.
Je parlais des Disque Dur.
Concernant les dvd, on nous les avait vendu éternel et rien n'est moins vrai. Si tu n'y fait pas gaffe, il se détériore comme les vhs. Et puis il y a eu la "lèpre" du dvd aussi...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Message par Derfel le Sam 29 Mar - 15:41

Albéric a écrit:
Derfel a écrit:
Albéric a écrit:et qu'il faut toujours tout avoir en double en cas de pépins.
Là, je ne comprend pas, un DVD, ça ne s'efface pas tout seul.
Je parlais des Disque Dur.
Concernant les dvd, on nous les avait vendu éternel et rien n'est moins vrai. Si tu n'y fait pas gaffe, il se détériore comme les vhs. Et puis il y a eu la "lèpre" du dvd aussi...
J'ai plus de 1000 DVDs (des neufs, des vrais, pas des copies) et je n'ai jamais eu le moindre pépin.
Oui, j'ai déjà entendu des commentaires comme le tien, mais je trouve que ça tient de la légende urbaine.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Message par Dark schneider le Sam 29 Mar - 15:49

Les films de 700 mo pour des films de plus d'1h40 avec SFX c'est irregardable je trouve, 1400 c'est le minimum, je prends même plus parfois...

(on est vachement HS là)
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Message par Albéric le Sam 29 Mar - 15:49

@ Derfel
J'ai prêté des dvd, et on me les a rendu illisibles. Et ce n'était pas des sauvages, donc question durabilité je suis dubidatif.
Un pote a vu sa collection pourrie par la lèpre du dvd (à une époque, un constructeur sagouinait le boulot et il y avait une couche d'air entre les disques dans laquelle s'inscrustait crasse et moisissure... et donc passé un cap le dvd devenait illisible).
Et puis quand tu as des gosses qui regarde en boucle leur truc préféré, et bien là aussi cela se dégrade. Alors imagine les cd... une catastrophe hein !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Message par Derfel le Sam 29 Mar - 18:24

Non, parle de TES DVD. Combien des tiens, que tu n'as jamais prêté sont devenus illisibles ?

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Message par Derfel le Sam 29 Mar - 18:25

Dark schneider a écrit:Les films de 700 mo pour des films de plus d'1h40 avec SFX c'est irregardable je trouve, 1400 c'est le minium, je prends même plus parfois...

(on est vachement HS là)
Quand il y a du 2100 Mo avec son en 5,1, je prend immédiatement.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Message par Albéric le Lun 31 Mar - 21:48

Vu.
Un film dans la lignée de la SF politique des années 1970 quelque part entre THX 1138 et Soleil Vert.
Un film intéressant mais qui comporte des problèmes non négligeables de rythme et de narrations qui empêchent le film d'exploiter tout son potentiel.
Train = Corée du Nord ?
(on s'enfuit du train pour quitter le système)
Pour tout le reste rdv ultérieurement !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Message par Albéric le Mer 23 Avr - 7:49

Pour Snowpiercer, content de voir que je ne suis pas le seul à ne pas avoir été emballé.
Quelque part vous êtes tellement formatés, que tous les trucs qui ne seront pas dans le moule traditionnel anglo-saxon vont forcément être nuls. Faut ouvrir vos horizons les gars, c'est pas parce qu'on est hermétique aux spécificités de la culture coréenne que les films coréens sont forcément barrés.
Old Boy si, mais c'est ce qui fait son charme...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Message par Sieben le Mer 23 Avr - 13:11

Albéric a écrit:
Quelque part vous êtes tellement formatés, que tous les trucs qui ne seront pas dans le moule traditionnel anglo-saxon vont forcément être nuls. Faut ouvrir vos horizons les gars, c'est pas parce qu'on est hermétique aux spécificités de la culture coréenne que les films coréens sont forcément barrés.
Old Boy si, mais c'est ce qui fait son charme...

Ouais t'as raison jsuis formaté, les incohérences du scénario c'est moi qui les ai inventé hein ? Je ne vais pas me lancer dans une critique du scénar point par point mais je pense que ça sauté à la gueule de n'importe qui a vu le film. On peut au moins reconnaître que le scénario est un ratage complet non ?

Sinon, tu m'explique le poisson éviscéré par les mecs en cagoule ? J'ai pas capté la symbolique là. Et le "bonne année" aussi.

Snowpiercer, film 100% coréen ? J'ai eu le sentiment qu'il essayait de mélanger les deux genres, cinéma coréen et occidental (le casting notamment). Le résultat est pour le moins casse-gueule.

Un film ce n'est certes pas qu'un scénario, il y a les ambiances, le propos tout ça... mais dans Snowpiercer c'est tellement indigeste je trouve que j'en ai oublié les bons points. Parce qu'il y en a sûrement en effet.

Je suis pas spécialement fermé au cinéma asiatique, japonais notamment, Les 7 samurais, Takeshi Kitano, Ring... Je reconnais ne pas connaitre grand chose du cinéma coréen. Et alors ? Et puis c'est quoi les spécificités du cinéma coréen ?

T'es gentil mais il y a énormément de films (que je n'ai pas comme ça en tête) pas considérés comme traditionnels et que j'ai adoré: Rubber de Quentin Dupieux, Mulholland Drive de David Lynch...

Je ne vois pas comment on peut être fermé à un genre de cinéma en particulier. Hé ho, Snowpiercer ce n'est pas non plus le film étendard du cinéma coréen que je sache.
Je me demande si les bonnes critiques dans notre pays ne viennent pas du fait que "cocorico" c'est adapté d'une BD FRANCAISE monsieur. Donc +++ .
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Message par Dark schneider le Mer 23 Avr - 14:48

Sauf que le film est finalement assez éloigné de la BD, dont il ne reprend que l'idée de base et quelques autres trucs.

On parle d'incohérence de scénario, mais elle sont où ces incohérences ?? J'ai posé la question sur un autre forum, le mec ne m'a jamais répondu...

Je ne dis pas que le film est parfait, loin de là, j'ai été très emballé après une première vision, mais avec le recul je ne pense pas que je l'aimerai autant. Mais j'ai envie de le revoir, ce qui est déjà un bon point.

Après oui, le film relève clairement du cinéma coréen. Et le cinéma coréen n'est quand même pas des plus évidents. Oldboy faut s'accrocher, I saw The Devil faut s'accrocher encore plus. Dans Snowpiercer, les quelques influences occidentales sont a chercher du côté de Gillam surtout.

avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Message par Albéric le Mer 23 Avr - 14:49

Sinon, tu m'explique le poisson éviscéré par les mecs en cagoule ? J'ai pas capté la symbolique là. Et le "bonne année" aussi.
Quand t'as vu un peu la télévision asiatique, tu reconnais tout de suite l'humour extrême-oriental typique.
Et il y a pas mal de trucs qualifiés de nawak, qui correspondent tout à fait aux délires habituels du régime nord coréen qu'on dénonce ici de manière assez claire.

Ce qui me fait tiquer c'est de dégainer le qualificatif "nul" à tout bout de champ alors que n'importe quel cinéphile voit bien qu'il y a un vraie direction d'acteur et que les ambitions esthétiques sont bien visibles dans la direction artistique et la direction technique.
Pour une fois qu'on a un film sur la lutte des classes, sujet à la fois ambitieux et casse-gueule, on n'est pas obligé de lui tomber dessus à bras raccourcis.
Là où vous voyez des grosses incohérences crasses, mais j'y ai vu des inégalités coupables de narration. Quand on marrie univers occidental et oriental, ce sont des choses qui arrivent (ici on marrie la SF occidentale 60's/70's aux univers vidéoludiques 90's/2000's : il y a des scènes où ça marche du feu de Dieu, et puis d'autres où la mayonnaise de prend pas).

Je le dis et je le répète avant de sortir de qualificatif de "nul", faites un tour à nanarland pour voir à quoi ressemble un film véritablement nul.
Rien que pour comparer, je vais poster sur un film de SF vraiment "nul" et pas qu'un peu.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Message par Derfel le Mer 23 Avr - 14:52

Dark schneider a écrit:Dans Snowpiercer, les quelques influences occidentales sont a chercher du côté de Gillam surtout.  

Moi, je les voyais du côté de Jean-Pierre Jeunet.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Message par Derfel le Mer 23 Avr - 14:59

Albéric a écrit:
Quand t'as vu un peu la télévision asiatique, tu reconnais tout de suite l'humour extrême-oriental typique.
Faut avouer que la télévision asiatique, ça ne se diffuse pas vraiment sur nos écrans...

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Message par Albéric le Mer 23 Avr - 15:03

J'irai même plus loin : les maladresses / lacunes de narration sont assez largement amplifiées par les inégalité de rythme. Du coup le mélange THX1138 et Matrix peut tomber à plat...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Message par Sieben le Mer 23 Avr - 18:02

Dark schneider a écrit:On parle d'incohérence de scénario, mais elle sont où ces incohérences ?? J'ai posé la question sur un autre forum, le mec ne m'a jamais répondu...

Ben comme ça en vrac:

- Mamie zinzin qui discours devant la populace et à un moment elle fait un geste de la main, celui que répètent les gamins qu'ils enlèvent pour travailler aux machines et remplacer les pièces. Pourquoi elle, fait-elle ce geste ? Puisque seuls des enfants sont assez petits pour faire ce boulot, pourquoi reproduit-elle ce geste comme si c'était un trauma qu'elle avait subie.

- Les gardes chargés de surveiller les pauvres n'ont plus de balles dans leurs armes et si eux n'en n'ont pas, pourquoi plus loin dans le train il y a des milices avec des armes chargées ? ça n'a pas de sens.

- D'où viennent les carcasses de poulets dans le frigo ?

- Le vieux qui en fait est soi-disant complice avec le boss Ed Harris et donc aussi responsable des massacres de son peuple. On parle bien du même vieux qui s'est coupé un bras pour éviter le lynchage d'un nourrisson ? Vachement cohérent avec la psychologie du personnage.

- Le coréen cumule de la schnouff pour faire exploser une porte située à l'avant du train. Et genre il compte sortir avec seulement une doudoune sur les épaules au milieu de nulle part ? Dans ce cas pourquoi attendre d'arriver au bout ? Il aurait pu faire exploser une des fenêtres de l'école qui j'imagine est moins résistante qu'une simple porte.

- L'assassin qui meurt et puis ressuscite. Il fait pas semblant d'être mort hein, on le voit bien crever et tout. Il se relève comme ça tranquille, "haha non mais en fait j'étais pas mouru". Gné ?

Oh purée, désolé mais je ne vais pas toutes les faire, y en a trop. Enfin si pour vous se ne sont pas des incohérences, je vois pas.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Snowpiercer

Message par Dark schneider le Jeu 24 Avr - 14:14

Sieben a écrit:

- Les gardes chargés de surveiller les pauvres n'ont plus de balles dans leurs armes et si eux n'en n'ont pas, pourquoi plus loin dans le train il y a des milices avec des armes chargées ? ça n'a pas de sens.

Ca me paraissait pourtant clair : ils n'ont des réserves d'armes que très limitées, donc ils ne les utilisent qu'en cas d'urgence.


- Le vieux qui en fait est soi-disant complice avec le boss Ed Harris et donc aussi responsable des massacres de son peuple. On parle bien du même vieux qui s'est coupé un bras pour éviter le lynchage d'un nourrisson ? Vachement cohérent avec la psychologie du personnage.

Bah le personnage a évolué depuis, dans un espace temps aussi confiné, ça n'aurait rien d'étonnant.



- Le coréen cumule de la schnouff pour faire exploser une porte située à l'avant du train. Et genre il compte sortir avec seulement une doudoune sur les épaules au milieu de nulle part ? Dans ce cas pourquoi attendre d'arriver au bout ? Il aurait pu faire exploser une des fenêtres de l'école qui j'imagine est moins résistante qu'une simple porte.

Ouais, le film pêche un peu niveau explication. Je dirais qu'il ne fait ça qu'à la fin car c'est le moment où il a le plus de dope. Après, rien ne nous dis qu'il avait cette idée depuis le début, il a pu changer d'avis pendant le trajet. Après, je crois que le film laisse suffisamment d'indice pour laisser passer l'idée que les humains du train n'ont pas un comportement rationnel. D'ailleurs à ce niveau c'est dans l'esprit du premier tome de la BD (le héros pète un cable à la fin, la décadence règne chez tous les humains).


- L'assassin qui meurt et puis ressuscite. Il fait pas semblant d'être mort hein, on le voit bien crever et tout. Il se relève comme ça tranquille, "haha non mais en fait j'étais pas mouru". Gné ?

Typique du cinéma asiatique. Tu as vu Battle Royal ? Kitano fait exactement pareil à la fin : on le croit mort, et puis non il se relève comme si de rien n'était, le corps troué de balles. Tu vois ça dans énormément de film asiatique, c'est la thématique récurrente du personnage qui ne veut pas mourir, qui se retrouve également énormément dans les mangas, les films de hong-kong etc...


J'ai pas répondu pour le reste tout simplement parceque je ne m'en souviens pas...Faudrait que je revoie le film.
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Snowpiercer

Message par Sieben le Jeu 24 Avr - 16:18

Dark schneider a écrit:
Sieben a écrit:
- Les gardes chargés de surveiller les pauvres n'ont plus de balles dans leurs armes et si eux n'en n'ont pas, pourquoi plus loin dans le train il y a des milices avec des armes chargées ? ça n'a pas de sens.

Ca me paraissait pourtant clair : ils n'ont des réserves d'armes que très limitées, donc ils ne les utilisent qu'en cas d'urgence.

Ils disent clairement qu'ils n'ont plus de balles, pas qu'ils sont limités. Qu'en bien même, c'est vachement logique en cas d'insurrection des pauvres d'armer les milices situées à l'avant du train plutôt que celles directement confrontées au danger et qui les côtoies tout les jours ?

Même quand on vous met des preuves sous les yeux vous niiez les incohérences, c'est dingue. Le fait que ce soit des éléments classiques du cinéma asiatique ne les rends pas plus logique pour autant.

La différence entre nous c'est que les points sur lesquels je tique et qui m'empêche d'apprécier le film, ne vous dérange pas de votre côté. Donc bon, pas la peine d'aller plus loin on ne se mettra pas d'accord.

Mais qu'est-ce qui fait une bonne histoire ? J'estime pour ma part qu'un scénario cohérent est la base même de ce qui fait un bon récit. Attention je parle bien de cohérence et pas de crédibilité.

Balancer du symbolisme à la gueule des gens sans mise en contexte, ça enlève complètement tout l'intérêt d'un film. Le fond ne doit pas prendre le pas sur la forme. Le sous-entendu, le symbolisme doivent s'installer et se développer dans un contexte. Un contexte cohérent. Enchaîner symbole sur symbole sans que rien ne justifie une scène ne rend que le récit plus abscons. Et chiant pour le coup.

Après, on a le droit d'aimer le film pour ce qu'il est. Mais ça reste un mystère pour moi. A comparer avec la BD.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: The Snowpiercer/Le Transperceneige (2013)

Message par Albéric le Jeu 24 Avr - 18:27

@ Sieben et Dark Schneider
Ce film n'est pas plus incohérent que Matrix.
J'ai beaucoup ragé sur les incohérences de Matrix, mais avec le recul tout se tient. C'est juste qu'il y a des trucs non dits ou mal dits du coup on reste dans le flou concernant des points cruciaux de l'histoire. Bref des maladresses de narration, mais pas de la nullité.

- Mamie zinzin qui discours devant la populace et à un moment elle fait un geste de la main, celui que répètent les gamins qu'ils enlèvent pour travailler aux machines et remplacer les pièces. Pourquoi elle, fait-elle ce geste ? Puisque seuls des enfants sont assez petits pour faire ce boulot, pourquoi reproduit-elle ce geste comme si c'était un trauma qu'elle avait subie.
Ou le problème pour comprendre l'histoire ?
Elle reproduit le geste pour que les gosses le fassent à leur tour et vérifier qu'ils sont aptes au services.

- Les gardes chargés de surveiller les pauvres n'ont plus de balles dans leurs armes et si eux n'en n'ont pas, pourquoi plus loin dans le train il y a des milices avec des armes chargées ? ça n'a pas de sens.
Je n'aime pas jouer aux extrapolators, mais là 2 solutions sont facilement envisageables :
- il n'y a plus de munitions depuis longtemps (il faut du charbon, du souffre, du salpêtre et du métal... des ressources non renouvelables dans le Train)
Wilford en a néanmoins gardé quelques unes pour le cas où, et la progression des révoltés l'oblige à piocher dans sa réserve de secours
- il n'y a jamais eu de manque de munitions du tout
les gardes à l'arrière étaient désarmés pour que les révoltés puissent amorcer leur révolution (le but du jeu étant de faire diminuer la population des dernières classe sans que celle-ci aient l'impression d'être amener à l'abattoir... quoi de mieux que les pousser à la révolte puis de tirer dans le tas pour justifier le massacre)
=> certes on aurait pu lever l'ambiguité avec 1 ou 2 lignes dans le long dialogue entre Curtis et Wilford

- D'où viennent les carcasses de poulets dans le frigo ?
La progression du film est déjà assez linéaire voire vidéoludique (on passe de niveau en niveau), après le wagon vivier et le wagon jardin, devait obligatoirement montrer le wagon poulailler pour éviter cette soi-disant incohérence ?
Là c'est vraiment cherchez la petite-bête hein !

- Le vieux qui en fait est soi-disant complice avec le boss Ed Harris et donc aussi responsable des massacres de son peuple. On parle bien du même vieux qui s'est coupé un bras pour éviter le lynchage d'un nourrisson ? Vachement cohérent avec la psychologie du personnage.
Je ne vois pas d'incohérence dans le personnage. Gilliam travaille avec Wilford pour fomenter des rebellions qui une fois réprimées dans le sang permette de faire diminuer la population des dernières classe sans que celle-ci s'aperçoive qu'elle n'est que du bétail humain. Sauf qu'il est clair qu'il a trahi Wilford, puisque celui-ci ne s'attendait pas du tout à que la nouvelle rébellion aille aussi loin. D'ailleurs le châtiment est à la hauteur de sa trahison.

- Le coréen cumule de la schnouff pour faire exploser une porte située à l'avant du train. Et genre il compte sortir avec seulement une doudoune sur les épaules au milieu de nulle part ? Dans ce cas pourquoi attendre d'arriver au bout ? Il aurait pu faire exploser une des fenêtres de l'école qui j'imagine est moins résistante qu'une simple porte.
Oui mais dans ce cas il pique la schnouff dans le wagon prison, fait sauter la cloison et il n'y a plus de film. Je ne sais pas comment est structuré le train. Peut-être qu'en faisant sauter un verrière, il fait sauter le wagon tout entier. Peut-être qu'il déraille avant qu'ils n'aient le temps de prendre la poudre d’escampette. Peut-être aussi qu'il a attendu d'avoir la quantité suffisante de schnouff pour faire sauter une porte. Peut-être qu'il veut aussi détruire le train donc d'attendre d'en atteindre le bout avant de passer à l'action. pour les histoires de doudounes et compagnie, comme on est dans un film nihiliste à souhait je ne pense pas que cela soit crucial pour le fonctionnement du film.
=> là aussi 1 ou 2 tirades dans les dialogues auraient rendu les choses beaucoup plus limpides

- L'assassin qui meurt et puis ressuscite. Il fait pas semblant d'être mort hein, on le voit bien crever et tout. Il se relève comme ça tranquille, "haha non mais en fait j'étais pas mouru". Gné ?
On est dans du Terminator like. On voit bien que ces brutasses en costards-cravates sont allégoriques. Mais le vrai problème c'est que ce passage ne sert à rien du tout. Le Coréen était suffisamment occupé à se faire lyncher par les jet-setters. J'imagine qu'on a voulu lui opposer un boss de fin, mais vu comment il meurt c'était non seulement inutile mais de trop en fait.


Les incohérences c'est plutôt comment Wilford arrive à reprendre le contrôle de l'arrière du train vu que le progression est linéaire, la fabrication des barres énergétiques, le rôle des pauvres dans le train, Gilliam qui garde pour lui des informations cruciales...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum