David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Star Wars : la prélogie

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Star Wars : la prélogie

Message par Albéric le Ven 1 Nov - 14:43







George Lucas est la solution et le problème de sa saga.
Franchement je n'avais pas lu tous les liens entre les 2 séries : c'est du beau boulot mine de rien, car bien pensé et bien exécuté.

Le 1er film est pas mal, mais qu'est-ce qu'il est chiant Jar Jar
C'est presque ce que tout le monde s'est dit à l'époque...

On voit bien que cela n'est pas parfait, on voit bien qu'il y a des problème, mais on se laisse emporter.
C'est la devise des oeuvres populares, parce les chefs-d'oeuvres parfait et sans problème mais plus chiant que la mort elle-même voire plus chiant encore t'es mort dont nous rabattent les oreilles les crypto-bobos ou les bobos patentés... Sans commentaire.

Bien vu la mise en scène de la chute de la démocratie dans les années 1930 (qu'on semble avoir une furieuse envie de rejoue en Occident) et de la 2e Guerre Mondiale.

Bien vu l'opposition entre ceux qui voient des crypto fachos partout et ceux qui voient des conglomérats de hippies anarchistes partout. mdr & lol. Mais pas de bol pour Lucas, George W. Bush et Hillary Clinton reprennent la phrase cité par Mussolini et par Dark Vador...
Mais par contre je prends J. J. Abrams avec des pincettes, on sait comment cela finit maintenant malgré son talent.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Dark schneider le Ven 1 Nov - 17:13

Assez d'accord sur l'ensemble.

Après tout dépend en effet de notre seuil de tolérance sur les défauts : la romance de l'épisode II m'a vraiment gonflé et ce surtout à cause du jeu d'acteur de Christensen... pourtant visuellement le film en mets plein les mirettes.

Pour Jar Jar j'ai pesté également contre lui...Puis j'ai revu l'épisode 6 : Jar jar ce n'est pas pire que les ewoks en fait...

Et l'épisode 3 est pas loin d'être mon préféré de la saga.

Donc tout ceux qui chient sur la prélogie ont vraiment des oeillères concernant la trilogie, le comble c'est ceux qui critiquent les combats de sabre lasers...
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Albéric le Ven 1 Nov - 17:15

Dark Schneider a écrit:le comble c'est ceux qui critiquent les combats de sabre lasers...
Là on tombe dans la grosse mauvaise foi des familles...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Oncle Kiin le Sam 2 Nov - 2:12

Dans la prélogie, j'aime les FX, les robots, les duels au sabre laser, le spectaculaire. Je les ai revu plusieurs fois, mine de rien, quand j'enchaîne les six, donc je peux pas dire que je déteste ces films.
En fait, sur le coup quand je les vois, je me dis souvent que c'est pas si mal, qu'on en prend plein la vue, etc. Mais ensuite, quand j'enchaîne sur les trois autres, je me rends compte de la différence de souffle, et c'est particulièrement criant étant donné la différence (dans l'autre sens) de moyens et de techniques pour tous les aspects visuels. Malgré la pauvreté relative de la trilogie comparée à la prélogie, elle continue de me faire ressentir bien plus de sidération et d'implication.

A part ça, les trucs que j'aime le moins dans la prélogie, ce sont :
-- Jar Jar : On avait de super bons sidekicks comiques dans la trilogie, avec les deux droids. Là, la différence fait assez mal.
Ceci dit, j'ai beaucoup plus apprécié ce personnage dans la série The Clone Wars, il y a même un épisode entier sur lui, qui est malin voire assez génial.
-- Les combats de masse au sabre laser. (Là encore, il y en a dans The Clone Wars qui passent bien mieux à mon goût.)
-- La débauche de Jedi pas assez charismatiques, pas assez uniques, je sais pas trop comment dire mais j'ai eu du mal à m'y faire.
-- L'histoire : moins épique, plus bordélique, moins lisible.
-- La romance : j'ai trouvé celle de la prélogie gnan-gnan, alors que celle de la trilogie était quand même vachement bien...
-- Amidala : c'est sans doute ce qui explique en grande partie le point précédent. Je la trouve vraiment pâlotte comparée à Leia, qui faisait un très bel archétype de princesse à fort tempérament, juste ce qu'il fallait de demoiselle-en-détresse-mais-pas-tant-que-ça.
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Albéric le Sam 6 Sep - 19:19

Revu l’épisode I, La Menace fantôme en VO.

J’ai passé une bonne soirée de SF avec un space-opera très sympathique, mais le souffle épique n’était là que par intermittence : la présentation des chevaliers jedi, la course de pod-racers (presque sans musique, qu’avec des bruitages, presque un exercice de style quand on connait l’importance des partitions de John Williams pour le succès de la saga) et la bataille finale sont excellentes, mais pour le reste il y a à redire.

La force de la trilogie c’est sa simplicité voire son universalité : empire totalitaire vs rébellion démocratique. George Lucas a toujours voulu faire une relecture de la Seconde Guerre Mondiale et ma foi l’ensemble tient bien la route.
Mais ici les enjeux sont tout sauf clairs : République, Sénat, Chancelier Suprême, Fédération du commerce, Naboo sous blocus, émissaires diplomatiques jedi… ne servent que de paravent aux manipulations de Palpatine. J’ai toujours pensé qu’il y avait 1000 façons plus faciles d’arriver au pouvoir que celle qu’il a choisi… On va dire qu’il s’est compliqué la tâche pour leurrer le conseil jedi.

Enchaînons avec Anakim Skywalker. Je n’ai rien contre l’enfant acteur Jake Lloyd, mais déjà qu’on voit bien qu’il a été casté pour être mignon tout plein, en plus on nous donne des bâtons pour le battre avec son jeu qui est très inégal. Ce n’est pas de sa faute, vu son âge il faut incriminer le directeur d’acteur. Si dans certaines scènes il marche très bien, dans d’autres tout sonne artificiel de A à Z.
Et plus pour des raisons que la raison ignore, on insiste lourdement sur des allégories chrétiennes voire christiques avec l’immaculée conception de Shmi Skywalker… (Gros soupir).
Et on se serait bien passé aussi des midi-chloriens qui démystifient le principe de la Force…

Après il y a des petits trucs enquiquinant :
- le barnum de Mos Espa remplace le barnum de Mos Easley et on en fait un peu trop dans le baroque
En plus on en rajoute dans l’humour gamin, alors que celui-ci est déjà bien trop présent pour être plaisant.
- les transitions à la George Lucas étaient déjà un peu kisch dans l’épisode IV en 1977, là en 1999 dans l’épisode I on est à la limite du cheap
- George Lucas bafoue son paradigme du futur usé, puisque qu’un droïde de protocole flambant neuf émet les mêmes grognements d’usure que le vieux C6PO… sans parler de ces beaux astronefs rutilants !
- c’est quoi ces jedi squi courent comme les vampires de True Blood dans les couloirs du vaisseau-mère de la Fédération du commerce ?
- tout a été filmé en fond vert, et à certains moments cela se sent dans un jeu d’acteur un hésitant
Je gage que les premières scènes tournées ont du être un peu bordélique, et que tout s’est amélioré avec les premiers retours visuels.
- on veut retrouver le dynamisme des épisodes V et VI avec un structure en POVs, mais cela tombe à plat avec des enchaînements de courtes séquences qui cassent le rythme au lieu de l’améliorer
- on sent bien le revival de la trilogie d’origine : les Gungans remplacent les Ewoks dans le rôle des indigènes révoltés, le groupe de Padmé remplace le groupe de Leia, les pilotes de Naboo remplacent les pilotes de la rébellion pour la bataille spatiale, et les jedis font bande à part pour décider du sort de la force…
Et comme par hasard c’est le groupe de Padmé qui va connaître les retournements de situation les plus importants.
Je ne sais pas si George Lucas recycle inconsciemment une formule qui a fait ses preuves avec l’épisode VI, ou si consciemment il veut montrer que tout a fini là où tout avait démarré.
- oui, Natalie Portman est plus sexy que Carrie Fischer, mais son personnage est loin d’être aussi attachant, et comme les costumiers et les maquilleurs s’amusent à jouer à la poupée barbie avec elle en l’affublant de tenues plus extravagantes les unes que les autres, cela n’arrange rien du tout…

Vient maintenant le gros point noir : l’humour gamin qui revient presque tout le temps par un médium ou un autre.
- la fédération du commerce fourni des méchants de pacotille, et c’est pire en VO qu’en VF !
- on renoue avec les droïderies, mais les blagues des soldats droïdes ne sont pas drôles, pire elles mettent du comic relief alors même qu’on tente de mettre de la tension dramatique
- on subi le sabir des gungans et les grimaces baveuses de leur boss…
- l’infâme Jar Jar Binks est une caricature de comic relief ethnique, bien pire en VO qu’en VF c’est vous dire, et c’est donc sans surprise que sa voix VO est incarnée par un acteur afro-américain
Jar Jar manque de se faire écraser, Jar Jar fout le bazar dans une quincaillerie, Jar Jar se retrouve totalement dépassé par un petit droïde bondissant, Jar Jar se fait chopper en train de chaparder au marché, Jar marche sur une bouse, Jar Jar se fait péter dessus par un ruminant indéterminé, Jar Jar tire la langue, Jar Jar se fait tirer la langue, Jar Jar se fait électrocuté, Jar Jar se coince la main dans un moteur de pod-racer… Tout cela est désopilant si on a moins de 8 ans, sinon on lève les yeux au ciel et on croise les doigts pour qu’on passe enfin à autres choses !

Après il y a un truc qui marche super bien, c’est la relation entre Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi.
Liam Neeson et Ewan McGregor sont de très bons acteurs, ce n’est pas une surprise, mais en VO c’est super classe car Ewan a simplifié son phrasé et joué à fond la carte de l’accent écossais pour incarner le plouc padawan qui respecte son maître plus expérimenté, plus patient, plus posé. Du coup le duel final avec Darth Maul prend toute son ampleur, d’autant plus que Ray Park s’éclate ! Le rôle de sa vie ? Peut-être… J’ai toujours dit que dans un film d’action autant engager des cascadeurs qui vont assurer lors des scènes clés plutôt que des noms ronflants qu’il va falloir tout le temps remplacer par des doublures, quitte à castrer la mise en scène pour que cela ne soit pas trop. George Lucas me donne ici à moitié raison.


Il ne faut pas bouder son plaisir : les FX sont excellents, les CGI sont superbes, les scènes d'action sont très réussies… et le tout est sublimé par les compositions de John Williams qui nous sort encore quelques partitions d’anthologie !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Sieben le Dim 7 Sep - 15:06

Albéric a écrit:Mais ici les enjeux sont tout sauf clairs : République, Sénat, Chancelier Suprême, Fédération du commerce, Naboo sous blocus, émissaires diplomatiques jedi… ne servent que de paravent aux manipulations de Palpatine. J’ai toujours pensé qu’il y avait 1000 façons plus faciles d’arriver au pouvoir que celle qu’il a choisi… On va dire qu’il s’est compliqué la tâche pour leurrer le conseil jedi.
C'est vrai qu'on ne comprend absolument rien au fonctionnement des institutions. Ou bien quand on essaye, on s’aperçoit que c'est complètement bancal et que Lucas ne maîtrise pas son sujet. Mdr le vice-roi Gunray lors de la vidéoconférence avec Amidala au début du film: "Comme vous le savez, notre blocus et parfaitement légal". Attends, attends, un blocus légal ? Donc pourquoi le Sénat fait dépêcher 2 Jedi pour résoudre le conflit ? Moi aussi je vais faire un blocus sur l'A10 et dire que c'est légal. Et la pauvre Amidala qui répère à plusieurs reprises qu'elle refuse de signer le traité imposé par Gunray car cela "les conduirai à la guerre". Mais t'y est déjà en guerre coconne ! Sinon pourquoi l'autre barbu il parle de massacre ?

Je l'ai très récemment un roman de James Luceno "Star Wars - Dark Plagueis" (Plagueis est le maître de Darth Sidious et le livre raconte la jeunesse de Palpatine, de sa rencontre et son initiation avec Plagueis et le côté obscur et sa lente montée au pourvoir). Le livre essaie tant bien que mal d'expliquer le schmilblick du début de l'épisode I mais j'ai trouvé tout ça encore plus confus par la suite. En gros, si je me souviens bien, Naboo possède un minerai rare exploité par la Fédération du Commerce puis Naboo veut exploiter elle-même le filon donc embrouille juridique... plein de truc chiant... Palpatine joue les sauveurs mais fait monter la sauce dans l'ombre... on comprend rien... Palpatine tue son maître et l'épisode I commence.

Albéric a écrit:Je n’ai rien contre l’enfant acteur Jake Lloyd, mais déjà qu’on voit bien qu’il a été casté pour être mignon tout plein, en plus on nous donne des bâtons pour le battre avec son jeu qui est très inégal. Ce n’est pas de sa faute, vu son âge il faut incriminer le directeur d’acteur. Si dans certaines scènes il marche très bien, dans d’autres tout sonne artificiel de A à Z.
Oui tout à fait. C'est qu'un gamin, il joue pas plus mal que Daniel Radcliff dans le premier Harry Potter. En plus ce rôle semble lui avoir causé bien des soucis par la suite. Vu une interview de Jake Lloyd aujourd'hui qui dit que ce rôle l'a traumatisé, insultes à l'école... il a complètement abandonné le métier d'acteur. La coupe au bol qui fait petit américain espiègle (donc tête à claque) ça n'aide pas non plus. Mais entre les idées développées dans les studios par les artistes et designers graphiques, et la réalisation, il y a un monde d'écart. Dans le contenu bonus du DVD j'ai aperçu certains artwork sur les costumes et coupes de cheveux des Jedi. Obi-Wan Kenobi et plus tard Anakin, ont la coupe en brosse avec une petite queue de rat, coupe de cheveux du padawan. Mais certains artistes avaient imaginé des trucs plus punk et déjanté style crâne rasé sur les côtés et crête au milieu (façon Skilgannon). Et des tenues plus personnelles et bad-ass. Mais ça devait coûté trop cher à réaliser...

Albéric a écrit:Et plus pour des raisons que la raison ignore, on insiste lourdement sur des allégories chrétiennes voire christiques avec l’immaculée conception de Shmi Skywalker… (Gros soupir).
Et on se serait bien passé aussi des midi-chloriens qui démystifient le principe de la Force…
Les midi-chloriens, quelle connerie. Comme tu le dis, démystifie la croyance de la Force en n'en donnant une explication scientifique. Ce qui ne fait que rajouter d'autres incohérences puisque dans l'épisode 2 Dooku avoue à Obi-Wan que le Sénat est sous l'emprise du côté obscur et que les sénateurs ne sont que des marionnettes manipulées par un autre sith. Il ne vient pas une seule seconde aux Jedi de faire un dépistage sur tous les sénateurs car logiquement le seigneur sith doit avoir un taux de midi-chloriens très élevé. Mais bon, on fait comme si on avait rien entendu.

Pour l'immaculée conception, ça a beaucoup surpris à l'époque. Moi même j'avais trouvé ça navrant. Mais si on est attentif, George Lucas s'est très bien rattrapé, je trouve, dans l'épisde 3 en fournissant une explication sous-entendue. Lorsque Palpatine et Anakin s'entretiennent dans ce qui ressemble un opéra, Palpatine lui conte la légende de Dark Plagueis (qui n'est autre que son ancien maître) et que ce dernier était tellement puissant dans la force qu'il était capable d'influencer les midi-chloriens pour créer la vie. (gros clin d'oeil de Palpatine vers Anakin, on insiste bien sur "la vie"). Il faut être attentif pour comprendre l'allusion. Et dans "Dark Plagueis" il y a une scène où Plagueis et son apprenti Sidious tente de se concentrer justement pour créer la vie. Alors qu'ils pensent qu'ils ont échoué, Palpatine rencontre Anakin à la fin de l'épisode I et s'aperçoit que ce dernier à probablement été conçu quelques jours après la fameuse expérience à laquelle il s'était donné à l'époque. La réponse reste ambigu mais il est très fort sous-entendu que l'expérience aurait en fait réussi.
J'aime beaucoup cette idée car cela ferait d'Anakin une création de la Force et notamment du côté obscur qui on le soupçonne, à sa volonté propre. Cela ferait de lui un instrument, le bras armé de la Force pour accomplir sa volonté: tuer les jedi puis les sith.

Albéric a écrit:- c’est quoi ces jedi squi courent comme les vampires de True Blood dans les couloirs du vaisseau-mère de la Fédération du commerce ?
- tout a été filmé en fond vert, et à certains moments cela se sent dans un jeu d’acteur un hésitant
Je gage que les premières scènes tournées ont du être un peu bordélique, et que tout s’est amélioré avec les premiers retours visuels.
- C'est un des pouvoirs des Jedi: ils peuvent accélérer (et puis bon, True Blood ou Twilight mes couilles sont quand même sortis après La Menace Fantôme). Les siths peuvent balancer des éclairs, les jedi ont des pouvoirs télé-kinésiques... pourquoi pas l'accélération ?

- Je crois que le plus mauvais effet spécial du film vu est lors de la bataille de Naboo entre Gungans et droïdes de la férérations: un tank qui descend une colline: mon Dieu, qu'il est moche. Là ils ont complètement foiré. Digne de la PS1. Les FX pour l'époque sont géniaux, y a pas à dire, exceptionnels. 10 ans plus tard ils soutiennent encore la comparaison avec les films qui sortent. En 2014, aye ! aye aye ! ça pique parfois. Lucas a abusé du fond vert et aujourd'hui on voit le résultat: des films qui n'ont pas le charme de la première trilogie et ses FX à base de maquettes et vrais costumes pour les aliens.
La 3ème trilogie reviendra à plus de fondamentaux. Abrams l'a promis, moins de fond vert.

- Pour les transitions cheaps de Lucas, moi je les aime bien. C'est un peu ça marque de fabrique, il aime rendre hommage aux vieux films. C'est un plus à mes yeux, ça donne une touche naturelle et nostalgique.

- L'humour gamin on est d'accord. Ça va 3-4 fois mais dans l'épisode I c'est presque systématique.

- Ray Park tient son meilleur rôle. Le seul ? Je me souviens qu'il joue aussi le crapaud dans le 1er X-Men mais ensuite ?... En tout cas il excelle dans le rôle du badass et je te rejoints sur le fait que dans ce genre de rôle, où l'acteur aura très très peu de dialogue, il vaut mieux prendre un mec qui a la carrure plutôt que de miser sur une belle gueule mais qui devra tout le temps être doublé. Cela me fait aussi à La Montagne dans GoT où ils ont été cherché un champion du monde d'épreuve de force, pas un acteur.
D'ailleurs Ewan McGregor et Hayden Christensen n'ont quasiment pas eu recours aux doublures en faisant eux-mêmes leurs cascades et duels au sabre.

- Hé oui, que serait Star Wars sans John Williams. Il est l'un des points vitales à mes yeux. Sans lui, pas de Star Wars (ou alors du très très lourd). Mais bon je disais la même de Yoda et Frank Oz et puis ils ont remplacé la marionnette par un truc 3D qui bouge bien mais sans charme.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Albéric le Dim 7 Sep - 15:26

@ Sieben
Les midi-chloriens, quelle connerie. Comme tu le dis, démystifie la croyance de la Force en n'en donnant une explication scientifique. Ce qui ne fait que rajouter d'autres incohérences puisque dans l'épisode 2 Dooku avoue à Obi-Wan que le Sénat est sous l'emprise du côté obscur et que les sénateurs ne sont que des marionnettes manipulées par un autre sith. Il ne vient pas une seule seconde aux Jedi de faire un dépistage sur tous les sénateurs car logiquement le seigneur sith doit avoir un taux de midi-chloriens très élevé. Mais bon, on fait comme si on avait rien entendu.
Oui ! Je n'y avait même pas pensé.
Un incohérence de plus avec ce schmilblick... lol

- C'est un des pouvoirs des Jedi: ils peuvent accélérer (et puis bon, True Blood ou Twilight mes couilles sont quand même sortis après La Menace Fantôme). Les siths peuvent balancer des éclairs, les jedi ont des pouvoirs télé-kinésiques... pourquoi pas l'accélération ?
J'ai écrit True Blood parce que je viens de finir mon visionnage de la saison 6... Je ne suis pas du tout hostile au truc, c'est juste que ça arrive comme un cheveu sur la soupe et que c'est pas très bien mis en scène.

Alors qu'ils pensent qu'ils ont échoué, Palpatine rencontre Anakin à la fin de l'épisode I et s'aperçoit que ce dernier à probablement été conçu quelques jours après la fameuse expérience à laquelle il s'était donné à l'époque. La réponse reste ambigu mais il est très fort sous-entendu que l'expérience aurait en fait réussi.
J'aime beaucoup cette idée car cela ferait d'Anakin une création de la Force et notamment du côté obscur qui on le soupçonne, à sa volonté propre. Cela ferait de lui un instrument, le bras armé de la Force pour accomplir sa volonté: tuer les jedi puis les sith.
Je te fais confiance, vu que je ne connais presque pas l'univers étendu. Mais c'est ballot que les livres et les comics viennent expliquer un truc bancal dans le film...

- Ray Park tient son meilleur rôle. Le seul ? Je me souviens qu'il joue aussi le crapaud dans le 1er X-Men mais ensuite ?
Avant Mortal Kombat 2, après GI Joe 1 & 2. D'ailleurs il est très cool en Snakes Eye vu qu'il n'a aucun dialogue et qu'on ne voit jamais son visage mais qu'il assure comme un bête lors des cascades !

D'ailleurs Ewan McGregor et Hayden Christensen n'ont quasiment pas eu recours aux doublures en faisant eux-mêmes leurs cascades et duels au sabre.
Cela saute au yeux tellement ils sont bons.

Mais bon je disais la même de Yoda et Frank Oz et puis ils ont remplacé la marionnette par un truc 3D qui bouge bien mais sans charme.
Je n'en avais pas parler au-dessus, mais le choc est rude entre la marionnette de l'épisode VI et le truc 3D de l'épisode I. Evolution technologique aidant, la différence s'atténue au fil des épisodes.


J'ai revu l'épisode II hier soir et franchement, ce n'était vraiment pas terrible du tout : c'était plus du Michael Bay que du George Lucas... compte-rendu work in progress

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Sieben le Dim 7 Sep - 17:06

Albéric a écrit:Je ne suis pas du tout hostile au truc, c'est juste que ça arrive comme un cheveu sur la soupe et que c'est pas très bien mis en scène.
Oui c'est vrai. Aujourd'hui je sais que c'est un des pouvoirs qu'ils ont dans leur panoplie mais je me souviens bien de ma réaction au cinéma à l'époque et pendant plusieurs années. En fait je croyais que c'était un bug, un faux-raccord car ça fait un choc de les voir accélérer subitement sans explication derrière. Pas vue dans la première trilogie et à aucun moment on ne reverra ce genre d'accélération dans les 2 films suivants. Donc oui très mal amené.

Albéric a écrit:Je n'en avais pas parler au-dessus, mais le choc est rude entre la marionnette de l'épisode VI et le truc 3D de l'épisode I. Evolution technologique aidant, la différence s'atténue au fil des épisodes.

Hum. Je suis gênée vraiment. En fait je parlais du Yoda des épisodes 2 et 3. Car dans l'épisode 1 Yoda est toujours une marionnette avec Frank Oz en-dessous. Tu l'as vraiment trouvé raté la marionnette ? Certes ce n'est pas la même entre l'épisode 6 et 1 mais elle n'était déjà pas la même dans le 5. Ça se voit franchement que c'est pas un truc numérique dans le 1. Je critique le passage au numérique à partir de l'épisode 2 mais c'était quelque chose de nécessaire s'il fallait que Yoda se batte au sabre laser, chose impossible à réaliser avec une simple marionnette. Dans le 1 Yoda a très peu de mouvement donc le choix d'une marionnette pouvait encore s'imposer. J'étais un peu choqué du choix esthétique avec son nez retroussé dans le 1 et ses cheveux qu'il lui reste alors que dans les films 5 et 6 il est plus en rondeur. Je trouve ça étrange de lui faire changer d'aspect pour une vingtaine d'années d'écart alors que la créature a 900 ans.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Albéric le Dim 7 Sep - 19:00

Ah bon ? Dans tous les cas, je n'ai pas accroché aux visuels de Maître Yoda dans l'épisode 1. Tout le monde peut se tromper... Après tout je n'avais pas vu dans Tron Legacy que Clu était en 3D et pas en chair et en os ! ^^

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Derfel le Jeu 11 Sep - 21:48

Dark schneider a écrit:Pour Jar Jar j'ai pesté également contre lui...Puis j'ai revu l'épisode 6 : Jar jar ce n'est pas pire que les ewoks en fait...
Jar Jar tape beaucoup moins - et de loin - sur les nerfs que les Ewoks !!!

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Albéric le Jeu 11 Sep - 21:50

Derfel a écrit:
Dark schneider a écrit:Pour Jar Jar j'ai pesté également contre lui...Puis j'ai revu l'épisode 6 : Jar jar ce n'est pas pire que les ewoks en fait...
Jar Jar tape beaucoup moins - et de loin - sur les nerfs que les Ewoks !!!
Même quand il marche dans un bouse avant de se faire péter dessus entre 2 dialogues en sabir indigeste au possible ?

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Derfel le Jeu 11 Sep - 21:56

Eh oui, les mésaventures de Jar Jar ne sont rien comparativement aux chants des Ewoks et à tout ce qui entoure la déification de C3PO. Je déteste ces scènes.
De plus, les Ewoks sont ridiculement mal faits, on n'y crois pas un instant.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Invité le Ven 12 Sep - 16:24

Derfel a écrit:De plus, les Ewoks sont ridiculement mal faits, on n'y crois pas un instant.

Ils sont absolument inexpressifs. Je sais que les effets spéciaux ont trente ans d'âge, mais tout de même: on aurait eu un meilleur résultat en utilisant le Winnie l'ourson en peluche de ma fille pour les scènes d'action.
Pour une espèce arboricole, je les trouve bien patauds. Vraiment pas crédibles. Qui pourrait avaler que ces ridicules petits monchhcichis aient pu battre une armée de stormtroopers avec leurs petits bouts de bois et leurs colliers d'os?
Leur seule qualité étant que eux, au moins, ne parlent pas!
Donc moi aussi je crois que les Ewoks sont un plus gros plantage que Jar Jar Bins.





Dernière édition par Tarentio le Ven 12 Sep - 17:39, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Invité le Ven 12 Sep - 16:37

Moi je les aurais préférés comme ça les Ewoks!

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Sieben le Ven 12 Sep - 17:08

Tarentio, pas mal cette espèce d'Ewok. Les gens les auraient plus appréciés si elles avaient toutes été comme ça.
Les Ewoks, c'était pour vendre des peluches comme avec E.T. Jar-Jar lui, n'a rien vendu. Pire, tout le monde le déteste. Alors que les Ewoks...
Les enfants les adores
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Invité le Ven 12 Sep - 17:32


Je pense aussi que si j'avais été en charge du casting, le film aurait pris une autre dimension, mais aurait sans doute été classé dans une autre catégorie 
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Albéric le Ven 12 Sep - 18:30

Oh, vu comme c'est parti qqn va évoquer la version XXX Parody de Starwars...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Derfel le Ven 12 Sep - 23:26

Sieben a écrit:Jar-Jar lui, n'a rien vendu. 
Je possède une figurine 30 cm de Jar Jar !!!

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Derfel le Ven 12 Sep - 23:31

Tarentio a écrit:Moi je les aurais préférés comme ça les Ewoks!

+1

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Sieben le Sam 13 Sep - 12:43

Derfel a écrit:
Sieben a écrit:Jar-Jar lui, n'a rien vendu. 
Je possède une figurine 30 cm de Jar Jar !!!

...
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Albéric le Sam 13 Sep - 14:02

Sieben a écrit:
Derfel a écrit:
Sieben a écrit:Jar-Jar lui, n'a rien vendu. 
Je possède une figurine 30 cm de Jar Jar !!!

...
Oui, mais cela doit être une poupée vaudou.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Derfel le Sam 13 Sep - 18:42

Sieben a écrit:
Derfel a écrit:
Sieben a écrit:Jar-Jar lui, n'a rien vendu. 
Je possède une figurine 30 cm de Jar Jar !!!

...
Je l'ai aussi en petite figurine, ma grande figurine elle est parlante. 

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Sieben le Sam 13 Sep - 22:25

Derfel a écrit:
Sieben a écrit:
Derfel a écrit:
Sieben a écrit:Jar-Jar lui, n'a rien vendu. 
Je possède une figurine 30 cm de Jar Jar !!!

...
Je l'ai aussi en petite figurine, ma grande figurine elle est parlante. 

... ... ...  

Tu m'as tué deux fois. Du moment que ça reste planqué dans la cave c'est cool.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Albéric le Sam 13 Sep - 22:27

Un figurine de Jar-Jar Binks qui parle... OMG !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Star Wars : la prélogie

Message par Albéric le Dim 14 Sep - 20:01

J’ai revu l’épisode II : L'Attaque des clones en VO.
C’était vraiment bof !  

On dirait un film de Michael Bay : une entrée en matière efficace avec une grosse scène d’action qui déchire, 1 grosse heure de blabla, 1 petite heure de baston non stop.

Après la chouette scène introductive, où on retrouve les visuels du chasseur de prime de la trilogie, on alterne entre les investigations d’Obi-Wan Kenobi, pas mal du tout et gratifiées de 2 super scènes d’action, avec la romance guimauve entre Anakim et Padmé qui nous épargne aucun cliché des histoires d’amours à l’eau de rose (ah la vallée du Rhin en CGI, ah La Petite maison dans la prairie…)
Déjà Christian Haydensen ne joue pas très bien, et Natalie Porman n’est pas parfois guère meilleure.
On ne peut même pas zapper les scènes d’Amoûr, puisque les POVs alternent si vite qu’on se les tape quand même en avançant d’une piste à l’autre du dvd / bu-ray…
Déjà dans l’épisode I Anakim est censé avoir 10 ans alors que Jake Llyod en fait un peu moins, et Padmé était censé en avoir 13 alors que Nathalie Portman en faisait plus que ses 18 ans de l’époque. Du coup je n’ai pas pu entrer dans cette romance entre le padawan puceau et la redoutable jeune politicienne… Enfin redoutable, il faut être un peu conne pour confier son poste au Sénat à la version alien de Gaston Lagaffe alias Jar-Jar Binks. Ouf, celui-ci est presque absent de l’épisode. Mais il parvient quand même à faire avancer les plans de Palpatine…

Même les premiers pas d’Anakim du Côté Obscur ne sont pas bien négociés. On reprend Duel of Fates quand Anakim ivre de vengeance prend sa Harley Davidson antigrav pour se partir à poursuite des Tusken qui ont enlevé sa mère... pour tomber dans le remake paresseux d’un vieux western, genre La Prisonnière du désert. Là encore que de clichés. Et la mort de Schmi est du même niveau que celle de Marion Cotillard dans le 3e Batman de Nolan. C’est vous dire comment c’était fadasse !
Et alors qu’Anakim essaye de se reprendre, cette conne de Padmé lui déclare qu’il faut se laisser aller à la colère et le fait ensuite désobéir aux ordres du Conseil Jedi. C’est une Sith ou quoi celle-là ? ^^

La scène de la forge semble avoir été conçue pour donner le jour à une attraction dans un parc thème. Passons…
Mais la scène de l’arène aurait été très bien, si elle n’avait pas été hachée par du comique troupier : le Vice-Roi de la Fédération du Commerce est de retour pour nous jouer de mauvais tours, et c’est truffés de droïderies.
C’est une hérésie ! On a attendu plus d’1h30 pour retrouver un véritable souffle épique, et une fois qu’on arrive enfin à celui-ci, on nous balance un gag toutes les 30 secondes. Au secours !!!
Après la bataille de masse des jedis, c’est les clones ramené par maître Yoda qui prennent le relais.
C’était cool, plein de bonnes scènes d’action. Dommage que les derniers affrontements entre jedis sentent un peu le fan service : Obi-Wan contre Dooku, Anakim contre Dooku, Yoda contre Dooku… D’ailleurs je ne suis pas trop fan du Yoda bondissant.

Et puis c’est toujours aussi compliqué à comprendre au niveau des intrigues.
Palpatine a manipulé la Fédération sous l’identité de Darth Sidious, puis la manipule à nouveau par le biais du Comte Dooku / Darth Tyranus qui prétend lutter contre la corruption de la République par les Siths dont il est l’instigateur… Et on insiste sur le discours du Comte Dooku à Obi-Wan Kenobi sur la nécessité de s’allier pour vaincre les Siths alors que la fin du film n’est là que pour nous montrer que le Comte Dooku est l’apprenti de Darth Sidious (ce qui est contradictoire avec tout le background des Siths qui veut qu’un maître n’ait qu’1 apprenti…).
Les Frondeurs ne pouvaient pas contacter le Conseil de Jedis pour tirer tout cela au clair au lieu de déclencher une guerre de sécession (clin d’œil à l’histoire américaine ?) ?
Comme le disait Sieben, le Conseil des Jedis ne pouvait faire des tests de midi-chloriens pour démasquer les traitres siths ?

Même la politique de Naboo n’est pas claire.
Dans l’épisode I Amidala est sénatrice car Reine de Naboo.
Dans l’épisode II on nous explique qu’elle a du renoncer à son poste de reine élue et réélue pour se consacrer à son rôle de sénatrice. Pas plus de 2 mandats hein, comme dans la constitution américaine… Mouais.

Même le grand John Williams m’a sembler peu inspiré pour cet épisode.
3 points positifs cependant, histoire de ne pas rager :
- on en prend plein les mirettes
- le travail de l’équipe artistique est tiré vers le haut par le directeur de photographie David Tattersall
- Ewan McGregor tire clairement son épingle du jeu : il troque son accent écossais pour un accent anglais… il est vraiment trop fort !

Oublions ce gros raté, et passons à l’épisode III qui lui était très bien !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum