David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Les séries Star Trek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Les séries Star Trek

Message par Oncle Kiin le Lun 14 Oct - 21:07


Star Trek : The Original Series (TOS)


« Space, the final frontier. These are the voyages of the starship Enterprise. Its five year mission: to explore strange new worlds, to seek out new life and new civilisations, to boldly go where no man has gone before. »


La série qui allait donner naissance à un monument de la mythologie américaine.
Bon, forcément, ça date des années 60, donc ça a vieilli. À regarder aujourd'hui, on ne peut pas dire que ce soit vraiment très excitant. Mais tout de même, outre l'intérêt et la curiosité naturels que peut avoir tout fan de space opera ou simple amateur de séries pour ce grand ancêtre, il y a un petit quelque chose qui fait qu'on comprend pourquoi ça a fonctionné, pourquoi cette série en particulier a engendré une telle postérité.
On retrouve déjà un souffle mythique, quelque chose de plus grand que de simples histoires de SF, difficile à décrire mais bien présent.
Pas mal de scènes d'anthologie également, des images puissantes, des petits morceaux d'inconscient collectif perdus au milieu d'histoires souvent moyennes, mais c'est bel et bien là.


Question pratique : dans quel ordre voir Star Trek ?

Star Trek
Star Trek: The Original Series
Star Trek : The Animated Series
Star Trek : Le Film (Star Trek : The Motion Picture)
Star Trek II : La Colère de Khan (Star Trek II : The Wrath of Khan)
Star Trek III : À la recherche de Spock (Star Trek III : The Search for Spock)
Star Trek IV : Retour sur Terre (Star Trek IV : The Voyage Home)
Star Trek V : L'Ultime Frontière (Star Trek V : The Final Frontier)
Star Trek VI : Terre Inconnue (Star Trek VI : The Undiscovered Country)
Star Trek: The Next Generation
Star Trek : Générations (Star Trek : Generations)
Star Trek : Premier Contact (Star Trek : First Contact)
Star Trek : Insurrection (Star Trek : Insurrection)
Star Trek : Nemesis
Star Trek : Deep Space Nine
Star Trek : Voyager
Star Trek : Enterprise
Star Trek (2009)
Star Trek : Into Darkness

A noter, il existe quelques légers crossovers entre TNG, DS9 et Voyager, on peut donc apprécier un visionnage « simultané » de ces séries, en se référant à l'année de diffusion de chaque saison pour se synchroniser.
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les séries Star Trek

Message par Oncle Kiin le Lun 14 Oct - 21:11




Star Trek : The Animated Series (TAS)


Bon, le moins qu'on puisse dire, c'est que l'animation, ça vieillit mal. L'avantage en VO c'est que la plupart des acteurs originels doublent leur propre personnage, ce qui est agréable pour la continuité.
Les histoires ne sont pas vraiment mauvaises par rapport à celles de Star Trek TOS, mais là, en vieux dessin animé cheap, ça ne rend quand même vraiment pas pareil, le souffle n'y est pas.


Dernière édition par Oncle Kiin le Lun 14 Oct - 21:26, édité 1 fois
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les séries Star Trek

Message par Oncle Kiin le Lun 14 Oct - 21:12




Star Trek : The Next Generation (TNG)


De mon point de vue, la meilleure des séries Star Trek, et le meilleur des capitaines.

Mes listes perso, du coup :
Meilleur capitaine
1. Jean-Luc Picard (The Next Generation)
2. Kathryn Janeway (Voyager)
3. Jonathan Archer (Enterprise)
4. James T. Kirk (TOS et TAS) (Je ne le déteste pas, mais c'était vraiment Spock qui portait la série.)
5. Benjamin Sisko (Deep Space Nine) (Putain, qu'est-ce que je vous disais, j'ai dû faire une recherche pour retrouver son nom )

Meilleure série
1. The Next Generation
2. Voyager
3. Deep Space Nine
4. Enterprise
5. TOS (The Original Series)
6. TAS (The Animated Series)

Et donc : The Next Generation.
J'ai un rapport compliqué avec Star Trek. D'un côté, c'est une vision du monde et de l'avenir, un sens de l'histoire, une philosophie, qui sont assez radicalement opposés aux miens.
Et pourtant je suis client à fond.
Je comprends mieux pourquoi quand je regarde The Next Generation. Il y a une subtilité dans le traitement de tout ça, une remise en question permanente de leurs idéaux, une certaine lucidité quand aux complexités du réel et aux failles de leur propre logique, ce qui est quand même très rare en fiction télé. Ils questionnent en permanence leur système, et c'est sans doute cela qui le rend supportable.
Parce qu'à la base, l'utopie roddenberryenne, c'est quand même un monde pacifié et uni parce que tout le monde est devenu américain et a fermé sa gueule, en gros. On a toujours loué cet univers comme progressiste, appelant à la tolérance raciale à une époque où c'était politiquement incorrect, etc., et c'est en partie vrai, mais en dernière analyse cet avenir rêvé n'est qu'un monde où toutes les cultures, toutes les différences, se sont couchées devant les valeurs de la Fédération des Planètes Unies... c'est-à-dire qu'on a coupé tout ce qui dépassait. Un peu flippante, l'utopie.
Mais dans The Next Generation, ils parviennent à jouer avec ça de manière intelligente, en mettant notamment en scène des communautés amérindiennes réfugiées sur des planètes qui ne veulent pas suivre le diktat de la Fédération, et qui sont néanmoins présentées sous un jour positif.

Mais bref, ce n'est pas le plus important sur le plan de la fiction. Ce qu'il y a de vraiment marquant dans cette série, outre l'aspect collégial et aventureux typiques de la franchise, c'est le nombre d'épisodes de très grande qualité narrative, dont l'histoire est racontée de manière originale ou audacieuse, parfois même vertigineuse. Pendant longtemps, quand j'ai vu ce genre de choses mal plagiées dans des séries d'exploitation comme Smallville et compagnie, j'ai pensé : "ils ont pillé Whedon". En voyant TNG, j'ai compris que c'était Whedon qui avait pillé Star Trek (mais lui, avec beaucoup de talent, ce qui fait toute la différence).
Les épisodes s'empilent, les saisons passent, on commence à ne même plus songer à se moquer des pyjamas ou des apostrophes techniques délirantes sur la passerelle de commandement, et la magie opère. Les personnages (en particulier Picard, Data et Worf) acquièrent une réalité profonde, émouvante, on se fait surprendre par des épisodes poignants, vertigineux... des histoires bien racontées autour de persos auxquels on croit. Impossible de toutes les lister, mais on peut citer l'épisode Darmok, où l'on apprend la langue étrange et métaphorique des Tamariens, et c'est assez bien fait pour qu'on ait l'impression émouvante de vivre vraiment cette expérience. (« Darmok et Jalad, sur Tanagra. » ; « Sokath, les yeux ouverts ! » ; « Shaka, quand tombent les murs. » Je m'en souviens comme d'un truc que j'aurais appris à l'école étant petit ^^ Regardez donc TNG, amis, qu'on puisse parler tamarien ensemble :p .) Ou encore l'épisode Inner Light, prodigieux, qui réussit en 40 minutes à créer un sentiment de nostalgie et de temps qui passe comme si on venait de lire un pavé de mille pages.
Je m'arrête là, mais il y a de nombreux autres très, très bons épisodes de ce type.

A voir absolument, si on est capable de dépasser le côté un peu ridicule et « ringard », on est vraiment bien récompensé.


Dernière édition par Oncle Kiin le Lun 14 Oct - 21:21, édité 1 fois
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les séries Star Trek

Message par Oncle Kiin le Lun 14 Oct - 21:12




Star Trek : Deep Space Nine (DS9)


Mouais.
Premier point noir : une des meilleures choses, dans Star Trek, ce sont les capitaines. (J'adore les capitaines.) Or, comme son grade l'indique, le commandeur Sisko n'est même pas capitaine. En vérité, au début de la série, il n'a carrément même pas de vaisseau. Mais on lui pardonnerait tout ça s'il avait seulement un tout petit brin de charisme, ce qui – hélas – n'est pas le cas. C'est vraiment un coup dur, surtout quand on le compare aux autres capitaines de la franchise. (Le seul truc qui le sauve, c'est sa relation avec son fils, de plus en plus intéressante au fil de la série.)

Le reste est souvent du même acabit, il n'y a pas l'ampleur et l'élan qu'on attend de Star Trek. Pas assez de bons sentiments non plus, alors qu'ils font partie de l'essence de la franchise.

De manière générale, tout ça n'est pas assez "Starfleet", de nombreux personnages n'en sont d'ailleurs pas membres. Je n'y ai pas retrouvé ce que j'aime dans Star Trek, du coup j'ai eu l'impression de voir une sorte de Babylon 5 du pauvre.

Au bout du compte, il reste tout de même de très bonnes choses à sauver. Les Ferengis (qui ont carrément inspiré les gobelins de WoW ^^) et en particulier le très attachant Quark (interprété de manière excellente par Armin Shimerman, qui sera l'un des proviseurs du lycée de Buffy). Honnêtement, rien qu'eux valent le visionnage de la série.
La belle histoire d'amitié entre O'Brien et le docteur Bashir, qui passent davantage de temps ensemble qu'avec leurs épouses et familles... et qui finissent par s'apercevoir que ça ne leur déplaît pas tant que ça, dans une scène très "bros before hoes", vachement marrante et inattendue étant donné leurs tempéraments respectifs.
Les épisodes dans l'univers-miroir.
Quelques bons moments klingons.

Mais tous ces bons aspects ne suffisent pas à en faire une vraie série Star Trek selon mon cœur, il manque définitivement quelque chose, les grands espaces, where no man has gone before, tout ça.
Si on veut voir une série dans le goût de The Next Generation, on se rabattra donc plutôt sur Voyager.


Dernière édition par Oncle Kiin le Lun 14 Oct - 21:29, édité 1 fois
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les séries Star Trek

Message par Oncle Kiin le Lun 14 Oct - 21:13




Star Trek : Voyager


Beaucoup de tendresse pour cette série, même si elle est un cran en-dessous de The Next Generation. C'était la dernière "vraie" série Star Trek avant la préquelle, c'était encore l'ambiance inimitable de l'avenir rêvé par Roddenberry, avec cet optimisme (ce qui ne veut pas dire que tout se passe toujours comme sur des roulettes, bien au contraire), ce côté geste mythologique, cette pulsion de vie et cette amplitude...

Premier bon point : un très bon capitaine en la personne de Kathryn Janeway (sans doute le deuxième meilleur de tous, juste après Picard). C'est peut-être même le meilleur personnage féminin en situation d'autorité que j'aie jamais vu, toutes fictions confondues. Jamais caricaturale, dotée de plusieurs facettes bien articulées les unes aux autres, qu'on ne se précipite pas pour nous imposer mais qu'on découvre au fil du temps, vraiment un personnage très touchant et crédible.
Deuxième bon point : là où Deep Space Nine péchait par le manque de charisme de son capitaine, on a ici non seulement un capitaine génial, mais également un commandant en second qui crève l'écran. Le Commandeur Chakotey est en effet très réussi, avec une évolution intéressante au fil de la série (et je suppose sans peine qu'il doit avoir un charme fou au yeux des dames).
Deux persos aussi attachants et affirmés sur la passerelle de commandement, ça pose déjà bien les choses.
Ensuite, le passage délicat : qu'allait-il en être du Vulcain ? (Les Vulcains, c'est important, dans Star Trek.) Tuvok, chef de la sécurité : rien de moins que le meilleur Vulcain de la franchise. Interprété à la perfection par Tim Russ, à mes yeux il surpasse même Spock.
(Du coup : - « C'est qui le meilleur Vulcain ? » - « C'est ni Leonard ni moi ! ») (OK je sors.)
Bref, si on ajoute Neelix, Seven of Nine, et surtout le HMU (hologramme médical d'urgence, excellent perso interprété par Robert Picardo), le compte est bon, on a à chaque épisode le sentiment de retrouver une famille super attachante, et c'est exactement ce qu'on recherche dans ce genre de série au long cours.

Le reste, eh bien c'est du Star Trek, du vrai, et du plutôt bon. Un certain nombre d'épisodes audacieux dans la thématique ou la narration (je me souviens notamment de celui en forme de pièce de théâtre antique), des pastiches malins, de l'esprit d'équipe, de l'aventure...

Tout ça pour dire que je rêverais qu'ils relancent une série Star Trek dans cet esprit, même si je pense que ça ne se fera pas avant longtemps, si même ça se fait un jour, hélas.


Dernière édition par Oncle Kiin le Lun 14 Oct - 21:16, édité 1 fois
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les séries Star Trek

Message par Oncle Kiin le Lun 14 Oct - 21:13




Star Trek : Enterprise


Un peu décevant.
Premier point noir : une des meilleures choses, dans Star Trek, ce sont les Vulcains. (J'adore les Vulcains.) Or la Vulcaine d'Enterprise, T'Pol, est plutôt ratée. Le personnage est peu intéressant et pas toujours cohérent, l'actrice assez mauvaise ou mal dirigée, en tous cas ça ne colle pas. Sa manière de jouer, figée, passive-agressive, transforme la délicieuse impassibilité vulcaine en hostilité muette, leur flegme hautain en crispation de petits poings serrés, etc. Les auteurs se rendront compte au fil de la série qu'ils ont déconné avec ce personnage, et essaieront de raccrocher les wagons, de s'inventer des excuses, mais un peu tard, et de manière trop artificielle.
En revanche le capitaine Jonathan Archer (Scott « oh boy » Bakula) est très bien, mais ça ne compense pas.

Pas beaucoup d'épisodes mémorables, à la différence d'autres séries de la franchise.
À noter peut-être que l'intégralité de la saison 3 joue manifestement avec les thèmes de l'horreur. On revisite le film de zombies, le film de fantômes, les ambiances distordues proches de la folie, quasi lovecraftiennes, avec hallucinations visuelles et auditives, etc.
C'est fréquent dans Star Trek, le pastiche de tel ou tel genre, mais en général ça se passe sur un seul épisode, ou sur quelques-uns distillés au long cours, là c'est vraiment l'identité de la saison entière. Je ne m'y attendais pas du tout, et ce fut intéressant. Les zombies vulcains, les distorsions de l'Enterprise avec des objets restant coincés dans les murs, etc. : original et inquiétant/amusant.

Presque toute la dernière saison est consacrée à remettre à plat et corriger divers bugs du Trekverse, intention fort louable que j'aurais eu tendance à applaudir si les bugs en question n'étaient pas pour partie le produit de cette dernière série de la franchise, et surtout si cela avait été fait de manière plus naturelle. Là, c'est trop systématique et les épisodes en question s'empilent les uns sur les autres sans véritable lien entre eux.

Au registre des bons points : la gestion du décor et l'apparence des objets technologiques dans le cadre de cette préquelle. Ce n'était pas gagné : Enterprise est censée se dérouler bien avant TOS (The Original Series), or la technologie et les décors de TOS étaient très marqués par l'esthétique des années 1960, époque de sa production. Il fallait donc faire du « futuriste, mais moins futuriste que dans TOS, mais compatible avec son esthétique 60's, sans pour autant apparaître comme visuellement ringard dans les années 2000 ». Ils s'en sont bien sorti, c'est souvent malin, souvent drôle, ça passe très bien.
De manière générale, les clins d'œil aux motifs, événements, planètes, peuples, etc., qui prendront de l'importance dans l'avenir du monde de Star Trek (donc dans les séries précédentes) sont plutôt bien vus et compensent les quelques erreurs ou incohérences infligées au background.
On retrouve aussi un double épisode situé dans l'univers miroir de Star Trek, exercice comme toujours très amusant et fertile pour l'imagination, avec cette fois un générique adapté pour l'occasion.
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Les séries Star Trek

Message par Albéric le Lun 14 Oct - 21:25

Oulà, cela va me prendre du temps pour digérer tout cela (d'autant plus que je ne suis pas vraiment un trekie...).

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum