David Gemmel
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Jacques Sadoul, Histoire de la Science-Fiction Moderne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Jacques Sadoul, Histoire de la Science-Fiction Moderne

Message par Derfel le Lun 28 Oct - 13:38

Si j'ai tant élargi mes horizons en SF, c'est incontestablement suite à la lecture de l'Histoire de la Science-Fiction Moderne de Jacques Sadoul.
J'ai toujours considéré son dyptique chez J'Ai Lu comme le Bible de la SF pour qui fait ses premiers pas en langue française. Publié en 1975, il fait le survol de tout ce qui est digne d'intérêt en langue française et anglaise. Ça débute dans les années 1910 jusqu'aux années '70, donc une belle occasion d'en découvrir plus sur l'âge d'or de la SF.
À consommer, sans modération.
P.S. Il a été aussi publié chez Albin Michel et chez Robert Laffont.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life

Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Jacques Sadoul, Histoire de la Science-Fiction Moderne

Message par Albéric le Lun 28 Oct - 14:10

Le parcours de Jacques Sadoul est lui-même digne d'éloge tant il a fait pour la reconnaissance et la promotion de la SF en France. Sauf que depuis 1975 il s'en est passé des choses sur le planète SF... déjà un certain Star Wars en 1977 qui a rendu le genre ultrapopulaire tout en tuant un peu tout le reste de la SF.

__________________________________
RES ADVENTURA

Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Jacques Sadoul, Histoire de la Science-Fiction Moderne

Message par Derfel le Lun 28 Oct - 20:09

Un article datant de 2006 sur Sadoul qui était paru sur fantasy.fr
Jacques Sadoul est malheureusement décédé le 18 janvier 2013.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life

Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Jacques Sadoul, Histoire de la Science-Fiction Moderne

Message par Albéric le Mer 30 Oct - 10:58

Jacques Sadoul a écrit:Ma rencontre, en 1969, avec tous les grands de la SF anglo-saxonne au symposium de Rio de Janeiro reste mon plus grand souvenir, j'ai vécu une semaine comme en apesanteur.
69. Rio de Janeiro. Copa Cobana et Bossa Nova.
Tout est dit.

Jacques Sadoul a écrit:Regrets : je ne suis pas l'homme des regrets, bien sûr j'en ai de nombreux petits, mais pas un spécifique (sinon de ne pas avoir connu personnellement Néfertiti).
 

Jacques Sadoul a écrit:De 1999 à aujourd'hui, j'ai écrit, outre mes mémoires, trois romans et je travaille à un quatrième. Le premier, Chronique de la mana perdue, forme la seconde partie de Shaggartha car il est la suite et fin de Chronique des dragons oubliés. Au début juin de cette année va paraître Le ballet des sorcières aux Editions du Rocher (qui était prévu pour octobre 2005 et a été retardé). Ce roman fantastique commence à notre époque pour continuer en 1609 quand le juge Pierre de Lancre organisa une grande chasse aux sorcières au Pays Basque sur l'ordre d'Henri IV, il arrêta cinq cents personnes, brûla seize femmes, un ou deux sorciers et trois prêtres. Pour parution en 2007, j'ai terminé un autre roman fantastique, Le miroir de Drusilla, qui raconte la vie de la belle Drusilla (elle était la sœur et l'amante de l'empereur Caligula) à son époque (début du premier siècle après J-C), mais aussi de nos jours à Santa Monica. Je suppose en effet que Caligula (que la mort de sa sœur à l'âge de 22 ans rendit fou) fit appel à des nécromanciens pour la rappeler à la vie. Pour 2008, je travaille à un autre roman fantastique, Le dieu jaguar (titre provisoire) qui se déroule à l'époque de la conquête du Mexique par Hernán Cortés, ce livre prendra en compte le point de vue des Castillans, celui des Aztèques, mais aussi un troisième point de vue.
Mais c'est super intéressant tout cela.
Surtout l'Inquisition au Pays Basque (que j'ai étudiée : un inquisiteur très intelligent avait fait remarquer qu'il y avait un épidémie de sorcellerie à chaque période de crise économique et sociale, qui empirait quand on en parlait, et qui empirait encore par la seul présence d'un inquisiteur enquêteur... Quand on divise pour régner la parano fait tout le boulot !)

__________________________________
RES ADVENTURA

Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum