David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Jeckyll (2007)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Jeckyll (2007)

Message par Albéric le Jeu 31 Oct - 13:51


Résumé :
Le Docteur Tom Jackman abrite dans un même corps deux personnalités diamétralement opposées : celle d'un tranquille père de famille, discret et effacé, et celle de Hyde, un personnage fantasque et violent.
Désirant à tout prix cacher ce dédoublement à ses proches, Jackman a « signé un pacte » avec son double maléfique : si le docteur tente de trouver un remède à cette « transformation », Hyde les tuera tous les deux, et si Hyde commet un meurtre, Jackman ira se dénoncer à la police.
Dans l'espoir de cohabiter pacifiquement, ils communiquent par l'intermédiaire d'un dictaphone et d'une  infirmière engagée spécialement pour cette tâche. Mais un jour, ils découvrent tous deux qu'une organisation secrète s'intéresse de très près à leur existence...



Mini-série Jekyll écrite et réalisée par Steven Moffat (Dr Who, Sherlock) : relecture intéressante du héros de Robert Louis Stevenson (interprété ici par son ami Mark Gatiss), malgré un rythme un peu lent : la 1ère moitié était très bonne, mais ensuite plus on se rapproche de la fin et plus se cela se délitait. Pourquoi ? Parce Moffat’s style : dénouement décevant de mystères lostiens, mise en avant des mimiques des personnages principaux. Mais belle prestation de James Nesbitt, énorme dans son double rôle ! Et puis cela fait plaisir profiter du joli minois de de Michelle Ryan (l’actrice est toujours mignonne dans les séries anglaises et toujours insipide dans les séries américaines : c’est un véritable mystère !)
Pleins de trucs marrant quand même au final, au-delà des visages déjà vus dans Dr Who et Sherlock :
Mr Benjamin, Le Lion est mort ce soir (sifflote…), le frère caché de DSK et ses innombrables conquêtes féminines, les trains anglais qui n’arrivent jamais, les médecins anglais qui ne foutent rien, Mr Carver...


PS : je viens enfin de comprendre !
Jekyll = Joy Kill = aime tuer
Et puis en écossais, cela veut "cache-cache"
donc double jeu de mots !
Jeckyll and Hyde = je tue et je disparaît

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum